FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeMar 27 Nov - 16:21



Dawn Blackwood & Elwan Callaghan.
tonight we are young ♦ acte 1.

Il la repéra au milieu de la foule de Serpentards qui se dirigeaient vers les cachots. Il bouscula quelques uns de ses camarades pour parvenir jusqu'à elle. Un coup d’œil à son expression lui suffit pour comprendre qu'elle était toujours énervé contre lui. Malheureusement pour elle, Elwan n'était pas décidé à la laisser tranquille. Il voulait s'expliquer avec elle. Peut être s'était-il un peu trop emporté quelques minutes plus tôt... Il continuait de penser que Dawn s'était sentit gênée avec lui et avait cherché un moyen de mettre fin à leur duo au bal, mais il réalisait qu'il avait riposté un peu trop violemment. L'insulter et la mettre au même niveau que les autres Serpentards, c'était un coup bas, même lui s'en rendait compte. Dawn avait sans doute ses défauts, mais elle était loin de ressembler aux autres élèves de sa maison. Il ne voulait pas la blesser, et surtout pas revivre une période où il serait en froid avec elle. Dawn avait une emprise particulière sur ses humeurs, il en était bien conscient même si il ignorait pourquoi.

Sans même lui adresser une parole, il agrippa son bras et la tira sans ménagement pour la sortir de la foule. Dawn n'avait pas l'air décidé à le suivre de son plein gré, il devrait donc l'y contraindre. Et même si il savait que les Serpentard pouvait se montrer teigne, elle n'était pas assez forte physiquement pour lui résister, et n'oserait sans doute pas s'en prendre à lui avec un sortilège. Mais comme il n'en n'était pas certain, il garda un œil sur elle. Les professeurs n'étaient plus présents dans le hall et seuls les préfets tentaient de contenir le flot d'élèves. Il ne fut donc pas très difficile pour Elwan et Dawn de s'éclipser de toute l'agitation post-bal. Sans vraiment réfléchir, il prit la direction de la sortie du château. Les immenses portes n'étaient pas toujours ouvertes, à cause de la difficulté et de l'air frais que cela pouvait ramener au château : une petite porte beaucoup plus discrète menait à l'extérieur, et était toujours ouverte. Elwan avait fait assez d'escapades la nuit dans le château pour le savoir.

Il s'y glissa discrètement, entraînant la Serpentard avec lui. L'air frais le frappa en plein visage. L'hiver était déjà arrivé à Poudlard. Il grimaça, sentant des frissons glacés lui parcourant tout le corps. L'extérieur n'était sans doute pas le meilleur endroit pour avoir une discussion, mais c'était le premier endroit auquel avait pensé le Gryffondor. Rentrer de nouveau dans le château semblait risqué, si leur sortie avait été discrète, leur entrée ne le serait pas forcément. Il se dirigea donc vers les serres. Ce n'était pas l'endroit le plus glamour qui soit mais ils seraient au moins à l'abri des courants d'air. Pendant le trajet, il ne prononça aucun mot. Il préférait atteindre d'être arrivé à destination, plutôt que d'avoir une parole malheureuse qui risquait d'énerver Dawn encore plus. Surtout que elle, n'était pas avare d'insultes à son égard. Il grimaça mais ne riposta pas. A mesure qu'ils marchaient, il sentit l'humeur de la jeune fille redescendre peu à peu. Sa colère n'avait peut être pas diminuée mais elle s'était au moins glacée l'espace de quelques instants à cause du froid. Elwan relâcha donc l'emprise qu'il avait sur son bras, espérant ne pas lui avoir fait trop mal. A force de se battre, il en oubliait la force qu'il avait pu acquérir au cours de ses bagarres moldues. Néanmoins, pour éviter que Dawn saisisse la moindre occasion pour s'enfuir, il lui attrapa la main. Ses doigts glissèrent dans les siens avec un naturel désarmant.

Les portes des serres grincèrent quand Elwan les poussa. L'endroit était obscur, simplement éclairé par la vague lumière argenté de la lune. Vu avec si peu de lumières, les plantes avaient l'air effrayantes. Ce n'était clairement pas le meilleur endroit qui soit mais le Gryffondor décida de s'en contenter. Il s'avança et lâcha finalement la main de Dawn. Il se tourna vers elle et réalisa finalement qu'elle était toujours en robe, et qu'elle devait avoir encore plus froid que lui. Dommage qu'il ait toujours été mauvais en sortilège, sinon il lui aurait fait apparaître une cape. Et il n'avait aucune veste à lui prêter, seulement une chemise qui ne risquait pas de faire la différence. « Je suis désolé de te traîner comme ça, mais je n'avais pas le choix, je... » Il soupira. Il n'était pas doué pour les excuses et les remises en question. Et le regard de Dawn qui pesait sur lui ne l'aidait pas. Il voulait tout arranger mais il avait peur d'envenimer les choses. Mais comme tout Gryffondor digne de ce nom, il prit finalement son courage à deux mains. « Je suis un véritable crétin. » Il recula d'un pas et s'appuya sur l'une des tables derrière lui. « C'était gênant au bal, tout le monde nous regardait... Enfin tes amis et... J'avais peur que tu te sentes gênée, et ça a été le cas. C'est normal, je ne suis qu'un sang de bourbe pour tous tes amis et je ne pense pas qu'ils me portent dans leurs cœurs mais... » Il soupira et releva finalement la tête avec un petit sourire d'excuse. « J'en perds mes mots. Je suis juste désolé Dawn, de tout faire merder à chaque fois. Mais je tiens à notre amitié, j'espère que tu le sais. » Elwan qui se montrait sentimental... Dawn avait un drôle d'effet sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeMar 4 Déc - 2:10

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Tw-dan10 ♦️ tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Phoebe11
ELWAN & DAWN
You and I go hard,
at each other like we going to war
You and I go rough,
we keep throwing things and slammin' the door
You and I get so damn dysfunctional
we stopped keeping score
You and I get sick,
yah I know that we can't do this no more


    Plus les minutes passaient plus l’agitation amplifiait dans la Grande Salle. Les élèves se demandaient se qu’il avait bien pu se passer pour que des cris si horribles retentissent et la panique commençait à gagner certains malgré les préfets qui tentaient au mieux de maitriser la situation. Les professeurs étaient tous sur le qui-vive, ils n’avaient pas sorti leurs baguettes mais ceux qui y prêtaient attention pourraient voir que tous avaient porté leur main à leur poche pour pouvoir réagir en cas de besoin. Ce n’était qu’une mesure pour ne pas accentuer la panique causée par les hurlements mais ils prenaient tout de même très au sérieux ce qu’il se passait et la sécurité des élèves. Enfin les portes de la Grande Salle s’ouvrirent, on annonça aux élèves qu’ils pouvaient -et devaient impérativement- rejoindre leur salle commune sur le champ. Pour une fois Dawn ne se fit pas prier, elle emboita le pas à ses camarades Serpentards, se dirigeant vers les cachots et ignorant royalement les élèves qui l’entouraient et qui semblaient vouloir partager leurs impressions avec elle. Ses dernières paroles échangées avec Elwan l’avaient rendue d’humeur massacrante. Elle ne voulait voir personne et surtout elle ne voulait parler à personne. En fait, elle n’avait plus qu’une idée en tête, aller se coucher et pouvoir oublier l’horrible soirée qu’elle venait de passer.

