FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Daily Prophet
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeJeu 11 Oct - 22:14





INTRIGUE 1 : HALLOWEEN'S PARTY.


Les portes de la Grande Salle s'ouvrirent et les élèves purent enfin admirer le travail merveilleux des Elfes de Maison et des professeurs. Ils s'étaient surpassés. Le ciel de la Grande Salle était sombre, constellé de milliers d'étoiles ce qui donnait une impression féérique. Des nombreuses citrouilles avaient été disposées sur des tables et le long des murs, certaines abordant une mine effrayante, d'autres un peu plus joyeuse. Les grandes tables avaient disparu et il ne restait que quelques petites tables rondes disposées dans la salle ou accueillir les élèves souhaitant se reposer. Divers plats étaient présents sur les tables, pour rassasier les élèves les plus affamés. De nombreuses sucreries étaient également présentes. Une grande piste de bal avait été dégagée, juste devant une scène qui accueillait un groupe de musique sorcier en vogue : les Weirdwitch. Tous les élèves avaient enfilés leurs plus beaux costumes et leurs plus belles robes pour ce bal d'Halloween qui s'annonçait mémorable.




→ les rp devront faire entre 400 et 800 mots.
→ il n'y a pas d'ordre prédéfini : faites comme bon vous semble.
→ vous n'êtes pas obligés d'attendre toutes les réponses des autres pour poster.
→ si vous le souhaitez, vous pouvez quitter le topic commun et faire un RP parallèle privé, se déroulant également durant le bal.
→ pour les questions et l'organisation, ce sujet reste à votre disposition.
→ des missions vous seront également proposées, vous permettant de gagner des points.




Dernière édition par Daily Prophet le Mer 5 Déc - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeVen 12 Oct - 22:38

Maxilynn mit la touche finale à sa tenue : un jolie collier en argent. Elle secoua ses cheveux et se regarda dans le miroir : tout était parfait. La robe la mettait suffisamment en valeur. La Poufsouffle savait pertinemment que ce n'était pas elle qui brillerait pour sa beauté ou sa tenue ce soir, mais qu'importe. Ce bal s'annonçait mémorable. C'était déjà en soit un exploit que les professeurs aient décidés d'organiser quelque chose comme ça. D'ordinaire, la soirée d'Hallowwen était assez plate et ressemblait presque à un repas ordinaire. Maxilynn était ravie de participer à une petite réjouissance du genre, elle qui n'avait jamais mit les pieds dans le moindre bal ou gala. Son père lui avait apprit quelques pas de danse lorsqu'elle était plus jeune mais elle n'était même pas sûre de pouvoir s'en souvenir... Heureusement elle allait pouvoir compter sue le soutien de Céline, sa meilleure amie, avec qui elle se rendait au bal. Aucune consigne n'avait été donnée, demandant de se rendre avec un cavalier et Maxilynn avait donc préférée s'y rendre avec quelqu'un de proche. Il y avait bien un garçon qui lui avait proposé de l'accompagner, mais Maxilynn l'avait trouvé bien jeune, et surtout désespéré. Il avait essuyé un refus de la fille juste devant elle dans le couloir avant de lui demander. Une invitation fort peu romantique en somme. S'y rendre avec Céline était bien mieux. Maxilynn était certaine qu'elle allait s’amuser à ce bal.

Maxilynn descendit dans la salle commune des Poufsouffle sans s'y arrêter. Elle avait prévue de rejoindre son amie dans le hall avant d'entrer dans la Grande Salle. Personne ne fit attention à elle, tout le monde était bien trop excité. La Poufsouffle grimaça lorsqu'elle vit les tenues classes et élégantes que portaient les autres filles. Elle avait l'air déplacée avec sa robe beaucoup plus courte, qui convenait plus à une soirée qu'à un bal officiel. Mais qu'importe. Elle n'avait rien d'autre dans sa garde robe, et n'avait pas eut le temps de faire les boutiques entre l'annonce du bal et cette soirée là. Les devoirs pleuvaient, elle préférait travailler qu'aller faire du shopping pour une unique soirée. Et puis finalement elle reprit confiance en elle lorsqu'elle remarqua que d'autres filles avaient potées pour le même genre de tenue qu'elle. En arrivant dans le hall, elle remarqua directement la crinière blonde de son amie. « Hé, Céline ! » Elle lui attrapa le bras et les deux filles discutèrent quelques minutes avant d'entrer dans la Grande Salle. Maxilynn fut époustouflée par la décoration. La Grande Salle était toujours belle, surtout pour la soirée d'Hallowwen mais là, c'était encore mieux ! Les étoiles dans le ciel magique la faisait rêver. Un sourire d'enfant béat s’étira sur ses lèvres, puis, elle remarqua la nourriture. Elle avait faim, et il fallait bien prendre des forces avant d'aller danser. Elle désigna la table d'un signe de tête à Céline. Alors que les deux filles se dirigeaient vers une table, Maxilynn fit un pas de travers et se rattrapa de justesse au bras de la personne juste à côté d'elle. « Oh, je suis désolée. » murmura t-elle, en relevant la tête pour voir à qui elle s'adressait, un sourire confus sur les lèvres.

→ lumos :
 


Dernière édition par Maxilynn A. Peters le Sam 13 Oct - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeSam 13 Oct - 8:48

Azure n'avait jamais appris à danser. Il faut dire que ce n'est pas avec un frère pas très doué avec les filles mais qui semble penser le contraire qu'elle allait apprendre. Il allait lui bousiller ses chaussures oui. C'est pourquoi Azure stressait un peu, tandis qu'elle enfilait sa robe crème décorée de quelques dentelles pourpres. Elle avait décidé de se maquiller très légèrement et de s'attacher les cheveux élégamment avec une simple barrette : Azure n'aimait pas être le centre d'attention au niveau de son physique, mais plutôt par ses exploits au Quidditch ou bien ses farces délirantes avec Lola. D'ailleurs, elle se demandait bien si son amie irait au bal, accompagnée ou non. La rouquine s'était trouvée un cavalier sans trop de mal : Dragan, un de ses amis Gryffondor. Il était fiancé avec Olive, cette jolie blonde qu'elle avait pensé aimé au début, mais qu'elle était en fait bien loin de la réalité. Aujourd'hui, les deux filles entretiennent une relation plutôt négative, et le bal du soir-même n'allait surement pas arranger les choses. Mais bref. Azure jeta un dernier coup d'oeil à son reflet dans le miroir et estima qu'elle était prête. Un peu anxieuse, elle traversa la salle commune des Poufsouffle et remonta les marches des escaliers en direction de la Grande Salle où elle était censée y rejoindre Dragan.

