FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 Intrigue adulte : Attaque à Gringotts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 6:16

Attaque à Gringotts

Tous le monde

Les mangemorts n’étaient pas réputés pour être subtils, dans leur demande. Ni classe dans leurs habits. Mais Cailean devait le reconnaître. Il admirait la persévérance de ce groupe de tueur et c’était plutôt une bonne chose puisqu’il en faisait partie. Il avait donc lui aussi enfilé cette grande cape noire et portait aussi ce masque blanc qui en ferait pâlir plus d’un. Aujourd’hui, le groupe au service du seigneur des ténèbres cherchait un livre. Quel meilleur endroit pour cacher un livre magique écrit par l’une des plus puissantes sorcières de l’histoire de la sorcellerie que Gringotts ? Aucun meilleur endroit. Il ne fallait pas se le cacher, la banque des sorciers n’était pas une cible facile. Au contraire. Pour y avoir son coffre-fort plutôt bien, Cailean connaissait un peu la sécurité. Et, il était évident que les gobelins devaient l’avoir renforcée depuis la multiplication des attaques des forces de l’ombres. Mais, le groupe de mangemort était terminé. Lui-même l’était. Un peu d’action, d’adrénaline. Il connaissait cela, évidemment, c’était son quotidien. Mais cette fois il y avait plus. Le fait d’avoir son identité cachée, d’être au milieu d’un groupe de tueur qui ne reculerait devant rien. Cela ne pouvait pas avoir d’autres conséquence que de lui donner des ailes.

Placé relativement en arrière, dans l’ombre de la salle principale de la banque. Cailean aussi, observait. Il était doué pour ça. Il entendit sa complice tenter de faire coopérer le gobelin principal, mais n’y parvint pas. Evidemment. Ces créatures étaient tellement têtues, incroyable ! Enfin, rapidement, les choses sentirent le roussi. Des membres de l’ordre du phoenix entrèrent dans la banque. Baguette de sortie, le poursuiveur des Pies de Montrose se prépara au combat. Il était évidemment impossible de voir l’expression de son visage. Mais Il affichait un étrange sourire et ses yeux pétillaient comme jamais. L’adrénaline montait. L’adrénaline faisait pourtant partie de son quotidien, mais c’était toujours agréable de la sentir parcourir son corps tout en entier. Le jeune homme avançait et écartait les personnes qui n’était pas un danger pour lui. Ces personnes qui étaient trop préoccupées à pleurer de peur ou à souffler bruyamment pris par la panique n’était pas un danger. Les enfants non plus, d’ailleurs. Non, la priorité était les membres du phéonix et les personnes qui pensaient pouvoir être utiles, ces personnes étaient destinées à mourir aujourd’hui, ou à être gravement blesser, dans tous les cas, elles allaient certainement regretter d’être venue ici aujourd’hui.

De son regard observateur, le joueur de Quidditch remarqua l’un de ses camarades mangemort s’écraser contre l’un des murs. Cailean leva alors sa baguette et lança d’une voix forte et claire en direction de la femme qui avait attaquer son camarade et qui protégeait quelqu’un.  

« Stupéfix ! »

Le sorcier jura intérieurement. Son sortilège avait échoué, mais, il n’avait pas dit son dernier mot. Peut-être que pendant que les membres de l’ordre de Phoenix étaient occuper à sa battre, cela laissait l’opportunité à quelques mangemorts de se retirer et de convaincre gentiment un Gobelin d’ouvrir ce coffre ?

 

 
camo©️015



- 1 : Le sors réussit et Cameron est stupéfixée
-2 : Le sors réussit mais ne touche pas la bonne cible. Un client de la banque est touché.
-3 : Le sors échoue lamentablement. Chanceuse  :han:  

Résumé:
 


Dernière édition par Cailean O. McCalaghan le Dim 8 Mai - 6:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 6:16

Le membre 'Cailean O. McCalaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 17:54



Attaque à Gringotts
Topic commun



14 mai 1981


Saleté de voleurs ! Cela faisait maintenant deux semaines que son enquête faisait choux blancs sur un gang de voleurs qui sévissait dans la capitale anglaise. Son enquête avait dans un premier temps avancé plutôt rapidement. Eliot avait identifié trois personnes. Leur cible était plutôt les brocanteurs, les vendeurs d’objets rares et puissants à qui ils pouvaient voler les biens et les revendre au marché noir. Ils s’en étaient prit à quelques particuliers également, principalement de vieilles familles au patrimoine magique inestimable.

