FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 Somewhere Only We Know •• Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité

Somewhere Only We Know •• Caleb Empty
Message Sujet: Somewhere Only We Know •• Caleb   Somewhere Only We Know •• Caleb Icon_minitimeLun 14 Jan - 17:13


Somewhere Only We Know •• Caleb 352533tumblrinlinemfi2t0gvjO1ryq3k0
Somewhere only we know
L'année avançait bon train déjà depuis le mois de septembre et nous commencions à nous rendre compte si nous avions bien fait les choses ou non. Ce que je veux dire par cela, c'est de savoir si nous étions en voix pour échouer ou bien réussir. Nous n'étions pas encore à la fin, donc c'était surtout le moment des résolutions. changer nos méthodes pour bien réussir. Dans mon cas, ce n'était pas réellement nécessaire. J'avais une certaine facilité et je bossais mes cours un peu tous les jours et je réussissais bien les contrôles. Tout allait bien pour moi. À ce niveau-là, à tout le moins. Disons que pour le reste, j'étais plutôt entre deux eaux. Les choses changeaient à Poudlard et si je me fiais à ce que nous pouvions voir dans la Gazette, ce n'était pas qu'ici.

Ce qui se passait à l'extérieur de l'école nous influençait tout de même. Le sang était devenue important, ce que je n'avais jamais cru possible. Si notre sang est pur, nous pouvons dire que nous sommes meilleurs que les autres, que nous sommes de vrais sorciers représentant bien la communauté. Au contraire, si nous sommes descendant de moldu, comme moi, nous devenons des sorciers de troisième classe, des sorciers qui ne valent rien. C'est du grand n'importe quoi, mais une grande quantité de personnes prenaient ça à cœur et je dois avouer que cela m'effrayait. Pour l'instant, il n'y avait que des pics venant d'idiots et d'idiotes se croyant meilleur que moi qui montrait que ces idées sur le sang avaient une influence sur ma vie à Poudlard. Je vivais relativement bien avec ça. Il est évident que ce n'est pas toujours plaisant de se faire lancer des commentaires sur notre sang et nos parents sans nous y attendre, mais disons que je considérais que c'était mieux que des attaques physiques. J'espérais fortement que ça ne se rende pas jusque là.

Cependant, il faut aussi se rendre compte que je n'étais pas faite de pierre. Comme tout le monde, j'avais besoin de souffler. De m'isoler un peu pour me centrer sur moi-même et faire le ménage dans ma tête. Ce samedi-là, je suis descendue de mon dortoir vers la salle commune. Je portais une jean des plus classiques avec des chaussures fermées, un chandail bleu à manches longues bleu clair fait assez grand. J'avais mes bouquins dans mes bras pour travailler sur mes devoirs et j'ai vu la salle commune qui était bondée. Je ne pourrais jamais travailler dans ce bruit et avec tous ces gens autour. J'ai donc quitté les sous-sols pour me rendre à la bibliothèque. Encore une fois, on aurait dit que tout le monde s'était donné le mot pour remplir les tables. Je n'avais aucune envie de fouiller les rangées pour me trouver une chaise pour m'y installer, je laissais ça à d'autres. Si je ne pouvais avoir la paix et la tranquillité ici, il ne me restait qu'un endroit où j'étais convaincue d'avoir tout ça.

Je suis redescendue dans les cachots, vers les dortoirs de ma maison pour aller chercher un petit manteau, mon bonnet en tricot et j'ai mis des moufles dans mon sac, juste au cas. J'ai donc commencé une ascension vers la tour d'astronomie qui, à cette heure-là, devait être déserte. J'ai escaladé les sept étages nécessaire pour arriver à mon point d'arrivé. Ce fut avec joie que j'ai vu que j'avais raison, il n'y avait personne. La température était plutôt douce et il n'y avait pas de vent ni de neige, c'était l'idéal. Je me suis donc installée au sol dans un coin posant mon sac contenant mes livres à mes côtés et j'ai commencé à travailler tranquillement, le sourire aux lèvres.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Somewhere Only We Know •• Caleb Empty
Message Sujet: Re: Somewhere Only We Know •• Caleb   Somewhere Only We Know •• Caleb Icon_minitimeMar 15 Jan - 22:33

