FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 alesya ≈ harder than hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 14:57


DOSSIER DU MINISTÈRE DE
Alesya Black


   

   
   
NOM : Black. PRÉNOMS : Alesya Sienna Isibeal. AGE : dix-sept ans.  ANNÉE : quatrième année. ÉTAT CIVIL : la faucheuse lui ayant volé son fiancé, elle est célibataire. PURETÉ DU SANG : toujours pur, la fierté des Black s’explique par le sang éthéré qui continue d'irriguer leurs veines. MAISON SOUHAITÉE : serpentard. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. PARTICULARITÉ : aucune.
   

   
Votre personnage trouve par hasard dans un couloir les réponses du prochain devoir de potions, que fait-il ? Alesya travaille suffisamment dur pour ne pas avoir à tricher.  Néanmoins mise devant une telle opportunité de ne pas avoir à fournir le moindre effort, de pouvoir se reposer pour une fois — ou plutôt de gagner du temps et de s’occuper d’un autre aspect de sa vie qui nécessite qu’elle s’acharne pour en arriver à la perfection — elle ramasserait le parchemin et apprendrait les réponses. Même si à une semaine du devoir elle connaît probablement déjà son cours sur le bout des doigts elle ne crachera pas sur la certitude d'obtenir une note parfaite. Peut-être donnera-t-elle à un proche en difficulté en potions quelques unes des réponses à l’avance.
   ✎ Votre personnage tombe sur une première année malmenée par des septième année au détour d'un couloir, que fait-il ? Tout dépend du première année en question. La reine des abeilles ne s’abaisse pas à défendre n’importe qui, néanmoins elle ne soutient pas le harcèlement sans juste cause et serait bien capable d’intervenir — avec des mots — pour enseigner une leçon aux septième années. Elle est d’autant plus susceptible de le faire si ceux-ci s’avèrent issus de sa maison. Il n’y a aucun honneur à s’en prendre aux plus faibles; qu’ils gardent leur énergie pour des combats plus intéressants. Quant à la victime, c’est à peine si elle lui adresserait un regard après la fuite de ses assaillants, sa gratitude ne l’intéresse pas et ce serait à tord pour la première année de croire que c’est par bonté d’âme qu’elle a agit en sa faveur.
   ✎ Le professeur de métamorphose a injustement punit votre personnage à la place d'un autre élève qui se moque de lui, comment réagit votre personnage ? Sur le moment elle ne dirait rien pour ne pas aggraver son cas, mais que l’autre ne se croit pas hors de danger. L’idiot qui oserait lui faire une chose pareille le paierait durement. Alesya est une grande adepte de la vengeance. Elle se prévaut d’un statut d’intouchable dont toute remise en question est très mal supportée. Tout atteinte à sa personne est une atteinte à son nom qui ne peut être laissée impunie. Quant à l’injustice, quoique n’ayant pas l’âme d’une justicière, elle hait se retrouver du mauvais côté de celle-ci et le vit très mal. Sa rage sera donc non-négligeable, voire dangereuse.
   ✎ Amour, richesse, célébrité ou sagesse : qu'est ce qui intéresse le plus votre personnage ?  La célébrité attire définitivement plus Alesya que le reste. Elle s’estime, sûrement à tord, déjà suffisamment sage et niveau richesse sa famille n’a pas à se plaindre le moins du monde. Ce qui leur manque à eux, comme à elle, c’est la reconnaissance. Redorer le nom des Blacks, retrouver l’honneur absolu qui accompagnait ce nom fut un temps est presque le seul but de son existence, certainement le noyau dur de son éducation. C’est sa priorité plus pour sa famille que pour elle-même, bien qu’elle ne crache pas sur l’idée de rentrer pour ses propres prouesses dans la postérité. Quant à l’amour, elle ne lui dira certainement pas non, mais ça n’est pas sa priorité et même, à bien des égards elle estime que ce serait un poids dans sa vie plus qu’autre chose.
   