L’auror sentait que cette enquête allait lui donner quelques réponses sur la mort de sa femme, le mode opératoire était  identique même si en dix ans, il avait évolué. Mais voilà, depuis cette avancée fulgurante, plus rien ou du moins plus grand chose. Ils étaient insaisissables et Eliot n’arrivait pas à anticiper leurs coups.

L’un de ses contacts sur le chemin de traverse lui indiqua qu’un gobelin de Gringotts s’était fait attaqué à son domicile et qu’on lui avait dérobé un vieux poignard d’une valeur inestimable. Sans trop hésiter, le jeune homme s’aventura dans la banque des sorciers. Habituellement il n’aimait pas trop cet endroit, son coffre ne servait que de décoration et pas l’ombre d’une pièce s’y était égarée depuis des mois.

Mais déjà devant la porte, son instinct d’auror  lui dit que quelque chose clochait. De l’extérieur il pouvait entendre l’agitation qui régnait dans la banque habituellement si calme. Soit les gobelins faisaient leur inventaire, soit quelque chose n'allait pas.

Eliot empoignât sa baguette et poussa la lourde porte en bois. Son instinct ne lui avait pas menti. Une bande encapuchonnée lançait des sorts à tout va. Il ne savait pas du tout ce qu’il se passait, mais dans la foule il pu apercevoir  deux personnes qu’il connaissait, Cameron, une ancienne auror américaine avec qui il avait autrefois fait équipe ainsi qu’une briseuse de sort avec qui parfois il est amené à travailler, Alexia si sa mémoire ne lui faisait pas défaut.

Bon sang, encore un jour où il aurait dû rester couché. L’espace d’un instant il pensa à faire demi-tour et les laisser se débrouiller tout seuls. Mais les personnes encapuchonnées ne semblaient pas plaisanter et avec sa chance légendaire il pourrait dire adieu à son gobelin.

Rapidement, il tenta de rejoindre Cameron, indiquant aux sorciers qu’il croisait sur son passage de se rapprocher de la sortie. L’un des types tenta sur elle un Stupéfix qui échoua. Sans réfléchir, Eliot Pointa sa baguette sur lui. « Lashlabask »



1. Le sortilège réussi et envoie une gerbe d’étincelles brulantes sur le mangemort.
2. Le sortilège réussi mais rate le mangemort de quelques centimètres.
3. Le mangemort réussi à contrer le sort.

Le sort attient le mangemort de plein fouet au visage dont une partie de sa cape commence à prendre feu. Eliot s’approche de son ancienne partenaire de mission un rictus moqueur au coin des lèvres «  Tu m’en dois une !» et continue pour lui même en cherchant une nouvelle tête encapuchonnée à dégommer « C'est quoi ce foutoir encore !».


Dernière édition par Eliot C. Devis le Dim 8 Mai - 18:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 17:54

Le membre 'Eliot C. Devis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA BLONDE AUX YEUX BLEUS

LA BLONDE AUX YEUX BLEUS
+ SORCIER DEPUIS LE : 06/03/2016
+ PARCHEMINS : 200
+ LOCALISATION : Ici et ailleurs... Quoique souvent à Ste Mangouste

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 19:29



 
Intrigue : attaque à Gringotts


Aujourd'hui, j'étais de congés et en profitais grandement, j'avais fait une petite grasse matinée, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis longtemps, puis avait répondu aux diverses lettres. Je lisais aussi la gazette du sorcier, bien malgré les nouvelles peu attrayantes du monde j'étais quand même contente de la lire. Peut-être était-ce parce que Willem y travaillait. La tranquillité qui se tramait chez moi fut de courte durée quand j'entendis soudainement un bruit de fond assez inquiétant. Intriguée, je me penchais à la fenêtre de l'appartement et fut horrifié de voir que la banque Gringotts subissait une attaque. Habitant tassez près de ladite banque j'avais une vue globale de l'attaque. J'attrapais ma baguette et transplanais au plus vite sur le lieu où se déroulait une bataille sans nom. J'espérais ainsi venir en aide au blessé, je n'étais pas une combattante, je savais que mes chances contre un mangemorts étaient pas très haute, mais je restais une bonne dueliste tout de même. A peine avais-je fait quelques pas que je vis un homme au sol, je me précipitais vers lui et vérifiais ses constantes afin de voir si je devais le transplaner d'urgence à Ste Mangouste. Les guérisseurs et les médicomage possédaient chacun un petit objet nous permettant d'arriver plus rapidement à l'hôpital. C'est une assurance pour nous d'arriver le plus rapidement et de soigner les patient au plus vite. J'avais mis le petit morceau de bois que l'on m'avait donné en tant que portoloin, comme un bracelet j'avais juste à appuyer sur ce morceau pour atteindre Ste Mangouste. En temps normal, j'avais ce petit morceau de bois dans une sorte de capsule en verre. Magique bien sur seule moi pouvait utiliser le portoloin, ce qui était très avantageux. L'homme n'était par chance qu'évanouie, je le tirais tant bien que mal hors de portée des sorts qui fusionnais et repartit de plus belle. J'évitais tant bien que mal les sorts fusionnants, quand j'entendis un hurlement m'avertissant de me retourner. J'entendis le sort Doloris lancé à mon encontre.

