FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeMar 4 Déc - 20:36



Lola et Caleb
© Never-Utopia

    Il ne restait plus qu’une quinzaine de minutes avant la fin du cours d’histoire de la magie quand le professeur décida de rendre les derniers devoirs. Devant les regards anxieux des autres élèves, Caleb, lui esquissa un petit sourire satisfait. Il savait pertinemment qu’il n’avait aucune raison de s’inquiéter. Il obtenait toujours d’excellentes notes en Histoire de la Magie pourquoi les choses seraient différentes aujourd’hui ?
    « Autant dire que les notes de vos devoirs sont loin d’être brillantes. J’ai été réellement déçu. » Sur ces mots il commença à rendre les copies. Caleb attendait la sienne patiemment déjà fier de lui. Quand le professeur s’approcha de sa table, il lui lança un regard plein de déception.
    « Vous m’avez habitué à bien mieux Mr Delaney. » Il posa la copie devant Caleb qui écarquilla les yeux et faillit s’étouffer en découvrant sa note. Un A. Acceptable ?! Ce n’était pas possible ! Jamais il n’avait eu une aussi mauvaise note. Son sourire s’effaça immédiatement laissant place à une mine déconfite. A la déception se mêla aussi la colère, comment avait il fait pour complètement foirer ce devoir. La sonnerie retentit au grand bonheur du Serpentard, il rassembla ses affaires brusquement avant de sortir de la salle de classe en trombe. Ce mauvais résultat l’avait mis sur les nerfs et la seule chose qui le faisait se calmer s’était de faire un tour sur le terrain de Quidditch. C’était l’un de seul endroit où il se sentait réellement au calme. Il balança son sac sur son épaule et se dirigea en trainant les pieds vers l’extérieur du château.

    Une fois arrivé dehors, l’air frais lui fit un grand bien. Il s’arrêta quelques instants, respirant profondément pour calmer sa colère. Il balaya le parc des yeux, celui-ci était pratiquement vide hormis un couple de Serdaigle flirtant contre un arbre. Cette vision fit lever les yeux au ciel à Caleb, c’était effarant de voir que pour certains élèves leurs vies sentimental était bien plus préoccupante que leurs résultats scolaire, ce qu’il trouvait désolant. Certes il était le premier à courir après les jolies filles, mais jamais une fille ne passerait avant ses ambitions personnelles. Il n’avait pas mis cinq ans à se faire une place, une réputation au sein de Poudlard et de toute laisser tomber pour les beaux yeux d’une fille. Il se rapprochait du terrain de Quidditch quand il vit plusieurs élèves volant sur leurs balais. Evidemment, il y avait des entrainements de Quidditch après les cours. Lui qui désirait de la tranquilité c’était raté. Lorsqu’il s’approcha il repéra de suite les couleurs Rouge et Or des Gryffondors. Les Lionceaux étaient donc en train de s’entrainer, cela pouvait être drôle à regarder. De toute façon les Serpentards les écraseraient lors du prochain match pourquoi se fatiguaient-ils à s’entrainer ?
    Lorsqu’il entra sur le terrain et s’installa sur les gradins il sentit les regards des Gryffondor se poser sur lui. A cet instant précis il était un intrus pour les Rouges, une menace. Cette pensée lui redonna le sourire. Il sortit une de ses lectures personnelles, un livre qui ne provenait pas de la bibliothèque, mais qu’il avait déniché dans l’allée des Embrumes. Il ouvrit le livre, qui était bien plus intéressant que les Gryffondor, et se plongea dedans. Il ne mit pas longtemps à oublier la présence de l’équipe rivale quand soudain il sentit quelque chose de lourd et violent le frôler brutalement. Il n’eut pas besoin de lever les yeux de son bouquin pour savoir qu’il s’agissait d’un cognard. Caleb lança un regard discret vers le terrain et fixa la joueuse aux cheveux blonds comme les blés qui arborait un sourire triomphant. Cette fille était vraiment cinglée. Le Serpentard conserva son calme et ne lâcha pas un mot mais elle ne perdait rien pour attendre.

    « Bon c’était très bien, l’entrainement est terminé à la semaine prochaine ! » Lança le capitaine quelques minutes après l’incident.
    Cette phrase sortir Caleb de sa lecture et il regarda les Gryffondors descendre de leur balais. Lola était là, plaisantant avec l’un de ses coéquipiers. Il rangea son précieux livre au fond de son sac avant de descendre de sa place et de se diriger d’un pas décidé vers la blonde. Dès qu’il fut sur que les autres joueurs s’étaient éloignés il la rattrapa et lui attrapa le bras.
    « Dis donc Wolff, ce n’est pas dans tes habitudes de louper ta cible, je croyais que tu étais une meilleure batteuse que ça. » Lui dit-il d’un ton très calme.
    Il n’avait pas eu l’occasion de croiser la lionne depuis le bal d’Halloween qui s’était terminé dans des circonstances très particulières. Caleb l’observa de haut en bas, elle avait beau être resplendissante et féminine lors du bal elle avait visiblement repris ses bonnes vieilles habitudes. Cheveux décoiffés, visage sans aucun artifice, tenu de Quidditch pleine de boue. Voilà qu’il retrouvait Lola et son style vestimentaire habituel. Mais Caleb ne pouvait le nier, même avec sa dégaine de sauvageonne elle restait toujours incroyablement belle. Dommage qu’elle ne savait pas la fermer…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeMer 5 Déc - 4:34

