FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Ven 12 Fév - 21:37


DOSSIER DU MINISTÈRE DE
Joan Molly Swanson


   

   
   
NOM : Ton patronyme, c'est Swanson. Oui, comme le fleuve d'Alaska; et même s'il n'a absolument rien à voir avec ta conception, il est toujours plus impliqué que ton père. PRÉNOMS : Ta mère t'avait appelé Molly, mais depuis que tu t'es exilée en Écosse et que tu n'as plus aucun contact avec elle, tu as préféré en changer pour Joan. AGE : Tu es née à la saison mourante, il y a 26 années de cela. POSTE : Secrétaire à Sainte-Mangouste. Répondre au téléphone, noter les rendez-vous, accueillir les patients avec un sourire de potiche... tout ça, c'est à ta portée, ma petite Joan. Et c'est surtout le seul métier honorable qui te ramène assez de blé pour pas te faire expulser de chez toi. ÉTAT CIVIL : Célibataire, malgré les promesses d'un sombre crétin que tu aurais suivi jusqu'au bout du monde. PURETÉ DU SANG : Mêlé, mais... de très loin, tu le jures. ANCIENNE MAISON : Poufsouffle, quelle idée. Toi ma Joan, tu vis pour la provocation, la fiesta, l'adrénaline... Faut-il que tu te mutiles pour que les gens comprennent enfin que du sang rouge coule dans tes veines ? ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle, point. CAMP : Devenue mangemort pour les beaux yeux d'un opportuniste, tu fais ton boulot. Chasser les têtes pour te mettre à l'abri a toujours été ta meilleure technique. PARTICULARITÉ : Rien de bien spécial, à part peut-être ton sens du sarcasme ?
   

   
Votre personnage trouve par hasard la pierre de résurrection, l'une des reliques de la mort ! Que décide t-il de faire ?
Ton regard butes à deux reprises sur l'objet; il t'intrigue et t'appelle, parvenant à se faire paraître comme un pendule miroitant aux reflets hypnotisant. Discrètement, tu t'accroupis à ses côtés; pierre soigneusement polie arborant la couleur de la mort, puis tu l'examines minutieusement. Véritable trouvaille ou simple leurre ? La sensation de froid que tu ressens lorsque tu serres ses arêtes au creux de ta main te fait rapidement comprendre que tu es désormais possesseuse d'une relique de la mort. Les battements de ton cœur s'accélèrent, ton regard reste fixé sur ton poing fermé, ta respiration se fait de plus en plus saccadée... Tu te sens en danger, tu sais qu'on viendra te chercher, et peut-être même que tu finiras torturée par tes confrères pour qu'ils puissent se l'accaparer; mais tu ne te laisseras jamais faire Joan, jamais. D'un dernier coup d’œil, tu vérifies que personne n'a pu te voir et tu fourres la pierre dans la poche de ton manteau avant de filer tête baissée. Que vas-tu en faire ? Tu n'as aucune idée de la réponse à cette question, mais une chose est sûre, comptes la garder précieusement; hors de question de la donner bien sagement à ton maître. Si cette pierre s'est trouvée sur ton chemin, il s'agit de ton destin, et certainement pas du sien.

   ✎ Votre personnage tombe sur un moldu malmené par des sorciers au détour d'une rue, que fait-il ?
La situation aurait pu te faire jubiler, t'amuser au point que tu ailles toi-même terminer le travail de ces veracrasses en quête de pouvoir, mais ton visage reste fermé. Le travail d'équipe ? Très peu pour toi. Tu agis seule, comme tu l'as toujours fais, et voir ces abrutis imposer publiquement leur pouvoir par la crainte a tendance à t'agacer. Mains dans les poches, les paupières lourdes, tu observes la scène. Adossée à un mur, tu attends patiemment qu'ils aient terminé leur petit jeu. Cigarette au bec, tu caresses ta baguette à l'aide de ton pouce, te retenant non sans peine de la pointer sous leurs nez tous plus gros les uns que les autres. Malmener un moldu ? Très bien, il faut dire que c'est de bon goût; après tout, Voldemort leur donnera peut-être un bon point, qui sait ? Mais agir comme des enfants au beau milieu d'une rue éclairée, semer la panique alors même que vos rangs ne sont pas assez importants pour assumer une quelconque déclaration de guerre ? Oh Joan, si seulement tu pouvais tous les réduire en miettes, moldu et pro sang-purs immatures...

