FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Lun 8 Aoû - 1:26


DOSSIER DU MINISTÈRE DE
Augustus McMuir


 

 
 
NOM : McMuir. PRÉNOMS : Augustus. AGE : 29 ans.  POSTE : Ouvrier dans une usine de construction d'avions (parce que si vous croyez que ces énormes machins en métal volent sans magie, vous êtes bien naïf). ÉTAT CIVIL : Célibataire. PURETÉ DU SANG : Sang-mêlé purifié, et depuis plus d'un siècle attention ! ANCIENNE MAISON : Poufsouffle. ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel refoulé CAMP : Mangemort. PARTICULARITÉ : Une naïveté sans pareil et une simplicité d'esprit dangereuse, ça compte ?
 

 

Votre personnage trouve par hasard la pierre de résurrection, l'une des reliques de la mort ! Que décide t-il de faire ?
Dans un premier temps, il la ramassera. Dans le creux de sa main, il l'observera sans vraiment savoir qu'en faire. En effet, il est fort probable qu'il ne reconnaisse pas immédiatement l'artefact. Soit celui-ci aura été déposé sur un coussin en velours en dessous d'un écriteau « Pierre de résurrection » soit il aura un éclair de génie lorsqu'il verra la gravure si caractéristique de l'objet et de la légende qui y est rattachée. Mais les éclairs de génie, chez Augustus, ils n'arrivent que très rarement. Alors, il plongera la pierre dans sa poche, parce qu'elle est quand même jolie cette pierre, et une fois chez lui la posera dans sa chambre, en ornement, à côté des autres petits bibelots décoratifs, complètement inconscient du fait que s'il prenait la peine de tourner la pierre trois fois dans sa main, il pourrait à nouveau voir le visage de sa chère et tendre qui, comme dans toutes les histoires tragiques, un peu bas de gamme et/ou écrites à la va-vite, est partie trop tôt. Il aurait pu voir sa fille, aussi, mais cela l'aurait bien plus surpris que de voir sa femme. Et une chose est sûre, s'il voyait la chair de sa chair enrobée de ce halo gris et fumeux, présente mais n'appartenant plus à ce monde, il partirait immédiatement la rejoindre dans le sien.
 ✎ Votre personnage tombe sur un moldu malmenée par des sorciers au détour d'une rue, que fait-il ?
Si possible, s'il reste ni vu ni connu, il s'en ira. Mais seulement s'il est certain que personne ne pourra aller raconter qu'il fut témoin de la scène et qu'il préféra ne pas y participer.
La plupart du temps, alors, il se sentira bien obligé d'aller ajouter son nom à la liste des bourreaux et tortionnaires de la victime. Après tout il ne faudrait pas que l'on aille s'imaginer qu'Augustus n'est pas un vrai mangemort, n'est-ce pas ? Il risquerait peut-être jusqu'à sa vie si jamais on venait à penser qu'il faisait seulement semblant, que son allégeance au seigneur Voldemort n'était qu'une vaste supercherie. Alors, torturer un moldu de plus ou de moins, cela ne changerait pas grand chose à sa vie, c'était un prix bien maigre à payer pour que sa vie ne dégénère pas encore davantage.
 ✎ Le Ministre de la magie propose à votre personnage de tout quitter pour devenir son conseiller personnel. Accepteriez-vous la proposition ?
Si Augustus ne s'abuse, le ministre de la magie est bien un mangemort, non ? Alors  il ne refusera pas immédiatement. Hors de question, lui-même étant aussi à la solde de Voldemort. A la place, il ira dans un premier temps demander conseil et confirmation à sa mère. Augustus ne sait pas faire grand chose sans la supervision de sa mère. Son éducation fut faite pour qu'à chaque grosse décision qu'il ait à prendre, sa mère ne soit jamais bien loin, petit diablotin à la voix impérieuse et stridente sur son épaule. Et elle, elle voudra qu'Augustus accepte sans condition, aucune. Elle lui reprochera peut-être même de ne pas avoir accepté sur le champ cette position qui lui offrirait tant d'avantage, à lui mais aussi à sa mère, parce qu'avoir un fils conseiller du ministre, ce n'est pas rien.
Et voilà comment Augustus se trouverait propulsé parmi les plus grands du ministère, tout en ayant absolument aucune idée de ce qu'il serait censé y faire. Conseiller le ministère ? On n'a pourtant jamais vraiment écouté les conseils de cet homme...
 ✎ Amour, richesse, célébrité ou sagesse : qu'est ce qui intéresse le plus votre personnage ?
Ce n'est certainement pas la sagesse ; Augustus a toujours été quelqu'un d'un peu simplet, pas très futé, pas très lumineux, il n'est pas assez intelligent pour être curieux. Et c'est peut-être cela qui l'enfonce encore davantage dans sa bêtise. Et puisque cela a toujours été le cas, pour lui, l'idée d'y changer quelque chose ne lui viendrait pas à l'esprit. Pourquoi changer quelque chose qui, jusqu'à preuve du contraire (elles existent, ces preuves, mais il ne les voit pas), fonctionne parfaitement bien ?
En ce qui concerne l'amour, Augustus l'a déjà connu, jusqu'à assez récemment encore. Et il ne s'est toujours pas remit de la façon dont tout cela s'est terminé. Il n'est pas prêt à tout recommencer, une pause ne lui ferrait pas de mal, un peu de célibat pour se remettre de ses émotions. Cela lui permettrai d'apprécier encore davantage ces moments à deux qu'il partagera une fois une nouvelle âme-sœur dénichée.
La richesse et la célébrité, cependant, il ne dirait pas non. Être riche et célèbre c'est un peu le rêve de tout le monde, on lui demanderait des autographes, on crierait son nom dans les rues, on l'adulerait au moins un peu. Ça le changerait un peu de sa vie ordinaire et anonyme, de savoir qu'il était aimé de tous. D'accord, c'est peut-être très basique, de rêver d'argent et de renommée, mais c'est bien d'Augustus que l'on parle ici, il ne faut pas s'attendre à grand chose. De toute façon, ces choses-là ne sont pas sa priorité en ce moment.

