FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 Intrigue adulte : Attaque à Gringotts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Mar 31 Mai - 23:56



 
Intrigue : attaque à Gringotts


« Ok, on abandonne la porte pour le moment. Le Gobelin qu'il faut chercher, il a le numéro 372. » Le murmure de Murphy avait été adressé à Jaina Greyback mais pourtant ce fut un les lèvres d'un autre mangemort qui s'étirèrent en un sourire mauvais derrière son masque. Apparemment perturbé par le vacarme ambiant, les paroles du mangemort n'avaient pas été si discrètes que ça, du moins pour qui savait écouter. Balayant la salle du regard, le sorcier masqué se redressa, baguette en main. Il avait toutes les informations qu'il lui fallait pour briller aux yeux de son maître. Une jalousie mauvaise lui avait vrillé les entrailles quand il avait compris que le Lord avait confié les informations les plus précieuses au O'Connell, mangemort raté qui ne méritait pas son estime. Mais lui, lui pouvait être digne de cette tâche.
Tout en se frayant un chemin à coup de sortilèges mortels, le mangemort parcouru la salle dévasté d'un pas vif, l’œil alerte. Il attrapait tous les gobelin qui croisaient sa route pour vérifier leur veston, les jetant au sol quand le numéro qui y était rodé ne le satisfaisait pas. Il lui fallu de longues minutes mais il fini par trouver l'objet de sa quête effrénée, un gobelin habilement caché derrière un bureau au fonds du hall dont le numéro 372 brillait sur la poitrine. Elle était là leur clé, celle qui les mènerait au grimoire de Morgane. Il fit aussitôt demi-tour, trainant derrière lui le gobelin ligoté par un sort, il s'arrêta un instant devant Murphy et le libéra de ses cordes avant de le relever d'un geste brusque. « Le voilà ton gobelin. Maintenant on bouge avant que je ne sois de nouveau forcé de faire ton boulot à ta place. » Cracha-t-il d'un ton mauvais à son collègue mangemort. Un Bombarda Maxima sorti de sa baguette, allant frapper la porte qui menait aux souterrains. Quelques sorts plus tard les murs épais s'étaient transformés en gravats, laissant voir un passage difficile, mais existant. S'efforçant d'alerter tous les mangemorts qu'il croisait, le mage s'engouffra dans la galerie des coffres, bien décidé à mener leur mission jusqu'au bout.





→ Un mangemort (PNJ) détient désormais le gobelin qui ouvre le coffre 372, il a alerté ses camarades et les mène désormais dans les galeries des coffres.
→ Le gobelin, ligoté, est également sous Impero, de sorte qu'il peut guider les mangemorts sur le bon chemin
→ Cependant rien n'est gagné pour les mangemorts, de nombreux sorts protèges les coffres et les souterrains contre les intrusions, notamment la cascade du voleur qui annule tous les sortilèges en cours.

→ Prenez bien en compte les posts précédents votre réponse.
→ Merci de continuer à ajouter, à la fin de vos posts, un petit résumé, en quelques points, des actions de vos personnages et de leur situation.

→ Merci de privilégier les rps courts et dynamiques, 600 mots maximum.
→ Il n'y a pas d'ordre prédéfini, vous pouvez poster comme bon vous semble.
→ Nous vous conseillons de poster au moins une fois par semaine afin de garder la dynamique du sujet.
→ Si vous avez des questions vous pouvez les poser dans ce topic.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 25/04/2016
+ PARCHEMINS : 45

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Ven 3 Juin - 16:06

S’en prendre plein la gueule : expression argotique qui s'employait à l'origine au sens propre et faisait référence au fait de recevoir des coups en quantité importante. Au fil du temps, l'expression s'est généralisée à d'autres domaines et prend le sens de subir une humiliation, des critiques, des insultes. En cet instant, Murphy était persuadé d’avoir réalisé l’exploit de donner une dimension tout à fait réelle à chacun des sens de cette expression, que ce soit le sort d’entrave qui s’il manquait à l’évidence son but premier le faisait bien chier pour se déplacer ou bien ses oreilles sifflantes lui signalant subrepticement que ses connaissances ne pensaient visiblement pas que du bien de leur collègue.

Cette dernière supposition trouva confirmation dans le regard méprisant de Zacharius qui après avoir une fois de plus raté misérablement son sort semblait l’accuser silencieusement d’un quelconque crime de lèse-majesté à son égard. Sûrement l’insultait t il pour l’ingrat visage qu’il avait reçu à la naissance et Murphy ne pouvait que l’approuver, bien qu’il n’ait rien à voir avec son faciès disgracieux. Secouant la tête pour échapper à cette énième démonstration de vanité hamiltonienne, il réussit à pousser –voir écraser- Jaina de justesse pour échapper à un éclair de lumière particulièrement menaçant. Ignorant le grognement visiblement peu ravi de la louve, il tenta instinctivement de se protéger de nouveau en voyant un nouvel éclair fuser vers lui avant de peu à peu sentir les liens se desserrer.

