FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 Sleeping with ghosts - Alice Carrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 25/09/2016
+ PARCHEMINS : 29

Message Sujet: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Jeu 20 Oct - 11:23

Sleeping with ghosts.
Alice Carrow & Maëlle Fitzgerald
Maëlle se réveilla en sursaut, en plein milieu de la nuit. Elle était en sueur, sa respiration était haletante et son corps entier était parcouru de violents tremblements. Elle s'assit dans son lit, ramena ses genoux contre sa poitrine, essayant en vain de se calmer, et posa sa tête sur ses bras. Encore ce cauchemar, toujours le même : elle courrait dans un couloir sans fin jusqu'à se trouver face au corps mourant de son père qui lui murmurait que tout était de sa faute, qu'elle l'avait laisser mourir. Et elle se réveillait avant d'avoir pu l'approcher ou lui même répondre.

Quelque chose frôla son bras droit et lui fit lever la tête. Son chat l'observait attendant de pouvoir la consoler. Maëlle sourit, le caressa longuement avant de descendre du lit et de se diriger silencieusement vers la salle de bain où elle se mouilla le visage, le nettoyant de la sueur et des larmes qu'elle n'avait même pas senti couler. En se regardant dans le miroir, elle vit de grosses cernes noires sous ses yeux, signe qu'elle ne dormait presque pas toutes les nuits. Ink grimpa sur le lavabo et commença à boire l'eau qui s'y trouvait, faisant sourire sa maîtresse. Ensuite elle alla se changer, mit un tee-shirt jaune, un pantalon noir et passa sa robe de chambre.

Sachant pertinemment qu'elle ne pourrait pas se rendormir, Maëlle sorti de la chambre, passa le passage de la salle commune et prit le chemin de la tour d'astronomie, comme à son habitude. Parfois elle passait à l'infirmerie pour demander une potion de sommeil à Ebony mais depuis que la fille Carrow était arrivée elle n'y allait plus. Elle connaissait la famille des Carrow, de part leur nom et leur côté mangemort, alors avoir une fille de mangemort là bas la répugnait. Elle n'y retournait donc pas, préférant faire une nuit blanche. Elle avait peur aussi de se retrouver face à elle et de perdre son calme. Maëlle avait beau être une fille franche elle n'aimait pas s'emporter au point de ne plus pouvoir se contrôler. Alors elle marcha dans le noir des couloirs, divaguant et évitant les professeurs qui étaient encore réveillés.

Ses pas la menèrent finalement à l'infirmerie et, perdue dans ses pensées, elle ne s'en rendit compte qu'au moment où elle s'arrêta devant la porte. La fenêtre à sa droite lui lassait voir le début du lever du soleil. Bientôt elle devrait rentrer au dortoir et faire, encore une fois, semblant de se réveiller. Mais comme elle était là elle pourrait reprendre un peu de potion de sommeil pour les nuits prochaines, non?

Hésitant entre entrer dans l'infirmerie et rentrer au dortoir, elle entendit des pas dans le couloir. Instinctivement elle se cacha derrière une statue et attendit que la personne s'éloigne. Quand elle fut sûre qu'elle était de nouveau seule, elle sorti lentement de sa cachette et, ayant tout compte fait décidé d'aller à l'infirmerie, avança vers la porte de celle-ci. Elle toqua et entra directement. Comme elle s'y attendait la salle principale était vide alors elle se dirigea vers le bureau. Elle allait toquer quand elle se ravisa. Hésitant encore une fois, elle resta debout devant la porte , sa main levée, prête à frapper, attendant la moindre réaction de Maëlle. Elle avait peur que personne ne soit réveillé et qu'elle ne tire du sommeil quelqu'un. Cette dernière se décida enfin mais quand elle voulut toquer, la porte s'ouvrit.

Maëlle se retrouva face à Mlle Carrow. La jeune fille leva les yeux pour ancrer son regard dans celui de son vis-à-vis. Son bras retomba le long de son corps et elle l'observa, surprise. L'infirmière avait l'air très mal en point. Elle avait sur son visage des marques de coups et, même couverte par des vêtements, Maëlle pouvait savoir à sa tenue debout que sa peau n'en menait pas plus large. La jeune fille ne comprenait pas comment on pouvait infliger cela à n'importe qui. Le sentiment de pitié l'envahit doucement mais elle le rejeta très vite ; peu importe pourquoi elle a reçu tout cela, elle est une Carrow et elle le mérite sûrement.