    Mais ce soir ne semblait pas de bonne augure pour Dawn, les choses semblaient décidées à ne pas aller dans son sens car elle ne pu même pas atteindre sa salle commune. Alors qu’elle suivait les autres dans le hall une ombre se glissa à ses côtés et sans un mot une main s’agrippa soudainement à son bras, la tirant sans ménagement à l’écart des autres. « Hééé! » Protesta-t-elle bruyamment. Elle releva la tête, écartant de son visage des mèches de cheveux gênantes. Aussitôt le visage d'Elwan entra dans son champs de vision, elle se renfrogna, il ne pensait pas en avoir déjà assez fait dans la soirée? Après l'avoir heurtée avec ses mots il fallait maintenant qu'il le fasse avec des gestes? Dawn tenta de lui résister, mais c'était peine perdue, sa force physique n'était pas comparable à la sienne. Même aidée de sa colère elle ne parvenait pas à le faire ralentir. « Mais bordel qu'est-ce que tu fous?! » Lança-t-elle tout en lui donnant des coups sur le bras qui la tenait d'une étreinte sans faille. Rien n'y faisait, il ne semblait pas décidé à la lâcher et encore moins à lui donner des explications. Une bouffée de colère monta en la Serpentarde, il n'avait pas le droit de la traiter ainsi, comme si elle était un simple objet à sa disposition, qu'il pouvait trainer où bon lui semblait. Malgré ses maigres tentatives de résistance Elwan la trainait inexorablement derrière lui, elle n'avait pas d'autre choix que de tenter de suivre son rythme si elle ne voulait pas se retrouver à terre. Bien trop vite à son goût la porte du hall se trouva devant eux et déjà Elwan l'ouvrait pour leur permettre de sortir. « Laisse moi Elwan! » Mais il continuait de faire la sourde oreille à ses protestations, restant enfermé dans son mutisme buté alors qu'elle s'énervait de plus en plus.

    Le froid de l'extérieur la frappa de plein fouet, lui coupant le souffle en un instant. L'hiver faisait son apparition sur Poudlard et elle ne s'était pas attendue à le ressentir aussi intensément et brutalement. Dawn se tût brusquement, son corps était choqué par la si grande différence de température qu'elle lui imposait -enfin, que Elwan lui imposait. Trébuchant sur les sentiers du parc elle fini par se reprendre. Si il la faisait tomber il allait lui payer. Alors que le Gryffondor conservait toujours son silence exaspérant elle commença à le couvrir d'insultes toutes plus colorées et variées les unes que les autres. Et elle avait du vocabulaire en la matière malgré son éducation bourgeoise. Elle savait que tout ce qu'elle lui balançait pouvait le mettre en rogne mais elle s'en fichait bien. Il l'humiliait en la forçant à le suivre de la sorte alors elle avait bien le droit de l'insulter à son tour. Elle ne cherchait pas à le blesser, mais plutôt à se venger et à le faire réagir -et puis s'énerver sur lui était une manière comme une autre d'oublier le froid mordant qui s'insinuait sur chaque centimètre carré de sa peau, mais ce n'était pas le plus important. Elle n'avait jamais vu Elwan aussi silencieux et déterminé et elle commençait à redouter ce qui allait se passer quand il allait enfin lui faire face. Pourtant il ne dit rien, au contraire il fini par lâcher son bras. Mais avant qu'elle ne puisse faire un pas pour lui échapper il glissa sa main dans la sienne, mêlant ses doigts aux siens dans une étreinte étonnement douce par rapport à son comportement précédent. Surprise Dawn arrêta aussitôt de lui jeter des noms d'oiseaux à la figure, elle fixa leurs mains jointes sans comprendre ce brusque changement de comportement. Un peu moins récalcitrante à le suivre elle se massa tout de même le bras de sa main libre, plus pour la forme que parce qu'il lui avait fait mal.

    Quelques minutes plus tard le Gryffondor ouvrait la porte des serres du château avant de les refermer le plus discrètement possible après leur passage. Dawn jeta un coup d’œil autours d'elle, la botanique n'avait jamais fait partie de ses matières préférées et les plantes n'avaient jamais retenues sont attention plus que cela, pourtant se retrouver dans les serres alors qu'il faisait nuit noire au dehors n'avait rien de rassurant. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle était sortie du château au milieu de la nuit mais maintenant elle comprenait pourquoi il ne lui était jamais venu à l'esprit de se rendre dans les serres. Enfin Elwan lui rendit sa liberté de mouvement et s'éloigna d'elle de quelques pas. Dawn le fixait sans honte, toujours remontée contre lui. Mais désormais en plus de lui en vouloir pour l'avoir traiter comme il l'avait fait pendant le bal elle lui en voulait pour l'avoir trainer derrière lui comme si elle n'était qu'un vulgaire pantin. « Je suis désolé de te traîner comme ça, mais je n'avais pas le choix, je... » Elle croisa les bras sur sa poitrine et rétorqua presque aussitôt. « Ah oui t'avais pas le choix? Vraiment? » Sans rien ajouter elle repris son air buté et vexé. « Je suis un véritable crétin. » Cette fois elle arqua un sourcil à la fois surpris et moqueur. Elwan qui s'autoflagéllait c'était une première mais vu la manière dont il se comportait avec elle ce soir elle n'allait pas être celle qui allait contredire. En vrai, elle aurait même pu le lui dire elle même si il lui en avait laissé le temps. Mais elle garda le silence, l'observant s'appuyer contre une table l'air mal à l'aise. « C'était gênant au bal, tout le monde nous regardait... Enfin tes amis et... J'avais peur que tu te sentes gênée, et ça a été le cas. C'est normal, je ne suis qu'un sang de bourbe pour tous tes amis et je ne pense pas qu'ils me portent dans leurs cœurs mais... » En entendant ses paroles Dawn ne pu s'empêcher de lever ostensiblement les yeux au ciel. Elwan avait une prédisposition pour le mélodramatique ce soir ou quoi? Ou peut être qu'il s'imaginait des complots partout. Passablement exaspérée la Serpentarde passa ses mains dans ses cheveux, tentant dans le même temps de redonner une quelconque forme à sa chevelure. Après un petit soupir elle le coupa dans son discours, même si elle lui faisait perdre le fil de ses pensées elle n'en avait pas grand chose à faire, elle ne pouvait pas ne pas réagir à ce qu'il disait. « Oh arrête un peu Elwan. Oui, on nous regardait et oui, ils n'avaient pas l'air d'apprécier de nous voir ensemble au bal. Et alors? Depuis quand ça t'importe tant que ça? J'en ai rien à faire de ce que pensent les autres et si ils se permettent de me juger juste pour ça alors c'est que ce ne sont pas mes amis. Ne me prends pas pour une pauvre petite chose gênée par le regard des autres. Je m'en fous. » Conclut-elle brutalement. Pour une fois elle disait la vérité, elle s'en foutait bien des regards des autres, elle avait toujours vécu avec et ce n'était pas près de changer. Elle savait que ces actes de ce soir allaient avoir des conséquences mais peu lui importait pour le moment, elle aurait tout le loisir d'y penser plus tard. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi Elwan s'était mis en tête qu'elle était gênée d'être sa cavalière, ça n'avait jamais été la cas et à cause de cette idée il avait tout gâché. Elle ponctua sa tirade d'un signe négatif de la tête.