Lola avait passé la journée à attendre avec impatience le fin de la journée et ainsi donc la fameuse pratique de Quidditch. Après tout, avec les nouvelles règles après la fête foireuse et l'attaque, ils n'avaient plus le droit d'aller et venir autant qu'avant. Le terrain de Quidditch était donc limité aux pratiques à pas à quelconque autre pratique sans un adulte responsable de maison présent pour superviser le tout. Observés par un professeur ou pas, l'équipe des gryffondors ne se retiendrait certainement pas de faire des conneries pour autant. Le moral de la bande était toujours à son plein et ils avaient tous plus hâte que j'avais d'enfourcher leurs balais. Elwan était insupportable tellement il avait hâte. C'était la folie dans les vestiaires alors que les filles se changeaient et ricanant et que les garçons s'amusaient à lancé des cris bestiales au plus grand désespoir de Lola. Habillée et coiffée d'une couette haut, batte dans un main et balais de l'autre, elle était prête comme jamais. Dès qu'ils en eurent l'ocassion, les lions s'envolaient en hurlant de joie face à l'idée de se retrouver tous ensemble. Elwan commençait déjà à l'embêter en tirant sur sa couette avant de ne s'envoler sur son balais. Loletina sautait sur le sien, batte brandis alors qu'elle partait à sa poursuite, ayant pourtant un énorme sourire aux lèvres.

Tout allait bien jusqu'à ce qu'un intrus décide de se pointer sur le terrain. Les yeux verts démoniaques de Caleb brillaient d'une façon dérangeant. Même de très loin, Lola l'avait reconnu et avait sentis son regard de requin se poser sur elle. La courageuse gryffondor redoutait leur prochaine rencontre. Au bal, la belle s'était un peu trop laissée aller à dévoiler à Caleb qu'ele savait son vilain petit secret. Personnellement, elle se fichait de la nature de son sang, Elwan aussi était né-moldu, et lui non plus elle ne l'aimait pas, mais enfin, bref. Ce qui la dérangeait c'était l'attitude du jeune homme en général, qui forçait sa soeur à mentir pour sa propre satisfaction de petit serpentard merdique. Ce ne fut pourtant pas Lola qui avait attaqué Delaney malgré ce qu'il pouvait croire. Probablement jaloux de l'attention que Lola portait au jeune homme à la peau basané, Elwan avait faillit le frappé avec un cognard, donnant à la blonde métamorphomage un sourire magnifique de satisfaction pour sa haine envers lui.

Peu de temps après, la pratique se terminait, ils débarquaient de leurs balais et le serpent était toujours là. Ils s'affairaient tous à se suivre pour aller aux douches et se changer pour ensuite aller manger. Lola était derrière toute l'équipe avec cette gargouille d'Elwan qu'elle poussa d'un cou sur son épaule ce qui la mis tout à fait à l'écart du groupe. Elle ne pensait pourtant pas que quelqu'un allait l'attraper par le bras. Une bien mauvaise surprise l'attendait alors qu'elle se retournait. « Dis donc Wolff, ce n’est pas dans tes habitudes de louper ta cible, je croyais que tu étais une meilleure batteuse que ça. » Elle lui adressa un sourire narquois, se défaisant de sa prise en croisant ses bras sur sa poitrine tout en lui répondant.

« Si tu me retouche, je te promet de te le faire bouffer, compris ? » Elle soupirait longuement en soupirant, espérant qu'il la laisserait très vite tranquille pour qu'elle aille prendre sa douche et qu'ils n'aient pas à s'éterniser ensemble. Lola ne se gênait pourtant pas de sa présence, défaisant sa couette d'un coup de baguette pour laisser ses cheveux dans un léger bordel. Elle était présentable tout de même. De toutes façon, si elle pouvait faire fuir Caleb comme ça, c'était parfait. « Qu'est-ce que tu me veux ? » Demanda-t-elle toujours aussi sérieusement sans l'ombre d'un sourire alors qu'elle resserrait sa baguette dans sa poche pour croiser ses bras contre son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeVen 7 Déc - 14:31