Elle reconnaissait beaucoup de monde, mais pas encore de Dragan en vu. Il était peut-être en retard après tout. Toutes les filles de la salle étaient magnifiques et avaient toutes joué le jeu en s'habillant élégamment comme dans tous les bals. La décoration de la salle était phénoménale : le ciel était sombre mais parsemé de milliers d'étoiles, des citrouilles trônaient un peu partout dans la salle et les quatre grandes tables d'habitude placées au centre de la salle avaient disparu, remplacés par des petites tables rondes dans les bords de la vaste pièce. Les gens se précipitaient les uns vers les autres, rejoignant leur cavalier ou cavalière ou simplement leurs amis. Azure, elle, était toute seule, à la recherche de son partenaire introuvable. Bon, la soirée commence bien, pensa-t-elle silencieusement. Lorsque soudain, quelqu'un lui marcha sur le pied et elle lâcha un petit cri de surprise. Lorsqu'elle se redressa, elle vit Maxilynn, une autre Poufsouffle d'un an de moins qu'elle, qu'elle appréciait bien. Enfin, ça dépend des fois. « Oh, je suis désolée. » Murmura la rouquine en dessinant un petit sourire sur ses lèvres. Azure lui fit un signe de main pour lui dire que ce n'était pas grave, puis elle lui sourit. Là, elle l'observa de haut en bas : elle portait une robe courte et robe pâle, elle état très jolie ce soir. « Cette robe te vas très bien je trouve ! » La complimenta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeDim 14 Oct - 7:47

Céline avait consacré une bonne heure à sa préparation pour le bal d'Haloween qui avait lieu ce soir à Poudlard, dans la Grande Salle, comme chaque année qu'elle avait passé dans la merveilleuse école de sorcellerie. La demoiselle était allée sur le Chemin de Traverse durant les vacances, accompagnée de son père et de son frère pour qu'ils lui donnent leur avis sur les robes qui la mettait en valeur. Cette sortie avait été laborieuse, ils avaient passé leur temps à rire et à se moquer d'elle, ce qui avait eu le don de l'agacer et par conséquent de la faire sortir de ses gonds. La demoiselle avait alors pris la robe la plus chère, étant donné que son père avait promis de lui offrir la robe de son choix, puis ils étaient rentrés à Londres. La robe n'était certainement pas la robe de ses rêves, mais elle ferait l'affaire pour ce soir.

Céline enfila donc sa robe bleu marine, maquilla un petit peu son visage et attacha joliment ses cheveux. Elle était donc fin prête. La Gryffondor se rendait au bal avec sa meilleure amie, Maxilynn, de Poufsouffle. Elles auraient encore une fois l'occasion de passer un très bon moment ensemble et de s'amuser entre deux journées scolaires.

La jeune femme quitta la Salle Commune de sa maison et se rendit dans le hall, devant la Grande Salle. Elle cherchait sa meilleure amie des yeux, et son regard se posa sur elle dès lors qu'elle entendit sa voix retentir dans la pièce. Céline la regardait, elle était splendide. Sa robe était peut être un peu courte, mais Maxilynn la portait bien, et la couleur de ses cheveux ressortait encore plus. La Gryffondor regrettait de ne pas avoir accompagné la Poufsouffle pour l'achat de leurs robes, cette dernière l'aurait beaucoup mieux conseillée, c'était certains. Elle se rendit aux côtés de son amie. Les deux demoiselles furent rejointes immédiatement par une deuxième élève de Poufsouffle, Azure.
- Les Poufsouffle sont rayonnantes ce soir, vous êtes très jolies les filles. Céline regardait l'allure de ses deux camarades et regrettait que sa robe ne soit pas aussi belle, et ce, encore une fois par la faute des deux hommes qui partageaient sa vie.

Personne n'était encore rentré dans la Grande Salle, le hall était rempli de filles et de garçons tous sur leur 31. Céline regardait la tenue des autres, certaines filles étaient vraiment bien habillées, cependant, elle esquissa un sourire en regardant la tenue masculine. Ils devaient eux aussi porter des froufrous et des tenues ridicules., à croire qu'ils avaient hérité du costume de leur grand père ! Certains garçons avaient opté pour une tenue beaucoup plus élégante, mais ce n'était pas le cas de tout le monde. La soirée s'annonçait drôle, la Gryffondor n'avait aucun doute là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeDim 14 Oct - 12:49

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h81HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h46HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h157


Hogwarts,
31 Octobre 1980.

Des citrouilles grimaçantes avaient été disposées un peu partout dans la Grande Salle. Les fentes découpées dans leur chair qui leurs servaient d’yeux scintillaient avec une lueur cruelle et leurs sourires édentés ressemblaient à des rictus malveillants. Le plafond enchanté avait revêtit l’aspect d’un ciel encombré de nuages gris et orageux derrières lesquelles on pouvait entr’apercevoir par moment une pleine lune scintillante accompagnée d’un cortège d’étoiles brillant comme des petits diamants sur un drap de velours noir. Effrayant non ? C’était l’effet recherché du moins, mais pour d’obscures raisons la mise en scène ne fonctionnait pas. Peut-être que le contexte de s’y prêtait pas. Après tout, Poudlard avait toujours eu cet aspect chaleureux et accueillant malgré le nombre de fantômes qui hantaient le château ancestral, et il y avait des choses bien pires à craindre en ce moment que de vulgaires cucurbitacées se la jouant Jack-O-Lantern. Certains professeurs s’empressaient d’effectuer les derniers préparatifs de la fête. On vérifiait le contenu du buffet, on faisait des répétitions de dernières minutes, on s’assurait qu’aucun fantôme n’aurait l’envie inopportune de faire succomber des élèves d’une crise cardiaque et on regardait avec une attitude perplexe les Hommes en Noir qui arpentaient la pièce en silence. Nombreux étaient ceux qui se demandaient ce que pouvait bien faire des aurors à un bal d’étudiants. Apparemment Dumbledore n’avait pas pris la peine d’informer tout le corps professoral de ses décisions. La vérité était que le directeur avait quelques craintes sur la sureté de ses élèves et de son école en ces temps de troubles. Ce qui était absolument compréhensible quand on y réfléchit. Qui n’auraient pas peur lorsqu’un mage noir mégalomane – et chauve, par-dessus le marché – cherche à anéantir tout les nés-moldus et les sangs-mêlés ? Dumbledore avait donc envoyé une requête au Ministère afin d’obtenir un contingent d’aurors apte à protéger Poudlard en cas d’attaque ou d’intrusion mangemort. Quoiqu’il en soit, aucuns enseignants n’osaient s’adresser à nous. Je me questionnais encore sur la logique d’Enoch Lancaster. En tant que chef du Bureau des Aurors, c’était bien évidemment à lui qu’Albus avait envoyé sa demande. Enoch avait donc dressé une liste spécifique d’aurors assignés à la protection du château et il m’avait choisi. Non seulement j’étais toujours censé être suspendu mais j’étais également un agent infiltré au sein des mangemorts. Imaginez qu’on découvre qui je suis vraiment ce soir. Ma couverture serait compromise et s’en serait fini de moi et des chances du Ministère d’éclater la « Menace Voldemort » de l’intérieur. Toujours est-il que, connaissant Enoch, il y avait surement une raison à ma présence ici et je ne tarderai pas à la découvrir. Derrières les immenses portes de la Grande Salle s’élevaient une clameur grandissante. Les élèves devaient se rassembler dans le Hall et commençaient surement à s’impatienter. Comme si le château lui-même avait été réceptif à leur attente, les deux imposants battants du portique s’ouvrirent. Une vague humaine déferla alors à l’intérieure de la salle de réception. Une cohue composée de smoking et de robes de soirée me happa et je fus transporté sans trop comprendre comment vers l’un des coins de la Grande Salle. Lorsque le tohu-bohu des élèves cessa, les premières notes d’une musique lugubre mais toutefois entrainante se fit retentir. Le bal avait commencé et mon travail aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeMar 16 Oct - 0:00

    HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Tumblr_ltud3nulho1qzerjgo1_250
    THIS IS HALLOWEEN

