FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 22:02


DOSSIER DU MINISTÈRE DE
Letha Arden Avery


   

   
   
NOM : Avery. Famille ancienne si ambitieuse et obsédée à l'idée de rester dans l'histoire. Une envie de grandeur qui se fait sentir à travers ses membres qui en arrivent à oublier les femmes au sein de leur famille. Famillie patriarchale au sang pur qui n'est plus à refaire ni à discuter, c'est le nom des Avery que porte avec fierté la première femme de la deuxième branche. PRÉNOMS : Letha. Premier prénom anglais plutôt rare dont les origines sont inconnues et qui n'ont à vrai dire pas réellement d'importance pour la jeune femme qui porte ce prénom. Elle n'a strictement aucun avis sur ce prénom qui n'est qu'une dénomination comme une autre. Arden. Prénom anglais mixte qui refléterait presque toute l'ambition et la dualité de Letha. Consonances celtiques dû à une recherche plus ou moins poussé de ses parents, Arden est un prénom qui signifie "haut". Référence cachée à ses rêves de grandeurs ? Clin d'œil aux principes de sa famille ? La question reste en suspens.  AGE : 20 ans Ce matin de janvier, pour marquer la nouvelle année, elle est née la première. Première née suivit de son jumeau, c'est d'être née femme qui est sa malédiction. Vingt ans et une vie entière passée dans l'oubli de ces hommes qui dirigent la famille.  ANNÉE : 6ème année. Six ans qu'elle se trouve à Poudlard, connaissant chaque recoin, chaque personnes. 6 années de vie qui se voulait paisible mais qui n'était pourtant que le début de son ascension et sa revanche sur ce monde d'hommes. ÉTAT CIVIL : Fiancée à Amadeus. Tout ceci est arrivé comme une évidence. Elle n'a pas émis la moindre résistance, consciente qu'il s'agissait-là de sa place. Faire perdurer la lignée des Windsor, tronquer son nom de jeune fille. Promise depuis sa plus tendre enfance à cet homme à l'avenir si grand, elle a toujours accepté son sort, pas moins conquise à l'idée d'abandonner cette famille qui ne veut pas d'elle en tant que femme pour devenir enfin quelqu'un au bras de cet homme qui est censé partager sa vie. PURETÉ DU SANG : Son sang est pur. Il brille, il rougeoie, et elle en est si fière de ce sang. Elevée avec les principes fondamentaux que les sans-purs sont supérieurs, c'est tout naturellement qu'elle a accepté l'idée, méprisant les autres, restant dans sa bulle de confort mais n'en ayant pas moins une certaine curiosité pour les né-moldus, considérant que pour beaucoup, ils feraient d'excellent sujets d'études... MAISON SOUHAITÉE : Elle est tout d'abord un choixpeau flou. Bercée par l'ambition de sa famille, maligne au possible et capable d'écraser les autres avec sa douceur et sa froideur légendaire. Elle aurait fait une bonne Serpentarde dans le fond. Cependant, son intelligence, sa passion pour les recherches, notamment autour de la magie noire, la nécromancie mais aussi cette façon particulière d'appréhender le monde, coincée dans ce corps de femme alors qu'elle aurait probablement préféré être homme, elle est une érudit jusqu'au bout des ongles. Calme, patiente, observatrice, c'est Serdaigle au final qui lui a été choisi malgré la longue hésitation du Choixpeau. Maison acceptable pour les Avery qui cependant, la considèrent comme une invisible. ORIENTATION SEXUELLE : C'est là toute la subtilité du caractère de Letha. Il est inutile de dire que comme bonne anglaise et sang-pur, venant de la haute aristocratie sorcière, elle est censée aimer les hommes. Les différences, les autres manières d'aimer, personne n'en veut et Letha a toujours suivit ce principe. Officiellement, elle est donc hétérosexuelle, promise depuis la tendre enfance à un homme, elle lui est même fidèle, vierge. Or, l'adolescence est arrivée, et toute la dualité du caractère de la jeune femme s'est révélée. Perdue entre l'homme qu'elle aurait voulu être et la femme qu'elle est, c'est finalement étouffante dans ce corps de femme qu'elle décide parfois de se risquer à s'habiller en homme. Personne n'est pour ainsi dire au courant mais Letha, sous ces vêtements, a compris qu'elle devait appréhender le monde sous le regard d'un homme. Les courbes et la beauté des femmes lui sont souvent révélé et elle se met même à les aimer. Rien n'est consumé pour autant et Letha continue de se réserver pour celui avec qui elle est censée passer sa vie. Cependant la question n'en est pas moins bizarre et énigmatique pour la jeune femme qui se cherche sans finalement consommer. PARTICULARITÉ : Aucune. Letha est une sorcière brillante et quand bien-même serait-elle née avec une don particulier, elle sait que cela n'aurait fait aucune différence.
   