Intrigué, il ouvrit les yeux pour tomber masque à masque avec…Visiblement Lord Douchebag. Vous ici. Il fronça le nez bien que son homologue ne put rien en apercevoir, n’appréciant pas particulièrement le ton suffisant que celui-ci employa à son égard.

- T’as réussi un sort de première année alors calme ta joie, ça fait pas de toi le favori du Maitre jusqu’à preuve du contraire.

Oui, c’était bas et il n’allait surement pas se faire un ami dans les rangs des mangemorts. Mais un de plus, un de moins, il n’en avait franchement rien à foutre et surtout, d’autres chats à fouetter pour le moment. Se redressant accroupi, il tira Jaina par la manche pour qu’elle le suive jusqu’à l’ouverture alors que le chaos couvrait leur fuite. Au passage, et avant de s’engouffrer à la suite de son si aimable collègue, il remarqua un petit groupe de lâches retranchés dans un espèce d’abris de fortune.  Pour la forme, il lança un sort destiné à sceller définitivement les débris maladroitement empilés de sorte qu’ils ne puissent en sortir et leur mettre de nouveau des bâtons dans les roues


1- Les débris se scellent et emprisonnent Willem et les autres réfugiés

2- Les débris s’écroulent sur Willem et les autres réfugiés et les blesse

3- Le sort fait des dégats à côté en envoyant un gobelin voler dans les airs mais ne les atteint pas.


Bon. C'était pas exactement ce qu'il avait recherché mais après tout, le résultat était le même. Après un dernier regard, il dévala les escaliers vers les souterrains

-Putain mais vers ou elle est cette salle?!


Dernière édition par Murphy O'Connell le Ven 3 Juin - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Ven 3 Juin - 16:06

Le membre 'Murphy O'Connell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 20/12/2015
+ PARCHEMINS : 95
+ LOCALISATION : Partout où on a besoin de moi

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 5 Juin - 18:50

Une fois n’était pas coutume, c’était une journée calme à Sainte Mangouste. Comme si la communauté magique s’était mise d’accord pour libérer le champ en prévision d’une catastrophe. D’une affluence massive de blessés aux urgences de l’hôpital magique, comme lors de cette soirée du marché nocturne de Pré-au-Lard. Et Carlie n’aimait pas cette espèce de calme avant la tempête. C’étaient très certainement des pensées absurdes. Mais l’apprentie guérisseuse ne parvenait pas à les chasser de son esprit. Elle avait un mauvais pressentiment. Assise derrière le bureau de son responsable de stage, elle tentait de se concentrer sur l’ouvrage de médecine qu’elle lisait. Elle aurait très prochainement un examen important, et c’était la première fois depuis longtemps qu’elle avait le temps de réviser sérieusement. Habituellement, elle tentait plutôt de rajouter des heures inexistantes à sa journée, ce qui résultait finalement en des nuits trop courtes et une fatigue qui s’accumulait.

Elle sursauta lorsque les flammes dans la cheminée à sa droite se teintèrent de vert, et que la voix de son père retentit dans l’âtre. Il parla vite, mentionnant la banque de Gringotts, l’Ordre du Phénix et une attaque. Elle sentit son pouls s’accélérer, en même temps que l’adrénaline se déversait dans ses veines. Mais avant de disparaître, son père lui demanda de rester à Sainte Mangouste, pour s’occuper des blessés qu’ils enverraient. Fuir le combat, comme lors du marché nocturne, où ils avaient quitté les lieux pour prêter main forte aux soigneurs de l’hôpital. Elle ne le voulait pas cette fois. Des personnes risquaient peut-être de mourir si on ne s’occupait pas d’elles directement sur place. Et d’autres étaient en danger. Alors sans réfléchir, elle attrapa une sacoche qu’elle remplit de potions et produits de soins divers. Et elle s’enfuit en courant, à la recherche d’Aleksei, le psychomage membre de l’Ordre, pour savoir s’il était au courant et s’il l’accompagnait. Mais elle ne le trouva nulle part, et le temps avait déjà trop filé. Alors elle transplana pour le chemin de Traverse, dans une rue adjacente à la rue principale.

De la fumée sortait des fenêtres en partie brisées. On entendait des cris s’élever de la banque. Carlie se demanda combien de ses amis étaient prisonniers à l’intérieur, combien d’entre eux étaient blessés, et dernière pensée qu’elle s’efforça de bien vite chasser : combien d’entre eux étaient déjà morts ? Elle prit quelques instants de réflexion, dernier moment de pure lucidité avant de se lancer à corps perdu dans la bataille. Elle devait tout d’abord pénétrer dans la banque, sans se faire voir. Elle opta rapidement pour un sortilège de désillusion, qu’elle s’appliqua, avant de se mettre en route. Les portes n’étaient pas gardées, ou peut-être ne l’étaient-elles plus. Aussi, elle parvint à s’infiltrer dans l’édifice sans trop de difficultés, jusqu’à ce qu’un sortilège ne la frôle. Elle risquait de se prendre un sort perdu à cette allure… Plaquées contre les portes de la banque, elle observait de tous les côtés, à la recherche de personnes qu’elle pourrait aider. Mais elle se rendait surtout compte que c’était une folie d’être venue ici toute seule, alors que le combat était déjà bien trop engagé. Elle s’avança lentement, longeant un mur, tout en observant les silhouettes encapuchonnées s’en prendre à des visages qu’elle reconnaissait. Ca sentait le brûlé, les cris fusaient de partout autour d’elle. C’était une véritable scène de chaos. Puis elle entendit un gémissement, pas très loin, qui provenait d’un comptoir. Elle s’avança donc dans cette direction, les yeux rivés sur sa cible. A tel point qu’elle ne vit pas le sortilège qui lui arrivait dessus.