Lola et Caleb n’avaient jamais été de grands amis, ni même des amis tout court. Leurs caractère totalement opposé ne leur avait jamais permis de nouer des liens amicaux bien que cela n’aurait pas déranger Caleb d’être plus proche de la jolie Gryffondor. Cette dernière n’était pas comme les autres filles, elle ne se souciait gère de son apparence, des regards qu’on portait sur elle et surtout de la gente masculine, ce qui avait toujours laissé Caleb à la fois perplexe. Il était assez rare qu’une fille le repousse et surtout avec autant de violence que Lola le faisait. Mais cela ajoutait un peu de piment à la situation, parce qu’au fond de lui, aussi effrontée et agaçante pouvait-être Lola, il la trouverait totalement inintéressante si elle n’avait pas ce caractère de feu. Seule petite ombre au tableau, la blondinette lui avait clairement fait comprendre lors du bal d’Halloween qu’elle était au courant du petit secret qu’il partageait avec sa sœur. Après avoir passé cinq ans à garder ce secret, à s’être intégré parmi les Serpentard, il refusait que tous ses efforts soit gâchés parce qu’une petite Gryffondor qui avait la langue bien pendue.

Lola se défit de son étreinte en quelques secondes.
« Si tu me retouche, je te promet de te le faire bouffer, compris ? » Lui lança-t-elle en croisant rageusement les bras sur sa poitrine.

Cette réplique fit esquisser un petit sourire au Serpentard. Lola était sans doute l’une des seules élèves de Poudlard qui n’avait pas peur de lui et qui n’hésitait pas à lui tenir tête, cette qualité qui lui plaisait autrefois était maintenant quelque chose qui l’inquiétait énormément.
« Tu es toujours autant sur la défensive à ce que je vois. »
La voix du Serpentard était calme et étonnement douce. Il savait que pour obtenir le silence de la jeune femme il valait mieux y aller en douceur plutôt que de l’intimider en la menaçant. Lola n’était définitivement pas une personne sensible aux menaces.

Sans se soucier de sa présence Lola défit sa queue de cheval laissant se libérer sa longue chevelure blonde qui hypnotisait tant le jeune Delaney. Il détourna le regard se rendant compte qu’il dévisageait Lola avec un peu trop d’insistance.

« Qu'est-ce que tu me veux ? »

Il n’avait qu’à entendre au ton de la voix de la blonde que la présence de Caleb ne l’enchantait guère. Mais étant donné qu’elle savait les véritables origines de Caleb et Jamie-Hope, ils étaient obligés d’avoir une conversation.

« Détends toi Loletina, je veux juste avoir une conversation avec toi. Rien de bien méchant. »

Caleb sortit son écharpe aux couleurs de sa maison de son et l’enroula autour de son coup avant de s’approcher doucement d’elle et de lui murmurer au creux de l’oreille.

« Ecoutes, tu ne m’aimes pas, je le sais très bien Mais tu te souviens de ce que tu m’as dit au bal, ou plutôt ce dont tu m’as insulté ? »

Il essayait de jouer la finesse et de ne pas la brusquer mais avec Lola Wolff et son caractère de feu, la chose était loin d’être gagnée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeSam 8 Déc - 18:01

Non. La présence de Caleb ne l'enchantait pas. La présence de Caleb ne l'avait jamais vraiment enchanté, même avant de le rencontré. Jamie était une fille extraordinaire, une fille merveilleuse, un vraie lionne qui n'as pas peur de rugir ce qu'elle pense et ce qu'elle est à un détail près. Lola avait appris la vérité sans vraiment la chercher. Alors que Jamie déversait toute sa rage contre un sang pur imbécile qu'elle venait de croiser, elle échappa entre deux grognement qu'elle était née-moldue. Lola était incrédule. Est-ce qu'elle venait véritablement de dire cela ? Le visage de la soeur de Caleb s'était décomposé en réalisant ce qu'elle venait de dire. Elle semblait nerveuse et la blonde n'y comprenait rien. Pourtant est-ce qu'une jeune femme avec autant de caractère et d'amis ouverts d'esprit cachait-elle sa véritable nature dont elle devrait être fière. Elle était une privilégiée, choisie par la vie et le monde magique parmi tous les moldus sur cette terre. Pourtant elle lui avait expliqué quel gardait le secret pour le bien de son frère. Dès cet instant, elle l'avait classé dans la catégorie des parfaits idiots. Si Lola n'était pas vraiment rancunière lorsqu'on lui faisait quelque chose, c'était ici une toute autre histoire. Caleb était insupportable à ses yeux avant même qu'elle n'ait remarqué son visage parmi la foule de serpent venimeux. Lola était toujours sur la défensive avec lui, jamais véritablement gentille. Non seulement parce qu'il était idiot, mais également parce qu'il avait tenté de la charmer de nombreuses fois. La pire des insultes qu'il pouvait lui faire. En ce moment, elle n'avait pas envie de passer des heures à s'éterniser avec lui, elle voulait prendre ses jambes à son cou et fuir une conversation qui ne ferait peut-être que tendre sa relation avec Jamie-Hope d'avantage qu'elle ne l'était déjà depuis qu'elle avait proclamé son frère le roi des imbéciles. « Détends toi Loletina, je veux juste avoir une conversation avec toi. Rien de bien méchant. » Son regard habituellement azuré tourna au noir alors que des lèvres charnues de Caleb s'échappaient son véritable prénom presque complet. Elle détestait particulièrement se faire prénommée Loletina-Rosalinette, la rage montait en elle sans contrôle possible lorsqu'on l’appelait ainsi. Il sortait son écharpe de serpentard, l'enroulant autour de son cou alors que Lola aurait préféré l'étouffer avec. Il s'approchait d'elle comme il le faisait toujours lorsqu'il lui parlait rien que pour la mettre or d'elle. Accrochant ses lèvres de son oreille pour lui souffler d'un murmure désagréable et chaud contre sa peau. « Écoutes, tu ne m’aimes pas, je le sais très bien Mais tu te souviens de ce que tu m’as dit au bal, ou plutôt ce dont tu m’as insulté ? » Elle fronçait un sourcil, reculant doucement pour lui faire face à une distance raisonnable. Une expression de dégoût mélangé à du mépris se collait à son visage.