    « J'en perds mes mots. Je suis juste désolé Dawn, de tout faire merder à chaque fois. Mais je tiens à notre amitié, j'espère que tu le sais. » Dawn garda le silence quelques instants, elle savait que tout comme elle Elwan n'était pas le genre de personne à présenter des excuses facilement. Il semblait sincèrement regretter ses paroles et cela aidait à calmer la colère qui grondait toujours en la jeune femme. Elle se mordit la lèvre, réfléchissant à ses paroles. Elle aussi tenait à l'amitié qui les unissait, à cette relation chaotique. Elle avait été étonnée de constater à quelle point elle était soulagée quand il avait accepté de la pardonner après leur dispute dans la salle désaffectée et elle était étrangement contente de voir qu'il regrettait son comportement et qu'il ne voulait pas tout détruire entre eux. Mais son comportement était étrange, un instant il s'en prenait à elle verbalement et le moment d'après il s'en voulait. La situation la perdrait totalement. « Mais qu'est-ce que tu veux au final Elwan? Qu'est-ce que tu attends de moi? Je te rappelle que c'est toi qui m'a forcé à t'accompagner au bal. » Finit-elle par dire doucement. « Tu ne m'as pas invitée, tu m'as mise au pied du mur. Et j'ai accepté. D'ailleurs je me demande ce qui m'est passé par la tête à ce moment là. » Quelque part c'était à son tour de regretter d'avoir acceptée d'y aller avec lui, si elle n'était pas rentrée dans son jeu pour faire enrager Lewis rien de tout ça ne se serait passé et leur amitié n'aurait subit aucuns dommages. Elle fit une pause, déambula de quelques pas parmi les plantes tout en faisant attention à garder une certaine distance, sachant que certaines pouvaient être agressives. Elle fini néanmoins par se tourner vers le jeune homme et se rapprocher de lui. « J'aurais pu dire non, mais je ne l'ai pas fait. Alors si il y en a un ici qui agit n'importe comment c'est toi, pas moi. » Et elle espérait qu'il avait quelques explications à lui fournir parce que là elle ne savait plus quoi penser.


Spoiler:
 

_________________
We don't fight fair

 


Dernière édition par Dawn R. Blackwood le Ven 7 Déc - 0:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeMer 5 Déc - 16:26



Dawn Blackwood & Elwan Callaghan.
tonight we are young ♦️ acte 2.


Elwan ne s'excusait jamais. Il était trop fier et orgueilleux pour ça. Les rares fois où le mot "désolé" lui avait échappé, il pouvait les compter sur ses doigts. Qu'il s'excuse auprès de Dawn était un effort pour lui, parce qu'il ne voulait pas prendre le risque de la perdre. Ils avaient eu une relation si compliquée dernièrement, entre amitié et haine, qu'un seul mort de travers pouvait tout foutre en l'air une bonne fois pour toute. Leur relation était chaotique, mais il y tenait pourtant. C'était assez paradoxal d'ailleurs : Dawn n'avait rien de l'amie dont il rêvait, et il préférait en général les relations simples et sans prise de tête. Mais à son plus grand étonnement, il venait de réaliser que la Serpentard comptait énormément pour lui. Elle était devenue une véritable amie à ses yeux. Sa phase pseudo sentimentale prit cependant fin dès que Dawn prit la parole. « Oh arrête un peu Elwan. Oui, on nous regardait et oui, ils n'avaient pas l'air d'apprécier de nous voir ensemble au bal. Et alors? Depuis quand ça t'importe tant que ça? J'en ai rien à faire de ce que pensent les autres et si ils se permettent de me juger juste pour ça alors c'est que ce ne sont pas mes amis. Ne me prends pas pour une pauvre petite chose gênée par le regard des autres. Je m'en fous. » Ce genre de discours, c'était quelque chose qui leur ressemblait plus à tout les deux. Il réalisa qu'il s'était peut être laissé un peu emporté. Rien d'étonnant là dedans : Elwan était connu pour être impulsif. Sauf que cette fois, ce n'était pas l'action qu'il avait placée avant la réflexion mais les sentiments. Il poussa un soupir et se passa une main sur les yeux. Il s'était toujours moqué de ce que pensait les autres, et Dawn aussi visiblement. Leur amitié n'était pas secret, et aller au bal ensemble n'avait aucune signification particulière. Il se sentait perdu, et ne savait même plus quoi penser de la situation.

« Mais qu'est-ce que tu veux au final Elwan? Qu'est-ce que tu attends de moi? Je te rappelle que c'est toi qui m'a forcé à t'accompagner au bal. Tu ne m'as pas invitée, tu m'as mise au pied du mur. Et j'ai accepté. D'ailleurs je me demande ce qui m'est passé par la tête à ce moment là. » Sa voix était douce mais il avait l'impression que derrière chacun de ses mots se trouvait un reproche. Et sa dernière phrase laissait clairement penser qu'elle regrettait d'avoir accepté son invitation. Enfin, si on pouvait appeler cela une invitation. Elwan n'avait pas vraiment eu l'intention d'inviter Dawn, cela lui était simplement passé par la tête et la minute d'après il l'avait fait. Mais il n'avait jamais eu l'intention de la forcer à venir avec lui. Dans la situation, elle s'était peut être sentit forcée d’accepter, mais elle aurait pu décliner sa proposition par la suite. Il lui en voulait de lui reprocher de l'avoir forcée à l'accompagner. Ce n'était pas comme si il lui avait placé sa baguette sur la tempe ou l'avait traîné de force au bal : elle était venue de son plein gré et c'était culotté de remettre la faute sur lui. Il la regarda faire quelque pas vers les plantes avant de revenir vers lui. Il ne disait rien mais son cœur bouillonnait de colère. « J'aurais pu dire non, mais je ne l'ai pas fait. Alors si il y en a un ici qui agit n'importe comment c'est toi, pas moi. » Elle reconnaissait finalement qu'elle aurait eu l'occasion de décliner si elle l'avait voulu et cela suffit à apaiser quelque peu le sentiment de colère qui avait fait surface chez lui. Mais pas totalement...

Il poussa un soupir et s’ébouriffa les cheveux. Le fait d'aller ua bal avec Dawn lui avait semblé si normal, si naturel au début, qu'il se demandait comment ils en étaient arrivés à cela. Elle gâchait tout et il lui en voulait pour ça. « Et bien je suis vraiment désolé de t'avoir mise mal à l'aise en t'invitant, vraiment, je n’aurais pas dû. » dit-il d'un ton acide. Il s'en voulait de prononcer ces mots, mais à croire que le lion et la vipère ne pouvaient pas passer quelques heures sans se disputer. Il se rapprocha finalement d'elle. Il se radoucit lorsque leurs regards se croisèrent. Dawn avait le don de lui faire faire les montagnes russes émotionnellement parlant. « Je pensais qu'on avait l'occasion de passer une bonne soirée ensemble. Je serais jamais allé à ce bal stupide sans toi. » Il se recula et s'intéressa à l'une des fleurs derrière Dawn. « Peut être que Alix aurait réussit à me convaincre mais c'est tout... Quel intérêt d'aller à un bal avec une fille pour danser, dis-moi ? Je pensais qu'en tant qu'amis on avait l'occasion de passer une bonne soirée ensemble. » Il poussa un nouveau soupir. Il n'aimait pas cette conversation qu'il trouvait gênante et inutile. Il se sentait perdu, sa vision brouillée. Il n'avait pas un aperçu clair des évènements qui s'étaient passés, et n'avait aucune envie de les analyser. Il était allé au bal avec Dawn, et c'était tout. Il ne voyait pas en quoi il agissait n'importe comment. « Et je ne vois pas pourquoi ça a une si grande importance. » La plante qu'il venait de toucher était visiblement dotée de dent puisqu'il sentit qu'elle venait de le mordre. « Et merde. Au moins la soirée sera gâchée jusqu'au bout. » murmura t-il d'un ton cynique en regardant son index tâchée par quelques gouttes de sang. Il espérait au moins que la plante n'était pas vénéneuse.