   ✎ Le Ministre de la magie propose à votre personnage de tout quitter pour devenir son conseiller personnel. Accepteriez-vous la proposition ?
Quitter ton poste de bêtasse à Sainte-Mangouste, ton appartement miteux et ton salaire à peine passable pour intégrer les plus hautes sphères du ministère ? Tu signes immédiatement, pas le temps de niaiser. En plus de t'accorder une qualité de vie des plus enviables, ce fichu ministère te donne l'opportunité de leur rentrer dans le lard. Le plus jouissif, c'est que tu n'auras même pas besoin d'écraser la pointe de ta baguette sur leur poitrail dodu, non, juste quelques mots précautionneusement choisis feront l'affaire. Quoi de mieux que d'être intégrée dans différents camps après tout ? Tu travailles pour ton propre compte, et tes affaires ne sont pas celles des autres. Conseiller le Ministre de la magie en personne pourrait t'ouvrir de nombreuses portes, faciliter la mise en place de tes plans, te mettre à l'abri d'une quelconque menace et surtout, te permettre de modeler le monde magique de la façon dont tu l'entends. L'assassiner pour prendre sa place ? Ça aurait pu être tentant si tu avais voulu léguer la place à ton maître, mais ce n'est pas le cas. Tu agis dans l'ombre, loin des regards, loin des accusations, mais tes décisions seraient aussi importantes que l'oreille à laquelle tu les murmurerais.

   ✎ Amour, richesse, célébrité ou sagesse : qu'est ce qui intéresse le plus votre personnage ?
La sagesse ? S'il y avait ne serait-ce qu'une once de sagesse en toi, ça se saurait ma pauvre Joan. Bien loin de rechercher une telle vertu, tu te contentes de sauver ta peau; par tous les moyens. L'amour ? HA ! Une absurdité. On ne t'y prendra pas deux fois. Être célèbre ne t'attires pas plus que l'anonymat ne plairait à des fanfreluches comme Gilderoy Lockhart. Non, toi ton truc, c'est le fric. Tu n'agis que pour ton propre compte, loin de tout élan de solidarité, loin de tout complot malfaisant, et surtout loin des projecteurs. Tu pourrais faire bien des choses par cupidité Joan; te comporter comme une secrétaire écervelée, t'exiler dans un autre pays, rester loin des gens, enfreindre les règles, intégrer un groupe extrémiste avide de reconnaissance et de pouvoir, t'emparer de quelques âmes... bref, tu pourrais porter la cape de n'importe quel antagoniste pour assurer ton indépendance et ta survie, Joan.
   

   
PSEUDO : Jiyel. AGE : 22 ans. PRÉSENCE : Active. AVATAR :

Code:
[b]KRYSTEN RITTER[/b] [color=#c24132]◊[/color] Joan M. Swanson

COMMENT AS TU DÉCOUVERT LE FORUM : Une petite taupe m'a aiguillée. UN PETIT MOT POUR LA FIN : J'suis pas vraiment douée pour les discours. Alors voilà, un smiley devrait suffire.  :lama:

   



Dernière édition par Joan M. Swanson le Mer 17 Fév - 0:00, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Ven 12 Fév - 21:37


Tell me your Story
Highway to Hell

   

   
Escape. Du haut de tes vingt ans, fraîchement diplômée de ton école de magie, tu ne rentreras pas chez toi Molly. Tu ne verras plus jamais le visage de ta mère, pas plus que tu n'auras vu celui de ton père pendant toutes ces années car déjà tu te fais appeler Joan pour mieux préserver ta fuite. Non, tu préfères suivre le seul visage qui t'importe réellement aujourd'hui, celui d'Angus. Ça fait maintenant deux ans que tu le fréquentes, deux longues années que tu l'aimes et qu'il te ronge corps et âme. Tu ne peux plus attendre Joan, tu as promis de le suivre, de passer tout ton temps libre fraichement acquis à ses côtés, d'adhérer a l'espèce de secte dont il ne cesse de te vanter les mérites; ce-même groupe qui te permettrait de te débarrasser de la racaille que tu as du supporter toutes ces années, au sein de la maison aux couleurs du soleil. Sourire, faire semblant d'apprécier ton entourage, te faire passer pour l'idiote que tu n'es pas... ça a beau paraître ridicule, mais c'est ta spécialité. Tes sarcasmes finiront par avoir raison de toi; ils t'ont déjà glissée d’innombrables fois dans le pétrin, ont failli te faire expulser de Poudlard tant ton insolence outrait le corps professoral. Mais tu t'en fiches Joan, parce que tu es une femme forte et indépendante, tu n'as besoin de rien pour prouver aux yeux du monde que tu vaux plus que toutes ces sorcières de pacotille... Rien ne peut t'atteindre, mon enfant, rien ni personne, sauf Angus.