 

 
PSEUDO : Jules AGE : 19 ans PRÉSENCE : Quasiment tous les jours AVATAR :
Code:
[b]ALBAN LENOIR[/b] [color=#c24132]◊[/color] Augustus McMuir
COMMENT AS TU DÉCOUVERT LE FORUM : Grâce à du super travail d'équipe  de Zacharius et Oliver ! :super:
 UN PETIT MOT POUR LA FIN : Citron ?

 

[/b]


Dernière édition par Augustus McMuir le Jeu 11 Aoû - 21:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Lun 8 Aoû - 1:28


Tell me your Story
We all get stuck in circles, but nothing moves in perfect lines

   
   
Un craquement sonore retentit et Augustus apparut dans le paysage. Ses pieds s'enfonçaient dans le sable, un vent frais glissait entre ses cheveux tandis qu'il emplissait ses poumons d'embruns salés en observant les vagues noires déferler sur la plage. Il avança de quelques pas vers la vieille maison en ruine de laquelle il semblait ne rester que les murs en pierre, et d'un coup le vent s'arrêta de souffler. Il n'était plus qu'une légère brise, et on n'entendait à peine, au loin, le bruit des vagues qui autrefois était presque assourdissant. En face de lui, la maison avait changé du tout au tout. Ses murs étaient comme neufs, blancs comme récemment peints, ils portaient un toit d'ardoise noire, et les fenêtres étaient désormais fermées par des vitres d'une propreté impeccable.

Augustus venait de passer la barrière des divers sortilèges repousse-moldus et des incantations qui protégeaient l'habitation des intempéries que lançait la dangereuse mer écossaise sur la maison. En même temps quelle idée de construire une maison directement sur le sable d'une plage ? Chaque équinoxe et autre forte marrée représentait un danger pour la maison, mais fort heureusement celle-ci n'avait jamais été inondée. A la place, l'eau ruisselait tout-autour de la maison, tenue à l'écart par les sorts de protection qui étaient toujours aussi efficaces, enfermant ses habitants dans une bulle d'air prisonnière de la mer sombre lorsque celle-ci voulait tenter de les engloutir.

L'homme entra dans la maison, dans la grande pièce à vivre rustique et qui laissait apercevoir directement la charpente et le toit de la maison. Sur sa gauche, des escaliers permettaient de monter à l'étage, où un long couloir qui donnait sur une série de chambres, dont celle d'Augustus. Il y entra et se changea. Il laissant tomber son bleu de travail et ses chaussures de sécurité et enfila des vêtements plus décontractés. Puis il redescendit rejoindre sa mère dans la cuisine.
On était mercredi ce jour-là, et ce soir-là comme tous les mercredis, Augustus passait la soirée avec sa mère. C'était une petite tradition qu'ils avaient rien qu'entre eux puisqu'ils ne se voyaient pas souvent, autrement.