1 douleur atroce
2 faible douleur car le sort n’est pas bien lancer
3 douleurs moyennes sort plus ou moins bien executé

Espérant réussir à effectuer le sortilège Protego, mais je ne fus pas assez rapide, j'ai ressenti une douleur me parcourant le long de l'échine, j'eus cependant de la chance car le sort fut mal lancé et la douleur ne fut pas aussi importante qu'à la normale. Je lançais un regard noir au mangemort en face de moi.

- Tu vas me le payer sale enflure. Dis-je rageuse.




_________________
+FOREVER TOGETHER+
When my world is falling apart..When there's no light to break up the dark. That's when I look at you  :keur:  


Dernière édition par Belize N. Scodelario le Dim 8 Mai - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 19:29

Le membre 'Belize N. Scodelario' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 23:28



   
Intrigue : attaque

14 mai 1981, la journée avait pourtant bien commencé. Nora était rentrée dans son petit logement à Londres après un séjour de deux semaines à l'étranger. L'interprète avait été demandée pour seconder un membre du ministère en déplacement en France. Même si elle avait bien profiter de ces quelques jours, elle était plus que ravie de retrouver son petit confort personnel. Elle en avait aussi profité pour faire quelques emplettes. Le charme français, leur mode, la sorcière en était plus que friande.

Oui la journée avait pourtant bien commencé. Nora s'était reposée chez elle avant de décider de faire un tour en vile. Elle se baladait sur le chemin de traverse, regardant les boutiques et leur devanture. Elle marchait sans trop savoir où elle allait lorsque l'agitation des passants attisa sa curiosité. Il y avait quelques choses d'étrange et elle voulait savoir quoi. Prudente, elle fendit la foule des passants à contre courant. Ses yeux cherchaient le moindre indice. Finalement, toutes ses interrogations trouvèrent réponse lorsqu'elle s'approcha de la banque Gringot. L'interprète se mordit les lèvres. Les sortilèges fusaient de partout et il devenait impératif de se protéger. Elle aurait dû s'en aller, s'en retourner, faire demi-tour, elle aurait dû, elle le pouvait encore. Mais ses pas la menèrent vers l'entrée et ce fut à ce moment-là, alors qu'elle franchissait la porte de la banque que ses prunelles virent passer au loin la tête de l'infirmière. L'infirmière, ses cheveux, Nora ne pouvait pas l'oublier, elle avait fait tant pour elle. Elle sortit précipitamment sa baguette d'une de ses poches et entreprit de la rejoindre.

Nora passa devant un homme qu'elle ne regarda même pas. Elle frémit un court instant lorsqu'elle sentit un sort passé non loin d'elle. Elle s'arrêta net et se tourna dans la direction dans laquelle il partait. Une femme, c'était une femme qui était visée. Elle l'aurait sûrement prit de plein fouet si un homme ne s'en était pas mêlée. Instinctivement, Nora lança un bref coup d’œil à l'infirmière qui semblait en sécurité.  Le couple aussi puisque l'homme venait de lancer un nouveau sort sur leur agresseur. Nora reprit alors la direction d'Ebony. Elle devait aller la voir. Son attention fut attirée par une silhouette encapuchonnée. Elle brandit sa baguette et alors qu'il lançait son sort Doloris sur une blonde, l'interprète lançait le sien pour le contrer.


  1. Le sort finit incantatem est lancé avec succès un peut trop tard, Belize reçoit le sort Doloris du mangemort
  2. le sort échoue et Nora parvient à ne pas être repérée
  3. le sort échoue et Nora attire l'attention du mangemeort


Ouf, heureusement, le sort atteignit sa cible. Bon un poil trop tard à en juger la mine de la blondinette. Mais au moins la douleur ne devait pas être aussi grande que prévu par le mangemort. Nora se faufila aux côtés de la jeune femme qui venait de défier l'individu. Une fois à ses côtés, l'interprète la regarda et lui souffla quelques mots. « Cela va aller ? Navrée je n'ai pas été assez réactive pour empêcher totalement ce sort. Besoin d'aide avec lui ? » ajouta-t-elle en désignant du menton le mangemort en face d'elles.