    L’air glacial qui régnait depuis des semaines s’était finalement adouci. Caleb Delaney glissa néanmoins ses mains glacées au fond de ses poches, guettant aux alentours si la personne qu’il attendait depuis maintenant une vingtaine de minutes allait finalement se décider à venir. Caleb ne put s’empêcher de soupirer, agacé par le retard de sa sœur. Apparemment elle ne changerait jamais, la ponctualité n’avait jamais été et ne serait visiblement jamais son fort. L’heure tournait le Serpentard ne comptait pas passer toute la journée à attendre Jamie-Hope, à vrai dire il pensait qu’il verrait sa sœur une quinzaine de minutes et qu’il retournerait dans la salle commune s’avancer dans ses devoirs, mais encore une fois Jamie-Hope contredisait ses plans.

    « Caleb ! » S’écria une voix plus que familière dans son dos.
    Il se retourna et se retrouva face à face avec la chevelure frisés de sa jumelle. Parfaitement coiffée, maquillée et habillée Jamie-Hope était comme toujours à la hauteur de sa réputation. Il remarqua néanmoins que sa ridicule petite veste en jean était froissée. Elle s’approcha de lui et lui déposa un bref baiser sur la joue.
    « Tu es en retard. Pour changer. » Lui dit-il d’un ton amer.
    « Ouais, je sais désolée j’étais avec Marshall et… » Commença-t-elle pleine d’entrain.
    A peine avait-il entendu le nom de Marshall que Caleb décrocha un regard noir à sa sœur. Ils avaient déjà eu une longue conversation animée à propos de Marshall Harwicks, un ami un peu trop proche de Jamie-Hope. Caleb avait déjà à sa sœur qu’il n’aimait pas qu’elle le fréquente surtout que des rumeurs circulaient selon lesquels Jamie était entiché du jeune Poufsouffle. Pour éviter encore une dispute, il lui avait finalement promis de laisser Harwicks tranquille tant qu’il ne faisait pas de mal à sa sœur.
    Jamie leva les yeux au ciel « Ce n’est pas de Marshall dont je viens te parler. Jason m’a envoyé une lettre, on pourra voir Michael durant les vacances d’hiver, il a le droit à une journée de liberté conditionnel pour bonne conduite. »
    Finalement peut-être qu’il préférait quand elle lui parlait de Marshall. Caleb évitait de parler de sa famille, de ses frères et à vrai dire il ne les considérait plus du tout comme sa famille. Ils ne faisaient plus partis du même monde depuis l’entrée à Poudlard de Caleb il avait rapidement compris pourquoi il s’était toujours tellement différent de ses frères. Et puis son père… n’en parlons pas, quoi de plus pitoyable qu’un moldu ivrogne, violent et stupide ? L’arrestation de leur frère ainé ne l’avait pas surpris, entre les deals, les affaires louches et les vols Caleb avait toujours su que ce n’était qu’une question de temps pour que Michael se retrouve en prison et il n’avait aucune envie de le voir ni même de lui parler. Cette conversation prenait une tournure qu’il n’appréciait guère et puis il avait des devoirs à faire.