***

Voilà maintenant cinq ans que tu arpentes les villes d’Écosse en compagnie d'Angus, accomplissant depuis peu diverses missions pour le compte de Tom Jedusor, que tu te refuses d'appeler Voldemort car ce surnom t'arrache toujours un rictus moqueur. C'est un sorcier puissant, certes, il te l'a déjà prouvé à de multiples reprises, mais tu n'as pas peur de lui Joan, car tu sais que tu fais du bon boulot. Angus ne jure que par lui et on pourrait même croire, parfois, qu'il tente de cacher sa peur; et lorsque ça arrive, tu plantes tes prunelles noires dans les siennes, dont le bleu ne cessera jamais de te rappeler la fougue de l'océan, et tu fronces doucement les sourcils, l'interrogeant du regard, cherchant à trouver au fond de ses yeux ce qui l'effraie à ce point. A-t-il des ennuis ? Est-ce qu'il te ment ? Tu le sais, tu le sens, quelque chose se trame et rien de bon ne risque de t'arriver. Alors tu prends son visage entre tes mains, son si beau visage orné d'une longue chevelure châtaigne, dépassant même la tienne, que tu as du mal à dresser, et tu déposes un doux baiser sur ses lèvres charnues. Il a toujours la même manie de déglutir, et de te rendre timidement ce baiser qui ne présage que des adieux; si seulement il y en avait eu.

***

Tu te réveilles seule au beau milieu de ton appartement miteux, situé dans les combles d'une vieille bâtisse poussiéreuse de Londres, car même ton salaire de secrétaire ne te permet pas de te cacher plus convenablement de tes prédateurs. Ton crâne cogne et te brûle, tu as encore rêvé de lui, cauchemar incessant et images frôlant l'obsession. Cela fait maintenant sept mois qu'Angus t'a planté en sacrifice à celui qui l'effrayait tant, sept longs mois qu'il a pris la fuite sans demander son reste, et tu revois encore son regard dépité, les larmes de sueur qui perlaient le long de ses tempes, les tremblements qui prenaient d'assaut sa main crispée sur sa baguette... Tu revois encore le rayon verdoyant qu'il propulsait droit vers ta poitrine alors que tes yeux s'écarquillaient d'une telle trahison. Et lui, Jedusor, il riait ouais, il jubilait Joan de voir devant lui l'amour s'envoler au même titre que ta bienveillance. L'amour n'existe pas. Il n'existe plus. Et tu dégaines à ton tour, te protégeant de l'amant pernicieux préférant sauver sa peau plutôt que ton âme; et tu t'acharnes, avançant d'un pas déterminé vers lui, ce lâche dont les pieds s'entremêlent à mesure que tu t'approches de lui; reculant à tâtons devant ton visage déformé par la grimace que la colère a fait naître sur tes traits habituellement si délicats. Et d'un geste vif, tu enfonces dans sa poitrine la lame qui se cachait dans la manche de ton manteau de cuir noir; tu la tournes lentement, ton regard impénétrable toujours planté dans le sien qui semble te supplier de le pardonner. Il ne mérite pas la mort qu'il s'apprêtait à te donner non, et tu préfères l'humilier en lui donnant une mort des plus banales, que n'importe quel moldu aurait pu lui asséner. Pas une seule larme ne viendra humidifier ta joue à cet instant, tu te le promets; et ton sourire -quoiqu'hésitant- vient effacer ce souvenir qui de toute façon, viendra à nouveau troubler ton esprit la nuit suivante.
   

   



Dernière édition par Joan M. Swanson le Mer 17 Fév - 0:27, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Ven 12 Fév - 21:45

Wow ! Je connais pas ton avatar, mais elle est vraiment jolie :*o*: Puis, j'ai l'impression qu'elle colle vraiment bien à une mangemort. :yes: Bienvenue par mi nous et si tu as la moindre question, le staff est là pour toi. :love: Oh et surtout, bon courage pour ta fiche. :ah:

_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA PRINCESSE ADOPTÉE

LA PRINCESSE ADOPTÉE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/09/2014
+ PARCHEMINS : 5009
+ LOCALISATION : au pays de la débauche /pan/ non celui des livres, de la magie

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Ven 12 Fév - 21:48

Comme Lumen je ne connais pas l'avatar mais elle est vraiment mimi :*o*:
Sinon bienvenue & courage pour ta fiche :super:

_________________
Only you can set my heart on fire.
Tu es la seule chose que je veuille toucher, j'ignorais que cela pouvait signifier autant. Tu es le danger, je m'en moque car je n'ai jamais été aussi bien. ✻ “ Suis-moi dans le noir, laisse-moi t'emmener au-delà des satellites. Tu pourras voir le monde que tu as ramené à la vie. Alors, aime-moi comme tu sais le faire touche-moi comme tu sais le faire, qu'attends-tu ? ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Sam 13 Fév - 15:04

Moi je la connais très bien et je l'aime !!!! C'est Jessica Jones ! Et Jane dans Breaking Bad ! Bref gros love !