→ lumos :
 
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeDim 9 Déc - 1:01

What you are doing is screwing things up inside my head



    Comment est ce qu'ils avaient pu en arriver là? Quelques heures plus tôt tout se passait pour le mieux et jamais Dawn n'aurait penser que la situation dégénérerait à ce point. Tout paraissait extrêmement simple au début de la soirée, elle se rendait au bal avec Elwan et s’apprêtait à passer une bonne soirée en sa compagnie. Mais maintenant ils se trouvaient dans les serres, au milieu de la nuit alors qu'un incident s'était déroulé dans le château et ils étaient encore une fois au bord de la dispute. La Serpentarde n'avait pas pensée un seul instant pouvoir s'en trouver à ce point. Les choses auraient pourtant dues être simples mais peu à peu tout était tombé en morceau, le pire c'est que tout continuait à s'envenimait et qu'elle ne savait même pas comment reprendre le contrôle de la situation. Elle avait l'impression d'être la spectatrice de la scène et que quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle dise, ils étaient condamnés à se disputer encore et encore. « Et bien je suis vraiment désolé de t'avoir mise mal à l'aise en t'invitant, vraiment, je n’aurais pas dû. » Elle se crispa aussitôt, serrant ses poings et dardant sur lui un regard noir. Ses paroles acides et son ton moqueur montraient clairement qu'il la tenait aussi pour responsable de leur situation. A ce rythme là une nouvelle querelle semblait presque inévitable. Le sang de Dawn ne fit qu'un tour mais elle se força à ne rien dire, impulsive comme elle était elle savait qu'elle pouvait tout faire dégénérer si elle agissait sans réfléchir. Et Elwan aussi n'était pas en reste niveau caractère. Ils allaient devoir faire des efforts si ils ne voulaient pas que les étincelles présentes entre eux ne déclenchent un feu incontrôlable.


    « Je pensais qu'on avait l'occasion de passer une bonne soirée ensemble. Je serais jamais allé à ce bal stupide sans toi. » Dawn le regarda sans comprendre. Soudainement c'était comme si les choses se calmaient. Comme si la colère qu'il nourrissait contre elle s'était tût d'elle même. Ses paroles n'avaient plus ce ton accusateur et acide et il semblait sincère. Ils passaient d'un extrême à un autre sans aucune transition. Ce qui eut le don de perdre encore plus la jeune femme. La soirée était de plus en plus compliquée. « Peut être que Alix aurait réussit à me convaincre mais c'est tout... Quel intérêt d'aller à un bal avec une fille pour danser, dis-moi ? Je pensais qu'en tant qu'amis on avait l'occasion de passer une bonne soirée ensemble. » Amis. Leur relation était tellement étrange et compliquée que Dawn ne savait même pas si ils pouvaient être considérés comme de véritables amis. Même lorsque tout promettait de bien se passer ils trouvaient le moyen de s'en prendre l'un à l'autre et de tout gâcher. Mais la jeune femme devait bien s'avouer qu'elle tenait beaucoup au Gryffondor, peut être même plus que ce qu'elle voulait bien se l'avouer. Avec un autre élève cela aurait fait longtemps qu'elle aurait abandonner la partie, qu'elle aurait préférée garder sa rancune et sa colère plutôt que de chercher à arranger les choses. Avec un autre elle n'aurait certainement pas fait d'efforts pour tout changer. Et elle ne se serait sûrement pas confier comme elle l'avait fait quand elle avait été voir Elwan à l'infirmerie. Étrangement elle voyait les choses d'une manière différente, son instinct lui dictait d'agir différemment, et pour une raison qu'elle ne parvenait pas à saisir elle sentait qu'elle devait le suivre. Sa relation avec Elwan paraissait importante à ses yeux et c'était peut être ça qui la rendait si chaotique. « Et je ne vois pas pourquoi ça a une si grande importance. » Elle baissa la tête, s'appuyant sur la table la plus proche pour prendre un instant de réflexion mais elle n'en eut pas le loisir. La plante qui retenait l'attention du jeune homme depuis quelques secondes venait de planter ce qui était certainement des crocs dans son doigts, y laissant une vilaine coupure. « Et merde. Au moins la soirée sera gâchée jusqu'au bout. » Elle ne pu s'empêcher d'afficher un petit sourire, se faire mordre par une plante était tout de même assez ridicule en soit. Mais elle cacha bien vite sa réaction pour qu'elle ne passe pas pour une provocation de sa part.

    Dawn hésita mais en voyant des gouttes de sang perler sur le doigt d'Elwan elle se décida. Les serres renfermant les plantes venimeuses étaient toujours fermées à clé, celle qui venait de mordre Elwan était sans doute inoffensive, mais elle n'aimait pas la vue du sang, ça la mettait mal à l'aise, surtout quand il s'agissait de celui des autres. Sans un mots elle se dirigea vers le fond de la serre, là où se trouvait les affaires utilisées pendant les cours, le bureau du professeur et surtout son armoire. Sans la moindre gêne elle ouvrit la porte du meuble et entreprit de fouiller dedans à la recherche d'un kit pour soigner la coupure du Gryffondor. Avec la magie elle pouvait guérir sa petite blessure mais elle ne s'y connaissait pas assez en sorts de guérison et elle ne voulait pas prendre le risque de l'aggraver. Elle savait que les professeurs gardaient des nécessaires de soins dans les alentours dans le cas où il fallait attendre l'infirmière. Elle fini par trouver une petite trousse marquée d'une croix rouge et d'une baguette. Après s'être assurée qu'elle contenait bien de quoi désinfecter la plaie et de quoi la bander elle referma l'armoire et s'approcha du Gryffondor. « Donne. » Finit-elle par dire doucement. Elle croisa un bref instant son regard et saisit la main blessée qu'il accepta de lui tendre. Sans un mot de plus elle attrapa du désinfectant dans la trousse qu'elle avait prise, après en avoir versé sur un coton elle entreprit de nettoyer la plaie sur son doigt. Elle ne pris pas la peine de le prévenir que ça allait piquer, Elwan était un habitué de l'infirmerie il avait déjà vécu pire. Et il lui semblait que c'était aussi une méthode de soin des moldus, il devait donc y être familier. « Écoute Elwan, j'étais contente d'aller au bal avec toi. Vraiment. » Dit-elle dans un souffle, le regard toujours baissé sur sa tâche. D'un geste elle releva les cheveux qui tombaient devant ses yeux. « Et je pensais aussi qu'on pouvait passer une bonne soirée » Et elle était sincère. Elle se détourna d'Elwan pour reposer le désinfectant dans la trousse et trouver de quoi panser la plaie. Les sorciers n'utilisaient pas les sortes de petits autocollants que les moldus appelaient pansements mais elle parvint à trouver un bandage qu'elle découpa d'un coup de baguette -qu'elle avait pris le soin de cacher habilement dans sa manche- pour qu'il soit assez petit pour son doigt. Une fois sa bande trouvée elle cacha délicatement la morsure avec, prenant garde à ne pas trop serrer. D'un nouveau coup de baguette elle renvoya la trousse de soin dans l'armoire où elle l'avait dénichée. Tout en remettant sa baguette dans sa manche elle repris la parole. « Et puis... Y'a eut cet homme avec ses questions indiscrètes sur ma famille et... toi et tes reproches que je ne comprends toujours pas. Alors que j'essayais simplement d'arranger la situation. Et maintenant on en est là, à encore tout foutre en l'air. » Un soupir s'échappa de ses lèvres, elle passa ses mains dans ses cheveux, un peu mal à l'aise de parler de la soirée de la sorte et surtout de lui parler de sa rencontrée indésirée. Ne sachant plus trop quoi faire Dawn recula d'un pas, consciente qu'elle était peut être restée un peu trop proche du Gryffondor. Il était rare qu'elle soit mal à l'aise mais la situation était un peu délicate, elle avait l'impression de marcher sur un fil. L'atmosphère était tendue et étrange et la jeune femme était consciente que chaque parole pourrait avoir un impact décisif. « Je crois... que toi et moi on est pas très doués pour ne pas se bouffer le nez, n'est-ce pas? » Conclut-elle avec un petit rire sans joie, parce que au fond, ce n'était pas vraiment drôle.