L'infirmière ouvrit la bouche pour parler mais Maëlle la devança. « Je n'arrive pas à dormir depuis un certain temps. Puis-je avoir quelque chose pour m'aider? » Dit-elle en croisant les bras sur sa poitrine, ne voulant montrer aucune faiblesse à cette femme.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 15/07/2016
+ PARCHEMINS : 72
+ LOCALISATION : en haut de la tour d'Astronomie ou dans l'infimerie

Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Sam 29 Oct - 16:10

Le retour à Poudlard avait été dur. Même si j'avais pour habitude de me prendre des coups de la part de ma famille là c'était plus dur encore. J'avais pris des coups parce que j'avais perdu ma voie. Je n'aurai jamais dû tomber amoureuse d'un sang de bourbe. Ce n'était pas bon pour l'image de ma famille et encore moins pour moi. Je savais que mon père n'accepterait pas cela et pourtant j'étais allée me réfugier chez lui quand German m'avait rejetée. Je ne comprenais pas pourquoi German m'avait rejetée de la sorte. En fait si je m'en doutais. Il n'avait pas de sentiment pour moi tout simplement. Alors quand j'avais rejoins ma famille et que mon père m'avait demandé ce qu'il se passait je lui avais expliqué. J'avais même pleurer. Mon père avait été compréhensif au début. Il m'avait écouté et m'avais même conseillé. Cependant même s'il avait été compréhensif au début de notre discussion dès que j'avais révélé la nature du sang de celui qui faisait battre mon cœur mon père avait vu rouge. Il m'avait alors enfermé dans la cave de la maison comme il le faisait souvent lors de mon enfance. Les heures avaient été longues.

Durant trois jours j'avais subi les coups de mon père. Des traces étaient bien apparentes sur mon corps. Je les cachais au mieux avec de longs vêtements mais je ne pouvais pas toutes les cacher notamment celles sur mon cou. Lors de mon retour à Poudlard, Dumbledore m'avait demandé si tout allait bien. Je lui avais répondu que oui. Bonnie aussi m'avait questionné mais je lui avais simplement répondu que j'avais fait une grosse chute et que du coup j'avais des marques mais que ça passerait avec le temps. Bien sur elle ne m'avait pas crue mais tant pis. Je ne dénoncerai jamais ma famille même si je les déteste au plus haut point. Je n'avais plus aucune raison de me rebeller vu que German m'avait rejeté.

J'étais perdue dans mes pensées quand une élève rentra dans l'infirmerie. Je sortais de ma rêverie pour lui sourire.

« Je n'arrive pas à dormir depuis un certain temps. Puis-je avoir quelque chose pour m'aider ? »

Je lui souriais. Bien sur que je pouvais l'aider mais avant toute chose il faudrait que je sache ce qu'elle avait vraiment pour lui faire la bonne potion.

« Je pourrai vous donner une potion oui mais d'abord il faut que je sache pourquoi vous ne dormez pas. Que je puisse vous préparer la potion adéquate. »

Je lui montrais un des lits pour qu'elle puisse s'asseoir sur son bord et m'expliquer ce qui la tracassait. Je lui souriais et je tirais un peu sur mes manches pour cacher mes poignets.

_________________

   
   
   
She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 25/09/2016
+ PARCHEMINS : 29

Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Mar 22 Nov - 23:31

Sleeping with ghosts.
Alice Carrow & Maëlle Fitzgerald
L'infirmière lui sourit gentiment ce qui déstabilisa un peu la brune. Elle ne s'attendait pas du tout à un sourire aussi doux et accueillant. En fait, après avoir réfléchit un peu Maëlle ne savait pas à quoi elle s'attendait. Elle ne l'avait jamais vu de près, sachant que les seules fois où elle l'avait vu étaient lors des repas dans la grande salle, ou même entendu sa voix.