   
PSEUDO : sans pseudo fixe. AGE : vingt-ans. PRÉSENCE : 4/7. AVATAR :
Code:
[b]ADELAIDE KANE[/b] [color=#c24132]◊[/color] Alesya S. Black
COMMENT AS TU DÉCOUVERT LE FORUM : je sais plus, ça fait un moment que je le connais, mais probablement bazzart. UN PETIT MOT POUR LA FIN : j'hésite encore pour la petite bouille puisque je suis pas fan de willa holland et que j'ai pas très envie de couper l'herbe sous le pied d'Amelia qui a pris Adelaide pour son scénario, si elle y tient  :ow:   j'hésite principalement avec Alexandra Daddario et (si Dawn pense que ça peut coller) Emeraude Toubia  :ange:

   



Dernière édition par Alesya S. Black le Jeu 7 Avr - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 14:57


Tell me your Story
You can't wake up, this is not a dream you're part of a machine, you are not a human being. With your face all made up, living on a screen, low on self esteem, so you run on gasoline

   
   
Concentration absolue, le nez en l’air, les yeux rivés sur le père assis derrière son grand bureau qui la regarde, sévère. «  C’est notre cousine au troisième degré par le biais des Rosier. » fait l’enfant, faussement sûre d’elle, d’un bref hochement de tête la réponse est confirmée et le test de généalogie des sang-purs réussi. Imperceptiblement, Alesya soupire de soulagement. Elle s’est fait rabrouer pour ses penchants trop joueurs, trop actif, trop rentre-dedans presque. Elle revennait pleine de boue, elle avait poussé sa cousine éloignée, Clarissa, dans les orties quand elle osa insulter son nom et se montrait incroyablement têtue. Elle avait payé sévèrement pour tout ça. Pourtant, au-delà de cet aspect moins féminin que prévu, l’on su voir en elle autre chose: du potentiel, une combativité, la force nécessaire pour prendre la relève de Luther. Et entre deux punitions, les yeux brillaient d’une certaine fierté: elle manquait de discipline, mais elle avait quelque chose, quelque chose que Briséis n’a jamais eu. Alors on l’éduque avec soin elle aussi, on la garde sous le coude, on enlève les tares de son comportement pour ne garder que le meilleur. À neuf ans il ne lui reste presque plus rien de la gamine qui rentrait les genoux éraflés à la maison. Il ne reste qu’une apprentie, une élève assidue, une petite fille admiratrice de son géniteur prête à tout pour lui plaire et le rendre fier. En cet instant il s’agit de lui montrer qu’elle connaît son registre des sang-purs et les arbres des grandes familles. À d’autre moments il s’agit de prouver ses connaissances en magie, celles qu’elle tire des bouquins de la grande bibliothèque. À d’autre, il ne s’agit pour elle que d’écouter, que de s’imprégner de l’éthique un peu particulière de son père, de ses valeurs, de ses idéaux. De les reformuler, de les assimiler. Jusqu'à en devenir sa réplique au féminin: une parfaite jeune fille de bonne famille, capable néanmoins de gérer d'une main de fer les affaires des Black.