Bienvenue :luv:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CHAT DU CHESHIRE

CHAT DU CHESHIRE
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/02/2015
+ PARCHEMINS : 581
+ LOCALISATION : londres.

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Dim 14 Fév - 15:46

Oh le bon choix d'avatar, j'adore :*o*: :luv: En plus une mangemort ! dawnika
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche !

_________________
MY PAST DOES NOT DEFINE ME. MY CALM MAKE A STORM. MY INNOCENCE IS NOT MY IGNORANCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLUME A PAPOTE

PLUME A PAPOTE
+ SORCIER DEPUIS LE : 05/12/2015
+ PARCHEMINS : 246
+ LOCALISATION : Un pupitre de la Gazette du Sorcier.

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Dim 14 Fév - 19:59

KRYSTEN RITTER !
Je suis en amour avec cette actrice depuis « Confessions d'une accro au shopping » !

Allez, la grosse bise de bienvenue à toi!
On espère que tu vas te plaire des masses parmi nous!

_________________

Everyone has a story.
« If you ever find yourself in the wrong one... leave. »
« [...] les hommes ne se sont jamais accommodés d’événements hors-cadre et inexplicables; ils ont toujours eu soif de comprendre l’ordre sous-jacent dans le monde.» – S.Hawking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Dim 14 Fév - 20:59

Officiellement bienvenue jolie Joan ! :love:

Si j'avais un peu de mal avec l'actrice avant maintenant je l'aime de plus en plus :ow: alors je suis contente que tu l'ais choisie je pense que tu vas le faire l'aimer encore plus :*o*:

En tout cas bon courage pour ta fiche, le début est prometteur alors j'ai hâte de voir la suite ! :yes:
Hésite pas si tu as d'autres questions ! :keur::keur:

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Dim 14 Fév - 21:37

Ceci est un double post honteux mais il fallait que je partage mon amour pour le choix du nom de famille :yes::yes::yes:

Ron Swanson est vraiment le meilleur, alors ton personnage ne peut que être super cool avecun nom comme ça dawnika


_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Dim 14 Fév - 22:05

Merci à toutes et à tous pour l'accueil les enfants ! :keur:
J'avance doucement mais sûrement sur ma fiche, et j'espère que Joan saura vous convaincre !

Lumen. J'aime tellement cette actrice ! Je l'ai découverte dans quelques petits films pas très connus à vrai dire ! Elle avait des rôles de nana à la fois drôle et complètement blasée... Et j'ai pris mon inscription sur DP comme prétexte pour commencer la série Jessica Jones, que j'adore déjà. :luv:  Merci en tout cas de t'être empressée sur ma fiche, ça fait plaisir ! :keur:

Lorelei. Héhéhé, quand tu la verras dans ses films et séries, tu n'emploieras plus le terme "mimi" je pense ! Même si, quand on ne la connait pas ça peut être compréhensible. Huhu. :oups: Merci beaucoup pour les encouragements ! Je ferai de mon mieux. :keur:

Briséis. Vous me faites une série de noms plus originaux les uns que les autres ou comment ça se passe ? Je fais finir par culpabiliser ! :morph: Ravie que Krysten te plaise à ce point ! C'est réciproque envers Lily ! :yes: :keur:

Mickey. Oh, un futur confrère, hein ? :luv: Merci pour l'avatar et pour l'accueil ! J'ai hâte de rejoindre vos rangs, cher monsieur au prénom de souris. :*o*: :keur:

Willem. Oh, ça sent le québécois à plein nez par ici ! Tu me diras, j'adore dire "tomber/être en amour" alors bon... Je pourrais pratiquement l'être aussi si je voulais, mouhaha ! :yay: Vraiment ravie que mon choix te plaise, vraiment... :pls: :keur:

Dawn. Han, elle montre bien l'exemple la petite ! :morph: J'espère que je saurai te faire apprécier Krysten autant que moi (et Briséis, et Willem...) :nom: Tant d'enthousiasme pour ma personne ahaha, je suis réellement flattée pour tous ces compliments et encouragements ! J'ai vraiment hâte de terminer ma fiche, même si je prends mon temps pour ne louper aucun détail. :keur:

---

En gros, un énorme merci à vous ! Et... j'aime mettre des cœurs à tout le monde mais vous avez du le remarquer !