Ils avaient toujours été très proches, Augustus et sa mère. En même temps, elle l'avait élevé seule, dans cette même et grande maison sur la plage du nord de l’Écosse. Son père, Augustus Croupton, était un grand homme, un homme de sang-pur de qui Eleanor McMuir était resté follement amoureuse encore longtemps après la naissance de leur fils illégitime. Elle avait même nommé sa progéniture en son honneur.
En effet, la différence de pureté de leurs sangs rendait impossible toute union matrimoniale. Cela aurait roulé la famille Croupton dans la boue, Eleanor le comprenait tout-à-fait et c'était pour cela que jamais elle ne révéla au garçon l'identité de son père, pour épargner à tout le monde bien des soucis. Personne ne savait qui était le père de cet enfant, si ce n'était Eleanor et Augustus senior.

L'éducation à laquelle Augustus avait eu le droit était alors assez surprenante. Depuis très tôt, on lui avait toujours appris à ne jamais rester bien loin des jupons de sa mère. Pas une once d'autonomie n'émanait de ce jeune garçon qui, sans se poser trop de questions, acceptait tout ce que sa mère lui apprenait, que ce soit sur les né-moldus ou sur le reste du monde magique en général. Il hochait la tête sans vraiment réfléchir, sans même analyser ce que signifiait tout cela, ce qui faisait de lui un garçon extrêmement naïf.

Lorsqu'il entra dans la cuisine, il fut accueilli par un glacial « Bonsoir » qu'il n'écouta même pas. Face à lui, sur deux chaises face à la porte, une femme adulte du même âge qu'Augustus, et une fillette de six ans. Les deux se ressemblaient comme deux goûtes d'eau, l'homme le savait même si de là où il était il ne voyait que leurs longues chevelures brunes cachant leurs visages. Elle étaient inconscientes, leurs têtes tombaient vers l'avant. Mais cela ne l'avait pas empêché de parfaitement les reconnaître.

« Est-ce que tu les connais ? fit-elle, glaciale et inquisitrice.
-Non. menti Augustus.
-Très bien, donc tu ne m'en voudras pas si j'en fait ce que je veux. » répondit alors Eleanor
Le sang d'Augustus se glaça. Eleanor était capable de faire souffrir la plus terrible des douleurs à ces deux individus, et son fils le savait.
« Si, en fait... Je... balbutia l'homme adulte, qui n'osait regarder sa mère dans les yeux comme un enfant attrapé la main dans le sac.
-Je sais très bien que tu me mens, Augustus. Tu as vraiment cru que tu arriverais à cacher toute une famille à ta mère ? Je ne suis pas née de la dernière pluie. »

Oui, honnêtement, il avait longtemps cru pouvoir cacher l'existence de Mathilda et Daisy McMuir à sa mère. Augustus et Mathilda s'étaient rencontrés à Poudlard. Ils étaient tous deux chez Poufsouffle et étaient amis depuis dés la première année. Elle était amusante, forte et indépendante, un peu comme la mère du jeune homme, c'était peut-être cela qui faisait parti de son charme. Et surtout elle aimait les hommes plus petit qu'elle, ce qui était un avantage considérable lorsque l'on savait qu'Augustus ne dépassait pas le mètre soixante.
Ils avaient commencé à sortir ensemble lorsqu'ils étaient encore à l'école, et quelques années après l'obtention de leur diplôme, elle était tombée enceinte. Le jeune couple s'était alors installé ensemble, dans le quartier sorcier d'Édimbourg, à l'abri de la mère McMuir qui ne sortait jamais de chez elle et ne se doutait visiblement de rien.