« Black, Alesya » appela-t-on après quelques minutes d'attentes seulement, son nom ayant la chance d'être parmi les premiers. Raisonnant sur les murs de la Grande Salle, son patronyme attira de nombreux regards curieux sur elle. La nouvelle Black. La répartition n'était presque qu'une formalité pour les sorciers de sa famille. Serpentard les avait accueillis de génération en génération, son père compris. Mais pas sa sœur. Drapée dans sa sa grâce travaillée, elle s'avança déterminée vers son destin. Elle n'avait pas peur, elle était la digne fille de son père, aucun autre choix n'était possible que la maison des verts et argent. Pourtant, alors qu'elle prenait place sur le tabouret, elle ne pu faire abstraction de ses nerfs. Malgré ses défauts elle n'aurait jamais pensé voir Briséis attérir à Gryffondor et si c'était arrivé à son aînée ça pouvait lui arrivée à elle aussi. Luther lui répétait sans arrêt qu'elle n'était pas comme sa sœur, c'était elle l'héritière désormais, elle l'espoir de la famille par une simple décision unilatérale du patriarche. Ce même patriarche qui n'hésiterait certainement pas à la mettre de côté elle aussi, si tout ne se passait pas comme prévu. On déposa le Choixpeau sur sa tête et bientôt une voix étrange s'adressa à elle. « Une Black.. » Elle en aurait presque sursauté malgré les avertissements de ses parents et les ouvrages qu'elle avait pu lire sur Poudlard. « Vas-tu suivre ta sœur ou tes ancêtres ? » Ses doigts se crispèrent sur sa cuisse.  « Non tu n'iras pas à Gryffondor, mais je vois une grande curiosité et une certaine créativité… tu pourrais certainement trouver ta place à Serdaigle. » Il lui fallu tout l'effort du monde pour ne pas grimacer. Serdaigle était plus honorable que Gryffondor, certainement, mais ça ne valait pas Serpentard. « Mais non, ta détermination sans faille et ta ruse font de toi une parfaite SERPENTARD »  Le soulagement fut plus fort que la joie, alors qu'elle se levait sous les applaudissements de ses nouveaux camarade de maison un sourire ravi sur les lèvres. Sur le chemin de la table des serpents, ses yeux cherchèrent machinalement sa sœur à la table de la maison adverse, mais ne la trouva pas. Peut-être Briséis avait-elle baissé la tête honteuse de voir sa sœur à Serpentard, peut-être était-elle dégoutée de la voir réussir là ou elle avait échoué. Elle prit place juste à temps pour assister à la répartition de Dawn Blackwood pour laquelle elle demanda à un camarade de se pousser, ravie que son amie soit elle aussi choisie pour rejoindre les ambitieux.


« Tu es fiancée à Alexius Webster. » Sur demande de son père, la jeune femme avait fait irruption dans le bureau de son père encore en robe de chambre les cheveux en bataille, mais le visage bien réveillé et le regard alerte. Pleine de révérence en toute circonstances lorsqu’il s’agissait de sa famille, enfin, surtout et presqu’exclusivement de son père, son modèle et mentor elle ne songea pas un instant à le faire attendre. Elle avait beaucoup à apprendre de Luther, devant être amenée un jour à prendre sa place au sommet de la famille. Peu importait le patronyme qui serait accolé à son prénom plus tard, Alesya serait une Black toute sa vie, la chef de famille, l’enfant-prodige qui devait ramener sa maison vers la gloire. Nul doute que ce matin là elle s’était attendue à recevoir une nouvelle leçon de son géniteur, néanmoins c’était pour lui annoncer une simple nouvelle qu’il l’avait fait venir, pour la prévenir d’un engagement récent entre leur fille et les Webster, une alliance stratégique importante. Si Alesyia était surprise, elle ne le montra en rien, esquissant même un sourire après s’être accordé un instant pour digérer la nouvelle. L’annonce de fiançailles arrangées n’avait rien de surprenant en soi. Dans une famille comme la sienne ce genre de convention étaient courantes, nécessaires à la pérennité de leur sang pur. Elle ne connaissait pas le jeune homme, pas vraiment, malgré ses nombreuses parades en soirée mondaine, mais elle ne voyait pas d’inconvénient à la chose. Elle avait accepté depuis longtemps le fait qu’en devenant héritière de son père, elle serait soumise à de nombreuses obligations. La fierté avait été trop grande et surtout elle avait été trop jeune à l’époque pour se poser autant de questions, pour songer à se défiler. Pas un instant n’avait-elle envié sa pauvre sœur aînée, ce vilain canard source de hontes multiples pour la famille. Cette annonce ne changeait rien si ce n’était qu’elle lui rappelait le peu de contrôle qu’elle avait sur sa vie. S’adonner corps et âme à la tâche de restauration de leur nom qui lui incombait, signifiait un nombre de sacrifices qu’elle commençait à quatorze ans tout juste à entrevoir. Mais ça valait le coup, sûrement. « J’espère qu’il sera à la hauteur. » commenta-t-elle simplement; à dire vrai, elle espérait qu’il lui laisse toute la marge de manœuvre dont elle aurait besoin pour réussir sa mission.