1. Le sortilège la frôle, elle est légèrement blessée mais parvient à ramper jusqu’au comptoir où elle trouve Belize et Thelma.
2. Elle voit le sortilège à temps et parvient à l’éviter, avant de reprendre son chemin vers Belize et Thelma.
3. Elle échappe au sortilège mais se prend une explosion d’un des bureaux des gobelins (merci Zach)

Elle trébucha sur un corps inerte, et vit à temps le sortilège. Instinctivement, elle se baissa, et entendit l'éclair siffler au-dessus d'elle. Elle avait eu chaud... Restant au sol, elle parvint finalement sous le comptoir, où elle se trouva nez-à-nez avec Thelma et Belize. Si elles étaient là, cela signifiait-il qu’Ezra et Willem étaient également présents ? Elles avaient l’air blessées. Carlie devait agir, vite. Puis elle vit le sort de Belize toucher l’une des silhouettes encapuchonnées, qui sembla fortement amochée. Carlie serra plus fort sa baguette dans sa main, avant de s’appliquer le contre-sort qui la rendit de nouveau visible aux yeux de tous, toujours dans sa robe de Sainte Mangouste. Elle plaqua rapidement ses deux mains sur les bouches de Thelma et Belize, pour les empêcher de crier.

« Chut. Je vais m’occuper de vous. Vous allez bien ? »

Et tout en parlant, elle commença à sortir potions et bandages, pour aider les deux combattantes. Elle ne demanderait rien au sujet de Willem et Ezra, pas encore. Elle préférait croire qu’ils allaient bien.

Résumé:
 

_________________


Dernière édition par Carlie E. Burton le Dim 5 Juin - 18:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 5 Juin - 18:50

Le membre 'Carlie E. Burton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 12 Juin - 13:07


Le combat commençait désagréablement à s’éterniser. Zacharius évita un nouveau sortilège brûlant, en analysant leurs possibilités. Il se glissa derrière un sorcier lambda et le poussa en direction de celui qui l’avait visé. Plus le combat durait dans le hall, plus leur chance d’échouer augmentait.

L’ancien Serdaigle se concentra sur la salle. Il avait déjà analysé les possibilités, les ouvertures, les faiblesses, prenant en compte le degré de hasard qui devrait jouer en leur faveur pour qu’il puisse réussir de façon optimal. Avec un rictus méprisant, il toisa ses collègues qui s’évertuaient à jouer du face à face, alors que la réussite de leur mission ne demandait pas de vaincre chaque sorcier. Son but, à lui, était de faire le plus de dégâts possibles, de créer la confusion et la difficulté. Il aurait bien continué à faire exploser la totalité de la salle, mais de nouvelles variables entraient en compte, compliquant ses calculs.

Alors qu’Ezra et Willem semblait être enfin à l’abri, un geste nonchalant de cet incapable de Murphy les mis une nouvelle fois en mauvaise posture. Dommage, il venait de voir ce bon à rien se faufiler, enfin, dans les méandres de Gringott, gobelin sous le coude, il aurait presque pu le féliciter en d’autres circonstances. À travers la mêlé, Zacharius leva discrètement sa baguette dans un silencieux Wingardium leviosa. [dé n°1] Les débris tombent doucement sur les réfugiés, avec la douceur d'une plume, sans leur faire le moindre mal. Le mangemort laisse s'échapper un sourire de satisfaction, à l'idée que son cher Ezra et son tout précieux Willem soient à présent hors d'atteinte, pour le moment.

Il détourna la tête et son cœur manqua un battement. Une nouvelle variable, frêle variable, venait de s’ajouter à ses lignes de calcul. Car Carlie venait a priori de prendre rendez-vous, elle aussi, pour flirter avec la mort. Quelle inconsciente, sa douce Carlie. Il la suivit de loin, la situation devenait compliquée pour lui, sa présence, celle d’Ezra, de Willem… le déconcentrait. Or, il avait besoin de toutes ses facultés pour réussir sa mission. Au dernier moment, Zacharius aperçut un collègue mangemort en train de viser Carlie et ses sales copines – Belize, Thelma qu’il aurait bien vu mortes. L’homme bouscula consciemment l’homme encapuchonné pour lui faire perdre sa cible. Zacharius ne devait pas baisser ses gardes, il était le pion dans une des plus grandes batailles de l’Histoire, et il ne perdrait son rôle pour rien au monde : les moldus contre l’évolution ultime de l’homme, les sorciers. L’ancienne génération contre la nouvelle, la bataille de l’évolution, de celle de la vraie Justice, celle que le Seigneur des Ténèbres proposait. Arrivé à la hauteur de Carlie, il plongea son regard masqué dans ses yeux sombres. Sans rien dire, il continua son chemin.