« Oh mais bien sure. Chaque fois qu'on se croisent, dès que je retourne à la salle commune, je note tous nos échanges dans mon journal intime pour ne pas oublier une seule seconde. T'es le centre de mon univers Caleb ! »

S'était exclamée la métamorphomage d'un souffle uniquement composé de sarcasme. Son sourire faux collé à ses lèvres rosées pour disparaître immédiatement ensuite alors qu'elle continuait.

« Et si tu m'appelle encore Loletina, je te jure que tu vas le regretter jusqu'au jour de ta mort, espèce de souillure ! »

En réalité, elle savait exactement ce dont il parlait, mais elle voulait éviter la conversation. Jamie lui avait fait promettre de ne jamais dire à son frère comment elle lui avait révélé leur secret sans le vouloir. Il devait déjà se douter que Jamie lui avait dit, mais, même sous la torture, Lola ne l'avouerait jamais, même si elle ne se retenait pas pour continuer ses sous-entendus blessants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeMer 12 Déc - 14:11

Caleb devait bien l’avouer, entre Lola et lui cela n’avait jamais été le grand amour. Elle avait toujours repoussé avec hargne ses avances et se montrait particulièrement hostile envers lui. Ce qui était compréhensible, il représentait tout ce que la jeune fille détestait. Premièrement il était élève de Serpentard, elle était une Gryffondor et il y avait depuis des siècles une grande rivalité entre ses deux maisons. De plus, Lola était flamboyante, énergique tandis que Caleb était calme, studieux et hautain. C’était couru d’avance que la Lionne et le Serpent ne serait jamais en bon terme. D’ailleurs Caleb aurait pu la laisser tranquille, après tout, elle l’avait repoussé, ne voulait pas de lui et visiblement de personne d’autre. Le Serpentard s’était déjà demandé si la jeune femme n’était pas intéressée par les filles, après tout cela expliquerait pourquoi on ne l’a jamais vu avec un garçon et sa perpétuelle allure de garçon manqué. Bien qu’il adorait l’emmerder Caleb ne s’était jamais risqué de lui faire part de sa théorie car vraie ou pas, si il lui disait, cette fois ci Lola n’hésiterait pas à l’étriper. Si le jeune Delaney se comportait en véritable gentleman avec la gente féminine il faisait une exception pour la Gryffondor, la provoquer était une de ses activités favorite, mais ces derniers temps cela devait de plus en plus dangereux. Si rien ne se serait passé au bal d’Halloween Caleb aurait sans nulle doute continué, quitte à se prendre une baffe ou un cognard en pleine tête, mais là il risquait plus qu’une claque ou un coup sur la tête, il allait tout perdre. Il se souvenait parfaitement des mots de la jeune fille, il n’avait pas rêvé, elle l’avait bien traité de sang-de-bourbe. Rien que d’y penser, la machoir du Serpentard se serra. Il sait pertinemment que Lola était loin d’être stupide, qu’elle avait une excellente répartie et qu’elle lançait pas des insultes à légère. Si elle l’avait traité de sang-de-bourbe ce n’était pas juste pour l’emmerder. Elle savait. Caleb y avait pensé pendant des jours et des nuits, comment avait-elle pu savoir ? Et surtout comment faire pour qu’elle ne le révèle pas au grand jour. Faire du mal à la Gryffondor n’était pas quelque chose qu’il comptait faire, mais s’il n’avait pas d’autre choix il n’hésiterait pas à le faire. Il se devait de se protéger et de protéger sa sœur. Jamie-Hope… Lola et elle étaient amies et bien qu’il ne veuille pas le croire il commençait de plus en plus à croire que sa sœur les avait trahis. Ca aussi, c’était quelque chose qu’il devait régler rapidement.