Et tout était pour le mieux ainsi. Augustus savait que sa mère n'aurait jamais approuvé la relation qu'il entretenait avec la sang-de-bourbe qu'était Mathilda. L'homme, lui-même, s'en fichait comme de sa dernière chemise. Il n'avait jamais compris l'intérêt que les gens portaient à la pureté du sang. Son père lui-même était un sang-pur, et c'était pour cette raison précise qu'il avait dû grandir sans. Sa mère avait passé des heures à lui expliquer le pourquoi du comment de la supériorité des vrais sorciers à la lignée immaculée, mais Augustus ne s'y était jamais réellement intéressé. Poudlard lui avait montré que tout cela n'avait pas vraiment d'importance. Et pourtant il n'avait jamais osé contredire sa mère. Elle était sa génitrice après-tout, la voix de la raison. Qui était-il pour lui tenir tête ?

« Ne leur fait pas de mal, s'il te plait. implora Augustus, doucement. Si doucement, plein de honte, que l'homme n'était même pas certain que sa mère ait pu l'entendre.
-Tu sais très bien que ce n'est pas possible.  »

A partir de ce moment-là, Augustus commença à paniquer. Il devait les sauver. Dans le reste du pays, les disparitions de né-moldus se comptaient par dizaine. Un seigneur noir autoproclamé était à la tête d'une vague de pro sang-pur qui semait la terreur dans tout le Royaume-Uni, et Eleanor s'en réjouissait. S'il ne savait pas, le pire risquait d'arriver. Alors il se rua en dehors de la cuisine, droit vers les escaliers où il pourrait récupérer sa baguette. A mi-chemin, un éclair de lumière illumina la pièce et Augustus tomba, inconscient, dans les escaliers.

Il se réveilla en sursaut dans sa chambre, allongé tout droit dans son lit. Il ne savait pas combien de temps était passé, mais il faisait nuit. La pièce était quasiment plongée dans le noir, seulement éclairée par sa lampe de chevet. Assise au bord du lit, Eleanor regardait son fils se réveiller, baguette à la main. Ce dernier observait la vieille femme, se redressant pour s'asseoir sur le matelas.

« Qu'est-ce que tu leur a fait ? demanda Augustus, rompant le silence.
-Je n'ai pas pu épargner la mère, malheureusement. Elle marqua une pause. Mais je lui ai rendu service, quelque part. Si je ne l'avais pas fait, d'autres l'auraient trouvé à ma place, d'autres bien plus cruels que moi. Elle est partie sans souffrir.
-Et Daisy ? »
Eleanor ne répondit pas, mais montra une boite à musique posée sur la table de chevet. Petite, ancienne et en bois, elle était ouverte mais ne laissait entendre aucune mélodie. Une petite ballerine était en son centre, mais elle ne tournait pas non plus, elle était parfaitement immobile, tournant le dos à Augustus. Et pourtant, son ombre dansait. Elle se jetait à gauche, à droite, tournait le plus gracieusement du monde, comme si la petite figurine de porcelaine agissait telle une vraie danseuse de ballet.

« Je ne comprends pas. Où est Daisy ? fit Augustus, qui n'était nullement satisfait de cette réponse.
-Elle est là-dedans, ta fille adorée et impure.
Un nouveau silence d'une lourdeur insoutenable s'installa tandis que les yeux de l'homme ne pouvaient plus quitter l'objet.
-Quoi ? Mais... Comment ?
-Tu n'as pas idée de l'étendue de ce que l'on peut faire grâce à la magie noire. Ta fille est enfermée là-dedans, je peux l'en faire sortir, et tant que tu seras sage, que tu feras ce que je te dis, il ne lui arrivera rien. »

Augustus accepta sans négocier. Il tenait à sa fille plus que tout, l'idée qu'elle soit enfermée dans ce minuscule objet le terrifiait, le déprimait, le faisait culpabiliser de n'avoir rien pu faire pour la sauver, mais il lui restait une chance, une infime chance de pouvoir l'en extraire pour la ramener à la vie. Tout ce que le père avait à faire, c'était un serment inviolable. Ce n'était pas rien, mais ainsi il s'assurait qu'Eleanor tiendrait aussi sa part du marché.
Tandis que les longues chaînes de flamme s'enroulaient autour des poignets d'Augustus et de sa mère, chacun énonçait les nouveaux devoirs de l'autre.
« T'engages-tu, Augustus McMuir, à obéir aux ordres que je te donne afin d'aider la cause du Seigneur des Ténèbres ?
Une pause.
-Je m'y engage. T'engages-tu, Eleanor McMuir, à ne plus nuire à Daisy McMuir tant que je serai à tes ordres ? 
-Je m'y engage. »