FICHE ET CODES PAR ILMARË


Dernière édition par Nora Caelum le Dim 8 Mai - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Dim 8 Mai - 23:28

Le membre 'Nora Caelum' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA BLONDE AUX YEUX BLEUS

LA BLONDE AUX YEUX BLEUS
+ SORCIER DEPUIS LE : 06/03/2016
+ PARCHEMINS : 200
+ LOCALISATION : Ici et ailleurs... Quoique souvent à Ste Mangouste

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Lun 9 Mai - 18:53



 
Intrigue : attaque à Gringotts


C'était hallucinant de voir comment la tranquillité paisible d'une journée de congé pouvait se transformé en chaos total. Moi qui aspirait à passer une journée off, me prélasser chez moi, mais la vie en avait décider autrement et voilà qu'à nouveau les personnes qui n'avaient rien demandé allait morfler. Les mangemorts envahissaient totalement les rues entourant la banque Gringotts. Je savais que je n'allais pas en sortir indemne, les mangemorts allaient à un moment où à un autre me repérer et en voyant que je secourais les blessés, m'envoyer des sortilèges. J'avais réussi à mettre un homme en sécurité, mais n'en fut pas pour autant à l'abri moi-même. J'aidais une seconde personne quand j'entendis hurler derrière moi, m'avertissant de faire attention. Je n'eus pas le temps de me protéger que je ressenti le Doloris, fort-hereusement je ne ressenti que de faible effet le sort étant mal exécuté. Ou avais-je reçu l'aide d'une tierce personne que sais-je. Mais ce mangemort venait de me mettre en colère, et une chose à ne jamais faire est d'énerver la jumelle Scodelario. Je relevais les eux vers cet homme et lui jurais de lui faire payer.

« Cela va aller ? Navrée je n'ai pas été assez réactive pour empêcher totalement ce sort. Besoin d'aide avec lui ? » entendis-je à mes côtés. Je tournais légèrement la tête de manière vive, pour ne pas lâcher trop longtemps l'individu masqué face à nous.

- Oui, Merci, mais ce vilain garnement vient de me mettre en rage et c'est pas bon du tout, pourrais-je te demander d'aider la jeune femme derrière moi et l'emmener à l'abri, je vais avoir une petite conversation avec ce monsieur. Dis-je ne cachant aucunement la haine qui m'habitait. J'eus cependant à peine le temps de terminé ma phrase que je vis le mangemort esquisser un geste.
- Expulso criais-je, mais le sinistre individu réussit à contrer le sort que je venais de lancer.

1. Le sortilège réussi et envoie une gerbe d’étincelles brulantes sur le mangemort.
2. Le sortilège réussi mais rate le mangemort de quelques centimètres.

3. Le mangemort réussi à contrer le sort.

- Argghhhh, tu m'énerve hurlais-je à l'intention du mangemort qui ricana en contrant mon sort.  Je restais sur mes gardes, prête à lancer un second sort pour me défendre, quand au loin je vis Alexia. Ma meilleure amie était elle aussi en proie avec un mangemort. Je pus voir un autre arriver derrière elle, et s’apprêtant à l'immobiliser ou pire.

- Alexia criais-je priant pour qu'elle m'entende  et qu'elle puisse s'en sortir.
Je ne pouvais pas l'aider, j'étais trop loin et cela aurait signifier laisser les blessés près de moi sans aide et je ne pouvais pas faire ça. Au fond de moi, je savais aussi que ma meilleure amie avait de la ressource et ne se laisserait pas faire.

- Va falloir que je me débarrasse de ce crétin en robe avant de pouvoir aller aider les autres. me parlais-je à moi même



_________________
+FOREVER TOGETHER+
When my world is falling apart..When there's no light to break up the dark. That's when I look at you  :keur:  


Dernière édition par Belize N. Scodelario le Lun 9 Mai - 19:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Lun 9 Mai - 18:53

Le membre 'Belize N. Scodelario' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Lun 9 Mai - 20:24


« Anger doesn't solve anything, it builds nothing but it can destroy everything. »
Jeudi 14 Mai 1981 - Attaque à Gringotts.