« Oh mais bien sûr. Chaque fois qu'on se croise, dès que je retourne à la salle commune, je note tous nos échanges dans mon journal intime pour ne pas oublier une seule seconde. T'es le centre de mon univers Caleb ! »
Répondit la Lionne après s’être éloignée de lui comme s’il dégageait une odeur nauséabonde.

Il croisa les bras sur sa poitrine et ne put s’empêcher de lever au ciel. Visiblement la manière douce ne marchait pas avec elle, il lâcha un soupir et balaya d’un regard le terrain de Quidditch ne laissant rien paraitre. Il ne fallait absolument pas que Lola perçoive son inquiétude.

« Et si tu m'appelle encore Loletina, je te jure que tu vas le regretter jusqu'au jour de ta mort, espèce de souillure ! »

Caleb ne supportait pas qu’on le menace, il ouvrit la bouche, prêt à répliquer avant de rapidement se raviser. « Je te jure que tu vas le regrette jusqu’au jour de ta mort » avait-elle dit. Il se mordit la lèvre, se sentant impuissant et terriblement faible, ce qu’il détestait. D’ordinaire il n’aurait pas hésité une seconde à faire taire la blonde mais cette fois c’était différent, elle savait. Elle pouvait le détruire en un claquement de doigt et il ne pouvait laisser cela se produire. Bien que son visage fût neutre Caleb avait envie d’hurler. Pour la première fois depuis longtemps il se sentait en danger, à cause d’une blondinette avec un peu trop de répondant. Elle ne savait rien de lui, ne savait ni d’où il venait ni ce qu’il avait vécu. Pendant qu’elle devait être aux petits soins de ses parents, lui, avait connu la misère. Toute son enfance il l’avait passé dans l’un des pires quartiers de Bristol. Il avait grandi dans un appartement minuscule. Trois chambres, de la taille d’un placard à balais, une salle de bain qui était composait d’une douche où l’on ne pouvait pas rentrer si on faisait plus d’1m85 et d’un WC qui était constamment bouché. Et il y avait une grande pièce qui faisait office de cuisine, salle à manger et salon. L’objet le plus cher qu’il possédait était une télévision, que ses parents avaient réussis à obtenir après avoir passé trois ans à économiser. Chez les Delaney les repas étaient toujours les mêmes, du riz, des pates ou des petits points en boite de conserve accompagné de pain et de fromage, parfois il y avait du poisson sur la table mais encore ça, c’était les jours de fête. Caleb avait côtoyé la mort très tôt, à douze ans il avait perdu sa mère, emporté par un cancer du sein qu’ils n’avaient pas les moyens de soigner. Et puis ce n’était pas rare d’entendre des coups de feu dans le quartier. Et puis après la mort de sa mère c’était ses frères ainés qui avaient pris la décision de subvenir aux besoins de la famille, de façon pas très légale tandis que Jamie était devenue une vraie femme d’intérieur. C’est pour cette raison que lorsqu’il entendait des remarques sur sa jumelle comme quoi elle n’était rien d’autre qu’une jolie fille sans cervelle, qui ne savait rien faire à part rire et faire la fête cela le mettait hors de lui. Jamie méritait plus que quiconque sa place parmi les Gryffondors, elle avait eu le courage de s’occuper d’une maison à douze ans, c’était elle qui ramassait leur père lorsqu’il était trop bourré pour se mettre au lit, elle le lavait, nettoyait son vomi bien qu’il ne l’ait jamais aimé. Non, Jamie et lui avait endurés bien trop de merde pour que maintenant leur vie soit à nouveau ruiné.

Il se pinça l’arête du nez, signe chez le jeune homme de sa nervosité. Il fallait qu’il choisisse avec soins les mots qu’il allait prononcer.

« Je n’ai pas envie de m’énerver Lola, donc cela ne sert à rien d’être sarcastique ou de me faire croire que tu as étrangement perdu la mémoire. »

Il s’arrêta, hésitant, réfléchissant à comment aborder la chose sans trop se mouiller. Même si il était au courant pour l’impureté de leur sang devait-il prendre le risque de lui avouer clairement ? Lola le détestait, elle n’hésiterait sans doute pas à courir le dire à ses amis et à tout le château. A moins qu’elle garde le secret par amitié pour Jamie-Hope. La question maintenant était de savoir si l’amitié de Lola pour Jamie était plus forte que sa haine pour Caleb.