    « Alors Dawn tu viens avec moi au bal d'Halloween? » La Serpentarde haussa un sourcil, un air mi-étonné mi-exaspéré se glissant sur son visage. Alistair Lewis, encore lui, toujours lui. De toute manière il n'y avait que lui pour oser l'inviter au bal d'Halloween de cette manière. Comme si elle était sa propriété ou quelque chose dans ce genre. Décidément ce jeune homme était de plus en plus pathétique. « Pardon? » Elle pouvait tout de même lui laisser le bénéfice du doute. Avec un peu de chance il se rendrait compte de sa grossièreté et il l'inviterait d'une manière plus galante. Mais pas plus prometteuse. « Aller, toi et moi on ferait un beau couple tu ne trouves pas? » Son sourire sûr de lui et dragueur à souhait lui donnait envie de lui coller une baffe, juste pour le plaisir de le voir s'effacer lentement de ses lèvres. Mais elle se retint, préférant le toiser avec mépris. « Laisse moi t'expliquer un truc Lewis, toi et moi ce n'est pas près d'arriver. Bal ou pas. Oublie. » Même sans gifle l'air dépité de Lewis était un régal pour les yeux. Dawn préférait largement aller seule au bal plutôt qu'avec lui. Alors qu'elle s’apprêtait à faire demi tour elle sentit un bras se poser sur ses épaules. Surprise elle tourna vivement la tête, chacun à Poudlard savait qu'elle ne permettait à personne d'agir ainsi avec elle sans son autorisation. « Non mais laisses tomber Lewis, elle y va avec moi. » Choquée par si peu de gêne Dawn allait répliquer violemment lorsqu'elle aperçu le regard triomphant qu'Elwan lançait à Lewis. Ne sachant pas réellement pourquoi, elle accepta de rentrer dans son jeu et offrit au Serpentard son plus grand sourire. Celui qui annonçait la fin de la partie pour lui. Et pourquoi pas le début d'une autre.


    Affalée sur un fauteuil de la salle commune des Serpentards Dawn regardait d'un œil critique le spectacle qui s'y déroulait. Depuis l'annonce du bal d'Halloween le château entier frémissait et vivait au rythme des préparatifs. Depuis l'annonce le bal était LE sujet de conversation sur toutes les lèvres. Et Dawn commençait à en avoir marre. Bien sûr elle adorait les bals et autres festivités de l'école -les fêtes clandestines avaient certainement sa préférence- mais elle ne comprenait pas comment toutes les jeunes filles qu'elle croisait pouvaient se transformer aussi rapidement en garces superficielles. S'en était aberrant et elle se félicitait de ne pas en faire partie. La preuve, alors que dans la salle commune courraient dans tous les sens des sorcières à moitiés prêtes elle même attendait calmement que la folie se soit calmée pour aller se préparer en paix. Finalement ce fut un coup d’œil à sa montre qui la décida à se lever, si elle n'allait pas se préparer maintenant elle allait être en retard, ce qui ne changerait pas de ses habitudes. Elle fut satisfaite de trouver son dortoir vide, au moins personne ne la dérangerait pendant qu'elle se changerait. Quelques minutes plus tard, Dawn s'inspectait dans le miroir de son dortoir. La robe bleue foncée et argentée qu'elle avait choisi lui allait à merveille mais elle était un peu trop courte pour un bal d'école. Afin d'éviter de se gâcher la soirée elle décida d'enfiler des collants noirs qui donneraient l'illusion que sa tenue était un peu plus sage qu'elle ne l'était en réalité. Une fois ses yeux accentués de noir et ses lèvres peintes en rouge elle enfila ses chaussures à hauts talons et passa une main dans ses cheveux légèrement ondulés pour l'occasion. Assurée qu'elle était prête elle se dirigea vers les escaliers pour sortir du repaire des verts et argents.

    Ses talons claquant sur le sol en pierre du château Dawn rejoint rapidement la Hall où elle avait rendez-vous avec son cavalier-forcé. De son regard perçant elle observa la foule des élèves qui attendaient de pouvoir entrer dans la Grande Salle mais elle n'y vit pas Elwan, elle se dirigea donc vers le grand escalier pour l'attendre. Jetant un regard circulaire autours d'elle elle ne pu s'empêcher de se dire que la soirée allait certainement être animée. Et chacun savait que Dawn Blackwood aimait l'animation.


_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeSam 20 Oct - 19:35

    Je n’ai jamais été une grande habituée des bals, je n’ai pas eu la chance de naitre dans une famille aisée où nous étions conviés à des bals somptueux, contrairement à certaines élèves de Poudlard. Bien au contraire, les peu de fêtes ou anniversaires auxquels nous aurions pu être invités, et bien nous ne le furent pas à cause de la réputation de notre faille. Qui voudrait inviter les Delaney ? Nous n’étions qu’une famille de vauriens, il n’y avait qu’à voir les regards que nous lançaient nos voisins. On pouvait y discerner un mélange de crainte et de pitié. Crainte de mon père, cet homme peu fréquentable, impulsif, alcoolique et même violent, puis plus tard de mes frères aînés, ces dealeurs, magouilleurs, toujours fourrés dans des affaires louches. Les parents interdisaient à leur enfants de les fréquenter, il était même conseiller de les éviter et surtout de ne pas être mêler à leurs histoires. La pitié était pour ma mère -l’opposé de mon père - calme, douce et attentionne, femme au foyer dévouée à sa famille, s’occupant de ces cinq enfants qui devait sans cesse supporter les humeurs de son mari. A son décès, la pitié se reporta sur moi, unique fille Delaney, seule parmi une fratrie de garçons, devant s’occuper de son alcoolique de père, qui malgré tout efforts qu’elle faisait la détestait toujours. En conclusion nous étions loin d’être des personnes que l’on pensait à inviter à une fête. Caleb répète sans cesse que Pourdlard est à présent notre revanche sur notre vie misérable d’autrefois, et je dois admettre que sur ce point, il n’a pas tort.

    Mon regard se posa sur mon lit où se trouvaient les deux robes que j’avais choisies pour l’occasion. La première était d’un rouge bordeaux, moulante et assez provocante, avec une robe pareille j’étais sure de ne pas passer inaperçu et d’attirer l’attention de la gente masculine. La seconde était beaucoup plus simple, arrivant au-dessus du genou, avec un léger décoté, et cintré à la taille elle me mettait en valeur sans pour autant être trop aguicheuse. Me souvenant de l’identité de mon cavalier, mon choix se porta sur la deuxième robe. Je rangeai la robe rouge avant d’enfiler la seconde qui était d’une couleur métallique, je me coiffai de sorte à ce que mes cheveux frisés soient libre mais légèrement attachés et finis ma préparation par un maquillage léger. J’attrapai une paire d’escarpins noirs que j’enfilais avant de vérifier ma tenue dans le miroir. J’esquissai un sourire, satisfaite du résultat. Je lançai un coup d’œil à l’heure, il fallait que je descende à a la grande salle rejoindre mon cavalier.