Encore une trace sombre dans l'histoire du monde des sorciers.
Ce jour, oui le jeudi 14 Mai 1981, aurait pu être un jour tout aussi banal que les autres jours de la semaine, de l'année même. Un jour qui n'aurait pas particulièrement marqué l'esprit de chacun. Mais non, le destin en avait décidé autrement. C'était aujourd'hui qu'allait avoir lieu une nouvelle attaque et je devais avouer que ça ne m'enchantait vraiment pas. En même temps, a qui cela pouvait-il faire plaisir, autre que les malfaiteurs qui avaient organise ça? Ma journée de travail était gâchée, maintenant. Et moi qui aimais tellement mon travail, j'étais en colère. Mais j'étais membre de l'Ordre depuis quelques temps et il était dans mon devoir d'agir face à une telle situation. Ce n'était pas le moment de lâcher. Ce n'était pas aujourd'hui que je devais me laisser aller et avoir peur, parce que je n'avais pas peur des mangemorts. En fait, j'étais tellement en rogne contre eux que ça me donnait de la force, quelque part, c'était plutôt un avantage. Alors quand j'ai reçu le signal que l'Ordre allait entrer en action, je n'ai pas hésité à transplaner jusqu'à Gringotts. Enfin, à quelques mètres de là. J'observais.

Quand je suis arrivée sur place, mon coeur battait tellement vite. Tellement fort. J'entendais les bruits et les voix paniquées des personnes présents. J'entendais qu'il y avait du mouvement à l'intérieur. J'inspirais un grand coup pour rejoindre l'intérieur, où se trouvait déjà certains membres de l'Ordre et il y avait sûrement déjà eu des sorts. J'inspirais à nouveau, jettant des coups d'oeils à mes camarades, espérant que quelqu'un viendrai me voir pour monter un plan et empêcher les mangemorts - ces idiots - de gâcher la journée de tout le monde en tentant à nouveau de tuer des innocents pour leur bonheur personnel. Est-ce que Rosalya était là? Parce que c'était surtout elle que je cherchais des yeux. Ah, là voilà. Elle venait tout juste d'arriver. Ensemble, nous serons plus fortes et puis l'Ordre commençait à être présent dans sa totalité. Je fis un signe discret à ma cousine, pour qu'elle me repère et me rejoigne. Ensuite, il ne nous resterait plus qu'à entrer en action.

« Hey ma Rosie. Qu'est-ce qu'on peut faire? Je t'avoue que là, je suis tellement en colère que je n'arrive pas à réfléchir correctement... », lui avais-je chuchoté quand elle était près de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



+ SORCIER DEPUIS LE : 25/04/2016
+ PARCHEMINS : 45

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Mar 10 Mai - 0:33




Les volutes de fumée s’échappaient péniblement du feu incandescent alors que, glissant de ses doigts, le bâtonnet alla s’écraser sur le sol puis sous sa botte.

Il fallait se le dire, cette mission puait la mouise dès le départ. Déjà, le concept d’être une organisation cachée et honnie de tous et de se balader encapuchonné et masqué lui échappait. Pourtant loin d’être Einstein, il lui semblait que le but d’une telle organisation était bel et bien de passer inaperçu, non ? Et jusqu’à preuve du contraire, ce n’était pas mardi gras. Il avait vérifié.

D’un autre côté, il misait sur la tendance des gens à détourner le regard devant une situation passablement embarrassante ; aussi le fait de passer pour un groupe d’adultes attardés était il sans doute le meilleur moyen de passer inaperçu dans la foule compacte qui grouillait comme à son habitude dans les rues du Chemin de Traverse. Une foule inconsciente du danger qui rôdait, alors que lui ne sentait que trop bien le sang brûlant d’excitation bouillonner dans les veines de ses impatients camarades. Un enthousiasme qu’il ne partageait manifestement pas derrière son masque qui dissimulait une expression plus qu’ennuyée. Si l’idée de faire de leurs éventuels opposants un tapis de corps sur lesquels il se ferait une joie de marcher ne l’émouvait pas particulièrement, il ne ressentait contrairement à eux aucun rush d’adrénaline. Rien. De l’indifférence presque, la vie humaine et son caractère sacro saint n’étant qu’un concept relativement flou dans son esprit.

Non. Ce qui le motivait lui, c’était leur quête. Le livre de Morgane. Le frisson de l’inconnu, de savoirs depuis longtemps oubliés qui seraient bientôt à leur portée. De la Magie noire qui nécessiterait, il n’en doutait pas, un bon nombre d’ingrédients aussi farfelus qu’introuvables qu’il serait le seul à pouvoir leur procurer. Et tout ce qui pouvait mettre un peu de fromage sur ses nachos était le bienvenu songeait-il, le gouffre abyssale de ses entrailles se faisant sentir alors que les premiers murmures paniqués accompagnaient le bruit de leurs talons sur le sol trop bien ciré de Gringotts.