   
Votre personnage trouve par hasard dans un couloir les réponses du prochain devoir de potions, que fait-il ? Elle regarde le parchemin, un sourcil légèrement levée, mi-amusée, mi-blasée. Les gens sont si peu prudent que cela de traîner ce genre de choses ? Décidément, ils lui font pitié. Concrètement, elle n'avait pas besoin de ce parchemin. Elle l'observait, notait les réponses dans sa tête plus par mégarde que par réelle envie de tricher. Une chose que l'on comprenait rapidement chez Letha Avery était qu'elle avait beau écraser les autres, elle n'en était pas moins fair-play. Elle était studieuse, travailleuse et pas spécialement du genre à tricher. Ses bonnes notes ? Elle les obtenait par l'acharnement et le travail. Rien de plus, rien de moins. Elle n'avait pas besoin de ce parchemin. Qu'en faire donc ? Son regard clair parcourait le couloir. Elle n'allait aucunement le donné à quelqu'un d'autre. Qu'ils se débrouillent un peu, qu'ils se fassent écraser par son acharnement et sa grandeur. Chacun sa merde comme on disait. Elle n'allait pas le garder non plus. Ce parchemin était un risque. On pouvait la surprendre en train de tricher, et Letha n'était pas du genre à se reposer sur ses lauriers, ni risquer sa scolarité, plus que brillante pour un imbécile qui avait fait tombé ça. Alors ne lui restait plus qu'une seule solution. Elle entra dans la salle de classe de son prochain cours, se dirigea vers la poubelle et y jeta le parchemin avant de se diriger vers sa place, attendant que le cours en commence.
   ✎ Votre personnage tombe sur une première année malmenée par des septième année au détour d'un couloir, que fait-il ? Elle regarde l'agitation autour d'elle d'un air morne. A vrai dire, tout ce bruit l'agace plus qu'autre chose. Elle était venue ici pour travailler tranquillement, loin des yeux indiscrets des autres étudiants. Et il fallait qu'eux viennent la déranger. Son regard clair et froid se pose sur le jeune premier année aux prises avec les autres étudiants. Elle observe la scène de loin. Ils n'avaient pas d'autres choses à faire ? Qu'avait donc fait ce garçon pour mériter un tel acharnement ? Letha n'en savait rien et ne s'y intéressa pas plus à vrai dire. C'était leurs problèmes tout ça mais elle n'allait pas continuer à se faire plus longtemps déranger par ces imbéciles. Pas plus qu'elle n'allait intervenir d'ailleurs. Ca n'était pas ses affaires et elle avait clairement mieux à faire que d'arrêter cela. Elle referme donc son livre d'un coup sec, attirant légèrement l'attention sur elle avant de ranger ses affaires et de se lever dignement de sa place pour s'éloigner du groupe d'agitateur à la recherche d'un autre lieu calme.
   ✎ Le professeur de métamorphose a injustement punit votre personnage à la place d'un autre élève qui se moque de lui, comment réagit votre personnage ? Son regard glacé, meurtrier se pose sur le professeur qui se trouve en face d'elle. Elle serre les dents, elle serre la mâchoire. Injustice. Imbéciles. Pensait-il sincèrement que c'était de sa faute à elle tout ça ? Était-il si idiot que cela ? Elle était Letha Avery, elle n'avait jamais posé de problèmes pendant sa scolarité. Enfant modèle, silencieuse, quoique solitaire et pourtant elle ramenait des notes excellentes. Elle était studieuse, elle rendait toujours ses devoirs à l'heure, elle participait en cours, elle allait même demander des informations complémentaires à ses professeurs à la fin des cours. Alors croyait-il sérieusement qu'elle avait été capable de ça ? Le professeur finit par la laisser tranquille et elle se contente alors de regarder l'étudiant qui ricane. Elle nota son nom, son prénom dans sa tête, photographia son visage. Elle n'allait pas faire de scandale, elle n'était pas de cette trempe là. Par contre, elle allait probablement faire en sorte que cet étudiant se retrouve dans une situation plus qu'inconfortable et qu'il ait le centuple de la punition qu'elle venait d'avoir. Et tout ceci avec patience et calme. Parce que la vengeance est un plat qui se mange froid.
   ✎ Amour, richesse, célébrité ou sagesse : qu'est ce qui intéresse le plus votre personnage ? Amour. Richesse. Célébrité. Sagesse. Quatre avis tranchés sur ce qu'elle aimerait le plus. L'amour ? Elle doit l'avouer, Letha n'a jamais été dans un environnement aimant. Excepté son petit frère, elle n'a reçu que de l'indifférence et du mépris. Elle a comprit qu'elle serait liée et enchainer à un homme toute sa vie et elle ne sait pas si elle va l'aimer, elle ne sait même pas si elle va le considérer comme un homme digne de ce nom ou si elle va l'écraser. Et si elle veut des enfants ? C'est dans l'ordre des choses. Elle n'a cependant pas d'avis là-dessus. L'amour n'est qu'une illusion rien de plus et elle s'en accommode très bien sans. Richesse ? Elle n'est pas vénale à vrai dire mais elle sait l'importance d'être tout simplement en sécurité. Elle est née dans un environnement de richesse et d'opulence. Si elle ne sait pas ce qu'est la pauvreté, elle l'observe en revanche chez les autres et est plutôt contente de sa place dans la société. Quand bien même sa famille la rejette totalement, elle sait qu'elle est chanceuse sur ce point. La richesse n'est pas le but de sa vie mais elle conçoit qu'il soit nécessaire pour qu'elle soit un minimum heureuse et en sécurité. Célébrité ? C'est une femme de l'ombre. Elle a toujours été mise dans l'ombre de toute manière. Pourtant, l'envie d'être reconnue lui plairait. Elle connait cependant les risques d'être célèbre. Etre exposé, ne pas pouvoir faire le moindre faux pas... Quelque chose qui lui fait peur malgré tout. Peur de l'échec, peur aussi qu'on découvre son abominable secret... Sagesse. Probablement le point le plus important. Elle n'aspire qu'à cela. Elle n'est pas du genre impulsive. Elle est plutôt passive, observatrice et réfléchit un peu trop. Alors oui, la sagesse est probablement le mot qu'elle préfère le plus de ces quatre, tout en sachant qu'elle est si petite face à tout ce qu'il a à savoir et appréhender.
   