Doucement, le bout de son doigt vint caresser l'un des trois saphirs incrustés sur son collier d'or blanc. C'était celui de sa mère et elle le lui avait prêté pour l'occasion. Arianne savait se montrer généreuse quand elle le voulait, quand Luther lui intimait de l'être en tous cas. La vipère leva les yeux vers le miroir posé en face d’elle sur la coiffeuse pour admirer l'effet du bijou sur son cou blanc. Avec la robe en satin bleu nuit qu’elle portait, il rendait merveilleusement bien et un petit sourire étira ses lèvres. Elle se dépêcha d'arranger ses cheveux. Les réceptions de ce genre faisaient partie de son éducation. Non qu’elle avait besoin d'être éduquée en la matière puisqu’elle avait déjà pas mal d'expérience. Elle n’était pas très friande de ce genre de choses à dire vrai. Sa vie entière lui semblait n'être rien d'autre qu'une grande pièce de théâtre dont elle était l'actrice principale qui n'avait que de si brèves occasion de se rendre en coulisse pour se reposer et arrêter de jouer. Tout était travaillé chez elle en permanence. Mais si elle commençait à trouver la chose fatigante, le sentiment n'en était que plus grand lors de telles réceptions. Ces occasions équivalaient aux représentations devant les critiques de théâtre. Tout devait être encore plus parfait. Comme beaucoup d'autres activités, elle était prête à les pratiquer peu importe ses goûts toutefois . Elle n’était pas tant attachée aux règles, à l'étiquette, pas autant qu’elle pouvait le faire croire. L'honneur de sa famille en revanche, ça, c'était des plus importants à ses yeux. « Alesya, je ne souffrirais pas d'être en retard ! » Choisie par la figure paternelle pour arriver à son bras à la réception, un honneur parmi tous ceux qu'elle recevait au détriment de sa sœur, elle n'avait pas le droit de faire le moindre faux-pas. Le mentor adulé avait quelque chose d'un tyran. Le père se faisait bourreau quand elle osait être en-dessous de la perfection.

Le matin, son père lui avait raconté sa réunion de la veille, sa rencontre avec d'autres partisans, ses projets d'avenir. Elle était sa disciple dans tous les domaines, destiner à prendre sa place un jour, aussi bien à la tête de la famille qu'au côté du Lord. Elle avait écouté, le sourire aux lèvres les élucubrations politiques du Luther, hochant la tête ça et là, pour montrer son accord. Parce qu'elle se devait d'être d'accord évidemment. L'extermination des nés-moldus était une nécessité. Quant aux sangs-mêlés ils devaient apprendre à connaître leur place. C'était ce qu'on lui avait répété toute sa vie, ces idées presque inscrites dans ses veines au même titre que sa propre pureté. Elle n'avait pas changé d'avis, elle était toujours reconnaissante d'être née avec la richesse infinie du sang noble. Elle savait les avantages que ça pouvait lui apporter, que ça lui avait déjà apporté même. Mais elle avait déjà fréquenté des sang-mêlés, elle en avait déjà vu faire preuve d'autant de prouesses magiques que leur pairs purs. Pire, elle savait des nés-moldus très doués. Son père estimait qu'ils n'étaient que des voleurs, que l'existence de gens comme eux expliquaient celle des cracmols, autre abomination de la nature. Alesya voulait y croire. C'était tellement plus simple d'être capable de l'écouter aveuglement comme elle l'avait fait des années plus tôt. Elle ne les hait pas pourtant, pas vraiment. Et elle a du mal à ignorer la boule de nervosité qui lui prend le ventre quand on évoque son futur en tant qu'adhérente.