A sa gauche, Jaina. Une femme absolument délicieuse dotée d’une amabilité confondante et d’un tempérament de feu qui l’avait toujours attiré, pour la grande indifférence de la jeune femme qui ne voyait certainement en lui qu’un pouilleux de 5ème zone. Comme la moitié de ses pairs d’ailleurs. Derrière eux comme d’habitude, ce lâche de Zacharius, bien trop précieux pour risquer de se fouler le poignet par un sort physiquement trop exigeant pour son petit corps bien frêle. Un froncement de nez dédaigneux, qui passa par la force des choses inaperçu, tordit son visage sous le masque avant que la voix de la jeune femme ne le ramène à des considérations moins triviales.

« Laisse nous passer stupide créature… »

Devant l’insistance de la créature, il leva sa baguette d’un geste impérieux et précis qui ne laissait rien présager de bon pour ce gratte-papier méprisable. Le reste de l’échange, ainsi que le Stupéfix lancé se noyèrent dans les cris et les combats qui s’engageaient ça et là dans la salle et se détourna aussitôt du comptoir que la brune ne tarderait pas à contourner pour récupérer la clé.

Là, un gamin sauvé de justesse tandis qu’un des sbires du seigneur des ténèbres s’écrasait contre le mur, aussitôt secouru par un autre qui ne fut finalement pas d’une grande aide. De l’autre coté, un autre des leurs se prenait une gerbe d’étincelles en plein dans le masque de la part d’un bellâtre qui ne perdait rien pour attendre.

Sa baguette glissant depuis sa manche entre ses doigts, il enjamba les corps comme s’il marchait sur un tapis de feuilles mortes en se dirigeant vers lui alors qu’une chevelure blonde attira son attention, visiblement occupée qu’elle était à tirer les blessés sur le côté. Sans sourciller, et pour la simple et bonne raison que la jeune femme avait eu l’outrecuidance de se trouver sur son passage, il susurra un Doloris qui la toucha de plein fouet, mais ne sembla pas produire l’effet escompté.

- Tu vas me le payer sale enflure.

Charmante. D’autres s’étaient retrouvés avec la langue coupée pour moins que ça. Mais il avait une toute nouvelle mission à remplir et…

- Oui, Merci, mais ce vilain garnement vient de me mettre en rage et c'est pas bon du tout, pourrais-je te demander d'aider la jeune femme derrière moi et l'emmener à l'abri, je vais avoir une petite conversation avec ce monsieur.

Attends. Attends, ATTENDS. C’était de lui qu’elle parlait là ? Garnement ? Et pire…Monsieur ? Non mais l’avait-elle seulement bien vu ? Bon. Pas vraiment étant donné leur accoutrement, mais il n’avait foutrement rien d’un morveux et encore moins d’un homme respectable, ce qu’il allait se charger de lui rappeler. Son sang ne faisant qu’un tour, il fit volte face pour plonger son regard dans celui bouillonnant de colère de la blonde. Pathétique petite samaritaine qui aurait mieux fait de rester couchée ce matin là. Un protego suffit à bloquer son attaque et il ricana alors en voyant la pauvre médicomage lancer des regards à droite et à gauche.

Mettant au service de sa baguette toute sa lâcheté et sa perfide indifférence, il profita d’un de ses moments d’inattention pour lancer une nouvelle offensive.

- Diffindo !


1- Le sort touche Belize à l’abdomen et lui cause de profondes lacérations, Murphy se détourne d’elle pour poursuivre Eliot

2- Le sort ne touche que la main de Belize, Murphy jure et en profite pour se carapater, et poursuivre Eliot

3- Le sort est contré par Belize

Un juron lui échappa alors que, contrairement à ses prévisions, son sortilège ne lacéra que la main de la blonde. Tant pis. Ca ferait l'affaire et elle arrêterait au moins de se mettre en travers de son chemin.

(Désolée pour la longueur du post, les autres seront largement plus courts ! Et si vous êtes cités, n'hésitez surtout pas à me demander de modifier mon post si cela vous déplait/si vous aviez quelque chose d'autre de prévu Sauf toi Zacharius)


Dernière édition par Murphy O'Connell le Mar 10 Mai - 0:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Mar 10 Mai - 0:33

Le membre 'Murphy O'Connell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Mar 10 Mai - 18:07

Gringott n'était plus qu'un chaos sans nom. Si les sorciers lambdas - c'est pauvres moutons égarés qui ne comprenaient pas l'essence de la vraie Justice - pouvait avoir une raison d'être aussi désordonnée, ce n'était pas sensé être le cas des serviteurs du Seigneur des ténèbres. Les mangemorts balançaient des sorts dans le vide, blessaient au hasard. Une vraie pagaille qui n'allait pas les aider à obtenir leur but. Vu la présence de certains de ses camarades - il avait parfaitement reconnu la démarche primate de Murphy, ce demi-homme qui avait oublié d'évoluer -, ce désordre ne l'étonnait guère. Heureusement pour lui, son recule pouvait lui permettre d'agir tranquillement, sans risquer que qui que ce soit ne le dérange.