La facilité avec laquelle il arrivait à se faufiler dans la mêlé, glissant entre les sorts, était presque comique. Zacharius se força à se reconcentrer, il fallait de nouveau faire grandir la confusion dans cette pièce, pour laisser à Murphy et à la louve le plus d’avance possible. Il s’avança jusqu’au centre de la pièce, en grognant à tous les mangemorts qu’il croisait de se pousser. Il fit lui-même quelques pas de côté, leva le bras en direction du lustre, et lança un léger descendo pour le faire chuter. [dé n°2] Bousculé par un sorcier, Zacharius rata sa cible et jura silencieusement. Face aux sorciers qui venait de la faire échouer, l'homme profita de son étonnement pour se jeter sur lui, sans baguette, et le pousser violemment dans les débris des bureaux ravagés. Le mangemort se redressa, jetant un coup d'oeil à l'arrière du hall, espérant que personne n'ait remarqué la fuite des deux mangemorts avec leur gobelin.

Dé n°1 Wingardium leviosa:
 

Dé n°2 Descendo:
 

Résumé:
 

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. © Joy


Surprise:
 


Dernière édition par Zacharius Hamilton le Dim 12 Juin - 23:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 12 Juin - 13:07

Le membre 'Zacharius Hamilton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Le dé du hasard' :


--------------------------------

#2 'Le dé du hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA BLESSURE DE L'INSOMNIE

LA BLESSURE DE L'INSOMNIE
+ SORCIER DEPUIS LE : 24/01/2013
+ PARCHEMINS : 358
+ LOCALISATION : Principalement dans l'enceinte du château de Poudlard depuis septembre dernier

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 12 Juin - 23:07


Intrigue 8 Attaque à Gringotts


Vous pouvez avoir à livrer la même bataille plus d'une fois pour la gagner. [Margaret Thatcher]
«Ne bouge surtout pas, ça va aller. » Un murmure rassurant me parvient de très loin et je sens un courant chaud parcourir mon corps, presque instantanément la douleur insidieuse qui m’irradiait de toute part se dissipe. « Willem ? » De nouveau cette voix caressante qui me ramène petit à petit à la réalité, dure et cruelle réalité. Le prénom prononcé me sert un peu le cœur en le reconnaissant, mon meilleur ami, mon frangin ne devrait pas se trouver ici, et quand je reconnais la propriétaire de la douce voix qui lui donne des explications, j’ouvre instinctivement les yeux pour les poser sur Bony et Willy agenouillés à mes côtés. J’ai dû perdre connaissance un instant car je ne me rappelle pas bien ce qu’il s’est passé après mon vol plané contre la porte menant aux sous-sols de Gringotts. La douleur s’est estompée c’est vrai, mais je me sens encore tout étourdi, je perçois le flot de la cascade du voleur se répandre sur mon corps et surtout j’ai toujours cette atroce impression que des trolls sont en train de danser une gigue dans ma boite crânienne. Le bourdonnement assourdissant qui claquait à mes oreilles s’estompent et je reprends pleinement conscience, les hurlements, les sorts, les combats qui font rage dans le hall de la banque me parvenant de nouveaux aux oreilles.

« Il faut vraiment qu’on bouge… » La jeune femme a raison et je m’inquiète pour eux, à découvert, en réaction à ses mots. « Allez-vous cacher, vous êtes trop visibles, ne vous en faites pas pour moi, je vous suis…  » Ma voix pâteuse et caverneuse me parvient avec horreur. « Dans 2-3 minutes… » Je murmure cette dernière constatation, mes muscles semblent engourdis de partout, la violence du sort a vraiment dû être impressionnante et j’ai le temps de penser que j’ai eu la chance de ne pas recevoir un sort mortel avant que mon meilleur ami n’ouvre la bouche pour me rassurer. « T’inquiète Ez’, on s’occupe de toi…  » Je pose mon regard sur lui et je décèle au fond de ses prunelles que je connais parfaitement cette panique latente qu’il tente certainement de réfréner pour me venir en aide. Je sais qu’il préférerait être très loin d’ici, mais je sais aussi qu’il ne me laisserait jamais derrière lui. Bony est faite du même moule et tous les deux me prennent par les épaules pour me soutenir et me désincarcérer de l’entrebâillement de la porte. La honte me submerge un instant, c’est moi qui fait partie de l’ordre du Phoenix, c’est moi qui devrait les protéger. Retrouvant un regain d’énergie, je les aide pour me maintenir debout et j’actionne mes jambes avec le peu de sensations qu’il me reste pour ne pas les obliger à me porter.