Sa mission du soir était assez simple: naviguer à travers la pièce et les différentes personnes et entretenir son réseau. Un verre d'hydromel à la main, elle repéra presque immédiatement Dawn, une amie choisie par elle, quoique fortement approuvée par ses parents pour ce qu'ils n'étaient pas dans le secret de leur relation certainement plus honnête et loyale que prévue. Avant qu’elle n’ai pu arriver jusqu'à elle, les musiciens lancèrent le premier morceau et la piste fut assaillie par des couples. « Miss Black » Une main aux doigts bagués se posa sur son épaule et elle se retourna pour rencontrer un regard sympathisant. Ou plutôt, comme elle avait appris à les reconnaître, faussement sympathisant. « Toutes mes condoléances. » Les yeux noisettes de la jeune femme laissèrent échapper un éclat indescriptible et elle battit des paupière en hochant la tête. « Merci. » fit-elle avec une sincérité presque parfaite. On s'attendait, de façon tout à fait inexpliquée, à la voir endeuillée, probablement vêtue de noir et refusant de se montrer aux soirées mondaines. Non seulement c'était impensable, son père insistant au contraire pour qu'elle ne se montre que d'autant plus désormais que sa main était de nouvelle libre, mais surtout elle n'en avait pas la moindre envie, ni n'en ressentait le moindre besoin. Son fiancé n'était rien d'autre qu'un cocontractant pour elle. Quelqu'un qui aurait un jour une place dans sa vie, mais qui avant cela n'était qu'un nom auquel elle devait un certain respect. Libérée de son engagement par l'intervention de la faucheuse, elle ne voyait presque pas la différence. « J'ai entendu dire que vos familles avaient su trouver une solution acceptable. » La fausse sympathie avait disparu, elle avait une femme d'affaire face à elle, qui tâtait le terrain pour de futures alliances. Exactement ce qu'elle était censée faire elle aussi. Alesya retint une grimace en songeant à la "solution" qui selon elle était presque scandaleuse. Un héritier de seconde main, pour sa sœur aînée, difficile de voir ce qui était acceptable dans tout ça. Elle hocha la tête pourtant, affectant une joie dont elle était absolument dépourvue et annonçant la merveilleuse nouvelle des fiançailles de Calixte à Briséis. Et comme si elle avait su lire dans le léger sursaut des lèvres menues de la Black alors qu'elle esquissait un sourire à l'intention de la vieille sorcière, Dawn apparu soudain, l'attrapant par le bras, non sans avoir salué parfaitement son interlocutrice. La Blackwood avait toujours eu ce don, d'être là quand il le fallait et discrètement, d'une légère pression de ses doigts fins sur la peau nue de l'autre vipère, Alesya le lui fit savoir.


« Alesya Black » Le professeur s'approche de sa rangée, lançant les deux rouleaux de parchemins qu'elle a rédigé sur la table en face de l'adolescente. « Très bon travail comme d'habitude, Optimal. » Un vague sourire vient étirer les lèvres de la brunette alors qu'elle récupére son devoir ses yeux scannant les quelques remarques mises en marge par le professeur de métamorphose. C'est peut-être la matière où elle a le plus de facilité, le moins besoin de travailler avec acharnement pendant des heures. « Lucy Callahan, médiocre j'en attendais mieux de vous. » fait le professeurs en revenant vers la rangée de la brunette et tendant sa copie à sa voisine qui pousse un soupir presque inaudible. Alesya ne la connait pas: elle ne fait pas partie de la liste mentale qu'elle s'est faite de personnes à approcher, de personnes que son père approuverait. Au contraire, jolie rouquine, la Poufsouffle est aussi une née-moldue. Tout ce qu'elle est censée abhorrer. Est-ce mal pourtant de n'avoir pas envie de se moquer de son échec ?  « J'ai vraiment essayé cette fois, mais j'y comprenais rien. » l'entend-elle marmonner une fois que l'enseignant a le dos tourné. Elle retient à grand peine un sourire compatissant. « Tu voudrais pas m'expliquer ça ? » demande-t-elle alors, visiblement bien téméraire. Les prunelles chocolat de la Black brillent de surprise un court instant. L'autre ne sait-elle pas qui elle est. Ignore-t-elle pas qu'elle ne devrait pas — aux dires de la plupart de ses camarades certainement — lui faire confiance ? Alesya est bonne en cours, très bonne, si bien qu'on l'accuse de triche, quand elle ne doit pourtant ses notes qu'à un labeur digne de n'importe quel blaireau. Mais Alesya n'a pas leur gentillesse, pas si on en croit la plèbe de Poudlard, non Alesya c'est une princesse dans sa tour d'argent, qui s'entoure d'un cercle restreint et daigne à peine adresser la parole aux autres.