DU LOVE, ET DES CRÊPES ! (parce que c'est bon les crêpes...)
:lovee:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Lun 15 Fév - 10:04

Bienvenue sur DP, et bon courage pour ta fiche !

Mes voisins du dessus ont déjà tout dit ! Mais excellent choix de personnage, d'avatar, itou itou ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Mer 17 Fév - 13:39



Félicitations, tu intègres le monde magique

Merci encore pour les petites modifications :love: Comme je te l'ai dit j'ai adoré lire ta fiche, ton utilisation de la seconde personne rend ton récit plus vivant sans en faire trop, tu as su trouver le ton juste et c'est vraiment très agréable :ow: J'aime déjà cette petite Joan, elle a l'air d'avoir un sacré caractère et je vais bien avoir envie d'un lien :huhu::keur:

Tu deviens un sorcier accompli qui n'a plus besoin de l'enseignement de qui que ce soit. Tu as un travail, tu subviens à tes besoins et tu fais ce dont tu as envie. Tu as une vie magique !
Avant de t'engager dans une course folle pour arriver à l'heure à ton travail, saches que le membre est qui tu es jumelé est Jaina L. Greyback. Elle prendra contact avec toi prochainement.

/!\ Le récapitulatif de personnage est obligatoire, ce devra même être l'un de tes premiers posts sur le forum. Tu le feras dans ce sujet, à la suite des autres. N'oublies pas que ce dernier devra être régulièrement mis à jour pour faciliter l'aperçu de ton personnage. Enfin penses à voter aux tops sites du forum ;)
Afin de t'aider dans tes premiers pas, voici une liste des portoloins utiles :
Tu te trouveras des amis et des ennemis dans la partie relations. Pour commencer à écrire ton histoire, tu peux aller voir la liste des rps. Bien sûr tu peux aussi faire gagner des points à ta maison, pour voir de quelle manière il te suffit d'aller , et pour les signaler c'est ici.



_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Mer 17 Fév - 13:55

OH MON DIEU
Accélération du rythme cardiaque, augmentation de la sudation et syndrome du sautillement dans toute la pièce ....

Petite, vilaine, terrible cachottière. :yes: :*o*: :yess: :bsx: :omg: (j'pourrais continuer longtemps mais j'aurais peur de t'effrayer).

JE SUIS TROP CONTENTE QUE TU SOIS LA AVEC NOUS. Bienvenue et plein de bonnes choses pour la suite.  Ton personnage est awesome et j'suis persuadée que #Joreen a autant d'avenir que feu #Norali :heinsuspect:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Mer 17 Fév - 14:50

Elias. Merci beaucoup pour l'acceuil et les petits compliments ça fait plaisir ! :pls: :keur:

Maureen. HIIIII ! J'avais tellement hâte de terminer ma fiche ! De un pour ne pas vous laisser le temps de deviner qui j'étais, et de deux pour lever le masque au plus vite ! :luuv:  Bizarrement, j'espère que Joreen en aura encore plus que Norali, vu comment ça s'est terminé ! :morph: Mais AAAH, je suis trop contente d'être avec vous ici ! Et j'ai hâte de commencer à jouer Joan ! :gnii:

Dawn. Merci pour la validation ma belle ! :nom: Ravie que mon utilisation de la seconde personne te plaise ! Les gens ont souvent du mal avec ça huhuhu... :oups: Oh et, je suis assurément pour un lien ! :keur:

Maintenant, je vais m'occuper de la paperasse ! :euuh: (et cette chose est mon nouveau smiley préféré !)

DU LOVE, DU LOVE ! :lovee:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS

LA NÉBULEUSE DES SENTIMENTS
+ SORCIER DEPUIS LE : 11/01/2016
+ PARCHEMINS : 516

Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   Mer 17 Fév - 16:11

OH MY FUCKING GOD.

Ceci est mon message de bienvenu pour toi.

:string: :string: :string: :string: :string: :string: :string:

Vile cachotière ! Willem prend en de la graine, en voilà une qui nous a bien berné !
Que j'aime tes personnages, que j'aime déjà Joan. Trop d'amour pour ta personne mon poulet.

:lovee:

_________________

"Why does a wise man take leave of his senses? Where is that fine line where sanity melts? When does intelligence give way to madness? A moment comes when a man becomes something else…" Jekyll & Hyde. ©️ Joy


Surprise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joan, faut-il aimer pour déjouer la mort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dimitri - Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour.
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» Faut-il aimer pour compter... [PV : Ilyas]
» Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des présentations-