Mes deux sauveteurs nous amènent derrière un comptoir pas vraiment d’une première fraicheur vu les éclats qui s’y sont échappés. Willem semble repérer rapidement la faille de cette cache et je le vois lever sa baguette pour rassembler les débris quand la voix de Bony retenti de nouveau à mon oreille. « Dis-moi que ça va, Ezra. » Je plonge mon regard dans ses grands yeux bruns dans lesquels je pourrais littéralement me noyer. Pourtant, à cet instant c’est de l’appréhension, que j’y perçois. « Ça va… ? » Ma réponse est plus une question qu’une affirmation et je tente un trait d’humour pour détendre un peu l’atmosphère : « Mais je ne te cache pas que j’ai connu des jours meilleurs. » Je lève le bras, pose ma main sur sa joue et fait glisser délicatement mon pouce dans une douce caresse. Un frisson me parcourt et je ne suis pas sûr de savoir si cela vient du fait que je suis trempé ou si c’est lié à la présence de ma collègue et amie. « Et j’ai la mauvaise impression de nous voir tous les deux un peu trop souvent dans cette position… » Le bruit d’un sort raté me parvient alors et je tombe dans le regard désolé de Willem qui n’a pas du réussir ce qu’il voulait faire. Je vais pour ouvrir la bouche lorsque des éclats du meuble se posent délicatement sur nous. Je lève alors les yeux et remarque un mangemort s’éloigner de l’entrée des souterrains. Une idée germe dans ma tête : ce groupuscule de mages noirs n’a pas dû venir uniquement dans le but de semer la zizanie au sein de Gringotts, la banque qui recèle d’autant d’objets précieux, mystérieux et magiques qu’il y a de grains de sable dans le désert de Gobi. En sortant, j’ai certainement participé à leur fuite dans les dédales s’étalant sous nos pieds. « Il faut que je les arrête ! Attendez-moi là ! Tous les deux ! » Ma voix ne laisse place à aucune discussion pourtant quand je me redresse mon corps ne semble pas du même avis et proteste. Aussitôt ma tête me tourne, m’empêchant de m’élancer dans la bataille et je tombe à genou, les paumes me maintenant dans une position m’évitant de m’écraser au sol. Je reste dans un équilibre précaire en soulevant l’une de mes mains que je fourre rapidement dans ma poche pour attraper ma baguette. Il faut que je prévienne l’ordre. Je lève ma baguette et lance le sort du Patronus. (Lancé de dé : Echec) Une gerbe miniature sort de ma baguette mais elle n’est pas suffisante pour laisser l’animal qui me caractérise en sortir.  Le marteau piqueur qui a élu domicile sous mon crâne fait toujours rage et je ne parviens pas à trouver la concentrer suffisante pour faire ce sortilège délicat. Le sort de tout à l'heure m'a trop affaibli pour me permettre de réaliser la seule action qui aurait pu prévenir mes équipiers de l'ordre du Phoenix. La honte de tout à l'heure se mélange rapidement à de la colère que j'éprouve envers moi et ma condition physique de merde. J'ai beau tout faire pour me maintenir en forme, les séquelles de mon accident sont toujours trop présentes et la moindre secousse me rend complètement incapable. « Il faut que je leur dise… »


Dé:
 

Résumé:
 

 



Pouet:
 

_________________
But now I realize, It was always you
Can't believe I could not see it all this time
Woke up sweating from a dream ❁ With a different kind of feeling ❁ All day long my heart was beating ❁ Searching for the meaning ❁ Hazel eyes ❁ Now I know why my heart wasn't satisfied ❁ It was always you


Supers Détectives : "W&S" :
 


Dernière édition par Ezra Scodelario le Dim 12 Juin - 23:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 12 Juin - 23:07

Le membre 'Ezra Scodelario' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Quitte ou Double ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 05/10/2014
+ PARCHEMINS : 502

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Jeu 23 Juin - 22:02


   
ft. tout le monde

   
Attaque à Gringotts

   
   