   
PSEUDO : Guimauve  :luv: . AGE : 21 ans  :whoop:  PRÉSENCE : Quasi tous les jours, je pense. AVATAR :
Code:
[b]ANDREJA PEJIC[/b] [color=#c24132]◊[/color] Letha A. Avery
COMMENT AS TU DÉCOUVERT LE FORUM : Par une vilaine tentatrice qui va pas tarder à s'inscrire  :oups: . UN PETIT MOT POUR LA FIN :  :lovee: .

   



Dernière édition par Letha A. Avery le Lun 20 Juin - 17:48, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 22:02


Being a woman is a terribly difficult task
since it consists principally in dealing with men.

   
   
Elle est née ce premier janvier. Son regard s'est ouvert sur un monde qui ne voulait pas d'elle. Dès le premier souffle, dès le premier regard, elle a compris son fléau. Pas le bon sexe, pas la bonne étiquette. Sa mère la regarde à peine alors qu'une autre contraction se fait sentir. On éloigne le bébé d'elle et les met dans les bras d'une guérisseuse. Et puis arrive le second enfant. Joie et amour pour celui-ci qui est né homme. Un garçon beau, blond, mais tout de suite quelque chose cloche. Il ne crie pas, ne respire pas. Et c'est la panique. Elle hurle cette femme qui a peur de voir son enfant mourir. Parce que l'autre ne l'était pas. L'autre n'était qu'une femme qui allait être un embarras, une honte. Et pourquoi était-elle en si bonne santé ? Pourquoi son fils ne respirait pas ? Qui était ce monstre qui lui ôtait le droit d'avoir un garçon ? Les minutes passent, on s'active autour du bébé. Et puis finalement, c'est la libération. Les cris de l'enfant remplissent la pièce et elle se voit sourire. Il était vivant. Il était vivant. Tout allait bien. Tout irait parfaitement bien.