Elle est flattée pourtant. Elle baisse les yeux. La réponse doit être évidente; Alesya n'aide que ses amis et elle ne peut être amie avec elle. Elle n'a même pas le droit de se demander si elle en a envie, si elle veut rendre service, si elle veut découvrir autre chose que ce qu'elle connaît, que ce monde tiré à quatre épingle. Elle veut quitter les planches de la pièce sans fin qu'est sa vie et voir ailleurs. Elle ne veut pas être une Marquée, elle ne veut pas être de ceux qui attaquent des élèves innocents à Pré-au-Lard. Elle frissonne, repense à l'état dans lequel elle a retrouvé Dawn ce soir-là. Si seulement elle n'était pas rentrée au château après l'avoir perdue dans la foule. Elle n'aurait sûrement rien changé à l'affaire, mais peut-être se serait-elle sentie moins coupable si elle aussi avait été blessée. Elle relève la tête, tout le monde range ses affaires le cours est terminé. Lucy n'ose pas la regarder, elle a du prendre son silence pour un non. Un vague sourire étire ses lippes et avant qu'elle n'ait pu se retenir elle ose « Je veux bien t'aider.  » Premier acte infime de rébellion ou simple impulsion ? «  Moyennant paiement.  » ajoute-t-elle pour faire bonne figure. Mais ce qu'elle requiert de Lucy avant tout c'est un silence absolu, surtout que cet altruisme soudain ne s'ébruite pas.

   

   



Dernière édition par Alesya S. Black le Mer 6 Avr - 0:18, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA PRINCESSE ADOPTÉE

LA PRINCESSE ADOPTÉE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/09/2014
+ PARCHEMINS : 5009
+ LOCALISATION : au pays de la débauche /pan/ non celui des livres, de la magie

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 15:09

Y en a qui vont être contente :siffle:
Pour ma part, je vote pour la belle Alexandra Daddario elle à tout de la beauté d'une Black :bave: enfin ce n'est que mon avis.
Sinon bienvenue & courage pour ta fiche :super:

_________________
Only you can set my heart on fire.
Tu es la seule chose que je veuille toucher, j'ignorais que cela pouvait signifier autant. Tu es le danger, je m'en moque car je n'ai jamais été aussi bien. ✻ “ Suis-moi dans le noir, laisse-moi t'emmener au-delà des satellites. Tu pourras voir le monde que tu as ramené à la vie. Alors, aime-moi comme tu sais le faire touche-moi comme tu sais le faire, qu'attends-tu ? ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 17:20

Super choix de scénario, très très attendu, j'espère que tu seras la bonne. :ah:
Je vote aussi Alexandra. Elle a de ces yeux. :bave:
Bienvenue et bon courage pour ta petite fiche. :luv:

_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 19:55

Merci beaucoup pour votre accueil et vos avis :ow: :luv:
j'espère aussi être la bonne :pls:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 20:07

HIIIIIIII :love: :love: :love: :luv: :bsx: :luv: :lovee: :lovee: :nom: :luuv: :gnii: :keur: :luuv: :keur: :nom: :gnii: :luuv: :luuv: :gnii: :cook: :lèche: :keur: :lovee: :love: :luv: :bsx: :nia: :nia: :lovee: :gnii: :keur: :pls: :luuv: :pls: :nom: :gnii: :pls: :keur:

TU ES LAAAA :luv: :luv: :pls: :pls: :pls: :pls: :keur: :keur: :keur: :keur: :keur:
BIENVENUUUUE :luuv: :luuv: :luuv:

Ouuuh comme je suis contente de te voir enfin parmi nous avec ma belle Alesya :ow::ow::pls::ow:
Comme je te l'ai dit par mp Adelaide Kane ou Alexandra Daddario me vont à la perfection pour l'avatar, tu peux prendre celle avec laquelle tu es la plus à l'aise :pls:

Bon courage pour ta fiche, tu te doutes que j'ai hâte de la lire, surtout que le début est très prometteur ! :ow:
A la moindre questions tu sais où me trouver :love::heart:

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 20:36

Adélaide Kane va si bien à Alesya. :*o*:

Sinon dans les deux autres choix je vote également pour les yeux d'Alexandra Daddario !

Bienvenue ici. :love:

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. © Joy


Surprise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 21:22

Dawnette — j'ai trop hâte de jouer le Dawnesya :ow: :yes: merci pour ton superbe accueil, je suis ravie que le début te plaise, j'espère que la suite ne te décevra pas :nia: dawnika
Zacharius — merci :heart:

après réflexion je garde Adelaide, c'est elle qui ressemble le plus à Lily Collins et elle correspond si bien au personnage :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Mer 23 Mar - 23:05

Plus qu'heureux que tu gardes Adélaïde ! :larmes:

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. © Joy


Surprise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Jeu 24 Mar - 0:34

Ravie de faire un heureux :huhu: :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA BLESSURE DE L'INSOMNIE

LA BLESSURE DE L'INSOMNIE
+ SORCIER DEPUIS LE : 24/01/2013
+ PARCHEMINS : 358
+ LOCALISATION : Principalement dans l'enceinte du château de Poudlard depuis septembre dernier

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Jeu 24 Mar - 18:27

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH :ow: :ow: :ow:
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE BELLE-SOEUR!!!!! :yes: :yes: :yes: :yes:

Comme je suis contente de te voir arriver parmi nous!! On va avoir pleins de choses à jouer ça va être top!! Si tu as des questions ou juste pour peaufiner notre lien, tu n'hésites pas à venir canarder ma boite à MP!!!!!! :lovee:

_________________
But now I realize, It was always you
Can't believe I could not see it all this time
Woke up sweating from a dream ❁ With a different kind of feeling ❁ All day long my heart was beating ❁ Searching for the meaning ❁ Hazel eyes ❁ Now I know why my heart wasn't satisfied ❁ It was always you


Supers Détectives : "W&S" :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MONSIEUR PILE OU FACE

MONSIEUR PILE OU FACE
+ SORCIER DEPUIS LE : 19/04/2015
+ PARCHEMINS : 258
+ LOCALISATION : londres.

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Dim 27 Mar - 10:30

Bienvenue parmi nous miss Black :huhu:

_________________
no name
A qui peut se vaincre soi-même, il est peu de chose qui puisse résister. Louis XIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Lun 28 Mar - 16:53

uuuuuh mademoiselle Black !

Bienvenue ! Je sens que nous allons surement nous croiser dans les couloirs du chateau ou dans notre salle commune ;)

Bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Dim 3 Avr - 15:24

Merci à vous :luv: :nia: :yes:

Ezra — mes trois neurones ont mis deux bonnes minutes à comprendre que ton DC était Calixte :ouf: hâte de jouer tout ça :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Dim 3 Avr - 19:52

J'arrive après la bataille mais mieux vaut tard que jamais... Embarassed Je te souhaite la bienvenue parmi nous, en espérant que tu te plaises ici ! :heart: :*o*:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   Lun 4 Avr - 23:11

Merci beaucoup :*o*: :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: alesya ≈ harder than hell   

Revenir en haut Aller en bas
 

alesya ≈ harder than hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des présentations-