   
Entre les sorts qui sifflaient et les cris que les gens poussaient, Willem et Ebony parvinrent à emmener Ezra sans encombre dans un abri d'infortune. L'espèce de comptoir en partie détruit ne servait qu'à les couvrir de quelques attaques faibles et sorts perdus. L'infirmière se doutait qu'il ne tiendrait pas bien longtemps. Mais dans tout ce merdier, elle n'accordait presque aucune importance au danger imminent. Pour le moment, ses inquiétudes se restreignaient à une seule et unique personne. Et elle prit la parole par une interrogation tout compte fait particulièrement banale, mais dont le ton suffisait amplement à exprimer ses émotions. Si Ezra était dans un état plus que déplorable, elle l'avait déjà vu presque plus éméché que ça. En attendant la réponse de son ami, elle jeta un bref coup d’œil à Willem qui s'activait. Il tournait sa baguette et des débris se rassemblaient. Lui faisant parfaitement confiance pour la réussite de sa mission, elle ne s'attarda pas davantage sur lui. Et les réponses ne tardèrent pas à arriver. Il s'autorisa à faire de l'humour et elle ne sut pas trop quoi faire. Rire ou ne pas relever. Elle se contenta d'accueillir cette touche de légèreté avec bienveillance. Malgré le contexte de chaos, c'était toujours la bienvenue. L'extrême douceur dont il fit preuve l'étonna au plus haut point. Une ébauche de sourire étira ses lèvres et instinctivement, elle lui saisit la main.« L'essentiel, c'est que tu t'en sortes. » Enfin rectification... que tout le monde s'en sorte. Et ça malheureusement, ce n'était pas gagné. Vu le bruit ambiant, elle était prête à parier que les choses ne s'arrangeaient pas et que les mangemorts ne comptaient pas s'arrêter là. « Et dès que, c'est fini, on t'emmène à Saint Mangouste et je ne te lâche plus d'une semelle.  » Y croyait-elle vraiment ? Pas une seconde. Elle ne pouvait tout simplement pas le faire. Mais dans le feu de l'action, on dit souvent des bêtises révélatrices. Et Bony, aussi raisonnable soit-elle n'y faisait pas exception.

Elle regarda avec compassion le pauvre Willem qui venait de rater sa manœuvre. Elle n'eut pas le courage de lui dire quoique ce soit, jugeant le baratin habituel "c'est pas grave" plus qu'inutile. Elle ne lui en voulait pas et pensait pas cela tellement surprenant qu'il manque son coup. Après tout, avec le stress, il était difficile de réussir tout parfaitement du premier coup. Elle allait lui proposer de recommencer quand les débris se déposèrent sur eux tout en délicatesse. Elle haussa les sourcils abasourdis. Que venait-il de se passer exactement ? A qui devaient-ils la vie ? Elle était prête à parier que les différents bouts de bois se dirigeaient vers eux au début dans un but malveillant. Ezra décida d'agir à son tour. Et ce ne fut pas un succès non plus. A priori, il voulait faire un sortilège de patronus. Mais dans quel but ? La phrase qu'il prononça ensuite l'éclaira à peine sur ses interventions. Prévenir qui de quoi ? « Ah non toi, tu ne bouges plus !   »  Dit-elle avec une pseudo autorité avant que son regard soit attiré par un mage noir planté au milieu de la pièce à essayer de casser quelque chose sûrement. Un lustre peut-être ou des tuiles ? Dans tous les cas, ça ne présageait rien de bon et si ce fut un lamentable échec, elle choisit d'intervenir sentant que ce type ne s'arrêterait pas là. Il parviendrait à ses fins d'une manière ou d'une autre. « Je reviens.  » Murmura t-elle sans accorder d'importance à la moindre éventuelle protestation. Elle se glissa hors des débris et rejoignit le sale type. Tout en empoignant fermement sa baguette, elle évita de peu un sortilège perdu. « Repulso ! » S'exclama t-elle en direction du mangemort. Ce n'eut malheureusement pas tout à fait l'effet désiré. A défaut de le propulser loin, elle l'occupait au moins un temps en le faisant tomber sur les fesses un peu plus loin. S'en prendre à lui, c'était déjà une manière de limiter les dégâts que ce bougre pouvait causer.     
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   

Résultat du dé:
 

Résumé :
 

_________________


La valse à mille temps
A. A. Milne ☽ If you live to be a hundred, I want to live to be a hundred minus one day so I never have to live without you..


Dernière édition par Ebony M. Lancaster le Jeu 23 Juin - 23:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Jeu 23 Juin - 22:02

Le membre 'Ebony M. Lancaster' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA BLONDE AUX YEUX BLEUS

LA BLONDE AUX YEUX BLEUS
+ SORCIER DEPUIS LE : 06/03/2016
+ PARCHEMINS : 200
+ LOCALISATION : Ici et ailleurs... Quoique souvent à Ste Mangouste

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 26 Juin - 17:53



 
Intrigue : attaque à Gringotts


Je ne savais plus quoi faire, je venais de tuer une personne car à en juger par l'état du mangemort a mes pieds, je ne pouvais que conclure qu'il s'était éteint. Et c'était moi qui venait de lui porter le coup fatal. Plongé dans mes sombres pensée, je fus plus que stupéfaite en entendant un lourd fracas provenant de derrière moi. Je vis les lourds gravas tomber près de mon jumeau et du duo Willem-Ebony. Cela me sorti totalement de ma torpeur.