« Les mots que tu as prononcés, ce sont des mots horribles, qu’on ne prononce pas à la légère. »

Il plongea son regard dans celui de la blonde, essayant pour une fois, de ne pas paraitre trop intimidant.

« Je ne sais pas que tu sais, ou du moins, penses savoir mais j’aimerai qu’on en parle. Et que pour une fois on essaye de mettre notre rancœur de côté tu veux bien ? »

Sa voix était calme, douce et posée mais si elle osait le provoquer encore une fois il était certain qu’il ne serait plus aussi calme qu’à présent…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeMer 26 Déc - 17:49

Jamie était une demoiselle extraordinaire. Gentille, joviale, intelligente et bien plus encore. Lola l’adorait et l’avait toujours adorée. Elle avait été pendant longtemps son oreille, la personne prête à l’écouter déverser toute sa colère et sa peine. Lola ne savait pas tout de son enfance et de sa vie avant Poudlard. Que quelques brides ici et là. Pourtant elle savait qu’elle n’avait pas eu la vie facile avant qu’ils découvrent qu’elle et son frère étaient des sorciers. Pourtant, Jamie avait laissé tomber un lourd secret dans l’oreille de Lola. Autrefois, la blonde connaissait Caleb comme étant le frère de son amie. Un serpentard mesquin qu’elle préférait ne pas connaître. Pourtant, lorsqu’elle avait su le lourd secret que son horrible frère l’obligeait à porter, une rage, une fureur naquit en elle face à Caleb qui ne connaissait même pas les raisons de sa haine envers lui. Chaque fois qu’elle le croisait, elle déversait toute sa rage sur lui par des regards brulant de haine. Elle le détestait tout en souhaitant ne jamais devoir lui adresser la parole. Pourtant, c’était arrivé alors qu’il était venu la draguer. Loletina l’avait vite remis à sa place en lui montrant à quel point elle n’était pas intéressée par lui et à quel point il était imbécile. Cela ne l’avait pourtant pas assez refroidi et il était revenu. En cet instant, le flirt n’était plus. Le temps était à l’affrontement et l’air autour des deux sorciers étaient lourd. Les bras de la gryffondor croisés sur sa poitrine pour créer une barrière entre elle et le serpentard. Sa voix résonnait aux oreilles de la jeune femme comme une attaque.

« Je n’ai pas envie de m’énerver Lola, donc cela ne sert à rien d’être sarcastique ou de me faire croire que tu as étrangement perdu la mémoire. »

Elle soupira longuement, sachant très bien de quoi il voulait parler. Malgré la promesse qu’elle avait fait à Jamie, elle avait fait sous-entendre à Caleb bien plus qu’elle n’aurait dû. C’était la raison pour laquelle ils avaient la conversation présente. Soit en la menaçant ou la suppliant, Caleb voulait éviter qu’elle dise quoi que ce soit à qui que ce soit. Lola avait tellement la rage que si ça n’avait pas été de Jamie, tout le monde serait déjà au courant de quel dégoutant menteur il était. Elle qui adorait et soutenait les nés-moldus en ses temps dure, Caleb était pourtant l’une des rares personne qu’elle détestait.

« Les mots que tu as prononcés, ce sont des mots horribles, qu’on ne prononce pas à la légère. »

Il plongeait ses magnifiques yeux verdâtres dans les iris océan de la métamorphomage, qui pourtant ne se laissait pas déconcentrée. Aussi beaux et impressionnants ses yeux pouvaient-ils être, le jeune homme était de loin le plus dégoutant qu’elle connaisse.

« Je ne sais pas que tu sais, ou du moins, penses savoir mais j’aimerai qu’on en parle. Et que pour une fois on essaye de mettre notre rancœur de côté tu veux bien ? »

La voix de Caleb était calme et il voulait discuter doucement, sans prise de tête. Pourtant Lola ne pouvait s’y résoudre, la rage bouillait à l’intérieur de son ventre chaque fois qu’elle y pensait. La jeune femme prenait une longue inspiration pour se calmer. Fermant ses yeux une fraction de secondes avant de ne le regarder de nouveau.

« Je n’ai rien à te dire, alors si tu veux me parler, je t’écoute. »

Lola le regardait, attendant son discourt. Il lui dirait surement de ne rien dire, le promettant tout, même si Lola était loin de savoir jusqu’à où Caleb pouvait aller. Oserait-il sauvagement lui arracher la mémoire d’un sortilège d’oubliettes ? Elle n’en avait aucune idée. Elle était sur ses gardes même si sa baguette était avec dans les vestiaires. Lola relevait justement les yeux vers l’une de ses amies qui était ressortie des vestiaires, inquiète de ne pas retrouver Lola à plaisanter avec le reste de l’équipe alors que son rire cristalin envahissait habituellement l’endroit. Les regards des deux demoiselles se croisaient avant que Lola ne regarde de nouveau le né-moldu qui se tenait devant elle.