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeDim 23 Déc - 23:06



Dawn Blackwood & Elwan Callaghan.
tonight we are young ♦ acte 3.


Elwan avait toujours manifesté sa préférence pour les gens simples, les relations simples, les choses simples. Or, "simple" ne pouvait définitivement pas s'appliquer au lien qui l'unissait à Dawn, ni à Dawn elle même. Elwan n'était toujours pas certain d'avoir réussit à la cerner totalement. Il y avait toujours des aspects de la personnalité de la Serpentard qui lui échappait. Et il ne connaissait rien de son passé, de sa famille ou même de ses amis proches. Il ne savait que ce qu'elle voulait bien montrer, c'est-à-dire très peu. Il ne savait pas si elle faisait exprès de garder cette part de mystère sur elle ou si cela était simplement ancré dans sa personnalité. Si ils n'arrivaient pas à être sur la même longueur, c'était peut être tout simplement car Elwan ne savait pas comment se conduire avec elle. Il avait l'impression de toujours tout faire de travers.

Quand Dawn s'éloigna, il cru pendant un instant qu'elle le laissait planté, seul, et qu'elle avait préféré regagner sa salle commune plutôt que de s'expliquer avec lui. Leur relation compliquée avait finit par avoir raison de sa patience. Il grimaça. Si ça n'avait pas été Dawn, sans doute qu'il ne se serait pas donné tant de mal pour conserver leur amitié. Se battre pour ses amis il pouvait le faire, mais se battre contre eux constamment était assez difficile. Il n'y avait bien que pour Dawn qu'il pouvait faire ça. Finalement, en tournant la tête, il s'aperçut que la Serpentard ne cherchait nullement à fuir mais était simplement allée chercher de quoi soigner sa petite blessure. Il eu un sourire discret. Peut être que Dawn était énervée contre lui, mais elle l'appréciait assez pour se donner la peine de l'aider. « Donne. » Il lui tendit sa main, qu'elle attrapa entre ses doigts fins. Elwan fixa l'union si étrangement parfaite de leurs mains. Il frissonna quand elle lui appliqua le désinfectant mais ne dit rien. Il avait vu pire. Et il n'était pas sûr que les frissons soient réellement dû au désinfectant. « Écoute Elwan, j'étais contente d'aller au bal avec toi. Vraiment. Et je pensais aussi qu'on pouvait passer une bonne soirée » Il ne réagit pas, la regardant simplement mettre un bandage à sa blessure et faire disparaitre la trousse de secours d'un coup de baguette magique. Il ne savait plus quoi penser de la situation. Dawn et lui étaient sur la même longueur d'ondes l'espace d'un instant, mais se prenaient la tête la seconde d'après. « Et puis... Y'a eut cet homme avec ses questions indiscrètes sur ma famille et... toi et tes reproches que je ne comprends toujours pas. Alors que j'essayais simplement d'arranger la situation. Et maintenant on en est là, à encore tout foutre en l'air. » Il fronça les sourcils. Il s'était un instant interrogé sur l'homme avec qui elle avait eu une discussion mais de son point de vue leur conversation n'avait pas été particulièrement chaotique ou désagréable. Et pourquoi s'intéresse aux Blackwood plutôt qu'à une autre famille ? Il ne comprenait rien à ces histoires de sang pur. La famille de Dawn avait-elle quelque chose de vraiment particulier ?

Perdu dans ses réflexions, il remarqua à peine qu'elle s’écarta mais fut troublé par la distance qu'elle préféra mettre entre eux. Il n'aimait pas qu'elle soit mal à l'aise en sa compagnie. Lui ne sentait plus aucune tension entre eux, il lui semblait qu'ils avaient atteint le stade suivant, celui où ils avouaient enfin pourquoi ils agissaient la sorte. Et si Dawn avait admis que son irritation ne venait pas entièrement de son comportement à lui, Elwan ne s'était toujours pas expliqué sur la raison de sa susceptibilité. « Je crois... que toi et moi on est pas très doués pour ne pas se bouffer le nez, n'est-ce pas? » Son rire n'avait rien de sincère, aussi, il ne le partagea pas. Il garda son expression fermée et sérieuse, assez pensif. Sa relation avait Dawn le perturbait et bien souvent il ne savait pas sur quel pied danser avec elle. Il changeait d'avis et de comportement avec elle d'une seconde à l'autre, si bien si il savait plus si il la détestait au quotidien ou l'apprécier de temps en temps, ou si il l'appréciait la plupart du temps et la détestait qu'en de rares occasions. Il releva les yeux vers elle et leurs regards se croisèrent. Non, il était de mauvaise foi en pansant qu'il la détestait quotidiennement, ou même qu'il pouvait le faire de temps en temps. Elle l'agaçait parfois, mais jamais il ne la détestait. Il ne savait plus comment tout cela était arrivé, mais la Serpentard avait réussit à gagner son amitié et Elwan lui était entièrement dévoué.

Après quelques instants de silence, il prit la parole avec un sourire triste. « J'imagine que ça ne serait pas aussi amusant si tout était toujours rose entre nous. » Même si sa phrase avait pour but d'être ironique, il n'était peut être pas très loin de la vérité. Si il appréciait autant Dawn c'était aussi pour sa fierté et son orgueil, qui égalaient presque autant le sien. Elle était une adversaire de taille, il le savait, même si ils avaient décidés de ne pas être ennemis. Il la respectait parce qu'elle lui ressemblait, un peu à la manière d'Alix. Si ils ne s'étaient jamais prit la tête cela aurait démontré une soumission dans son caractère qu'il n'aurait jamais pu apprécier. Leurs prises de bec étaient effrayantes, mais au fond il ne pouvait pas s'en passer car c'est ce qui faisait la beauté de leur relation et parce que cela traduisait fort bien pourquoi il l'appréciait tellement. Et Dawn avait l'art de se faire sentir différent, mais d'une manière qui n'avait rien de bizarre ou de dérangeant. Il se sentait comme une version améliorée de lui même, qui était toujours aussi peu sérieuse mais savait retrouver un peu de bon sens quand la situation l'exigeait. Il était plus mature, moins gamin, moins insouciant. « Et on ne fout pas tout en l'air, n'est-ce pas ? » Il retrouva son air enfantin, ses lèvres rieuses et son regard joueur. Il n'attendait pas une réponse de la part de Dawn, tant il lui semblait évident que non, il ne foutait rien en l'air. Si il avait prit au sérieux leur petite dispute quelques minutes auparavant, cette dernière lui semblait maintenant bien dérisoire. C'était leur manière de fonctionner et Dawn ne pouvait pas rester fâchée contre lui... Enfin, il l'espérait.