    Je quittai le dortoir en passant par la salle commune des Gryffondors où des élèves encore présents me décrochèrent quelques regards ce qui eut le don de me faire sourire. La soirée s’annonçait excellente, tout le monde allait s’amuser, je serais avec mes amis, mon frère et j’espérais surtout ce que ce bal permettrait de me faire penser à autres choses que nos récents problèmes de famille. J’arrivais en souriant dans le hall de la grande salle, les élèves s’étaient mis sur leur trente et un, les garçons étaient élégants et les filles sublimes, je ne pouvais m’empêcher de sourire bêtement devant ce spectacle. Je cherchai du regard Caleb, qui avait tenu à m’accompagner à ce bal, même si je savais qu’en réalité c’était une manière de me surveiller de m’empêcher d’y aller avec Marshall je ne lui en avais pas tenu rigueur, après tout, nous avions besoin de nous retrouver ces derniers temps. Je ne mis pas longtemps à le repérer, il était si grand qu’il dépassait de loin les autres élèves, je m’approchai de lui, il était tellement beau dans son costume noir qu’il avait dû payer une petite fortune. « Salut frangin. Prêt pour la soirée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeSam 20 Oct - 20:08

Un bal. Je devais l’avouer, il y avait de l’idée. Au moins, on n’allait pas passer la soirée d’Halloween à écouter les petits hurler de peur à chaque grincement… même si je devais avouer adorer rôder dans les couloirs la nuit lors de cette période, ou de poser des pièges un peu partout se déclenchant pile quand il faut. Un peu comme quand j’étais gosse, et que je m’amusais à effrayer ma sœur. Généralement je me faisais engueuler et ensuite elle se vengeait elle-même. Enfin, c’était sympa quand même. Qui dit bal dit tenue de circonstance et pour cela, pas de problèmes. Costume noir, cravate de la même couleur, chemise blanche et une petite fleur rentrée dans la poche. Histoire de faire classe. Et puis, il fallait une cavalière aussi. Heureusement pour moi, j’avais réussi à me débarrasser de ma fiancée. Résultat, pas besoin de me la coltiner toute la soirée. Honnêtement, je ne me voyais pas l’avoir scotché à mon bras tout le long du bal, ça m’aurait vite énervé. Seulement, je ne pouvais me résoudre à y aller seul, j’ai malgré tout une réputation à tenir. Bien entendu, mon cœur me dictait d’y aller avec Faust et d’envoyer paître toutes les mauvaises langues et les convenances, mais c’était impossible. Je ne me sentais vraiment pas prêt, pas maintenant. Donc, j’avais commencé à chercher parmi mes amies. Je voulais m’amuser un peu, surprendre. Au fond de moi, je voulais simplement préparer les gens à me voir changer petit à petit. Alors, j’avais exclu les Serpentardes comme cavalières. Pas question d’y aller avec ma sœur, ça faisait un peu désespéré tout de même. Et puis, je me ferai un plaisir de terroriser le garçon qui avait osé l’accompagner… alors, n’ayant pas spécialement envie de me coltiner une Poufsouffle – et Faust étant un Gryffondor – je m’étais retrouvée en train de demander à Olive de m’accompagner. Remarquez, elle est tout de même vachement jolie, on ne pourra jamais lui enlever. Et puis tout le monde sait qu’on s’entend bien, donc il ne risque pas d’y avoir trop de remarques désobligeantes.

Un dernier tour sur moi-même pour vérifier que ma tenue était parfaite et je sortais de mon dortoir en direction de la tour Gryffondor. Je ne me serais pas permis de laisser ma cavalière faire le chemin jusqu’à la Grande Salle seule, ce n’était pas très correcte. Par contre, ce qui est embêtant avec les filles, c’est que la plupart du temps, elles sont en retard. Olive ne fait malheureusement pas exception à la règle. Une bonne dizaine de minutes à faire le pied de grue comme un imbécile est légèrement énervant. Si au moins Faust était sorti seul de la tour, on aurait pu échanger un ou deux baisers… ou encore un ou une petit souffre-douleur pour se défouler. Mais non, rien. Enfin, la belle rousse arriva et je devais admettre que ça valait l’attente. Elle était superbe, je comprends mieux pourquoi Dragan veut à tout prix qu’elle l’apprécie. « Je dois avouer que tu es magnifique Olive. » Je lui offris mon bras, et nous nous mîmes en marche en direction de la Grande Salle. Cette dernière était magnifiquement décorée, encore plus impressionnant que le Manoir Adams… mais en moins effrayant cependant. Je laissais Olive en compagnie de ses amis et allais lui chercher un verre – on est gentleman ou on ne l’est pas. Au passage j’en prenais un pour moi. Je fis ensuite demi-tour, mais mon regard accrocha une scène qui me fit bouillir. Ma sœur était arrivée, et elle discutait joyeusement avec ses amies. Elle était dos à moi, et à cause de cela je voyais très bien la main de son cavalier, au creux de ses reins. Bien trop proche de ses fesses à mon gout. Mes sourcils se froncèrent et je continuais un instant mon chemin sans les quitter des yeux. Bien mal m’en prit, car je percutais soudainement une personne et mon verre se renversa sur elle. Je levais mon regard pour voir qui je venais d’arroser, histoire de savoir quel comportement adopté. Je reconnus rapidement Céline. « Oh Céline ! Je ne t’avais pas vu, j’espère que ta robe n’est pas fichue… » Tiens, elle était en compagnie de Peters et Azure. Elles étaient aussi jolies, même si je ne l’avouerais jamais à Peters bien entendu. « Salut Johnson. » J’ignorais royalement l’autre rouquine, me concentrant de nouveau sur la blonde. « Tu veux que je t’arrange ça avec un sort ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeSam 20 Oct - 22:55

L'idée du bal n'avait pas particulièrement ravi Elwan. Il n'était pas du genre à l’aise en costume, à bien se tenir et se présenter. La soirée habituelle d'Halloween lui convenait très bien. Il pouvait manger à loisir avec toute l'élégance qui le caractérisait. Pendant des jours, le Gryffondor ne s'était pas soucié à une minute du bal, jusqu'à ce que ses camarades de dortoir lui demande avec qui il irait. Quand Elwan avait rétorqué qu’il n'avait pas besoin d'une fille pour s'amuser, tous avait rigolé en lui disant qu'il était juste incapable de se trouver une cavalière présentable. Et comme l'orgueil d'Elwan était plus gros que Poudlard tout entier, il avait décidé de se trouver une jolie cavalière. Et tout naturellement, son premier choix s'était porté sur Alix. Il peinait des fois à la considérer comme une fille - Alix était juste Alix à ses yeux - mais il savait qu'elle était jolie, et qu'elle était sans doute la seule personne féminine capable de ne pas rendre cette soirée trop ennuyante. Et puis en chemin, à la recherche d'Alix, il était tombé sur Dawn et Lexis et une chose en entrainant une autre, il en était venu à dire qu'il allait au bal avec la jolie Serpentard pour rendre Lewis jaloux. Dawn était rentré dans son jeu et... Et Elwan attendait sagement Dawn dans le hall d'entrée ce soir pour entrée dans la Grande Salle transformée en salle de bal à l'occasion.

Comme Elwan était Elwan, sa tenue vestimentaire était fort peu élaborée. Si il avait daigné mettre une chemise blanche et un pantalon noir, c'était bien tout. Sa chemise n'était qu'à moitié rentrée dans le pantalon, son col plus ouvert qu'il n'aurait dût et tout ça donnait une impression négligée. Une impression parfaitement recherchée en fait. Si le Gryffondor s'était pointé avec une tenue bien propre sur lui, sa réputation de petit branleur en aurait prit un coup ! Il repéra finalement Dawn près de l'escalier et se dirigea vers elle avec un grand sourire. Elle avait enfilé une petite robe bleue tout à fait charmante qui lui allait très bien. Elwan l'avait trouvé sa "cavalière convenable". « Je crois que Lewis va m'assassiner avant la fin de la soirée. » lança t-il avec un sourire. Sa façon à lui de lui dire qu'elle était jolie. Il se sentait bizarrement heureux. Tout de même un peu cavalier, il tendit son bras à Dawn pour qu'elle l'attrape. Il n'avait jamais apprit à se comporter en société mais avait vu suffisamment de films à la télévision moldue pendant son enfance et ses vacances pour savoir quoi faire.