La situation devenait, disons, légèrement compliquée. Même si attaquer Gringott de jour n’était décidément pas malin, il ne s’était pas attendu à une telle affluence, et surtout pas à une telle affluence de connaissances. S’il se fichait éperdument de ce qui pourrait arriver à Alexia, Ebony ou même à Belize – au contraire, pour cette dernière c’était bien l’occasion rêvée de s’en débarrasser –, il n’avait pas envie le moins du monde à ce que qui que ce soit n’égratigne son précieux Willem. Il fallait dorénavant débloquer la situation sans transformer la salle en boucherie.

Alors que quelqu’un semblait enfin s’apercevoir de sa présence – éviter le jet du sortilège et assommer son adversaire n’était pas une tâche ardue -, Zacharius eu enfin une idée qui pourrait permettre à ses alliés de progresser. Malgré la situation, le mangemort se surpris à soupirer tout en poussant un sorcier sur la trajectoire d’un sort lancé par l’un des autres mages noirs. Zacharius se baissa puis se faufila dans la foule, glissant entre les baguettes tendues vers lui comme une fouine dans la forêt. Le brun arriva jusqu’à l’un des comptoirs sur lequel il monta, comme sur un pied d’estale. Il avait à présent une vue panoramique sur la salle.

Tranquillement, le mangemort leva sa baguette, et murmura le sortilège de brume, dans le but d’emplir toute la pièce…

1 – Le sortilège marche à la perfection et la salle baigne dans la brume.
2 – Le sortilège ne marche qu’à moitié et seule une partie est dans le brume.
3 – Le sortilège échoue.


Un sourire satisfait s'épanouit sur les lèvres du mangemort, bien à l'abris derrière son masque. De sa baguette s'écoula un épais brouillard qui emplit la salle. Il n'avait plus qu'à espérer que ses alliés sauraient en profiter à bon escient.

Résumé:
 

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. ©️ Joy


Surprise:
 


Dernière édition par Zacharius Hamilton le Mar 10 Mai - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Mar 10 Mai - 18:07

Le membre 'Zacharius Hamilton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé du hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    Mar 10 Mai - 22:16


Jeudi n’était clairement pas son jour et celui-là ne faisait pas exception à la règle. Cela avait commencé dès le début de matinée, lorsque le ballon d’eau de son minable appartement, que l’on pourrait davantage décrire comme un taudis, avait cessé de fonctionné. Maureen s’était alors retrouvée les cheveux plein de shampoing et sans possibilité de les rincer à l’eau chaude. Les sortilèges de réchauffement qui faisaient habituellement l’affaire n’avaient cette fois ci pas fonctionné : visiblement, la chaudière avait rendu l’âme pour de bon. Employant le système D, elle avait dû se renverser des bassines d’eau préalablement chauffée magiquement et s’était de fait mise en retard. Bien sûr, elle n’avait pas eu le temps de petit-déjeuner, ni d’effectuer la promenade quotidienne et s’était contentée de transplaner directement à l’intérieur du Ministère. Elle détestait avoir recours à cette alternative qui, si elle était plus rapide, était relativement désagréable. Rien d’étonnant, de fait, à ce qu’elle ai eu beaucoup de mal à obtenir son permis de transplanage, devant repasser l’examen trois fois avant d’être y être autorisée pour de bon. Et la peur de se désartibuler - ça lui était arrivé plusieurs fois, ce qui lui avait même valu deux semaines de repos loin de tout stade - l’avait longtemps tenu éloignée de ce type de déplacement - elle préférait encore les portoloins qui étaient certes désagréables mais moins dangereux.
Évidemment, si la journée de Maureen s’était résumé à ce léger incident, cela n’aurait sans doute pas entaché son moral ni sa patience. Mais il fallait bien sûr que sa supérieure décide que Maureen n’était plus si utile que ça au bureau et qu’elle serait bien plus efficace en allant chercher de l’or pour son compte à la banque - vu les longues files d’attente, elle n’avait certainement pas le temps de s’y rendre et rien de mieux que la dernière recrue pour effectuer le sale boulot.
Debout depuis trop longtemps à son goût dans la file d’attente de Gringotts et cela semblait s’éterniser. Les mesures de sécurité étaient telles que la file avançait par fournées de quelques sorciers et à l’entrée déjà, elle avait dû subir une fouille au corps qu’elle avait peu apprécié. Préoccupée à l’idée le reste de sa journée dans cet endroit encore plus ennuyant que le Ministère, elle songea à partir mais se retint : cela pourrait être perçu comme un abandon de poste et risquer de perdre son travail était la dernière des choses dont elle avait envie. Et puis, elle pourrait toujours en profiter pour remplir sa bourse des maigres économies qu’elle avait à la banque sans voir à refaire la queue. Un mal pour un bien.
Se sentant de plus en plus agacée, la jeune femme défit le chignon qu’elle portait habituellement au travail et laissa tomber une masse de cheveux roux sur ses épaules et son dos – voilà une contrainte de moins. Elle consulta la montre dorée qu’elle portait au poignet gauche, un bijou de famille traditionnel chez les sorciers qu’elle avait eu à sa majorité et qui appartenait autrefois à sa mère.
A autrui, cela aurait pu paraître étrange - non seulement la jeune femme n’avait reçu aucun autre objet de sa mère mais cette dernière la portait le jour de son suicide : difficile alors de porter un héritage aussi lourd. Pourtant, la jeune femme chérissait ce bijou comme jamais.
Pour s’occuper l’esprit sans penser à des choses désagréables, la jeune femme se concentra sur les aiguilles de la montre et se mit à jouer au jeu de la minute - un jeu qu’elle avait inventé et qui constituait à effectuer le plus justement le décompte d’une minute sans regarder la montre.