« Et sinon ces questions sur ta famille... C'était dans quel but ? » demanda t-il en espérant ne pas être trop indiscret. A croire que la curiosité était un trait aussi typique des Gryffondors que le courage. Au fond, il espérait simplement que Dawn lui fasse assez confiance pour se confier et n'hésite pas à lui raconter ce que l'homme lui avait demandé. Il n'avait jamais osé l'interroger sur sa famille, et n'avait en fait jamais eu l'idée de se renseigner sur eux. Pour lui, toutes les familles de sang pur se ressemblaient et la description que Alix avait faite de la sienne lui avait suffit. Mais il se demandait à présent que les Blackwood n'avaient pas quelque chose de plus particulier. Après tout Dawn était assez mystérieuse quand à son entourage familial, et peut être que cela cachait quelque chose.

Et puis, il ne pu se retenir de lui poser une autre question qui lui brûlait les lèvres. « Si je ne t'avais pas dit de venir au bal avec moi, tu y serais allée avec Lewis ? » Parce qu'il le savait, il n'aurait jamais supporté qu'elle y aille avec Lewis. Ou même avec quelqu'un d'autre à la réflexion. Dawn n'était pas sa copine, sa meilleure amie ou sa sœur mais Elwan savait que l'attachement qui le liait à elle était possessif et exclusif. En fait, il venait juste de s'en rendre compte.

Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeVen 28 Déc - 19:25

    Où est-ce qu'ils en étaient? Dawn elle même ne saurait le dire. Entre Elwan et elle les choses ne semblaient jamais simples. Ils s'appréciaient un instant et la seconde d'après ils se jetaient des horreurs à la figure. Puis ils finissaient par se réconcilier à demi mots comme si rien ne s'était jamais passé. Tout était étrange entre eux et ce depuis que Elwan avait appris qu'elle se faisait passé pour le bourreau de Maxilynn Peters. Après ça les choses n'avaient plus jamais été simples entre eux. Depuis ce jour les choses étaient devenue explosives entre eux, depuis qu'il avait chercher à en savoir plus sur elle, à apprendre ce que personne ne savait. Or à Poudlard tout le monde savait une chose, Dawn Blackwood était loin d'être simple. Auparavant elle considérait le Gryffondor comme un simple camarade, une personne sympathique avec qui elle faisait des concours idiots pendant les matchs de Quidditch, presque un ami. Seulement maintenant elle ne savait plus trop, elle l'appréciait c'était sûr, mais ils passaient leur temps à se provoquer et à se disputer. Et malgré tout elle s'accrochait à cette relation, elle acceptait de faire des concessions pour arranger les choses, elle était prête à faire des efforts pour lui. Et ça, elle n'était pas le genre de personne qui le faisait souvent. Alors même si cette relation la perdait totalement elle était bien obliger de s'avouer qu'elle y tenait particulièrement. « J'imagine que ça ne serait pas aussi amusant si tout était toujours rose entre nous. » Elle eut un nouveau sourire, Elwan visait juste. Peut être que le mot "amusant" n'était pas le plus approprié à la situation, étant donné que leurs disputes n'avaient rien de drôle, mais il avait parfaitement raison. Ils partageaient une relation faite de hauts et de bas, d'étincelles et d'explosions et Dawn savait que si leur lien aurait été calme et plat elle se serait vite ennuyée et ne s'y serait certainement pas raccrochée de la sorte. Elle n'aimait pas les gens trop calmes et conciliants, ceux qui manquaient de caractère et qui ne savaient pas s'affirmer l'exaspéraient. Ils manquaient cruellement d'intérêt à ses yeux. Et Elwan était loin d'être comme ça. Il avait du caractère, beaucoup même, au moins autant qu'elle, c'était ce qui rendait les choses chaotiques mais aussi ce qui les rendait intéressantes. Et quelque part, ça plaisait à Dawn. Il ne se laissait pas marcher sur les pieds, il avait du répondant, une fierté et une arrogance caractéristique des Gryffondor et il fallait bien dire que ça Dawn l'appréciait. « Et on ne fout pas tout en l'air, n'est-ce pas ? » Elle leva les yeux et croisa son regard, il avait retrouver son air décontracté et rieur, elle secoua la tête, se détendant à son tour. Décidément quand elle se trouvait près de lui elle passait par toutes les émotions existantes. Aussitôt sa rancune disparu, tout cela n'avait pas beaucoup de sens au final. Tout c'était joué sur un quiproquos et quelques paroles malvenues. Mais ça ne pouvait pas tout gâcher, il ne pouvaient pas tout foutre en l'air entre eux. Dawn sentait que si un jour elle devait ne plus côtoyer Elwan elle pourrait en être malheureuse. Elle était peut être plus attaché à lui qu'elle ne le pensait. « Je crois aussi qu'on est plutôt doués pour tout arranger. » C'était bien vrai, et heureusement. Malgré leur fierté et leur rancune ils parvenaient à éclaircir leurs disputes et à arranger les choses.

    « Et sinon ces questions sur ta famille... C'était dans quel but ? » Dawn garda le silence un instant, hésitant sur ce qu'elle devait faire ou dire, si elle devait lui répondre ou non. Elle savait qu'en lui parlant de cet homme elle allait déclencher des questions, c'était normal mais elle ne savait pas ce qu'elle était prête à lui révéler. En silence elle se mordit l'intérieur de la joue et croisa les bras sur son ventre pour se réchauffer, un peu mal à l'aise. Maintenant que sa colère c'était calmée elle commençait à avoir froid et elle même si elle se félicitait intérieurement d'avoir choisi une robe à manches longues elle regrettait qu'elle soit aussi courte. « En fait, je ne sais pas trop. Je n'ai pas été très réceptive avec lui je dois dire. » Finit-elle par avouer avec un petit haussement d'épaules faussement innocent. « Il s'est présenté comme un journaliste de la Gazette invité par Dumbledore pour recueillir nos impressions sur ce qu'il se passe à l'extérieur. Ce qui n'avait pas de sens vu que Dumbledore a organisé ce bal justement pour nous faire oublier tout ça. » Elle laissa passer une seconde, observant ses réactions et réfléchissant à quoi lui dire. Elle sentait qu'elle pouvait lui en dire plus et après tout, la vérité sur sa rencontre précédente ne trahirait pas les petits secrets qu'elle s'efforçait de garder. « Sauf que, il m'a surtout demander des informations sur moi, ma famille et... mon père. » Lâcha-t-elle. « Je ne sais pas trop ce qu'il voulait que je lui dise sur ma famille, mais je ne pense pas qu'il cherchait des informations très positives. En fait, je crois même qu'il cherchait à me piéger, pour pouvoir s'en prendre à ma famille, mais il n'a pas réussi. Je l'ai envoyer balader avec toute la politesse et l'élégance dont je suis capable, tu me connais. » Elle eut un petit sourire faussement contrit. Bien sûr qu'il la connaissait et il se doutait très certainement que l'homme qu'elle avait rencontré en avait pris pour son grade, elle aussi était du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds et l'homme avait dû l'apprendre à ses dépends. Elle ne dit cependant rien de plus, elle lui avait tout dit sur sa rencontre mais elle ne s'étala pas sur sa famille et les fameuses informations qu'elle pouvait posséder. Elle n'était pas prête à aborder le sujet, c'était beaucoup trop compliqué et elle choisi donc de ne pas lui en parler. Pour le moment. Après tout il ne lui avait pas réellement posé de question sur sa famille, juste sur sa rencontre. Mais elle savait que ces paroles ne laissaient pas beaucoup de place à la spéculation, si elle avait des informations négatives sur sa famille et si on cherchait à la piéger pour les faire tomber c'était qu'elle venait d'une famille importante et sombre. Elle chercha à croiser son regard, elle n'avait pas envie qu'il pense qu'elle était aussi mauvaise que sa famille, mais elle n'avait pas encore la force de lui expliquer tout ça. Elle n'avait plus qu'à espérer qu'il ne fasse pas de mauvaises conclusions.