« Tiens, il y a Adams là bas... Avec Maxilynn. » Il glissa un clin d’œil à la rouquine. Elle ne savait sans doute pas qu'elle avait faillit, involontairement, être la cause de la séparation de Dawn et Elwan. Enfin, si on pouvait parler de séparation en amitié... Il remarqua que plusieurs personnes les regardait d'un air assez sombre. Il mit quelques minutes avant de réaliser que c'était sans doute car Dawn et lui ne venait pas du même monde. Il s'en fichait, rien ne pourrait lui faire regretter de venir au bal avec elle. Mais il se décala finalement d'elle d'un bon mètre, pensant qu'elle serait peut être mal à l'aise. « Je vais nous chercher des boissons. » Il lui fit un énième sourire et disparut dans la foule, la laissant seule. Si elle voulait fuir, c'était le moment !

→ lumos :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeDim 21 Oct - 21:29

    Ce soir-là l’effervescence était à son comble. Le dortoir des Serpantard s’était transformé en cabine d’essayage et tous les élèves enfilaient leur costume et se coiffaient du mieux qu’ils pouvaient pour se donner l’air présentable. Pour une fois Caleb était aussi excité que ses camarades, il avait pour l’occasion revêtu un costume pour lequel il avait du économiser un an et demi, mais il ne regrettait pas son achat. Il aurait était inconcevable pour lui de se présenter au bal avec un vulgaire costume d’occasion acheté dans une friperie moldue. Chaque élève parlait de la fille qu’il accompagnait quand ils avaient la chance d’avoir une cavalière et bien évidemment l’un d’entre eux posa la question à Caleb
    « Et toi Caleb ? Tu y vas avec qui cette fois ? » Caleb eut un petit sourire amusée, sa réputation de coureur de jupons était connue dans le château et même si plusieurs filles avaient eu le courage de lui proposer d’aller au bal avec elles, il avait décliné leurs propositions. Ce soir, il accompagnait la seule fille qui comptait réellement à ses yeux, Jamie-Hope. Il lui avait proposé après avoir discutés de cela, elle n’avait toujours pas de cavalier et ils avaient trouvés ça bon de pouvoir passer une soirée ensemble pour une fois. Et il devait bien l’avouer c’était aussi un moyen de la surveiller, car Caleb savait ce qu’il se passait durant les bals, les jeunes boivent, les couples se forment, se rapprochent et certaines aiment en profiter… Bien qu’il avait déjà usé de ce genre de comportement, il n’était pas question que ce soit le cas de Jamie. Son rôle de frère était de la protéger et c’est ce qu’il faisait.

    « Avec Jamie. » Répondit-il calmement tout en nouant sa cravate autour de son cou. « T’y vas avec ta sœur ? Tu n’y emmènes pas une de tes conquêtes ? » Caleb lâcha un petit rire discret. « Eh non, pas cette fois ci. » Caleb lança un coup d’œil à sa montre. Il était presque 20h et Jamie et lui avaient convenus de se rejoindre à 20h30 devant la grande salle. Il se leva, enfila sa veste de costume avant de quitter le dortoir. Il observa les autres élèves, et plus particulièrement la gente féminine quand il se dirigea vers la grande salle, certaines filles étaient réellement resplendissantes et elles devraient faire autant d’effort pour se mettre en valeur les autres jours de l’année.

    Une fois arrivé devant la grande salle, il n’y vit pas sa sœur, comme à son habitude il était en avance et ce n’était pas le cas de Jamie-Hope qui mettait toujours du temps à se préparer. Il se demandait comment elle serait habillée il s’attendait déjà à quelque chose de provocant de sa part, elle qui avait toujours besoin d’attirer l’attention. Il espérait qu’elle porterait au moins une tenue descente. Caleb prit appui contre un mur, patientant en observant les élèves se regroupaient et les couples se formaient. Il ne fut pas surpris de voir Théodore accompagné d’Olive Jenkins, qui était la meilleure amie de Jamie. « Salut frangin. Prêt pour la soirée ? » La voix de Jamie-Hope le surprit et il se retourna pour faire face à sa sœur. Il resta sans voix en la contemplant. Caleb avait toujours su que sa sœur était d’une grande beauté, mais ce soir, cela se confirmait. Elle portait une élégante robe, assez simple d’un couleur métallique. « Tu es splendide. » Il se pencha et déposa un baiser sur sa joue en lui glissant à l’oreille « Maman serait très fière de toi. » La porte de la grande salle s’ouvrit et les élèves commencèrent à se presser pour rentrer. Il lui tendit son bras tel un gentleman et lui lança « Prêt ! Que la soirée commence ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeMer 24 Oct - 17:20

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Tumblr_m7a2i2T3lV1rsjgwdo5_r1_500
Lola adorait les fêtes, c'était une grande fêtarde qui ne manquait pas une seule d'entre elle. Pourtant, ce soir, Loletina n'avait pas vraiment le coeur à s'amuser. Non pas parce qu'elle était triste ou grognonne, mais simplement parce que ce que ce soir avait lieu à Poudlard un bal. Ce n'était absolument pas son genre de truc. Vous imaginez pendant deux secondes Lola avec une robe ? Lola qui portait toujours des pantalons et ne couvrait jamais son visage de maquillage. Elle était dans sa salle commune, dans son dortoir plus précisément alors qu'elle enfilait sa robe rouge, rien que pour se convaincre qu'elle n'y irait pas. À l'annonce du bal, ses parents la lui avait envoyé par hiboux alors qu'elle n'avait cesser de leur dire qu'elle ne voulait pas y aller. Elle ne savait pas danser et n'avait personne avec qui le faire. Comme si ce n'était pas suffisant, ses parents lui avaient envoyé des talons hauts pour aller avec la robe. Lola dansant avec des talons hauts alors qu'elle n'en avait jamais porté de sa vie. Décidément, ils voulaient tous sa mort. La jeune blonde était devant son miroir alors qu'elle tentait de remonter la fermeture éclair de sa robe sans y arriver, ce qui l'énervait de plus en plus avant qu'elle ne décide de l'enlever rageusement pour la laisser traîner sur le sol alors qu'elle se jetait dans son lit. Au même moment, l'une de ses copines de dortoir entrait, toute préparée et magnifique pour l'occassion. Elle s'approchait de la lionne, paniquée en voyant qu'elle n'était qu'en sous-vêtements, étendue dans son lit, au bord du désespoir. « Qu'est-ce que tu fais ? On part bientôt pour le bal. Tu n'es pas prête ? » Lola grognait alors qu'elle se relevait pour faire face à son amie. Étonnamment très peu pudique devant sa copine de toujours. « Non, j'y vais pas. J'ai l'air d'une meringue la dedans, je ne sais pas danser et encore moins avec des foutus escarpins. Je n'ai personne pour m'accompagner, je n'y vais pas un point c'est tout. » Devant l'air défait de Lola, son amie ne pu que la serrer dans ses bras alors qu'elle l'entraînant dans son discourt pour tenter de la convaincre de venir. Elle lui fit enfiler sa robe, la couvrant de compliment pour remonter l'estime de la petite. Son amie brossa ses cheveux avant de ne s'amuser à peindre le visage de sa copine de mascara, fard à joue et à paupières ainsi que de rouge à lèvres. Résultat, Lola se sentait comme un clown alors que sa copine lui jurait qu'elle était magnifique. Elle lui prêta des escarpins moins hauts que ceux qu'elle avait ainsi qu'un petite veste noir pour couvrir ses épaules jusqu'à ce que la chaleur de la fête ne l'envahisse. Lola soupirait longuement alors qu'elle était traînée de force jusqu'à la fête. Le groupe de lionne fit son irruption dans la salle avec un peu de retard. Lola, émerveillée par le plafond étoilé ne remarqua pas que rapidement, ses copines disparurent alors que des garçons les invitaient à danser. Elle restait toute seule, s'enfuyant alors qu'un mec s'avançait vers elle probablement pour l'inviter à danser. Lola n'avait besoin de personne pour danser en surtout pas d'un jeune homme collant. Elle s'approchait de la table où se trouvait le jus de citrouille, s'en versant un verre qu'elle sirotait dans son coin tout en fixant la piste de danse. Définitivement, la soirée allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeJeu 25 Oct - 18:54

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h81HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h46HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h157

J’observais avec délice la composition du buffet. Des pichets transparents aux poignées dorées contenaient du jus de citrouille arborant un coloris carmin pour l’occasion. Des cookies en forme de citrouilles et de tête de sorcières reposaient sur un immense plat d’argent, à côté d’une gigantesque araignée en réglisse. Alors que mon estomac commençait à émettre des borborygmes sourds, un froid immense me glaça les entrailles. Je me sentais moite, nauséeux et j’avais l’étrange sensation qu’une fine pellicule de sueur couvrait ma peau. Je baissais le regard afin d’inspecter mon ventre et ce que je vis ne fit qu’accroitre mon horreur. Un bras pâle et translucide me traversait le corps. Les doigts boudinés qui terminaient la main potelée du membre fantomatique passaient au travers des différents mets du festin à défaut de pouvoir les toucher. « Qu’elle plaie d’être un fantôme par moment … » Le spectre retira son appendice intangible de mon anatomie. Je fis volte-face pour identifier l’apparition coupable de mon malaise. Le moine gras fureté autour du buffet, affichant une mine frustré, et ne se souciant guère des malheureux qu’il traversait. Il fut finalement réprimandé par l’un des enseignants qui le somma de quitter les lieux. Dans un grognement bougon, le fantôme se dématérialisa derrière le portique de la Grande Salle. Un frisson parcourut mon échine, j’eu un gout amer dans la bouche et ma gorge commença à s’irriter. Je devais sortir de cette salle bondée, respirer une bouffée d’air frais afin de me ressaisir. Je me dirigeais alors vers la sortie, évitant les couples qui dansaient et les étudiants qui se ruaient vers le garde-manger. Toutefois, je finis par percuter une élève solitaire endimanchée dans une robe argentée raffinée. « Excusez-m-- » Je me figeais sur place alors qu’un détails me revenais en mémoire. Il y avait quelques temps de cela j’avais fais un rapport à Enoch, lui indiquant que Drake Blackwood – Directeur du département de Justice magique – faisait parti des mangemorts. Cependant je savais pertinemment que je ne pouvais accuser un membre du ministère aussi haut placé dans la hiérarchie sans preuves. C’est pourquoi Enoch m’avait mystérieusement conseillé de rediriger mes investigations autour de la fille des Blackwood. Je n’avais jusqu’alors pas compris le sens de ces propos, mais la raison de ma présence à ce bal venait de subitement me sauter aux yeux. La fille que je venais de bousculer possédait une longue crinière brun. Son teint légèrement pâle contrastait avec ses deux fines lèvres couleur vermeille. Ses sourcils étaient naturellement haussés et courbés, comme figés dans une perpétuelle expression de dédain. Ses yeux bleu pâle tirant sur le gris acier étaient plongés dans les miens. Je n’avais jamais vu de photos représentant l’héritière Blackwood, mais mon instinct de physionomiste m’amenait à penser que la fille que j’avais sous les yeux était la fille de Drake Blackwood, au vu des nombreux traits physique qu’ils avaient en communs. « Blackwood ? Dawn Blackwood ? » déclarais-je alors sans aucune hésitation dans ma voix et mû par un excès de confiance en mon jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeVen 26 Oct - 0:18

    Il ne suffit que de quelques minutes pour que Dawn voie apparaitre à ses côtés Elwan. Un simple coup d'oeil lui permit de voir que son cavalier n'avait pas vraiment choisi une tenue des plus appropriée pour un bal du château mais elle ne fit pas de remarque. Elwan restait Elwan et elle se doutait bien qu'il n'allait pas mettre un costume, bal ou pas. C'était dans son caractère de traiter les choses avec légèreté alors sa tenue lui correspondait parfaitement. Dawn ne s'en offusqua même pas, malgré tout ce qui avait pu se passer entre eux elle connaissait bien le jeune homme. Elle se contenta donc de lui adresser un sourire en le voyant s'approcher. « Je crois que Lewis va m'assassiner avant la fin de la soirée. » Décidément, Lewis était toujours la cause de leurs rencontre, c'était à cause de la conversation qu'elle avait surprise que Dawn était allé trouver le Gryffondor à l'infirmerie et c'était certainement aussi à cause de lui que Elwan l'avait invité au bal. Peut être qu'ils devraient songer à le remercier un jour. La sorcière laissa échapper un éclat de rire en comprenant ce qu'Elwan voulait réellement dire par ces paroles. Tout comme pour sa tenue de bal il n'agissait pas vraiment dans les normes. Quand tous les cavaliers complimentaient ouvertement leurs partenaires lui préférait l'insinuer à sa manière, mais cela n'empêcha pas Dawn de se sentir flatter. Même si elle n'avait pris que peu de temps pour se préparer ça lui fit plaisir qu'il lui fasse ce genre de compliment caché. « Je vais prendre ça pour un compliment alors... Merci. » Avec un nouveau sourire elle attrapa le bras qu'il lui tendait et ils se dirigèrent vers la grande salle.