« Ne passe pas par quatre-cents chemins, j’suis pressée, mon équipe m’attend. Dis-moi ce que tu veux me dire et laisse-moi tranquille. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeDim 13 Jan - 17:59

Caleb le savait parfaitement, l’issue de cette conversation serait décisive pour lui et sa sœur. En réalité, cela l’effrayait énormément, Caleb n’avait aucune idée de ce qui se passerait exactement si leur secret venait à être révéler. Mais il s’en doutait déjà un peu. Ils deviendraient la risée de Poudlard, ses amis lui tourneraient le dos et même certains de ses professeurs changeraient d’opinion à son sujet. Il pourrait dire adieu à sa très bonne réputation et peut être aussi à ses ambitions d’obtenir un haut poste au ministère de la magie et surtout, il ne pourrait jamais rejoindre les rangs de celui qu’on appelle Le Seigneur des Ténèbres. Rien que d’y penser, cela lui donnait envie de hurler. Non, Lola Wolff ne gâcherait pas son avenir.

Le Serpentard reposa son regard sur la blonde, qui semblait toujours aussi agacée, elle lâcha un soupir – ce qui eut le don d’agacé Caleb à son tour – tandis qu’elle l’écoutait. Cette fille semblait se ficher de tout, ne pensait-elle pas une seconde aux répercussions que cela aurait sur les Delaney. Certes, elle devait bien se ficher de ce qui arriverait à Caleb, mais si elle était une véritable amie, loyale et fidèle, les qualités que les Gryffondor étaient supposés avoir, elle ne ferait rien vis-à-vis de Jamie-Hope, car même si cette dernière n’avait nullement honte des origines moldus, si certaines de ses fréquentations l’apprenait cela changerait leur lien. Notamment avec Marshall Harwicks, le Poufsouffle qui s’était fortement rapproché de Jamie ces derniers temps, des rumeurs étaient même arrivés aux oreilles de Caleb selon lesquels Jamie et Marshall seraient un peu plus qu’amis. Si cela n’enchantait pas énormément Caleb, il avait fini par plus ou moins se résoudre à cette situation bien qu’il n’appréciait toujours pas voir sa sœur et Harwicks ensemble, il ne disait rien tant que Marshall la rendait heureuse. Mais Harwicks avait beau être un empoté un peu paumé, il n’en restait pas moins un sang mêlée élevé par un père ayant des gros à priori sur les nés moldus et les moldus en général et Caleb savait très bien que si les origines de Jamie-Hope se faisaient connaitre, sa relation avec Marshall se détériorait au grand malheur de Jamie.
Caleb sourit intérieurement, il avait trouvé le moyen parfait pour que Lola tienne sa langue ; Jamie-Hope.


« Je n’ai rien à te dire, alors si tu veux me parler, je t’écoute. »
Comme à son habitude, la jeune Gryffondor faisait preuve d’arrogance et de désinvolte. Si cela avait tendance à énerver le jeune homme il resta néanmoins de marbre, évitant de dire quoi que ce soit pour ne pas frustrer la jeune fille.
Le regard de Lola se détourna de Caleb et il l’a vit regarder quelque chose derrière lui, il se retourna à son tour. Une des co-équipières de la Gryffondor était sortie du vestiaire, surement pour vérifier que son amie n’avait pas été assassinée ou torturée par le Serpentard. Ne souhaitant pas être dérangé, Caleb dégaina son plus beau sourire de charmeur et l’adressa à la jeune fille qui les observait afin de la rassurer.

« Ne passe pas par quatre-cents chemins, j’suis pressée, mon équipe m’attend. Dis-moi ce que tu veux me dire et laisse-moi tranquille. »
Si cela était ce qu’elle voulait, il allait être clair.
« Ecoutes, tu me déteste peut être et tu dois crever d’envie de raconter ce que tu sais à tout le monde. Je me doute bien que cela doit être absolument jouissif pour toi. Mais penses à Jamie, pense à sa relation avec ses amis qui ne connaissent et ne se doute pas une seule seconde de ses origines et qui lui tournerait le dos. Moi, je pourrais le gérer, mais on connait tous les deux Jamie et on sait très bien que perdre ses proches ait sa plus grande hantise. »
Il s’approcha doucement de Lola et posa avec délicatesse sa main sur son épaule avant de s’approcher de son oreille et de murmurer.
« Je t’en prie. Penses à Jamie-Hope. »


HJ : Je m'excuse énormément du temps de réponse, c'est un peu court mais j'espère que ça ira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitimeMar 29 Jan - 23:14