Un, deux, trois, la file avance d’un pas
Quatre, cinq six, elle croque un fizwizbiz
Sept, huit, neuf, l’avancée est tuée dans l’œuf.
Dix, onze, douze, enfin la file bouge.

Mais cette fois ci, elle n’avance pas vers l’avant, elle se disperse de manière éparse. Maureen relève la tête. Concentrée et repliée sur elle-même, elle n’a rien remarqué, rien vu venir. Un murmure, pourtant, se propage, tel un serpent, parmi la foule effrayée. Attaque. Mangemorts. Les murmures deviennent des cris. De peur, d’horreur, d’effroi.
Des mangemorts. A Gringotts. Il ne manquait plus que ça.
Le cerveau de la jeune femme passa immédiatement en mode survie : il fallait qu’elle fuie Gringotts au plus vite. Combattre n’avait jamais été son fort : en duel, elle n’était que peu douée, même si elle avait un talent certain en sortilèges. Mais pas en défense magique, où elle échouait lamentablement. Et ne parlons pas des sortilèges informulés, qu’elle n’avait pas spécialement maîtrisés, ayant quitté l’école trop tôt.  
Impossible de fuir par devant, elle courrait au-devant d’être une victime collatérale. Et il était hors de question qu’elle le soit.
Les sorts commençaient à pleuvoir, elle devait prendre une décision. Elle ferma les yeux un court instant et les rouvrit. Tout ça n’était rien de plus qu’un match de Quidditch, un peu plus violent dont l’issue était la mort – ou la vie. Et les mangemorts n’étaient que des cognards – plus agressifs et plus intelligents que les balles magiques, bien que cette dernière affirmation soit à nuancer. Elle se glissa rapidement derrière un bureau et sortit sa baguette, la main tremblante, consciente qu’il lui faudrait beaucoup de chance et de courage pour s’en sortir – deux qualités dont elle n’était pas spécialement pourvue. Elle qui voulait de l’action et briser la routine de son quotidien, elle était servie. C'est alors qu'elle entendit un Mangemort, proche d'elle, lancer un sort de stupéfixion, qui n'atteint pas sa cible. Ses sourcils se froncèrent .. La voix, l'intonation .. Elle connaissait la personne en-dessous du masque, elle en était sûre ... Mais pourquoi n'arrivait-elle pas à associer l'un à l'autre ? Sa curiosité piquée, il fallait qu'elle attire son attention. Se relevant soudain de là où elle était cachée, elle pointa sa baguette vers le plafond et articula " Reducto ! "

1. Le sort fonctionne et un pan du plafond tombe près de Cailean, le manquant de peu.
2. Le sort ne fonctionne pas et rien ne sort de sa baguette, un classique.
3. Le sort se retourne contre elle et elle est projetée contre un des murs de la banque. C'était tellement certain :mdr:  :mdr:

Au même moment où elle lançait son sort, une brume opaque se diffusa soudain dans la salle, la rendant aveugle à ce qui se déroulait dans le reste de la salle. De toute façon, avec le sort qu'elle venait de s'infliger, elle était ko pour un bon moment


résumé:
 


Dernière édition par Maureen Crimson le Mar 10 Mai - 22:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Intrigue adulte : Attaque à Gringotts    

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue adulte : Attaque à Gringotts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» [i] Attaque à Gringotts...
» [TERMINE] Intrigue n°1 - Attaque mystérieuse en ville
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-