La tâche s'avérerait ardue pour Augustus mais Eleanor, elle, ne risquait rien. Son fils n'avait bel et bien aucune idée de ce que l'on pouvait accomplir avec l'usage de la magie noire, parce que s'il l'avait su, il saurait aussi qu'il est impossible d'enfermer l'âme d'une tierce personne à l'intérieur d'une relique. Et s'il se souvenait de ses cours enseignés à Poudlard, il saurait qu'il était très facile de faire bouger l'ombre d'un objet sans que l'objet lui-même n'ait à se déplacer, à l'aide de la magie. La boîte à musique qui obsédait dés lors tant le veuf n'était qu'un simple bibelot affecté d'un sort bas de gamme, ensorcelé pour que l'ombre de sa petite figurine danse telle une vraie ballerine, mais cela ne signifiait nullement que cette ombre était celle de Daisy McMuir.
Si Eleanor ne nuirait plus jamais à Daisy, c'était parce qu'elle lui avait déjà fait subir le pire. Elle avait été exécutée dans la cuisine avec sa mère, peu de temps après que son père inconscient ait été allongé dans son lit. Mais cela, Augustus n'avait pas à le savoir. Tout ce qu'il devait savoir, c'était qu'il ne devait jamais, au grand jamais, désobéir à sa mère. Il suivrait ses ordres quels qu'ils soient, plus aveuglément que jamais, avec le maigre espoir d'un jour voir sa fillette à ses côtés, rire et danser comme elle l'avait toujours fait.

Dés le lendemain, Augustus avait démissionné de son poste d'ouvrier dans une usine d'avions pour moldus (il fabriquait et ensorcelait ce qui faisait voler les avions, les réacteurs et le reste des appareils n'étant que de la poudre jetée aux yeux des moldus pour leur faire croire à la science et qu'ils ne se doutent de rien). Il avait mit en vente sa maison à Édimbourg et retournait vivre chez sa mère, dans la maison sur une plage du nord de l’Écosse, celle dans laquelle il avait grandit.
Quelques jours plus tard, l'homme se trouvait déjà en train de chasser du né-moldu dans les rues de Londres pour les ramener à la maison. Il n'avait pas encore son tatouage sur l'avant-bras mais travaillait avec d'autres mangemorts. Il n'en avait pas envie, mais n'avait pas non plus le choix. S'il le faisait, c'était uniquement pour Daisy.




Dernière édition par Augustus McMuir le Mar 9 Aoû - 23:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Lun 8 Aoû - 1:34

Bienvenue officiellement !!!! :*o*:
Bon courage pour ta fiche :yes:
Et si tu as des questions, n'hésite surtout pas :*o*:

_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Lun 8 Aoû - 20:20

:string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string:

VIENT À NOUS !!!

:string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string:

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. © Joy


Surprise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PREFETE ORACLE DE DELPHES

PREFETE
ORACLE DE DELPHES
+ SORCIER DEPUIS LE : 05/12/2015
+ PARCHEMINS : 107
+ LOCALISATION : poudlard.

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Mar 9 Aoû - 11:08

Bienvenue parmi nous ! :*o*:
Bon courage pour ta fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLUME A PAPOTE

PLUME A PAPOTE
+ SORCIER DEPUIS LE : 05/12/2015
+ PARCHEMINS : 246
+ LOCALISATION : Un pupitre de la Gazette du Sorcier.

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Mer 10 Aoû - 0:41

OH TOOOOOI! :yes:

Un grand bienvenue ici mon cher!
Hâte de te revoir en jeu! :)

_________________

Everyone has a story.
« If you ever find yourself in the wrong one... leave. »
« [...] les hommes ne se sont jamais accommodés d’événements hors-cadre et inexplicables; ils ont toujours eu soif de comprendre l’ordre sous-jacent dans le monde.» – S.Hawking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 30/04/2016
+ PARCHEMINS : 76
+ LOCALISATION : Chemin de traverse.