« Je pourrai vous donner une potion oui mais d'abord il faut que je sache pourquoi vous ne dormez pas. Que je puisse vous préparer la potion adéquate. »

Cette même voix la sortie de ses pensées et Maëlle mit un peu de temps avant de comprendre ce qu'elle lui avait dit et se tendit encore plus qu'elle ne l'était déjà. Pouvait-elle lui faire confiance ? Lui dévoiler ses plus grands tracas ? Fermant les yeux quelques secondes elle entendit German lui murmurer à l'oreille, de sa voix stricte mais apaisante qu'il n'utilisait que pour la sortir de ses peurs : Calme toi Maëlle ! Le monde entier n'est pas ton ennemi! Elle soupira et suivit l'infirmerie jusqu'au lit où elle s'assit doucement. Son oncle avait raison. Depuis la mort de son père, elle était de plus en plus renfermée et méfiante avec presque toutes les personnes qui s’approchaient un peu trop près d'elle. Inconsciemment, elle se frotta les bras, essayant en vain d'enlever cette sensation de froid qu'elle ressentait quand elle pensait à ce jour maudit.

Elle hésita encore un peu pour parler de ses cauchemars avant qu'une petite voix dans son esprit lui murmure qu'elle était à deux doigts de recevoir une aide et qu'il ne fallait pas qu'elle fasse marche arrière maintenant. Alors elle se lança. D'abord incertaine, elle commença à raconter la mort de son père puis, les mots sortants tout seuls de sa bouche, elle raconta les cauchemars qu'elle faisait depuis cet événement et qui devenaient de plus en plus réalistes. Elle lui dit tout, ses émotions, ses peurs,… Tout en n'oubliant rien d'important !

Puis elle s'arrêta de parler, se sentant comme libérée d'un poids sur ses épaules et remarqua finalement qu'elle tremblait de tout son corps. Essayant de reprendre contenance elle continua de fixer le sol, attendant une réaction de l'infirmière.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 15/07/2016
+ PARCHEMINS : 72
+ LOCALISATION : en haut de la tour d'Astronomie ou dans l'infimerie

Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Jeu 24 Nov - 8:49

Je la regardais s'installer sur le lit. J'avais vraiment envie de la mettre en confiance comme me l'avait conseillé Ebony. Je voulais devenir une meilleure infirmière et pour se faire avant de la soigner il fallait que je comprenne d'où vient son mal-être. Je m'asseyais à côté d'elle sur une chaise et je l'écoutais tout simplement. Elle me parla de son père mort depuis peu. Elle me confia sa peine et je fus empathique à un point dont je ne me serais pas cru capable. Peut être que ça me touchait plus parce que ça touchait aussi le professeur Fitzgerald. Celui-ci, je le retenais. Il ne m'approcherait plus autant pour sa sécurité que pour la mienne. Je ne pouvais pas prendre le risque de le mettre en danger à cause de mon nom. Si mon père s'en était pris à moi cette fois-ci il pourrait s'en prendre à lui la prochaine fois et d'une manière un peu plus expéditive qu'avec sa fille. J'étais concentrée sur son discours. Je l'écoutais me parler de son père avec un amour que seule une fille peut avoir pour l'homme le plus important de sa vie. On le lui avait retiré trop tôt. Elle était maintenant sous la protection de son oncle, un homme qu'elle admirait autant que son père. Je la comprenais. J'avais longtemps idéalisé German mais aujourd'hui tout était différent. Je ne comprenais pas pourquoi mais quelque chose était brisé en moi. Peut être que mon père avait enfin réussi à me faire devenir une véritable Carrow. Alors qu'elle continuait de parler, je vis mes poings se serrer. Non je ne serais jamais quelqu'un de cruel. Mon regard se releva sur la jeune fille et je lui souriais avec compassion. Je connaissais son problème désormais et je pourrais peut être l'aider. Du moins, je ferai de mon mieux pour l'aider au maximum. Je tendais ma main quand elle s'arrêta de parler pour la poser sur la sienne. Un sourire remplit de compassion s'afficha sur mon visage. Malgré la fatigue que je ressentais due à mon séjour à la maison familiale, je me devais d'être la plus apte à travaille. Ebony comptait sur moi.