    « Ecoutes Jamie, je n’ai pas envie de parler de ça, et j’ai des devoirs à faire. On se verra plus tard. »

    Sans attendre la réponse de sa jumelle, Caleb tourna les talons et s’éloigna tandis qu’il l’entendait crier qu’il n’était qu’un lâche et un abruti. Caleb enfoui son visage dans son écharpe et se mit à marcher en direction de la tour d’astronomie, c’était là qu’il aimait se réfugier quand il avait besoin d’être au calme. Ce n’était pas l’endroit le plus fréquenté de l’école et Caleb aimait être en hauteur et contempler les alentours. Il arriva au pied de la tour d’astronomie et entreprit de montrer les nombreux escaliers. Une fois arrivée au sommet il s’approcha instinctivement du bord ferma les yeux et inspira une grande bouffée d’air frais. Cela lui faisait tant de bien d’être ici. Il resta dans cette position quelques secondes avant d’ouvrir à nouveaux les yeux, il regarda autour de lui et remarqua la présence d’une jeune fille assise dans un coin la tête dans ses livres. Il reconnut immédiatement ces longs cheveux châtains et ce visage angélique. Lilith. Un sourire apparut sur le visage du jeune homme tandis qu’il s’approcha de sa camarade. Lilith était la seule fille qui lui faisait cet effet, dès qu’il l’a voyait il avait l’impression que son cœur de glace se mettait à fondre. C’était elle aussi une née moldue mais elle n’avait jamais caché son statut, contrairement à lui, pourtant il n’avait pas pu résister à l’envie de lui parler, elle était douce et forte à la fois et d’un côté il aurait aimé être comme elle.

    « Salut l’élève modèle. Tu vas bien ? » Lui dit-il d’une voix douce tandis qu’il prit place en face d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Somewhere Only We Know •• Caleb Empty
Message Sujet: Re: Somewhere Only We Know •• Caleb   Somewhere Only We Know •• Caleb Icon_minitimeJeu 17 Jan - 19:46

Somewhere Only We Know •• Caleb 352533tumblrinlinemfi2t0gvjO1ryq3k0
Somewhere only we know
Depuis le temps que j'étais à Poudlard, je savais ce que les gens disaient sur moi. J'étais un peu étrange, je ne parlais pas beaucoup aux gens, préférant écouter que de m'exprimer. Seuls les gens qui semblaient réellement se soucier de mes opinions avaient le loisir de les entendre. C'est-à-dire un très petit échantillonnage de personnes. Je préférais me retrouver seule que d'être mal entourée. Je n'étais pas toujours seule non plus. J'avais Shawn, mon meilleur ami, qui se révélait être un ami fidèle et je l'étais autant pour lui. Du moins, je faisais de mon mieux pour le faire, bien que ce ne soit pas toujours facile avec son trouble alimentaire. J'aimais me dire que je lui enlevais un poids des épaules pour les moments où j'étais avec lui. Je n'aimais pas le voir avec son mal être, mon but était de le rendre meilleur, qu'il se rende compte qu'il n'avait pas besoin de se faire mal comme il le faisait. La vie n'était pas belle pour personne, bien que certains individus avaient plus de facilité que certains, ce qui me mettait en colère. Je détestais me dire que nous n'avions pas tous les mêmes chances dans la vie, mais c'était la triste réalité des choses.

Juste à regarder autour de nous, dans les couloirs, nous pouvions le voir. Il y a des gens qui se promènent seuls, l'air triste sur le visage et regardant au sol pour se fondre dans le décor et il y a ceux qui se promènent en groupe, le grand sourire aux lèvres et qui n'ont rien à faire de ces solitaires. Il y a ceux qui, comme moi, sont de sang moldu et qui appartiendraient à une sous catégorie de sorcier et il y a les sang-purs qui sont la première classe des sorciers. Il y a toujours eu et il y aura probablement toujours deux côtés à une médaille. Le bon et le mauvais, le noir et le blanc, les sang-purs et les nés-moldus. C'est un cercle sans fin et peu importe comment le monde évolue, nous allons probablement toujours rester coincé avec cette foutue habitude de classer les gens selon ce qu'ils semblent être. Une habitude ridicule si je peux m'exprimer librement. Je dirais que je suis plutôt chanceuse, dans un sens, puisque ça ne me touche pas vraiment. Ce que les gens pensent de moi en se basant sur mon sang, ce n'est que du vent. J'ai vu pire quand j'étais gamine. Malheureusement, certains n'ont pas cette chance.