- EZRA hurlais-je en voyant mon frère mal en point. Je courus tant bien que mal, évitant comme je pouvais les sorts fusant de part en part de la banque aujourd'hui quasiment en ruines, pour rejoindre ma lueur de joie qu'avait toujours été Sung' pour moi. Je ne voulais pas le perdre, d'abord son accident et aujourd'hui ça. Mais j'avais changé aujourd'hui j'avais appris la guérison, je savais que de voir Ezra mal en point lorsque nous étions enfant avait fait de moi la médicomage que j'étais aujourd'hui.
Ebony était encore à ses côtés, et bien que je savais qu'elle prenait soin de lui, j'avais le besoin de vérifier par moi même son état.
Je m'écroulais presque à ses côtés.

- Ezra, ça va ? Dis moi où tu es blessé? Questionnais-je sans même reprendre mon souffle, puis je me tournais vers Willy et bien que je tentais de cacher les larmes qui menaçaient de couler.
- Willy, ça va toi ? Puis je me tournais vers Bony, et toi Bony? Je vais tenter de vérifier que vous n'avez pas de blessures latentes qui pourraient être graves. demandais-je tout de même

Je formulais le sort qui devait me permettre de vérifier leur état en commençant par Ezra, mais je tremblait trop et je n'arrivais pas à me concentrer comme il fallait. Je regardais mon jumeau et laissais les larmes couler.
- Je n'arrive à plus rien je suis désolée.

Je savais que ce que j'avais fait au mangemort plus tôt faisait partie des raisons pour lesquelles je n'arrivais pas à avoir suffisamment de concentration pour réussir un sort. Ajouté à cela la vision de mes amis, ma famille blessée me rendait plus que vulnérable.

1. Les sort fonctionne et Belize peut voir toutes les blessures qu'ont ses amis.
2. C’est inefficace. Belize est trop perturbée pour y arriver.

résumé:
 




_________________
+FOREVER TOGETHER+
When my world is falling apart..When there's no light to break up the dark. That's when I look at you  :keur:  


Dernière édition par Belize N. Scodelario le Dim 26 Juin - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 26 Juin - 17:53

Le membre 'Belize N. Scodelario' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Quitte ou Double ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
50 NUANCES DE NOIR

50 NUANCES DE NOIR
+ SORCIER DEPUIS LE : 24/12/2015
+ PARCHEMINS : 176

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Lun 27 Juin - 21:47

Intrigue

Les choses sont étranges. On m’a toujours appris que nous étions supérieurs en tout, que nous descendions d’Inaya, cette grande et puissante sorcière africaine. Celle qui était à l’origine de notre famille, la première des Shafiq, nous faisons partie de ses familles les plus nobles, celle dont on ne peut douter de leur sang.
Et ces ignobles mangemorts, comment pouvait-il s’en prendre à l’héritière et la future dirigeante des Shafiq. Je suis la descendante d’Inaya et de Malik, je suis celle qui a hérité de leur tradition et de leur esprit. Leur sang coule dans mes veines, leur fierté et leur noblesse sont miennes. Alors je ne peux rester là allonger, attendant que tout ceci passe, je ne peux passer pour un couard, je suis la future matriarche des Shafiq.

Alors je dois me relever, sert les dents et montrer qu’on ne peut abattre celle que je suis et quand bien même les sorts continueraient à pleuvoir sur moi, je me relèverai encore et encore. Mes pieds se mirent à soulever mon corps, ma respiration essayant de reprendre son rythme normal, mon regard n’affiche que ma détermination, que ma volonté. ET je me redresse, prenant cette attitude qui est due à mon rang. Si on m’empêche, j’en avais que faire, j’irais quand même.

Alors d’un pas lent, mais assurer, j’avançais vers la mêlée, tenant ma baguette fermement. Je m’avance pour retourner dans la bataille, pointant ma baguette sur plusieurs mangemort leur envoyant des explériamus. Puis un sort passant à quelques centimètres de moi. Je sais que je puise dans mes réserves, que je ne fais que bonne figure et que je ne suis nullement capable de réaliser de grand sort. Mais je ne peux tomber maintenant, je dois continuer à me battre, je dois continuer à montrer ce que sont les Shafiq. Alors je me tiens prêtes face à se mangemort, mais il ne fait rien, il reste là planter devant moi comme s’il attendait ou quelque chose…

Qu’est-ce que je hais ce masque, cette chose derrière laquelle ils se cachent tous. Pourquoi cela, pourquoi n’assume-t-il pas  leurs actes et leur penser, pourquoi se cachent ils derrière ce ridicule masque.