    Au dehors un hibou hulula, brisant le silence qui s'était installé dans la serre, tout y semblait calme, les plantes paraissaient endormies mais Dawn savait qu'elle ne devait pas s'y fier, elle en avait eu l'exemple un peu plus tôt. « Si je ne t'avais pas dit de venir au bal avec moi, tu y serais allée avec Lewis ? » Elle fut surprise de ses paroles et surtout du sujet qu'il abordait. Cela faisait déjà deux fois que le fameux Lewis était au centre de leur conversation et la dernière fois que cela s'était produit elle l'avait aidé à mettre en place une vengeance. Était-ce là de la jalousie? Elle avait du mal à y croire, elle n'avait jamais montré le moindre intérêt pour Alistair Lewis et elle n'en montrerait jamais.
    « Tu penses vraiment que j'aurais pu accepter d'aller au bal avec Lewis? » Elle laissa le silence flotter une seconde. Sa question lui paraissait étrange. « Non, je n'y serais pas aller avec lui. » Plutôt mourir. « Je préférais y aller avec toi plutôt qu'avec Lewis. Ou même qu'avec un autre... » Et c'était vrai. Pour le moment Elwan était le seul garçon avec qui elle se voyait aller au bal sans que cela ne soit gênant ou tendu, elle se sentait bien à ses côtés et elle savait qu'elle pouvait être elle même. Il n'y avait que Samaël Dolohov qu'elle aurait pu accepter d'accompagner, mais c'était une autre question et un tout autre sujet car leur dernière rencontre plus d'un mois auparavant avait rendue les choses tellement compliquées qu'elle préférait l'éviter pour le moment. Elle se demanda un instant ce qu'elle aurait pensé en le voyant débarqué au bal avec une autre cavalière -qui ne serait pas Alix- et étrangement cette idée ne lui plût pas. Elle baissa les yeux en prenant conscience du double sens que pouvaient provoquer ses paroles, mais elle les releva rapidement pour les plonger dans ceux du Gryffondor. Elle fit néanmoins un pas dans sa direction, elle aussi avait une question qui lui brulait les lèvres. « Tu... Tu m'as invité au bal uniquement pour faire enrager Lewis, ou bien..? » Ou bien quoi? C'était une excellente question.

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeJeu 7 Fév - 14:58

« Je crois aussi qu'on est plutôt doués pour tout arranger. » Le sourire qui éclaira le visage d'Elwan n'avait pas d'égal. Heureusement qu'ils étaient toujours capables d'arranger les choses. Les hauts et les bas qu'ils traversaient faisaient partit de leur relation et c'était ça qui, en partie, la rendait si spéciale et si précieuse aux yeux d'Elwan. Des disputes aussi fortes, il n'en n'avait qu'avec elle. Et les réconciliaient qui en résultaient ne pouvaient être qu'aussi fortes en intensité que les disputes desquelles elles découlaient. Aussi énervé qu'il était de s'engueuler avec elle, il était encore plus heureux de retrouver les choses en l'état. Rien n'était tout rose avec elle, mais c'était parfait tel que c'était. Et il était également temps de tester la confiance qu'ils pouvaient avoir l'un pour l'autre. Elwan n'espérait pas que Dawn lui révèle tous les petits secrets que la famille Blackwood tenait à garder, mais il voulait qu'elle soit honnête avec lui. Des secrets, il pouvait comprendre, mais pas de mensonges. « En fait, je ne sais pas trop. Je n'ai pas été très réceptive avec lui je dois dire. Il s'est présenté comme un journaliste de la Gazette invité par Dumbledore pour recueillir nos impressions sur ce qu'il se passe à l'extérieur. Ce qui n'avait pas de sens vu que Dumbledore a organisé ce bal justement pour nous faire oublier tout ça. » Elwan acquiesça, ne sachant pas quoi lui répondre. Il était en effet étrange qu'un journaliste de la Gazette se soit présenté au bal de Poudlard pour avoir l'avis d'élèves entre quatorze et vingt ans sur une situation qui les dépassait tous. Et il était encore plus étrange que Dumbledore ait autorisé un journaliste à venir leur poser des questions alors que le bal avait pour but de réduire les tensions et non les accroître. Elwan regrettait soudain de ne pas être aller Dawn à sortir de cette situation quand il en avait eu l'occasion. Elle semblait un perturbée, il n'aimait pas ça.

Le silence dura quelques secondes, avant que Dawn ne se décide enfin à rajouter quelque chose. « Sauf que, il m'a surtout demander des informations sur moi, ma famille et... mon père. Je ne sais pas trop ce qu'il voulait que je lui dise sur ma famille, mais je ne pense pas qu'il cherchait des informations très positives. En fait, je crois même qu'il cherchait à me piéger, pour pouvoir s'en prendre à ma famille, mais il n'a pas réussi. Je l'ai envoyer balader avec toute la politesse et l'élégance dont je suis capable, tu me connais. » Elwan fronça les sourcils. Il ne connaissait vraiment pas grand chose sur la famille de Dawn. A priori, ce devaient être des gens peu fréquentables étant donné les relations que pouvait entretenir Dawn avec les autres rejetons de sang pur. Il n'en savait pas beaucoup sur la petite sphère des sorciers fiers de l'être, mais il savait au moins que les sang pur des familles les plus influentes se mêlaient rarement au petit peuple descendant d'une famille moins connue, riche ou puissante. Les Blackwood devaient être des gens assez importants dans le monde magique, et probablement des sang pur qui prônaient leur supériorité à longueur de temps. Il était étonnant que Dawn ne soit pas devenue comme eux. La seule exception qu'il connaissait à l'héritage des idéaux était Alix, sa meilleure amie. Bien que de sang pur, elle ne s'était jamais considérée comme supérieure à lui alors qu'il était né moldu. Dawn non plus. C'était d'ailleurs très ironique, connaissant Elwan et sa haine féroce à l'égard des sang pur, que les deux personnes les plus importantes dans sa vie d'étudiant à Poudlard soient justement des sang pur.

Le Gryddonor étant à peu près certain qu'elle n'avait rien à ajouter concernant la rencontre avec cet homme, il se permet de lui dire : « Te connaissant j'imagine qu'il ne risque plus de venir t'embêter avec des questions indiscrètes. » Un sourire amusé apparu sur le visage d'Elwan, comme si il se moquait un peu d'elle. C'était le cas, mais pas dans un mauvais sens. Dawn avait un caractère aussi difficile que le sien, il en était parfaitement conscient. Elle n'avait sans douté pas hésité à renvoyer paître assez sèchement le prétendu journaliste de la Gazette du Sorcier. Elle n'avait pas un caractère hypocrite, ou faussement aimable, c'était ce qu'il appréciait chez elle. Tout comme lui et Alix, elle préférait dire clairement ce qu'elle pensait, qu'importe les conséquences. Enfin, presque... Ils avaient tous suffisamment de jugeote pour mentir quand cela était réellement nécessaire. Ce qui, dans le cas d'Elwan, n'arrivait que très rarement.