Je vois, de temps en temps, des nés-moldus qui en mangent plein la tronche à cause de ce qu'ils sont, des sorciers de sous catégorie. J'interviens, quand je le peux. Mais je ne suis pas toujours là, ou bien d'autres sauveteurs, pour leur sauver la mise. Certains souffrent beaucoup plus que moi des propos qui leur sont jetés à la figure. Des propos blessants, dérangeants et complètement déplacés. Ils vont mal et quand on n'y est pas habitué, on en souffre beaucoup. Ils en souffre beaucoup. J'ai appris à encaisser les coups, mais les gens chanceux n'y sont pas habitués. Nous sommes maintenant dans une période où nous allons tous devoir nous endurcir un peu pour encaisser tout ça. J'ai beau dire que je me suis endurcie avec les années, je ne peux pas non plus me faire d'illusion, je suis comme tout le monde aussi, avec le temps, il faut que j'évacue tout ça pour repartir en neuf.

J'ai souvent le besoin de m'isoler pour évacuer tout ce que j'accumule avec le temps. C'est ce que je faisais à ce moment-là au sommet du château, je me recentrais sur moi-même. Bon, je faisais aussi des devoirs, mais le simple fait d'être seule là-haut me faisait du bien. Je pouvais me concentrer sur mes parchemins, et penser comme je le voulais, dans les directions que je voulais. J'étais libre comme l'air là-haut. Contrairement à en bas avec ce paquet de personnes en train de parler trop fort. Là, au moins, j'avais la paix. Je ne savais pas trop depuis combien de temps j'étais-là. Lorsque j'étais concentrée, je perdais complètement la notion du temps. De toute façon, peu m'importait le temps qui passait. J'étais bien et c'était la seule chose que je voulais. Je fini par entendre des pas dans les escaliers, mais je n'ai pas levé la tête pour voir qui c'était. Moins il y avait de contact avec la personne, moins il y avait de chances pour qu'il reste là. Du moins, c'est ce que je pensais.

La personne, un mec probablement vu le genre de silhouette que je voyais dans mon angle mort, alla vers le bord pour regarder au loin. Pour ma part, je suis restée la tête dans mon livre. Contrairement à mes attentes, la personne fini par venir vers moi. Salut l’élève modèle. Tu vas bien ? J'ai fini par lever la tête vers lui. J'avais reconnu sa voix aussitôt qu'il avait parlé. Caleb. Je dois avouer qu'au départ, ce garçon ne m'avait pas trop effleuré l'esprit. Il n'était qu'un mec parmi tant d'autre qui avait des copains qui aimaient bien m'embêter. Pas la grande classe aux premiers abords, mais il était venu me parler quelques fois et je dois avouer qu'il n'était pas comme je me l'avais imaginé. J'ai souris en reconnaissant son visage alors qu'il prenait place face à moi.

    « Salut Caleb. Je vais très bien et toi ? C'est le grand air qui t'a fait monter ici ? »


J'ai posé mon livre devant moi, reculant ma tête pour l'appuyer contre le bord du mur, mon bonnet empêchant ma tête de devenir froide sur la pierre. J'avais voulu être seule, ne pas voir d'inconnu qui pourrait me déranger. Cependant, je n'avais aucun problème contre un peu de compagnie de la part de Caleb.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Somewhere Only We Know •• Caleb Empty
Message Sujet: Re: Somewhere Only We Know •• Caleb   Somewhere Only We Know •• Caleb Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Somewhere Only We Know •• Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Caleb montre une vidéo plus que X à Cane (pv Cane)
» PISTE DE DANSE - Caleb & Luka
» Caleb's relationship
» Un petit verre après le boulot ! (Pv June & Caleb)
» Knockin' On Heaven's Door. | Caleb & Lena |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Daily Prophet V1.0 :: Pensine des RPs-