« Je n'ai pas perdu mon père donc je ne peux qu'imaginer la peine que vous ressentez actuellement. Personne ne pourra le remplacer... Malgré tout, vous ne pouvez pas en pâtir pour vos études. Oui vous avez le droit de pleurer ou d'être en colère mais il y a un temps pour tout. »

Je lui souriais et je caressais doucement le revers de sa main de mon pouce en signe de réconfort. C'était assez étonnant que je sois aussi douce alors que je n'avais connu que la violence depuis ma plus tendre enfance.

« La journée, vous pleurez, vous criez autant de fois que vous aurez besoin. La nuit vous devez dormir. Je vais vous donner une potion légère qui vous aidera à dormir. »

Je me levais et j'allais lui chercher la fameuse potion mais avant de la lui donner je voulais qu'elle me promette quelque chose.

« Mais faisons un pacte toutes les deux. Je vous donne la potion pour vous aidez à dormir. Cependant j'aimerais que vous le disiez à votre oncle. Vous ne devriez pas lui cacher ceci... Quand à moi, vous pourrez venir me trouver quand vous le souhaitez ici pour discuter. Sommes-nous d'accord ? »

Je lui souriais attendant je l'espérais une réponse positive. Je ne remarquais que je portais machinalement ma main sur mon cou comme si je voulais arrêter le geste d'étranglement factice de mon père.

_________________

   
   
   
She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 25/09/2016
+ PARCHEMINS : 29

Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Lun 12 Déc - 23:07

Sleeping with ghosts.
Alice Carrow & Maëlle Fitzgerald
A la fin de son récit Maëlle sentit une main se poser sur la sienne, lui faisant relever le regard. Elle vit un sourire de compassion apparaître sur le visage de l'infirmière et se retint de grimacer. Encore de la compassion, elle avait l'impression que tout le monde la regardait comme cela, mais elle ne dit rien sentant au fond d'elle que son vis-à-vis ne voulait pas la blesser.

« Je n'ai pas perdu mon père donc je ne peux qu'imaginer la peine que vous ressentez actuellement. Personne ne pourra le remplacer... Malgré tout, vous ne pouvez pas en pâtir pour vos études. Oui vous avez le droit de pleurer ou d'être en colère mais il y a un temps pour tout. » Maëlle fronça les sourcils. « Je ne veux pas de ces cauchemars. Je ne veux pas non plus rater mes études, j'en suis consciente, mais… Je… Je ne sais pas comment l'expliquer. » Elle secoua la tête comme pour chasser quelque chose d'invisible. « J'ai beau vouloir passer à autre chose cela me revient sans arrêt. Il y a toujours un petit truc pour me faire penser à ce moment et à tout ce que je n'aurais pas vécu avec lui... » Sa voix se brisa avant qu'elle n'ai pu terminer sa phrase et elle ne tenta même pas de continuer.

Laffile Carrow commença à caresser le revers de la main de la jeune fille et Maëlle se détendit un peu. L'infirmière se remit à parler mais la poufsouffle ne fit pas vraiment attention à ses paroles, les entendant sans vraiment les entendre, son cerveau les enregistrant pour les lui rappeler en temps voulut. Elle était de nouveau dans le vague, comme perdue dans son propre esprit. Cela était très fréquent après l'attaque mais au fil du temps ses « transes » duraient moins longtemps et elle en sortait plus facilement. Le mouvement que l'infirmière fit pour se lever la « réveilla » et son regard s'arrêta sur son chat, assis près de la chaise maintenant vide, ses yeux profonds la fixant avec une telle intensité que Maëlle avait parfois l'impression qu'il la sondait. Il se mit à ronronner et continua jusqu'à ce qu'elle lui sourisse.

La voix de la fille Carrow détacha son attention de son chat pour se tourner vers elle. « Mais faisons un pacte toutes les deux. Je vous donne la potion pour vous aider à dormir. Cependant j'aimerais que vous le disiez à votre oncle. Vous ne devriez pas lui cacher ceci... Quand à moi, vous pourrez venir me trouver quand vous le souhaitez ici pour discuter. Sommes-nous d'accord ? » En parler à German ? Non, elle ne voulait pas l'inquiéter plus qu'il ne l'était déjà. Maëlle se mordit la lèvre pesant le pour et le contre. Jetant un coup d’œil vers la blonde elle compris qu'elle ne lâcherait pas l'affaire tant qu'elle n'aurait pas promis d'aller lui dire. Après quelques minutes la poufsouffle se dit qu'elle pourrait ne pas en parler tout de suite et amener calmement le sujet d'une manière ou d'une autre. « D'accord. » Répondit-elle en plantant ses pupilles ambrés dans celles de l'infirmière.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 15/07/2016
+ PARCHEMINS : 72
+ LOCALISATION : en haut de la tour d'Astronomie ou dans l'infimerie

Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Mar 20 Déc - 23:53

Je la regardais droit dans les yeux. Je voulais qu'elle m'explique. Elle pouvait avoir confiance en moi. Je savais que mon nom pouvait inspirer de la crainte mais quand on me connaissait on se rendait compte que je n'étais une menace pour personne si ce n'est pour moi même. Je l'écoutais attentivement.

« Je ne veux pas de ces cauchemars. Je ne veux pas non plus rater mes études, j'en suis consciente, mais… Je… Je ne sais pas comment l'expliquer. J'ai beau vouloir passer à autre chose cela me revient sans arrêt. Il y a toujours un petit truc pour me faire penser à ce moment et à tout ce que je n'aurais pas vécu avec lui... »

Je lui souriais et je posais ma main sur son épaule. Je la regardais et je lui souriais. Je voulais qu'elle sente qu'elle avait du soutiens même si c'était d'une personne étrangère à sa famille. Parfois on trouve des murs pour nous protéger dans de parfait étranger, comme je l'avais fait avec son oncle... Enfin comme j'avais cru le faire.

« Laisse toi du temps et tu verras que ça ira mieux. »

Je lui donnais la potion tout en lui faisant promettre de revenir me voir si elle avait besoin. Je ne voulais pas qu'elle se sente seule bien au contraire. Je la regardais une nouvelle fois dans les yeux jusqu'à ce qu'elle me fasse la fameuse promesse.

« D'accord. »

Je lui souriais et je me levais du lit pour m'occuper de ramasser les parchemins que j'avais posé à son arrivée.

« Si tu as besoin n'hésite pas à revenir me voir Maelle. »

Je lui souriais à nouveau et j'attendais qu'elle sorte de l'infirmerie pour me remettre au travail.

_________________

   
   
   
She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 25/09/2016
+ PARCHEMINS : 29

Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   Mer 25 Jan - 22:20

Sleeping with ghosts.
Alice Carrow & Maëlle Fitzgerald
La main se posant sur son épaule réussi étonnamment à la détendre et Maëlle se rendit compte qu'elle ne s'était jamais sentie aussi bien depuis une éternité, même quand elle était avec son oncle. «  Laisse toi du temps et tu verras que ça ira mieux. » Maëlle hocha la tête et pris la potion que lui tendait l'infirmière.

Celle-ci commença à ranger ses affaires pendant que la jeune fille observait le flacon en pensant aux nuits plus tranquilles qui allaient enfin arriver. Soulagée d'une surprenante manière  par cette discussion elle se leva et caressa son chat qui, à peine avait-elle posé un pied par terre, était venu se frotter à elle.

«  Si tu as besoin n'hésite pas à revenir me voir Maëlle.  » Maëlle lui rendit son sourire. « Je n'hésiterai pas, merci beaucoup ! » Sur cela, elle se dirigea vers l'entrée de la salle avec la ferme envie d'essayer de dormir, même pour seulement quelques minutes. Mais arrivée à la porte elle s'arrêta, repensant à quelque chose qu'elle voulait dire à l'infirmière. « Vous savez, j'avais tord. » La jeune fille chercha ses mots, voulant se faire comprendre. « J'ai été idiote de vouloir vous juger aussi rapidement et avec seulement votre nom. Je voudrai vous dire que, même avec le peu que j'ai pu entendre des Carrow, pour moi, vous n'êtes pas comme eux. Vous êtes une femme extraordinaire et j'ai été heureuse de partager ce moment avec vous. »

N'attendant pas de réponse spécifique, elle quitta la pièce plus libre et heureuse que jamais et prit la direction des dortoirs de sa maison, où son sommeil, même court, fut vide de cauchemars.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Sleeping with ghosts - Alice Carrow   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sleeping with ghosts - Alice Carrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SLEEPING WITH GHOSTS ☠
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Infirmerie-