Mais il est toujours là, en train de me regarder derrière cette chose, je n’attends qu’une chose, le signal, celui qui nous fera lever nos baguettes l’un vers l’autre. Puis soudain, je m’effondrais, alors qu’il n’avait pas lancé de sort, pris de douleur. Ces douleurs qui sont indescriptibles, vous forçant à vous recroquevilles contre vous, vous faisant crier de toutes vos forces, car vous ne pouvez faire que ça. Je criais et criais à plein poumon, et la douleur s’intensifia. Je pouvais à peine ouvrir un œil, pour voir et essayer de comprendre difficilement ce qui s’était passé, car en réalité, ils étaient à deux à lancer ce sort sur moi. La douleur devenant de plus en plus insupportable, prenant tout mon esprit, alors que mon corps lui se tordait dans tous les sens. Je n’entendais même pas un seul son, pas une seule ne phrase.Puis la douleur devenait moins intense, pour disparaître, du moins, je pouvais sentir que les sorts ne fonctionnaient plus. Mais la douleur était bien présente, elle continuait à parcourir mon corps entier, je pouvais sentir ma voix continue à crier sa peine et mon corps se tortille sur lui-même. Je ne m’apercevais même pas qu’une personne était venue près de moi, j’entendais à peine sa voix, me disant que tout irait bien, une voix que je connaissais depuis mon enfance. Mais je n’étais assez lucide pour me rendre compte que ce n’était autre que mon frère. Le reste, je pense que je ne saurais pas ce qui s’était passé, surement que si c’était lui, il m’aurait mis à l’abri, même si nous n’étions plus en bons termes. Ou il aurait fait appelle à quelqu'un pour me mettre en sécurité ce qui était l'option la plus probable. Mais pour ma part, je ne voyais que du noir.
acidbrain


Résumer:
 

Alexia est Out

_________________
50 Shades Of Black
Then push comes to shove, a bad sign
Rolling the dice.The moon shines. 49 who's next, honey need to confess


Dernière édition par Alexia O. Shafiq le Mar 28 Juin - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA LOUVE DOMINANTE

LA LOUVE DOMINANTE
+ SORCIER DEPUIS LE : 24/12/2015
+ PARCHEMINS : 93
+ LOCALISATION : Bureau des Aurors

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Lun 27 Juin - 23:04



Intrigue : attaque à Gringotts


Un Gobelin. Un foutu Gobelin, voilà ce qu’ils cherchaient. Comment trouver un des ces modèles réduits dans ce merdier ?! Jaina s’agaça lorsque Murphy crut bon de lui enserrer la nuque pour tenter de la calmer. Merde, que croyait-il ?! Un sort choisit ce moment pour percuter son amant, la déstabilisant sous le souffle. Quelques secondes lui furent nécessaires pour se relever, constatant avec surprise qu’un autre encapuchonné avait finalement ramené leur billet pour les coffres. Parfait. Il libéra Murphy pour ensuite faire exploser les portes menant aux sous-sols tandis que Jaina attrapait le Gobelin sous Impero pour le presser d’avancer. L’air tendait à se rafraîchir et bruit de la bataille qui faisait rage s’estompait petit à petit au fur et à mesure de leur avancée, ce qui lui allait très bien. Jaina espérait sincèrement que ceux restés en arrière retiendraient assez longtemps les larbins du Ministère et de Dumbledore afin qu’ils accomplissent leur mission et en sortent vivants. Une fois arrivée devant les wagonnets, la louve stoppa le groupe d’un geste de la main avant d’empoigner le Gobelin et le soulever de terre pour mettre son visage face au sien.

« Mènes-nous au coffre ! » fit-elle impérieuse en le déposant dans le véhicule avant de s’y installer à sa suite.

Le temps était compté et ils ne pouvaient plus faire marche arrière. Une fois Murphy et l’autre Mangemort en selle, ils démarrèrent en trombe. Les virages donnèrent la nausée à la lycanthrope, comme à chaque fois qu’elle se rendait ici, jusqu’à ce qu’ils arrivent à une ligne droite où la Cascade des Voleurs passaient au-dessus des rails. Jaina leva sa baguette.

« Murphy, comment on la désactive ?! Le Seigneur des Ténèbres à bien du te le dire ! »

C’était une évidence pour elle. La Cascade était trop connue pour que leur Maître ne s’en soit pas soucié. Malheureusement, Murphy ne lui confia aucune formule. Rien. Nada. Bordel, comment allaient-ils pouvoir faire?! Elle espérait que son collègue trouve une parade... Et vite.







Choix 1 : Murphy lui donne la formule, qu’elle exécute. Ils arrivent à passer.
Choix 2 : Murphy lui donne la formule, qu’elle exécute mais il rate. Il ne reste que quelques secondes avant qu’ils ne passent dessous.
Choix 3 : Murphy ne connait pas de formules magiques pour passer (ou ne lui donne pas). Il ne reste que quelques secondes avant qu’ils ne passent dessous.



Résumé:
- Jaina, Murphy et un troisième mangemort pénètrent dans les sous terrains avec le Gobelin
- Le quatuor prend un wagonnet et approchent de la Cascade des Voleurs
- Jaina ne sait pas comment la passer sans encombre et Murphy ne lui a pas répondu de comment passer. Garde-t-il cette info pour lui? :oups:







_________________

   
Douce folie...

"La folie ne s'explique pas, elle se ressent."


Dernière édition par Jaina L. Greyback le Lun 27 Juin - 23:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Lun 27 Juin - 23:04

Le membre 'Jaina L. Greyback' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue adulte : Attaque à Gringotts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» [i] Attaque à Gringotts...
» [TERMINE] Intrigue n°1 - Attaque mystérieuse en ville
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-