    Encore une fois les professeurs s'étaient surpassés. Dawn avait assistée à toutes les soirées données par l'école de Poudlard mais elle restait toujours émerveillée devant les décors que les professeurs créaient pour chaque occasion. Des citrouilles aux visages grimaçants scrutaient les élèves, des toiles d'araignées géantes et des bougies étaient placées partout alors que le ciel magique était d'un noir d'encre et lançait sur les élèves des éclairs menaçants. Même les fantômes du château s'étaient invités à la fête donnant à Halloween un côté encore plus réel. « Tiens, il y a Adams là bas... Avec Maxilynn. » Tout en observant les décorations Dawn salua quelques élèves, notamment Lola qui avait revêtue pour l'occasion une belle robe rouge, Théodore son rival de toujours et même Maxilynn à qui elle adressa un discret signe de la tête, leur relation étant restée secrète aux yeux de tous. Elle lança un coup d’œil complice à Elwan, sans même qu'elle ne le sache Maxilynn avait prise une place assez spéciale dans leur relation. Elle s'apprêtait à faire une remarque au jeune homme sur le fait qu'ils pouvaient aller les saluer si il le voulait vraiment mais que ça allait être à ses risques et périls mais il s'était soudainement tendu. Sans crier gare il s'écarta brutalement de sa cavalière, comme si le contact de sa main sur son bras l'avait soudainement brûlé. Stupéfaite Dawn resta plantée sur place la bouche entrouverte, sa remarque mourant sur ses lèvres, ne parvenant pas à comprendre le comportement du jeune homme. « Je vais nous chercher des boissons. » Aussi brusquement qu'il s'était éloigné d'elle il disparut parmi les élève en direction du buffet. Malgré le sourire qu'il lui avait adressé Dawn ne pouvait s'empêcher de se sentir vexée, elle ne saisissait pas à quoi rimait son comportement. Peut être regrettait-il de l'avoir pour cavalière? Mais ça n'avait aucun sens étant donné qu'il ne lui avait pas réellement donner de choix. Elle resta pensive quelques instant avant de se rendre compte qu'elle était observée, plusieurs élèves la fixaient d'un regard désapprobateur et elle comprit aussitôt de quoi il s'agissait. Elle allant au bal avec Elwan Callaghan il y avait de quoi jaser et surtout de quoi être jugée. Elle se doutait qu'elle allait devoir faire face à des remarques et certainement donner des explications à son père qui n'apprécierait pas de savoir que son cavalier était un né-moldu mais peu importait, elle s'en occuperait en temps voulu, là elle comptait bien profiter du bal.

    Ignorant les quelques regards qui pesaient sur ses épaules elle décida de s'enfoncer un peu plus dans la salle en attendant que Elwan revienne - si il revenait malgré tout- mais elle fut vite stoppée par un homme qui la bouscula, l’arrêtant sec. C'était un inconnu d'une trentaine d'années aux cheveux noirs, elle ne l'avait jamais vu au château et sa présence ici lui échappait, peut être faisait-il office de chaperon pour la soirée. Chacun savait que la situation du monde magique était en train de basculée.« Excusez-m-- » Il se stoppa soudainement et elle fronça les sourcils. Il portait sur elle un regard étrange, comme si il la reconnaissait alors qu'ils ne s'étaient jamais rencontrés. Méfiante elle recula d'un pas, elle n'aimait pas la manière dont il la regardait. Comme si il en savait déjà trop sur elle, ça ne lui plaisait pas. « Blackwood ? Dawn Blackwood ? » Elle haussa un sourcil en l'entendant prononcer son nom d'une voix aussi sûre. Elle se garda cependant d'afficher un quelconque émotion sur son visage. Comment pouvait-il savoir qu'il elle était? Un instant elle le jaugea du regard ne sachant pas comment réagir. « Ça dépend de qui la demande. Et de pourquoi vous la demandez. » D'un geste elle se redressa et avança le menton d'un air suffisant. Elle ne savait pas qui était cet homme ni ce qu'il lui voulait mais quelque part elle se doutait que ça n'allait pas lui plaire.

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeSam 27 Oct - 13:42

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h81HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h46HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! I2012h157

L’élève s’éloigna légèrement de moi et garda une expression impassible. « Ça dépend de qui la demande. Et de pourquoi vous la demandez. » Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres. J’avais visé juste. Du moins, il me semblait que j’avais visé juste. Outre son physique, tout dans le comportement que la jeune femme adopta indiquait une appartenance quelconque avec les Blackwood. Je tenais là l’occasion inespérée de réunir assez de preuves par le biais du témoignage de Dawn pour incriminer Drake Blackwood. Cela aurait eu pour effet de considérablement faire avancer mon enquête mais encore aurait il fallut que je puisse tirer quelque chose de Dawn. Rares étaient ceux qui se pliaient sciemment aux directives des aurors ou du Ministère. De plus, le caractère hautain et dédaigneux de l’étudiante n’augurait rien de bon sur la conduite qu’elle adopterait face à mon pseudo-interrogatoire. Mes chances d’obtenir les informations qui m’étaient nécessaire s’en trouvaient donc réduites. Je décidais d’écarter toutes ces préoccupations encombrantes et je reléguais mes craintes et mes espérances au destin. Je ne pouvais me présenter sous ma véritable identité. J’avais déjà eu la bêtise de le faire avec les mangemorts, essayant de jouer franc jeu pour donner plus d’authenticité à mon mensonge. En brodant la réalité, les mages noirs n’auraient pu déceler une quelconque tromperie de ma part. Cependant, je me retrouvais piégé à mon propre jeu. Je ne pouvais prendre le risque que Dawn rapporte à Drake qu’un type du Ministère appelé Styx McLeod lui avait posé un tas de question sur les activités illégales de son père. L’improvisation n’avait jamais été mon fort, mais je saisis les premières idées qui me vinrent en tête afin de duper Dawn. « Sherlock… Peterhausen. De la Gazette du Sorcier. » Je marquais une légère pause, élaborant mentalement ma supercherie. « Voyez-vous, j’ai contacté le professeur Dumbledore pour recueillir les avis et les remarques des étudiants sur ce qui se passe en ce moment, connaitre leur point de vue sur les récents évènements. Le directeur m’a donc aimablement invité à cette soirée afin que je puisse écrire mon article et pendant que je furetais dans les parages, je vous ais aperçus. Vous êtes bien la fille de Drake Blackwood, n’est-ce pas ? J’aimerai recueillir quelques informations à propos de vous … Et de votre père. » Je sentais une dizaine de paire d’yeux qui nous observaient. Furtivement, je jetais un bref regard par-dessus mon épaule pour m’assurer que ce n’était pas qu’une impression. Effectivement, un demi-cercle d’élèves mû par la curiosité s’était formé derrière nous. « Peut-être devrions-nous parler en privé ? » Je jetais à Dawn un regard inquisiteur et je restais dans l’expectative.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeDim 28 Oct - 17:05

It's Halloween's party.



Let's start to dance. And to love.


HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Tumblrmbfj3l1weq1qa1id2

« Le bal démarre. Les gens s'élancent. La peur prend place. Les cœurs se mélangent. »

Monde des sorciers, école de magie, Poudlard.
31 Octobre 1980.

L'école de magie brille de par ses nombreuses bougies, que les citrouilles terrifiantes abritent. La grand salle est à la fois mystérieuse et attirante que je mets du temps à y entrer, restant planter dans le hall pour l'admirer. Les élèves, riant comme jamais ils n'ont ris, courent de part et d'autre dans les couloirs de toute l'école. Le silence n'existe plus en ces lieux. En somme, Poudlard était en fête.

J'avais obtenue une invitation de la part du très cher directeur de cette école, Albus Dumbledore. Il m'avait gentiment invitée afin que je puisse écrire un joli papier qui retracerait cette soirée d'Halloween. Pour l'occasion, j'arborais donc une très longue robe noire dont le bustier semblait briller et s'illuminer selon le changement de lumières des bougies et des lieux, selon l'endroit où je me trouvais. Ma chevelure aux reflets roux tombait sur mon épaule gauche, que j'avais pris soin d'onduler. Mes petites ballerines noires ne se remarquaient qu'à peine tandis que le pendentif qui nageait sur le bord de mon décolleté brillait de mille feux.