Leur entretiens venait à peine de commencer et Lola en avait déjà marre de lui. Son attitude et sa façon de penser la rebutait, même si son apparence n'était pas des plus désagréable. Tout ce qu'elle savait sur lui le rendait tout de même affreusement dégoûtant. En fait, avant de connaître le secret de Jamie, elle était totalement indifférente envers son frère. C'est depuis que les lèvres de la belle sont allées plus vite que que sa pensée que la colère s'était installée en creux du ventre de Lola la justicière. Elle posait ses yeux sur le serpentard pour la première fois, le lendemain de cet aveux. Leurs regards se croisaient alors que Lola lui avait déversé toute sa haine. Une haine qui persistait, même si habituellement, elle ne pouvait détester les gens en général. Lola ne pouvait pas comprendre les raisons de Caleb. Pourquoi avait-il honte de ses origines ? Pourquoi mentait-il et faisait-il mentir sa soeur ? Lola avait pourtant promis à Jamie de ne rien dire à son frère, mais les allusions qu'elle lui faisaient étaient plus qu'imagées. Il avait comprit qu'elle savait et il voulait s'assurer de son silence, peu importe quel en serait le prix. Lola n'était pas achetable, elle avait ce qu'on appelle des principes et un coeur. Un coeur probablement un peu trop fragile pour ne pas être atteint par la manipulation de Delaney. Bras croisés sur sa poitrine alors qu'elle ne voulait toujours pas démordre de sa colère. « Écoutes, tu me déteste peut être et tu dois crever d’envie de raconter ce que tu sais à tout le monde. Je me doute bien que cela doit être absolument jouissif pour toi. Mais penses à Jamie, pense à sa relation avec ses amis qui ne connaissent et ne se doute pas une seule seconde de ses origines et qui lui tournerait le dos. Moi, je pourrais le gérer, mais on connait tous les deux Jamie et on sait très bien que perdre ses proches ait sa plus grande hantise. » Lola avait décroisé ses bras, les laissant retomber doucement le long de son corps, déviant son regard du jeune homme, qui pourtant, avait en quelque sorte raison, même si tout ça avait un odeur féroce de manipulation. Il s'approchait d'elle alors qu'elle avait quelque peu perdue ses défenses, posant sa main sur son épaule et s'approchant de nouveau d'elle pour lui murmurer à l'oreille. « Je t’en prie. Penses à Jamie-Hope. » Les larmes montaient aux yeux de la lionne de feu alors qu'elle était prise entre son amour pour Jamie et sa haine envers Caleb.

« Mais Caleb ... Tu ne te rends pas compte qu'elle souffre tous les jours de garder ce secret par ta faute ? Elle vit dans la peur constante que quelqu'un découvre la vérité. Je suis certaine que les gens qui l'aime vraiment l'aimeraient peu importe son origine et toi aussi d'ailleurs... »

Les yeux de Lola figés sur lui étaient désormais trop pleins de larmes pour arriver à les contenir. Tant de sentiments contradictoires se bousculaient en elle alors qu'elle ne pouvait pas tout simplement mettre terme à cette rencontre et se sauver de son règlement de compte. Il fallait qu'elle lui dise pourquoi elle le détestait autant. C'était sa seule chance de lui ouvrir les yeux pour de bon.

« Comment peux-tu lui faire ça ? Comment peut tu te faire ça ? Comment veux-tu que les gens acceptent les nés-moldus s'ils ne s'acceptent pas eux-mêmes ? C'est égoïste, c'est lâche et ça me dégoûte. Non, ce n'est pas facile, mais tu crois que c'est plus facile pour les sang-mêlés ? La moitié de ma famille ne me parle plus simplement parce que mon père est tombé amoureux d'une sang-mêlée. »

Lola s'empressait d'essuyer sa larme du revers de sa manche, tout en croisant de nouveau ses bras sur sa poitrine. Un long soupir s'échappait de ses lèvres rosées alors qu'elle ne s'était même pas reculée de Caleb. Elle savait qu'il allait l'approche de nouveau même si elle se reculait. Il était comme ça et, même si elle n'appréciait pas particulièrement, elle le supportait pour l'instant.

« Le plus triste la dedans, c'est qu'au fond, je sais que tu n'es pas une mauvaise personne. Et je sais que Jamie t'aimes, je sais qu'elle ferait tout pour toi. J'aurais pu bien t'aimer aussi, on aurait peut-être même pu s'entendre à merveille, mais tu as fait un choix que je ne peux approuver. Un jour la vérité fera surface, mais ce ne sera pas de mes lèvres, je te le promets, mais à force de mentir aux autres, tu vas finir par te croire... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Empty
Message Sujet: Re: Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff   Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Sois belle et tais toi • ft Lola R. Wolff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour que tu sois belle, il faudra que tu le deviennes
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» La vie n'est ni belle ni moche. Elle est ce qu'on en fait...(Jersey)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Daily Prophet V1.0 :: Pensine des RPs-