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Mer 10 Aoû - 4:20

:*o*: te voilàààà :whoop:

J'exige un lien VIP :baila:

_________________
The world's not forgiving of everyone's fears.
They're tearing down so we can rebuild. And all this time is just circles in my mind. The world's not forgiving of everyone's fears. The days turn into months the months turn into years. So just for a moment, let's be still.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 07/02/2016
+ PARCHEMINS : 44

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Jeu 11 Aoû - 0:11

OH ! Un petit Julius qui pointe le bout de son nez ici :*o*:
Bienvenue par ici ! ET JE VEUX UN LIEN. ET UN RP. Parce que voilà, depuis le temps, faut bien qu'on RP ensemble un jour :keur:

_________________
Fight, love and have fun
So close no matter how far. Couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are. And nothing else matters. ©cookie corns

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Jeu 11 Aoû - 14:24

Bienvenue parmi nous. :yes: :heart:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 08/04/2016
+ PARCHEMINS : 67
+ LOCALISATION : Salle commune, salle de cours, bibliothèque, cachots ou au pied d'un arbre près du lac.

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Jeu 11 Aoû - 17:38

MON CRUSTACÉ !
:ouf:  :yaho:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anomaliemajeure.deviantart.com/
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Jeu 11 Aoû - 17:49

Merci à vous tous/toutes pour vos messages de bienvenue, ça fait toujours chaud chaud (très chaud dawnika ) au coeur ! Et j'essayerai d'avoir un lien/un rp avec tout le monde ici présent ! :lama: (j'essayerai, j'ai dit, mais y'a des prioritaires, genre Thelma, que ça va faire bientôt un an qu'on se dit ça, non ?)
Et Idalia: s'tu veux je garde le même patronus comme ça on le fera, ce rp de la honte :morph:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 08/04/2016
+ PARCHEMINS : 67
+ LOCALISATION : Salle commune, salle de cours, bibliothèque, cachots ou au pied d'un arbre près du lac.

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Jeu 11 Aoû - 18:02

Ouais ouais, comme si tu n'avais pas déjà prévu de te trouver un patronus du même genre. Tss.
Mais je suis toujours partante pour un rp ! *doit en lancer un, répondre à un autre, ajoute celui-là à sa liste, se sent renaître de ses cendres.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anomaliemajeure.deviantart.com/
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Jeu 11 Aoû - 19:16



   
Félicitations, tu intègres le monde magique

 
Oh la méchante maman !  :ramp: Je connais enfin les tenants et aboutissants de ce chantage.  :huhu:
Vraiment désolée du retard. Je n'avais pas vu ton message dans le sujet des fiches terminées  :ow:
Il ne me reste plus qu'à te souhaiter de bien t'amuser :love:   


Tu deviens un sorcier accompli qui n'a plus besoin de l'enseignement de qui que ce soit. Tu as un travail, tu subviens à tes besoins et tu fais ce dont tu as envie. Tu as une vie magique !
Avant de t'engager dans une course folle pour arriver à l'heure à ton travail, saches que le membre est qui tu es jumelé est Mickey S Ollivander. Il/elle prendra contact avec toi prochainement.

/!\ Le récapitulatif de personnage est obligatoire, ce devra même être l'un de tes premiers posts sur le forum. Tu le feras dans ce sujet, à la suite des autres. N'oublies pas que ce dernier devra être régulièrement mis à jour pour faciliter l'aperçu de ton personnage. Enfin penses à voter aux tops sites du forum ;)
Afin de t'aider dans tes premiers pas, voici une liste des portoloins utiles :
Tu te trouveras des amis et des ennemis dans la partie relations. Pour commencer à écrire ton histoire, tu peux aller voir la liste des rps. Bien sûr tu peux aussi faire gagner des points à ta maison, pour voir de quelle manière il te suffit d'aller , et pour les signaler c'est ici.

 


_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 18/04/2016
+ PARCHEMINS : 58
+ LOCALISATION : Entre deux rayons de beaux ouvrages

Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   Ven 12 Aoû - 10:49

JULIUUUUUUUUUUUUUUUUUUS <3
Ce perso à l'air...... :outré: :outré: :outré:
C'est parfait.
Bref. Bienvenue <3

_________________


sand&gold; summer time dreams
How many secrets can you keep? Cause there's this song I found that makes me think of you somehow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river   

Revenir en haut Aller en bas
 

Augustus McMuir ♠ I'm just like a boat upon a winding river

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [i] Ne peut-on pas prendre un bain tranquillement ? (Augustus Miller)
» AUGUSTUS
» Augustus Rogers ~ Jack O'Connell
» Augustus Rookwood (suppression)
» Augustus Rookwood ✧ Mangemort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des présentations-