Pas d'amour maternel. Pour quoi faire ? Rien, sa mère avait toujours été sur son fils. Jumeau de malheur. Jumeau qui se voulait être l'héritier de la famille alors qu'il n'avait pas la moitié de son talent. Lui n'avait pas appris à parler tôt, lui n'avait pas à lire tôt, ni à marcher tôt. Lui n'était qu'une pâle figure, un pâle brouillon de ce qu'elle était. Pâle. Même sa peau laissait transmettre qu'il n'était même pas sain. Il était malade à cause de ce manque d'air trop précieux. Il était malade, peu enclin au travail. Un héritier de pacotille alors qu'elle était plus parfaite que lui. Un héritier qui ne la regardait d'ailleurs même pas. Elle avait cinq ans et se retrouvait toujours sous la supervision d'une domestique. Elle jouait seule. Elle était seule. Si seule. Sa mère ? Elle ne lui adressait pas un regard, la méprisait au possible. Parce qu'à ses yeux elle était toujours le monstre qui avait failli lui enlever son fils. Son père ? Probablement le seul être qui avait une once de considération pour elle. Le seul être qui l'aimait dans le fond. Le seul être qui lui accordait parfois son temps précieux, l'embrassait, lui faisait des câlins. Mais ça n'était jamais assez pour une enfant pareille. Son jumeau ? Trop pris dans les bras de leur mère, trop malade, trop pomponné. Sa maladie en devenait étouffante pour tout le monde. Trop de restrictions, trop de contraintes. Aucun lien n'était possible entre les jumeaux qui pourtant ne faisaient qu'un. Ils étaient des antagonistes et elle le comprit rapidement, ils étaient ennemis. Elle le détestait pour ce qu'il était tout autant qu'il la détestait pour ce qu'elle était. Sauf qu'elle, elle avait compris qu'elle était plus maline, plus intelligente que lui. Elle avait compris qu'elle pouvait prendre le dessus sur lui quand elle le souhaitait. Et puis un autre mâle arriva dans la famille, bien plus prometteur que le premier bon à rien. Condamné à être cependant, le cadet et donc le délaisser aussi. Aucune responsabilité, aucun problème. Il subissait plus ou moins le même sort que sa sœur. Alors Letha décida de s'en faire un ami. Un petit frère qu'elle pouvait moduler et mettre dans sa poche. Mais ne nous y trompons pas, elle l'aimait ce petit bout. Elle l'aimait et il était probablement le seul de la fratrie qui l'aimait sincèrement. Elle était l'indésirable. Il était l'accident de parcourt. Et cela leur allait à tous les deux.

Sauf que cet amour pur, cet amour adorable ne suffisait pas. Il y avait toujours ce carcan, il y avait toujours cette pression constante. Elle était une femme, une indésirable, le sexe faible. Alors la solution la plus logique aux yeux de la petite Letha était de s'inventer ce personnage. Ce personnage, un petit garçon, son alter-égo masculin. Il lui apprenait à se comporter comme un homme, lui faisait appréhender le monde comme un homme. Elle écoutait d'une oreille attentive les discours de politiques, les leçons dispensées à ses frères. C'était tellement facile, personne ne faisait attention à elle de toute manière. Et lui, il était toujours là ce petit bonhomme imaginaire. Il ne l'abandonnait pas et elle trouvait qu'il était son seul réconfort.