Puis, pris d'une impulsion soudaine, le Gryffondor changea totalement de sujet. Leur conversation reprit le chemin du bal, mais d'une manière tout à fait différente car Elwan voulait savoir si Dawn y aurait été avec Lewis, si il n'avait pas été là pour lui dire de l'accompagner. Lewis était sans doute un bon parti pour elle. Son sang n'était pas tout à fait pur d'après les ragots, mais sa famille avait une fortune tellement colossale que ça rattrapait forcément tout le reste. « Non, je n'y serais pas aller avec lui. Je préférais y aller avec toi plutôt qu'avec Lewis. Ou même qu'avec un autre... » Sans le savoir, Dawn avait répondu à sa question de la manière qu'il espérait le plus. Il n'aurait pas apprécié qu'elle y aille avec un autre, et savoir qu'elle n'aurait pas voulu y aller avec un autre le ravissait plus que n'importe quoi. Il se sentait à la fois heureux et soulagé, mais il ne comprenait pas pourquoi. Son coeur et son estomac lui jouaient de drôles de tours, et c'était bien dommage car ils étaient normalement ses plus fidèles alliés. Elwan Callaghan n'était pas connu pour son intelligence exceptionnelle, loin de là.

Elwan n'aurait sans doute pas insisté plus que cela après la réponse de Dawn, comme c'était ce qu'il attendait. Il aurait changé de sujet, voire même aurait proposé qu'ils retournant au château. Mais la Serpentard fit un pas dans sa direction, ce qui changea tout. L'atmosphère devint soudain pesante pour lui, comme si l'air s'était d'un coup raréfié dans la serre. La distance qui les séparaient était plus que convenable, ils avaient été déjà bien plus proches mais pour une raison inconnue, Elwan se sentait profondément troublé par la proximité de son corps ce soir là. Et il réalisa que les choses avaient changées entre eux à l'instant où il posa le regard sur ses lèvres. Il était incapable de s'en détacher. Habituellement, il ne s'attardait jamais sur un endroit de ce genre quand il regardait une personne. « Tu... Tu m'as invité au bal uniquement pour faire enrager Lewis, ou bien..? » Pendant presque une minute, Elwan arrêta totalement de respirer. Il avait oublié comment faire. Il n'y avait plus que Dawn et ses lèvres si tentatrices.

Au prix d'un effort surhumain, il parvint finalement à recadrer son regard dans celui de Dawn et il prit immédiatement peur de ce qui venait d'arriver. Que se passait-il chez lui ? Ca n'était pas normal du tout. Il recula d'un pas, et se cogna dans la table juste derrière lui. « Tu sais ils commence à faire froid et je... » Il jeta un coup d'oeil autour de lui, cherchant une raison qui le pousserait à s'en aller si vite. Et puis il se rappela la blessure sur sa main. « J'ai mal, je pense que je dois aller à l'infirmerie, tout de suite. » Il lui fit un sourire faussement désolé puis se dirigea vers la porte. Il ne pouvait pas prendre le temps de la raccompagner, il craignait que les choses ne deviennent encore plus bizarres pour lui. « A plus tard ! » Et il s'éloigna, la fuyant comme la peste. Elwan Callaghan, le Gryffondor qui n'avait jamais peur venait de prendre la fuite devant une chose aussi simple qu'inhabituelle pour lui : le désir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitimeSam 23 Fév - 0:51

    Le silence s'était abattu entre eux d'une manière si brutale que Dawn ne pu s'empêcher de se sentir complètement perdue. Il semblait que le temps des confidences était venu, mais en l'espace d'une seconde un froid s'était insinuer autours d'eux. A peine avait-elle prononcer ces paroles que déjà elle les regrettait. Elle n'avait pas l'impression d'avoir été trop loin, pas après ce qu'elle venait de lui dire. Instinctivement elle resserra ses bras sur son ventre, comme pour se protéger, et ses sourcils commencèrent à se froncer lentement. Son sourire s'estompait doucement de ses lèvres. La situation venait de lui échapper. Elle pouvait le sentir. Mais elle ne comprenait pas pourquoi. Pourtant Elwan restait planté la silencieusement, le regard rivé sur elle, avec un air figé et au moins aussi perdu qu'elle. Soudainement, comme si il venait de se réveiller le Gryffondor s'agita. Comme paniqué il recula précipitamment, heurtant une table sur son passage. En silence elle le regarda faire, totalement décontenancée par la situation. « Tu sais ils commence à faire froid et je... » Il regarda autours de lui comme si il se sentait soudainement menacé. Plus les secondes passaient plus Dawn se sentait perdue. Que ce passait-il pour qu'il réagisse ainsi? « J'ai mal, je pense que je dois aller à l'infirmerie, tout de suite. » Elle ouvrit la bouche mais aucun son n'en sortit. Elle avait l'impression qu'on venait de lui jeter de l'eau glacée à la figure. Comme si elle venait de se prendre un coup. Il venait de se trouver une excuse pour s'en aller, une mauvaise excuse même car Dawn avait bien eu l'occasion de voir que sa blessure n'était pas profonde, maintenant il ne devait certainement plus la sentir. Impuissante elle le regarda se diriger vers la porte. Il évitait même son regard. « A plus tard ! » Avant même qu'elle n'ait pu esquisser un pas ou prononcer la moindre parole il était déjà sorti de la serre. Abasourdie Dawn vit sa silhouette traverser rapidement le parc avant d'atteindre les portes du château.

    Elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Enfin si, elle comprenait une chose, Elwan venait de la planter là. Dans la serre, au beau milieu de la nuit, après l'y avoir trainer de force. Il venait de la fuir, esquivant une question qui aurait pu vouloir tout dire. Elle tenta de se persuader que son absence de réponse n'était pas grave, qu'elle s'en fichait, mais elle fut surprise de constater qu'au fonds d'elle elle se sentait déçue. Elle s'attendait à autre chose. Mais à quoi exactement? Il ne lui devait rien après tout. Pourtant elle se sentait vexée, presque blessée. Elle aurait aimer avoir une réponse à sa question. Plus qu'elle ne le pensait. Des doutes s'insinuaient dans son esprit. Et si elle avait vu juste? Et si Elwan l'avait invité uniquement pour gagner sa bataille des égos contre Lewis? Si le sang-pur avait été en train d'inviter une autre fille, l'aurait-il invité elle plutôt que la Serpentarde? Dawn avait du mal à y croire, pas après ce qu'il venait de lui dire. Il semblait sincère quand il lui avait dit à demi-mots avoir vraiment voulu aller au bal avec elle et passer une bonne soirée. Mais sa réaction avait été tellement vive et déconcertante qu'elle ne savait plus quoi penser. Elle qui était habituée à tout maitriser et à mener la danse se retrouvait complètement perdue. Et c'était bien une première pour elle.

    Ravalant tant bien que mal son amertume et sortant de sa torpeur Dawn se décida enfin à rejoindre à son tour son dortoir. La soirée avait été riche en émotions et elle sentait qu'il était temps qu'elle se termine. En faisant le moins de bruit possible elle sortit de la serre et traversa le parc aussi vivement qu'elle le pouvait malgré le froid qui commençait à sérieusement la faire souffrir. Tout comme Elwan quelques minutes auparavant elle atteint la petite porte située à côté de la principale. Avant d'entrer elle fit attention à ne pas entendre le moindre bruit à l'intérieur, vu ce qu'il s'était passé pendant le bal elle pouvait aisément s'imaginer le genre de punition que lui donneraient les professeurs si ils la surprenaient. Elle prit garde à enlever ses chaussures, de cette manière ses talons ne risquaient pas de résonner à travers le hall et elle ne laisserait pas de traces derrière elle, respectant ainsi son accord avec le concierge. Quelques instants plus tard elle se faufilait discrètement dans son dortoir. Mais elle se doutait bien qu'elle ne parviendrait pas à trouver le sommeil, pas après tout ce qui venait de se passer.


RP TERMINE

Spoiler:
 

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)   tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

tonight we are young ♦ ft. DAWN. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» IF I DIE YOUNG
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Annabella V. Lerenard feat Bella Thorne (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Daily Prophet V1.0 :: Pensine des RPs-