J'avançais enfin un peu plus dans le hall et j'entrais dans le grande salle. Celle-ci était parfaitement décorée de toutes les merveilles de cette fête, qui est Halloween. Comme c'est excitant ! J'ai comme l'impression d'être redevenue la jeune gryffondor que j'étais à l'époque, avant la fin de mes études. Le noir et le orange dominaient largement en tant que couleurs dans la salle mais l'on ne pouvait négliger les ciel sombre et étoilé qui était incroyablement assortis au thème de la soirée. Les tables avaient été déplacées, sûrement par magie, et remplacées par un énorme buffet, au fond de la pièce. Un seul et unique buffet, à peine visible. Évidemment, les élèves et quelques adultes, aimaient les plats qui étaient proposés et n'hésitaient pas à se servir. Cela me fit sourire. Je me revoyais à leur âge, avec les deux ou trois amis que j'ai pu avoir.. Les citrouilles et quelques fausses araignées étaient également en grand nombre. La grande salle était effrayante et splendide à la fois.

Je regardais dans les moindres recoins, afin de me souvenir de tout et de satisfaire Albus, les parents des enfants de Poudlard et les autres lecteurs, avec mon papier. Mais, je ne pouvais m'empêcher de chercher Styx, aussi. Depuis la dernière fois que je l'ai vu, c'est à dire.. il y a un bon bout de temps, il commence à.. fortement me manquer. Je ne le connais pourtant pas très bien. Je dis peut-être cela puisqu'il est celui qui me guide dans le groupe des Mangemorts, ou alors, peut-être pour une autre raison. Mais à quoi bon me justifier ? J'avais très envie de le voir et de discuter avec lui, c'est tout. Puis, après quelques minutes d'observation, mon coeur fit un bond énorme dans ma poitrine. De petits papillons me retournèrent agréablement l'estomac. Styx était là. Non loin de buffet. Juste en face de ma trajectoire. Je n'osais plus bouger. J’espérai qu'il me remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitimeLun 29 Oct - 19:44

Les gens commençaient à se presser dans la salle, et les différents morceaux de musique défilaient en boucle. La soirée risquait d'être longue et les jeunes sorciers resteraient surement dans la Grande Salle jusqu'à une heure très avancée de la nuit, ou tôt du matin, selon les points de vue, comme on veut. Beaucoup de personnes étaient là, allant du simple élève au sorcier ayant déjà quitter Poudlard. Les journalistes étaient parmi la foule, posant des questions par-ci par-là, et déjà quelques couples de dernières minutes s'étaient formés et commençaient à danser les uns avec les autres. La salle était toujours aussi belle, Azure admirait vraiment cette splendide décoration soignée et raffinée aux couleurs d'Halloween. Un bal. C'était quand même une bonne idée. Il faut dire que ça changeait du simple banquet. Un bal, ça fait rêvé, avec ses robes élégantes et ses buffets de trois kilomètres de long. Mais aussi beaucoup de musique, de l'amusement, des rires, des sourires, comme dans les contes en fait. Un conte, c'est comme un bal, ça fait rêvé car tout est toujours parfait.

Azure était encore avec Maxilynn, complimentant sa robe. De temps à autres, elle jetait des regards autour d'elle. Dragan aurait-il osé lui mettre un lapin ? Ils étaient pourtant très proches, il n'aurait pas changer de partenaire comme ça, sans la prévenir. Il était peut-être parti avec Olive, après tout, c'était sa fiancée. Un peu déçue d'être encore seule alors que -presque- tout le monde était déjà accompagnée, elle retourna son attention sur son amie Poufsouffle, mais se rendit bien vite compte qu'elles n'étaient plus seules, Céline, une jolie blonde de Gryffondor, venait de les rejoindre, le sourire aux lèvres. « Les Poufsouffle sont rayonnantes ce soir, vous êtes très jolies les filles. » Les complimenta Céline d'un ton enjoué. Azure la remercia d'un sourire gentil et d'un rire timide. Elle n'aimait pas qu'on la complimente, surtout dans une pareille tenue, elle qui n'était pas d'habitude très élégante. Aujourd'hui, elle avait fait un gros effort avec cette robe couleur crème, décorée de dentelles pourpres, mais elle devait avouer qu'elle la portait plutôt bien, et que son frère était plutôt un bon conseiller, bien qu'elle ne lui avouerait jamais. Complimenter son frère ? Jamais de la vie, c'est au dessus de ses moyens ! Elles restèrent quelques instants silencieuses, mais alors qu'Azure allait sortir une de ses vannes pourries, un certain Serpentard s'approcha un peu trop maladroitement de Céline et lui renversa toute sa boisson sur sa jolie robe. Azure eut un mouvement de recul, dut à la surprise, mais reprit bien vite son calme, remarquant que le garçon en question n'était autre que Theodore. Elle leva les yeux aux ciel en lâchant un soupir, ce gars n'était vraiment pas doué, elle en avait toujours eut la certitude. « Oh Céline ! Je ne t’avais pas vu, j’espère que ta robe n’est pas fichue… » Ben voyons.. Faisait-il ça par politesse ou par hypocrisie ? Franchement, venant de Theodore, Azure ne savait pas tellement, surtout qu'elle ne savait absolument pas les relations qu'il entretenait avec Céline. « Salut Johnson. » Salua-t-il la rouquine simplement. Il ne dit aucun mot à Maxilynn, comme si elle n'était que du vent, qu'elle n'était pas là, mais cela n'intrigua pas Azure plus que ça : Theodore était bien connu pour avoir un nombre plutôt élevé d'ennemis. « Salut Adams. » Répondit-elle en passant une main dans ses cheveux flanboyants. « Tu veux que je t’arrange ça avec un sort ? » Azure pouffa. Elle ne connaissait pas Theodore sous cet angle, aussi gentleman, lui qui était d'habitude si sarcastique avec elle tout particulièrement. D'ailleurs, rien que le fait de le voir à un bal lui paraissait étrange. Car la plupart du temps, ils se croisaient dans les couloirs, se taquinaient un peu, au mieux échangeaient quelques mots si ils étaient seuls, mais ça s'arrêtait là.

Elle tourna la tête vers le buffet, son estomac commençait à crier famine, et toujours pas de Dragan en vue. Elle commençait vraiment à se demander où avait-il bien pu passer. Si ça continuait, elle allait se retrouver seule, pour de bon. « Dis Céline, tu n'aurais pas vu Dragan par hasard ? » Demanda-t-elle à la Gryffondor. Cette dernière secoua négativement la tête, et Azure lâcha un petit soupir d'exaspération. « Je vais manger un petit truc. » Dit-elle en montrant le buffet d'une main. Là, elle fit volte-face et se dirigea vers l’immense table recouverte d'une nappe. Elle se servit un vers de jus de citrouille qu'elle commença à siroter, puis aperçut rapidement une tête blonde qui lui était familière. Elle s'approcha de Lola, son verre à la main. « Coucou toi. » Chuchota-t-elle à l'oreille de son amie, la faisant sursauter. Un léger rire s’échappa des lèvres de la rouquine. « Tu ne danses pas ? » Demanda-t-elle alors, un peu surprise que Lola se retrouve seule dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Empty
Message Sujet: Re: HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !   HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

HALLOWEEN'S PARTY. Bal, ouvert !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» 31 octobre : Halloween. Les monstres sont de sortie ... [SOIREE DEGUISEE, OUVERT A TOUS]
» {CORPSE PARTY} This is Halloween [ Feat everybody ]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Party de Noel!!!
» Chti't question CFK & vehicule ouvert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Daily Prophet V1.0 :: Pensine des RPs-