Poudlard. Poudlard et ses grands murs. Quatorze ans, un choixpeau sur la tête. Un choixpeau qui hésite longuement. Il a bien compris l'enjeu celui-là. Il a bien compris que la petite Letha n'est pas tout à fait celle qu'elle prétend être. Derrière ses cils et ses grands yeux bleus, derrière sa grâce et sa douceur apparente. Derrière la perfection de femme sang-pur qu'elle incarnait. Elle se battait intérieurement avec l'homme qu'elle aurait dû être, devenant aigrie par cette société, cette famille qui ne l'aimait pas. Ce jumeau qui ne la voyait pas. Elle aspirait à les écraser ou tout simplement à leur montrer qu'elle aussi, avait du poids. Sauf qu'elle avait compris qu'elle ne pourrait jamais le faire tant qu'elle était une Avery. Le mariage était la bonne porte de sortie. Elle pourrait manipuler son futur mari. L'écraser à cause de cette sensation d'infériorité constante. Et alors son regard se posait sur celui qui lui était promis depuis l'enfance. Et elle comprit qu'il y avait probablement une autre alternative. Tout de se faisait pas par une relation de pouvoir. Elle était maline après tout. Elle était intelligente et elle était passionnée par ce qu'elle voulait faire de sa vie. Et finalement, les quelques syllabes tombent. Serdaigle.

C'est une étudiante qui ne se mélange pas. C'est une étudiante qui écrase les autres par son ambition et qui décide d'avoir les meilleures notes en ayant pitié des autres. C'est une étudiante mystérieuse, qui est souvent silencieuse. C'est une étudiante qui s'intéresse à des choses peut être un peu trop sombre. Magie noire. Nécromancie. Métamorphose. Et elle sait déjà ce qu'elle veut. Elle sait déjà ce qu'elle fera quand elle sera sortir d'ici. Médicomage, chercheuse. Elle était une femme de science, une femme qui aimait les expériences. Une femme dérangeante aussi à cause de son regard froid et de ses idées dérangeantes et malsaines. Et le petite bonhomme imaginaire qui l'accompagnait avait disparu. Elle avait grandit, l'avait intégré à elle-même et même oublié. Il avait cependant pris une autre forme. Une forme encore plus malsaine. Elle se sentait étouffer dans son corps de femme, dans ce corps qu'elle réservait à Amadeus. Elle se sentait étouffée devant ces attributs féminins qui grandissaient et grossissaient. Sa poitrine se développait. Ses premières règles arrivaient. Trop de changements. Des changements qui représentaient sa honte. Honte d'être femme alors qu'en tant que femme elle était une bien meilleure héritière que son jumeau qui n'était devenu qu'un étranger au fur et à mesure des années. Et puis un jour, elle avait décidé d'enfiler ses vêtements. Juste une fois. Juste pour savoir ce que ça faisait d'être homme, d'être habillé en homme, de voir la vie en homme. Son regard se posa alors sur ce nouveau reflet. Ce nouveau elle. Et elle se rendit compte qu'elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à son jumeau. Et soudain, le poids qu'elle avait sur la poitrine avait cessé de lui comprimer le cœur. Elle respirait de nouveau.

Mais c'était mal tout ça, cette sensation de se sentir si bien dans la peau d'un homme, cette sensation de bien-être qui la saisissait. C'était contre nature. Alors elle arracha ses vêtements. Alors elle remit les siens, redevenant femme, redevenant cette enfant indésirable.  

Retrouvant sa malédiction tant détestée.
   

   



Dernière édition par Letha A. Avery le Lun 20 Juin - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 22:24

Letha est un prénom si joli :luuv:

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :keur:

Et si tu as la moindre question, n'hésites pas à mpotter un membre du staff :gnii:

_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 22:27

Bienvenue sur DP jolie Letha :love:

J'ai hâte d'en apprendre plus :ow::ow:

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 22:40

Bienvenue très cher :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PREFET

PREFET
+ SORCIER DEPUIS LE : 16/06/2016
+ PARCHEMINS : 103
+ LOCALISATION : Dans ton ombre...

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 23:20

Une vilaine tentatrice ? :nia: Mais non, regarde comme je suis adoooorable. :pls:

_________________
Heir of the purest hatred
No one can love you more than me ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Jeu 16 Juin - 23:27

Lumen, merci beaucoup :yes: Je n'hésiterais pas à te contacter si jamais une question me trotte :wink:

Dawn, merci à toi :keur:

Nora, merci :luuv:

Ama Pfff :yup:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 02/01/2016
+ PARCHEMINS : 1057
+ LOCALISATION : Serdaigle, 7ème année, Poudlard

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Ven 17 Juin - 11:04

Bienvenue !!! :love:

Viens à Serdaigle !! On y est bien !! :yes:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 23/01/2015
+ PARCHEMINS : 311
+ LOCALISATION : Poudlard

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Sam 18 Juin - 22:48

Oh une Avery :oups:

Petite sœur? Cousine? :)

Dans tout les cas bienvenue !

