FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 LOLA の Let's own the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

LOLA の Let's own the night Empty
Message Sujet: LOLA の Let's own the night   LOLA の Let's own the night Icon_minitimeMer 30 Jan - 17:42

LOLA の Let's own the night 1348858568-2LOLA の Let's own the night 1338830571-pt8
LOLA & DAWN
And yes of course we do,
we're running this school just like a club


    Une ambiance morose flottait sur le château de Poudlard. Au dehors, le ciel était recouvert d'épais nuages gris qui menaçaient de déverser leurs trombes d'eau d'une minutes à l'autre et une petite brise soufflait, s'infiltrant dans les manteaux des élèves, leur chatouillant le cou de ses courants gelés. Le mois de Novembre était bel et bien installé en Grande-Bretagne, le froid se faisait de plus en plus vif et mordant, les jours se raccourcissaient plongeant de plus en plus tôt l'école dans la nuit. L'arrivée des fêtes de fin d'année annonçait habituellement l'arrivée de grandes soirées organisées dans le grand Hall mais cette année il n'en était rien, pas de fêtes prévue, pas de bals ou d'invitations à quelques soirées privées. Juste quelques décorations trainant dans le château. Les élèves étaient déçus mais ils savaient parfaitement ce qui valait cette absence de festivité, c'était même le sujet de discussion numéro 1 dans le château. L'agression d'une jeune Serdaigle avait véritablement ébranlée l'école et surtout quand on avait appris qu'elle était d'origine moldue. La violence du monde magique commençait à s'étendre à Poudlard et la menace était sérieuse. Nul ne connaissait l'origine de l'agresseur et les spéculations allaient bon train, certains élèves accusaient les Serpentards ce qui créait de plus en plus souvent des bagarres. La tension était palpable dans le château et la situation risquait de devenir rapidement ingérable si personne ne prenait les choses en main. Alors les professeurs faisaient leur maximum pour calmer les esprits et arranger les choses. Mais ils fallait se rendre à l'évidence, même si le corps enseignant refusait de s'attarder sur le sujet, personne n'avait de pistes pour trouver le coupable.

    A cause de ça de nombreux changements avaient touchés le château. Depuis plus d'un mois le règlement se faisait de plus en plus dur et les professeurs montraient une féroce volonté à le faire respecter. Il n'était plus question de ballades dans les cuisines, de farces dans les couloirs ou de promenades nocturnes après le couvre feu. Même les entrainements de quidditch étaient surveillés et les sorties à Pré-au-Lard étroitement sécurisées. Il n'était pas rare de voir des professeurs discuter entre eux un air soucieux peint sur le visage ou qu'un élève se fasse engueuler pour avoir voulu sortir la nuit. Personne n'appréciait la situation mais la plupart des élèves semblaient comprendre que la menace était trop sérieuse pour continuer à vivre comme si de rien n'était.

    Pourtant Dawn arborait un sourire malicieux durant son cours d'histoire de la magie, comme la plupart des autres élèves la situation à Poudlard ne lui plaisait pas. Pouvoir sortir quand elle le souhaitait sans devoir se justifier auprès de chaque professeur rencontré lui manquait, la sensation de liberté qu'elle éprouvait lorsqu'elle arrivait au château chaque année s'effritait dangereusement. Mais elle n'était pas du genre à se laisser abattre et le respect des règles n'avait jamais été sa priorité. C'est là que le petit mot qu'elle avait envoyé en plein milieu du cours prenait tout son sens.

    «Toi, moi. Le hall, minuit.
    Dawn»
    C'était un simple mot griffonné à la va vite sur un morceau de parchemin visiblement arraché à un cours trop ennuyant pour être gardé propre. Mais aux yeux de Dawn c'était bien plus que ça, c'était la perspective d'une bonne soirée en compagnie de son amie, Lola Wolff. Même son ton autoritaire et sans appel la faisait sourire, il n'y avait qu'elle pour pouvoir parler ainsi a Lola sans s'attirer ses foudres et il n'y avait que la Gryffondor pour comprendre que au final cette note était pleine d'affection.

    Trois heures plus tard, les élèves commençaient à sortir de leurs salles communes, de la bibliothèque ou de divers endroit de l'école pour se diriger vers la grande salle où avait lieu comme tous les jours le dîner. Suivant le mouvement Dawn alla s'assoir à sa table. Alors qu'elle discutait avec Lana Cruz-Levinson une chevelure blonde à la table des lions attira son attention. Les élèves commençaient à quitter la salle alors personne ne fit attention à elle lorsqu'elle se leva. Pourtant quelques secondes plus tard tous les regards étaient braqués sur elle. Et pour cause, elle venait de s'assoir à la table des Gryffondor, provocation ultime pour les élèves les plus acharnés de la coupe des 4 maisons et de la compétition. Mais Dawn n'y prêta pas attention, elle avait bien d'autres choses en tête. Ignorant royalement les élèves rouges à ses côtés elle passa son bras sur les épaules de sa voisine qui n'était autre que Lola. Elle la fixa un instant, un grand sourire aux lèvres. « Tu sais que ce n'est pas poli de ne pas répondre à mes hiboux? Bon, ce n'est pas grave, je vais considérer que tu es partante. De toute manière je ne te laisse pas vraiment le choix. » Lança-t-elle à la volée. Elle adressa un clin d’œil à la lionne, un sourire méprisant aux élèves qui lui lançaient des regards noirs et sans un mot ni une explication de plus elle quitta la table des rouges. Lola et elle étaient amies depuis longtemps et les élèves du château avaient du mal à comprendre comment deux jeunes femmes aussi opposées pouvaient s'entendre aussi bien. Mais cela les amusait follement et elles n'hésitaient pas à en jouer comme en ce moment même.

    Quelques nouvelles heures plus tard Dawn se glissait silencieusement hors de son lit. Sans faire le moindre bruit pour ne pas réveiller ses camarades, et ainsi éviter des heures d'argumentation pour les empêcher de l'accompagner, elle enfila un jean, un pull sombre et ses converses. Attrapant au passage sa cape et son écharpe elle sortie rapidement du dortoir. Moins elle y passait de temps à se préparer, moins elle avait de chance de se faire prendre. Heureusement pour elle la salle commune était vide et silencieuse, seul les crépitement du feu de cheminé qui se mourrait peu à peu brisait la quiétude du lieu. Il était presque l'heure de son rendez-vous avec Lola et elle ne voulait pas être en retard, elle ne voulait pas laisser la Gryffondor seule si jamais elle croisait un prof ou le concierge, grâce à son accord avec celui-ci elle pouvait lui éviter des ennuis. Une fois son écharpe nouée autours de son cou et sa cape enfilée elle quitta la salle, abandonnant la chaleur rassurante pour la fraicheur inquiétante du château. Les Serpentards logeant dans les cachots il lui fut très rapide de rejoindre le hall, en quelques minutes elle y arriva sans rencontrer la moindre embuche sur son passage. Le lieu de rendez-vous atteint elle se posta près d'une armure face à l'escalier, de sorte à pouvoir se cacher dans son ombre si jamais un professeur arrivait. Il ne restait plus qu'à attendre Lola maintenant.


_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

LOLA の Let's own the night Empty
Message Sujet: Re: LOLA の Let's own the night   LOLA の Let's own the night Icon_minitimeDim 10 Mar - 18:21

Ce n'était pas normal. Tout perdait soudainement son sens. La terre c'était arrêtée de tourner ou pire, avait changé de sens de rotation. Elle ne savait pas ce qui lui arrivait, mais ça lui arrivait. Sa vie avait basculée depuis qu'elle avait, bien malgré elle retrouvé Noah dans la cabane hurlante. Elle se sentait vide. Elle n'était pas amoureuse de lui, mais pourtant, elle n'avait pas sut le repousser. Devenant une fillette faible et facile, tout ce qu'elle n'était pas. Depuis cette nuit, elle avait la rage au ventre. Elle ne lui en voulait même pas à lui, elle s'en voulait à elle-même. Elle se détestait et était donc constamment de mauvaise humeur, agressive. Comme si ce n'était pas assez, il y avait toute la pression venant de l'administration et le corps enseignant de Poudlard. Ils tentaient tous de leur retirer le plus de liberté possible. Lola étouffait, elle ne tenait plus en place. Elle avait envie de vivre, d'être enfin en vacance, de sortir avec ses amis, de boire un peu trop, de danser jusqu'à en avoir mal aux jambes, d'aller dormir aux petites heures. Elle avait une envie de vivre sa jeunesse qu'on lui brimait. Une envie de faire des conneries, des blagues, piéger des gens, comme elle le faisait avant. Dans le temps où s'amuser était encore possible. Parce que maintenant, il n'y avait plus moyen de rire dans l’enceinte du château. Chaque blague était passible d'être jugée raciste si elle avait le malheur de tomber sur un né-moldu. Les gens voyaient la violence partout, dans des gestes anodins. Tous étaient sur ses gardes et Lola en avait déjà marre de cette bagarre idiote. Elle voulait simplement s'amuser sans que personne ne se sente en danger de mort. Un peu de crache-limache n'avait jamais fait mourir personne, non ? Même Caleb lui jetait des regards de chien piteux lorsqu'elle se tenait trop près d'un ou d'une sang pure avec qui il faisait copain-copain. Lola était toujours aussi dégoutée par ses mensonges et sa manipulation, mais elle n'avait plus d'énergie à mettre là dedans. Il voulait gâcher sa vie et celle de sa soeur ? Parfait, qu'il le fasse alors. Lola ne voulait plus se prendre la tête, après les vacances, on verrait.

Et les cours étaient emmerdant. L'histoire de la magie ne l'avait jamais autant endormie de toute sa vie, même Elwan se tenait calme alors que la petite blonde à côté de lui était sur le point de s'assoupir. Il ne lui donnait même pas de petit coups de coudes pour la réveiller, préférant lorsqu'elle se faisait surprendre à dormir par le professeur et qu'elle montait sur ses grands chevaux dans une dispute colérique. Ou alors il avait un peu de coeur et trouvait qu'elle semblait à bout, la laissant dormir parce qu'il se souciait d'elle et de son état... Non, c'était peu probable sachant quel chieur il était. Ce fut plutôt une missive qui la réveilla volant jusqu'à elle pour venir lui picorer le bras. La lionne avait émis un grognement avant de n'écraser l'oiseau de papier dans sa main et de continuer à dormir calmement. Ce ne fut qu'à la fin du cours que le mouvement de foule obligea Lola à se réveiller, agripper ses livres et quitter ce cours qui n'avait absolument servis à rien. Sérieusement ? Elle aurait pu sécher le cours et simplement lire le chapitre à ce sujet dans son livre d'histoire de la magie et s'aurait été la même chose. À quoi bon avoir des cours d'histoire ? L'histoire on pouvait la lire, pas besoin de se la faire raconter en plus dans une tentative de lavage de cerveau. Le sommeil envahissant encore tout son corps, c'est dans un bâillement que Lola avait ouvert la missive lui était adressée.

«Toi, moi. Le hall, minuit.
Dawn
»

Heureusement que la petite coquine avait écris son nom, parce qu'un message envoyé comme ça anonymement... Lola y serait allée, parce qu'elle était curieuse, mais certainement pas sans sa baguette. Un sourire doux naquis à ses lèvres. Une soirée avec Dawn, c'était parfait, c'était exactement ce dont elle avait besoin en ce moment. De se lâcher, peu importe ce que la serpentard avait en tête, Lola y serait. De toutes façons, elle s'était bien reposée et serait en pleine forme pour faire toutes les conneries de la terre. Pour l'instant, elle escaladait à pas de tortues les marches la menant jusqu'à sa salle commune. Remontant jusqu'à sa chambre pour lancer ses trucs par terre, se jetant dans son lit alors qu'elle décidait de finir sa sieste et ainsi de s'assurer de ne pas être épuisée alors qu'au milieu de la nuit, elle irait retrouver sa copine dans le Hall comme prévu. Lola n'avait pas cru nécessaire de lui répondre. Des missives du genre n'étaient pas vraiment négociables. Et puis, elle tombait déjà dans un profond sommeil, qui ne serait pourtant pas aussi calme qu'elle l'espérait.

Noah était là, Noah était partout. Dans une cabane hurlante aux murs si étroits qu'il n'y avait même pas assez de place pour deux corps humains. Lola était attachée solidement par des liens invisibles. Elle se débattait, mais elle n'arrivait à rien et il s'approchait d'elle, si c'était possible d'être plus près encore. Il était une sorte de monstre avec milles bras. Il la touchait partout à la fois. Chacune des parcèles de sa peau étaient contaminés par lui et devenaient noires. Il ouvrait sa bouche alors qu'une langue de serpent affreusement longue en sortait et il souriait. Lola hurlait, mais ne pouvait pas bouger. Il approchait sa bouche démoniaque de la sienne alors qu'il l'embrassait et qu'elle sentait sa langue descendre dans sa gorge pour aller lui voler son âme quelque part à l'intérieur d'elle. Lola hurlait, mais aucuns sons ne sortaient de sa bouche et elle étouffait. Elle allait mourir. Puis elle se réveillait, en sueur alors qu'une amie lui criait qu'elle allait rater le repas du soir si elle ne se levait pas. Tourmenté par son rêve, Lola se traînait jusqu'à la grande salle où elle se sentait transie des conversations jusqu'à ce que Dawn débarque. Passant un bras derrière ses épaules avec un grand sourire alors qu'elle lui murmurait. « Tu sais que ce n'est pas poli de ne pas répondre à mes hiboux? Bon, ce n'est pas grave, je vais considérer que tu es partante. De toute manière je ne te laisse pas vraiment le choix. » Le tout accompagné d'un clin d'oeil et servis à la table de Gryffondor. Lola lui renvoyait son oeillade alors que la demoiselle partis. « J'y serais sans fautes. » Dit-elle avant de ne recommençer à manger sa soupe et se fichant des nombreux regards posés sur elles.

Puis quelques heures plus tard, Lola se levait de son lit, sans vraiment avoir dormis. Revêtant un pull noir et des jeans avec de vieilles baskets. Elle ne savait pas trop ce qu'elles allaient faire, mais, dans le pire des cas où leur escapade était à l'extérieur, elle pourrait jeter un sortilège sur ses vêtements pour qu'ils la garde au chaud. Dévalant les escaliers avec l'agilité d'une espionne sans que son chemin ne croise celui d'un professeur, un véritable miracle. Elle arrivait enfin dans le hall, sautant au cou de Dawn pour la serrer dans ses bras, lui murmurant.

« Désolée pour cette aprèm, j'étais transi de sommeil. Je sais pas ce qui m'arrive, mes nuits ne m'apportent plus assez de repos. Enfin, ce soir sera pire, je l'espère. J'ai dormis toute la soirée pour ça ! » Elle rigolait doucement, prenant la peine de regarder autour d'elles pour s'assurer que personne n'était dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

LOLA の Let's own the night Empty
Message Sujet: Re: LOLA の Let's own the night   LOLA の Let's own the night Icon_minitimeDim 9 Juin - 0:52

    Tous les sens en alerte Dawn scrutait sans un bruit l'étendue sombre qui se trouvait devant ses yeux, le château était particulièrement calme ce soir. Il lui était rarement arriver de croiser d'autres élèves lorsqu'elle sortait en dehors du couvre feu mais elle sentait que ce ne serait pas le cas là. Elle n'avait pas de soucis à se faire, les évènements du bal d'Halloween étaient encore trop ancrés dans les esprits pour que les élèves tentent le diable de cette manière. En fait, le hall était tellement silencieux que Dawn ne se rendit compte de la présence de Lola qu'au dernier moment, si bien que son cœur manqua un battement lorsqu'elle sentit les bras de la jeune femme se refermer autours d'elle. Sa frayeur passée elle étouffa un rire dans la chevelure brune de la Gryffondor, elle lui rendit son étreinte avant de s'écarter pour s'assurer que personne n'approchait. Elle eut un sourire en coin en voyant que Lola faisait de même. Décidément sortir en dehors du couvre feu faisait prendre certaines habitudes pour ne pas se faire attraper et elles les avaient apparemment toutes les deux bien intégrées. « Désolée pour cette aprèm, j'étais transi de sommeil. Je sais pas ce qui m'arrive, mes nuits ne m'apportent plus assez de repos. Enfin, ce soir sera pire, je l'espère. J'ai dormis toute la soirée pour ça ! » Dawn hocha la tête, conservant son sourire complice. Elle ne s'était pas formalisée du manque de réponse de Lola quand elle lui avait envoyer son petit mot un peu plus tôt. Elle s'était doutée que la Gryffondor serait partante, et quand il s'agissait de sortir la nuit c'était même une évidence. « J'espère bien! » Sachant que s'attarder dans le hall était une mauvaise idée elle glissa son bras sous celui de son amie avant de l'entrainer dans son sillage. « Allez, viens. » Dans le plus grand des silences elles atteignirent la petite porte attenante à l'entrée principale. Priant Merlin pour que les gonds ne grincent pas elle tourna la poignée et sans attendre une seconde elle sortie, suivit de la Gryffondor.

    L'air vif du dehors frappa le visage de la Serpentarde lorsqu'elle sortit et elle ne pu retenir un frisson de lui parcourir le corps, surement aurait-elle dû se couvrir davantage. Au loin elle pouvait apercevoir la cabane du garde chasse, la foret interdite à la silhouette sombre et inquiétante et l'étendue brillante du lac noir. Mais contrairement à son habitude ce n'est pas par là qu'elle se dirigea, elle prit la direction opposée en direction du terrain de quidditch. Elle prit soin de marcher dans l'ombre afin qu'on ne les voient pas du château. Quelques minutes leur suffirent pour atteindre les abords du terrain de quidditch, après avoir poussée une porte que les joueurs ne savaient jamais verrouillées les deux sorcières débouchèrent directement sur le terrain. Mais au lieu de rejoindre l'herbe Dawn se tourna vers une seconde porte, qui elle, était bien fermée à clé. Le local à balai de l'école. Après un coup d’œil complice vers Lola, elle sortie sa baguette et marmonna un alohomora discret. Le déclic qui se fit entendre amena un sourire sur ses lèvres, elle reporta alors son regard vers la lionne à ses côtés. « Je pensais te proposer un petit tour en balai au dessus du lac histoire de réveiller le poulpe géant...» Commença-t-elle tout en ouvrant la porte et en choisissant les deux balais en meilleur état qu'elle pouvait trouver. Elle commença par en tendre un à Lola avant de faire mine de se raviser et de le garder près d'elle. « Mais t'as l'air tellement en forme que je me demande si tu ne risque pas de t'endormir sur ton balai. Et tu vois, je n'ai pas très envie de devoir aller te chercher dans l'eau. » Fini-t-elle sur un ton léger. Elle haussa les sourcils et observa son amie. C'était elle même qui lui avait dit qu'elle dormait mal et cela commençait à se refléter sur son visage, ses traits étaient tirés et ses yeux présentaient de légères cernes. Sous les reflets de la lune la peau claire de la jeune femme paraissait encore plus pâle, ce qui lui donnait un aspect fragile qui ne lui ressemblait pas en temps normal. Elle n'avait pas l'air au mieux de sa forme et ça ne lui ressemblait pas. Dawn avait déjà vu Lola fatiguée ou malade et même blessée suite à un match de quidditch mais là c'était différent, quelque chose n'allait pas. Elle posa finalement les balais contre le mur le plus proche et ferma la porte du local. Peut être qu'elles feraient effectivement un tour en balai pour embêter le poulpe géant, mais pas tant que Dawn ne s'était assurée que sa camarade allait bien. Elles avaient toute la nuit devant elle pour faire ce qu'elles voulaient. Autant commencer par mettre les choses à plat. « Tu me dis ce qu'il se passe ou il faut que j'essaye de deviner? Non parce que je n'ai pas ma boule de cristal sur moi alors ça risque d'être long. » Lança-t-elle d'un ton qui se voulait décontracté, elle pencha la tête sur le côté et montra ses mains vides. Elle savait que ses paroles pouvaient sembler autoritaires mais elle ne doutait pas de la réaction de Lola. Depuis le temps qu'elles se connaissaient, la Gryffondor avait eu le temps de s'habituer à ses manières parfois un peu brusques et elle savait qu'elle ne devait pas s'en offusquer. Face à une autre personne les paroles de la jeune femme auraient été tout autre, bien moins agréables et plus acides. Elles étaient tellement différentes que la plupart des élèves du château étaient choqués en comprenant qu'elles étaient amies, mais c'était justement ce qui les amusait. Elle ne se ressemblaient pas, mais elles s'en fichaient bien, ce n'était pas le plus important. Elles se comprenaient et s'appréciaient et là était l'essentiel. Dawn ne forcerait pas Lola à lui parler mais elle ne pouvait pas continuer à prétendre que tout allait à merveille. Ce n'était pas le cas et ça se voyait.

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


LOLA の Let's own the night Empty
Message Sujet: Re: LOLA の Let's own the night   LOLA の Let's own the night Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

LOLA の Let's own the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perfect night ♪
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Moon Night ~~
» [RS] Fright Night [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Daily Prophet V1.0 :: Pensine des RPs-