_________________

❝Où se situe la frontière entre le désir et l'amour?❞
II existe des moments passée avec certaines personnes qui vous laisse, le temps d'un instant, un goût d'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Dim 19 Juin - 13:40

SALUT BELLE BRANCHE BIENVENUE EN CES LIEUX :yierk:

(Je caplock parce que je suis enthousiasme)

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. ©️ Joy


Surprise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Lun 20 Juin - 12:05

Benedict: Finalement j'ai choisi Serdaigle :*o*: Merci à toi :luv:

Seth : Un cousin :yes: :yes: :yes: Faudra qu'on parle lien :whoop: Et merciii :luv:

Zach : On en parle de Hugh :siffle: En mangemort en plus :bave: Trop de perfection :ow:
Merci :luv:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PREFET

PREFET
+ SORCIER DEPUIS LE : 16/06/2016
+ PARCHEMINS : 103
+ LOCALISATION : Dans ton ombre...

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Lun 20 Juin - 12:10

Je pourrais même pas te faire des bisous sous les draps :outré:
Mais c'est pas grave, je te torturerai tout pareil :love:


_________________
Heir of the purest hatred
No one can love you more than me ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Lun 20 Juin - 17:38

Hello ! :love:

Ta fiche est très agréable à lire et ton personnage très intéressant. :heart: Mais avant de te valider, il y a deux ou trois petites choses à changer. Il s'agit d'abord de l'age et la date de naissance de ton personnage. Ça peut paraître futile, mais ça a sa petite importance. Si Letha est née en janvier et étudie en sixième année, elle vient d'avoir 20 ans et non 19. Je te renvoie d'ailleurs à cette annexe où nous donnons les dates de naissance possible par année :heart: Je te demanderai donc de modifier cela dans ton profil et dans la première partie de ta fiche. :love:

Une autre petite chose, mais je crois que c'est une erreur de concentration, tu t'es trompée pour l'âge de répartition :P Letha n'a donc pas 11 ans, mais 14 ans à son entrée à Poudlard :heart:

Dès que ces modifications seront faites, je pourrais te mettre ta couleur :yes:

_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Lun 20 Juin - 17:50

Pardon, je sais pas compter :ouioui: Du coup tout est modifié que ce soit dans le profil ou dans la fiche (tout du moins je crois) :aaaaaah:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   Lun 20 Juin - 18:33



   
Félicitations, tu intègres Serdaigle

 
Tout est parfait, désormais :love: Je te valide avec plaisir. J'ai hâte de voir Letha évoluer en rp. :heart:

Amuse toi bien parmi nous :*o*:


Serdaigle, c'est la maison de la sagesse et du savoir. Mais c'est également là que se trouvent ceux qui sont trop sérieux et prétentieux. Cette maison sera ta seconde famille à Poudlard.
Mais avant de t'engager dans un combat sans merci contre les autres élèves pour faire gagner des points à ta maison, saches que le membre est qui tu es jumelé est Lumen Macmillan. Il/elle prendra contact avec toi prochainement.

/!\ Le récapitulatif de personnage est obligatoire, ce devra même être l'un de tes premiers posts sur le forum. Tu le feras dans ce sujet, à la suite des autres. N'oublies pas que ce dernier devra être régulièrement mis à jour pour faciliter l'aperçu de ton personnage. Enfin penses à voter aux tops sites du forum ;)
Afin de t'aider dans tes premiers pas, voici une liste des portoloins utiles :
Tu te trouveras des amis et des ennemis dans la partie relations. Pour commencer à écrire ton histoire, tu peux aller voir la liste des rps. Tu peux également devenir préfet, joueur de Quidditch ou rejoindre un club. Bien sûr tu peux aussi faire gagner des points à ta maison, pour voir de quelle manière il te suffit d'aller , et pour les signaler c'est ici.

 


_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages (letha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Underneath the ground ∞ 05/02 - 16:43
» Blaze - Keep a little fire burning; however small, however hidden. || 14/07
» A Hidden Agenda: John McCain and the IRI
» may-flower † strip away the fear underneath it's all the same love (délai accordé 22/04 - lisa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des présentations-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet