FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Sam 31 Oct - 13:19


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent.
Avec Caroline




Le cours d'Histoire de la magie ne m'a jamais vraiment intéressée mais j'y assisté bien évidemment car je n'avais pas le choix mais aussi car la prof n'était pas trop sévère et que sa façon d'expliquer était plutôt agréable et compréhensible. Je suis en ce moment même dans son cours, j'ai la tête appuyé sur mon  poing et je regarde dehors, il fait d'ailleurs assez beau. Je gribouille des petits dessins sur ma feuille de brouillon ainsi que sur ma main, des petits symboles par-ci par-là rien de bien intéressant non plus. Katherine est juste à coté de moi, elle aussi elle a l'air de s'ennuyer ou peut-être que je me trompe, je détourne alors mes yeux de celle-ci et essaie de m’intéresser à ce que dit la professeur.  Mais j'échoue, tant pis, c'est trop lent et ça à peu d’intérêt enfin bien évidemment pour moi, c'est de la culture et je l'ai déjà, ce n'est pas pour me vanter mais mon père si connaissait bien et il m'a déjà tout dit, enfin ce qui est intéressant. Je retourne alors à ma favorite occupation dans ce cours : les gribouillis. je réfléchit quelques instants puis je regarde attentivement la professeur, elle parle et elle parle, elle sourit, elle parle pus elle marche vers son bureau et inversement, c'est un cycle qui se répète indéfiniment toute l'heure, comme une machine. Bon c'est vrai je critique souvent cette prof' mais je n'ai rien contre elle, elle est même très bien, je l'aime beaucoup, c’est dommage qu''elle enseigne cette matière. En plus de ça elle est jolie, sympathique, presque parfaite, j'espère que je lui ressemble.... Voilà occupation de la minute, éloge sur ma professeur, Caroline Sangster, enseigne l'Histoire de la magie. Je me retourne finalement vers Katherine, une super pote, malgré les tentions entre ma sœur et elle, on a réussi à trouver un point d'entente, Kathy a fort caractère mais je l'adore, c'est ma copine de classe quoi. je finis par l'appeler en murmurant :
-Kathy, Kathy, Kathy.....
Elle se retourne enfin, je lui souris et lui demande d'attendre, j'écris un mot sur un papier et lui tends, elle le prends. C'est pas en mon habitude de glisser des mots en douce pendant le cours, même pas du tout mais là je m'ennuyais trop, bon il m'est arrivé de le faire quand j'étais à côté d'Alex mais là c'est différent.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Dim 8 Nov - 17:59


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Malia Calloway


Cours avec les 4èmes années pour cette heure-ci. Si ce n'est pas la pire des classes, c'est au moins l'une des pires. Ils sont complètement désintéressés par ce que je peux bien leur enseigner et j'ai l'impression qu'ils cherchent par tous les moyens de me le faire comprendre. Pour eux, ils n'ont pas encore leur BUSES cette année et leur orientation ne commence que l'année suivante. Mais au moins, ils ont l'avantage d'être moins bruyants que les 2èmes ou 3èmes années. Généralement, pour éviter l'ennui, que ce soit pour les élèves mais aussi pour Emma, je fais des activités ou des travaux pratiques pour rendre plus "amusante" la matière. Mais aujourd'hui... On peut dire que c'est un jour sans.
Hier j'ai embrassé Seth. Cette phrase tourne en boucle dans ma tête depuis ce matin. Je ne sais pas encore pourquoi j'ai fait ça, et pourquoi j'ai tellement envie de retrouver ses lèvres. Je ne sais pas non plus pourquoi je lui ai pardonné soudainement tout ce qu'il avait pu dire sur Teruki ou sur moi l'autre jour. Tout ce que je sais, c'est qu'il m'a sauvé la vie, et que nos regards en coin et que nos discussions ont fait que je l'ai embrassé.
Je soupire et raconte comment Salazar Serpentard a créé la Chambre des Secrets. D'un coup de baguette, j'inscris sur le tableau un dessin grossier de la Chambre des Secrets avec un monstre à l'intérieur. Cette Chambre m'a toujours intéressée et captivée et quand j'étais élève, un soir, on était allé trouver la Chambre avec Lukas et Josh. Sans succès, évidemment !
Je jetai un coup d’œil à la classe : la plupart regardait à l'extérieur de la classe, où il faisait un beau soleil d'avril. D'autres me regardaient mais semblaient avoir l'esprit ailleurs. C'est alors que mon regard se posa sur Malia Calloway qui faisait passer "discrètement" un mot à Katherine Eisenberg. Je soupirai et haussais la voix :

- Miss Eisenberg, voulez-vous bien me donner ce mot ?

La Gryffondor, d'abord surprise puis résignée, se leva et s'avança vers moi. Elle me déposa le mot dans la main et je la remerciais. Je regardais Malia, alors que Katherine allait se rasseoir.

- Malia, tu viendras me voir à la fin de l'heure,
dis-je d'un ton sec et sans appel.

Je poursuivis mon cours le reste de l'heure et quand la sonnerie retentit, je vins me mettre devant mon bureau. Appuyée contre, j'attendais la jeune Gryffondor.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Dim 15 Nov - 10:32


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Caroline Sangster


Mon cœur ne fit qu'un tour, génial, c'était la première fois que je glissais un mot à quelqu'un en cachette et voilà que je me faisais prendre. Je soupirai, pas parce que la professeur avait récupéré le mot sur lequel il y avait marqué un truc banale mais parce qu'elle m'attendait à la fin de l'heure.... Et là tout d'un coup, les minutes s'accélèrent, je ne m'ennuyais pas, oh que non, au contraire je stressai. Pourquoi voulait-elle me voir ? Avait-elle lu le mot ? Attendait-elle le moment où j'allais faire une bêtise pour me coincer ? Cette prof n'était pas net, c'était la première fois que je faisais ça et là elle peut être sur que je ne le referai pas. Pourquoi aussi j'ai fais ça ?! Je ne m'en rappelle même plus, je m'ennuyais certainement, j'aurai du continuer à gribouiller sur mes mains et faire passer des mots seulement à Alex... Là je ne me serai pas fait prendre, oui Alex et moi on était des pros pour ça, qu'est-ce qu'on s'amusait, mais maintenant c'est plus vraiment pareille, je regrette ce qui s'est passé ce jour-là, pourquoi je l'ai embrassé, j'aurai pas dû ! Non, si je n'avais pas fait ça, on serait toujours des meilleurs amis inséparables, il n'y aurait pas eut ce silence gênant entre nous, je regrette vraiment Alex, je voudrai que tu me pardonnes. Voilà à quoi je pensais quand j'étais super stressée, je pensais à Alex, je me sens débiles, je vais devoir aller me justifier devant la prof à cause d'un mot et moi je pense à Alex, n'importe quoi... la fin de l'heure sonne, mince, les élèves se précipitent à l'extérieur de la classe et j'aimerai vraiment être eux mais je ne le suis pas. Kathy me regarde, je lui fais signe de partir, je me rapproche par la suite du bureau et j'attends. Mes mains sont moites, je les serre entre elles et je me fais mal, c'est débile, je me calme et je redresse ma tête, je la mets droite. Le mot que j'avais fait à passer à Kathy était posé là juste là sous mon nez, j'ai envie de le prendre et de le déchirer mais je n'en fait rien. Je prends alors la parole avant que la professeur ne lève la tête vers moi :
- Vous vouliez me parler ? j'imagine que c'est par rapport au mot....
Je me tus en attendant sa réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Jeu 24 Déc - 0:53


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Malia Calloway



...Appuyée contre la table de mon bureau, j'attendais la jeune Gryffondor. Malia était une assez bonne élève. Sans être excellente, elle avait des résultats dans la moyenne et c'était une des seules élèves de cette classe à qui je n'avais rien à dire d'habitude. Mais aujourd'hui, il fallait soit croire que mon humeur se reflétait dans mon cours, soit Malia avait des problèmes personnels pour être aussi inattentive. Oui, évidemment, j'étais toujours obligée de vouloir me mêler de la vie privée de mes élèves. Mais en même temps, nous étions des adultes, et nous les suivions tout au cours de l'année pendant sept ans ! Ce n'était pas rien, et ils étaient sous notre responsabilité. Autant être là pour eux s'ils le désiraient.
Malia s'avança doucement vers moi. Elle semblait très inquiète, très dérangée : elle ne cessait de se triturer les mains et gardait la tête baissée. Puis, semblant prendre son courage à deux mains, elle releva la tête et affronta mon regard. Comment voulez-vous ne pas être attendrie par une petite tête comme celle-ci ? Ce n'est pas comme si c'était une de ses élèves me dérangeant sans cesse en cours et récoltant sans arrêt des mauvaises notes. Je soupirai et desserrai mes bras que je maintenais auparavant croisés sur ma poitrine. Puis, je pris le mot posé sur mon bureau et le lui tendis pour qu'elle le prenne.

- Je n'ai pas envie de savoir ce qu'il y avait d'écrit sur ce bout de papier. Cela ne me regarde pas, commençais-je d'un ton ferme mais doux. En revanche, j'aimerais que tu me dises si tu as des problèmes.

D'un coup de baguette, je refermais la porte de ma salle et passais derrière mon bureau. Je n'avais pas cours pendant une heure et même si la jeune Gryffondor avait cours, il me suffisait d'écrire un bout de parchemin pour l'excuser.

- Assis toi, je t'en prie, dis-je avec un petit sourire pour la mettre à l'aise.

Même si les événements sur le marché de Pré-au-Lard m'avait fait quelque peu perdre confiance en moi, j'essayais de conserver un minimum d'autorités mais d'après l'attitude des élèves, je n'en avais plus beaucoup.

- Tu veux boire quelque chose ? J'ai du thé, du chocolat, du café ?

Je la vis hésiter un petit moment et je la rassurais immédiatement :

- Ne t'inquiètes pas, je te ferais un petit mot de retard... Tu, tu as cours avec qui ?

Après qu'elle m'ait donné sa réponse, je partis préparer sa boisson et me servis un chocolat pour moi. Avec mon humeur maussade et mes questions au sujet de Seth qui ne cessaient de tourner en boucle dans ma tête, le chocolat ne pourrait que me faire du bien.

- Bien, alors, je te sens... un peu distraite en ce moment, je me trompe ? commençais-je un peu maladroite. Tu... Tu as des problèmes ? D'ordre personnel peut-être ? Ou bien as-tu un problème tout simplement pour comprendre mon cours ? Auquel cas, il suffit de venir me demander à la fin de l'heure et je me ferai un plaisir de te ré-expliquer...

Après avoir énoncé ces différents points, je réfléchis une petite minute à ce qui pourrait la contrarier. Pourquoi ne pas la comparer à moi-même ? Après tout, si je résumais ce qui me contrariait moi en ce moment, c'était des histoires de cœur et mon incapacité à réagir au marché nocturne.

- Est-ce qu'un garçon te fait tourner la tête ? Ou bien es-tu aussi perturbée par rapport aux événements de Pré-au-Lard ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Jeu 24 Déc - 18:19


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Caroline Sangster



Après ma question, un silence de mort s'installa, génial, je me sentais très mal, mes mains étaient moites et ma tête remplit de pensées en désordre. La professeur attrapa le bout de papier et me le tendis puis rompit le silence pesant en disant qu'elle ne voulait pas savoir ce qu'il y avait écrit sur ce mot, je ne comprenais absolument rien. Mais si elle n'a pas lu le mot, pourquoi veux-t-elle me voir ? Cette question ne resta pas sans réponse longtemps, elle enchaina en me demandant si j'avais des problèmes. Une envie me prise de rire mais je me retins, elle voulait que je lui dise mes problèmes, je savais que cette prof se mêlait de ce qui ne la regardait pas, beaucoup d'élèves le disait mais je n'avais pas pensé qu'elle me demanderait à moi ! Je ne savais pas quoi répondre, une image me traversa l'esprit, moi et elle assis autour d'une table, buvant du thé et en train de nous raconter nos problèmes quotidiens. Je n'arrivais pas à m’ôter cette image de la tête, je répondis finalement au bout de quelques minutes de silence :
- Euh.... quoi ?
Ma réponse était réfléchie, c'était certain mais je ne trouvais rien d'autre à dire. La prof finit par me dire de m'asseoir, j'hésitai un moment puis je m'assis sur la chaise la plus proche. J'eus envie de lui dire après qu'elle est fermé la porte de sa salle que j'avais cours, ce qui était vrai et surtout je voulais sortir d'ici au plus vite. Mais c'était une femme, elle n'avait pas l'air méchante malgré tout l'image qu'elle me torture me traversa l'esprit quelques secondes. J'étais sans exagérer la fille la plus parano du monde de l'histoire de la magie mais je n'y pouvais pas grand chose ces images me traversait l'esprit sans que je ne puisse leur en empêcher.  Elle me proposa une boisson chaude, je me croyais presque dans un salon de thé, et tout naturellement comme je le pensais tout à l'heure, on allait se raconter nos problèmes. Ouai ! Pathétique oui. J'hésitai à prendre quelque chose ou rien, elle avait peut-être empoisonné les brevages ! Je sortis cette idée de ma tête et ne répondis rien, elle me rassura croyant que je paniquais pour mon cours suivant. Oui bien sur que ça m’embêtai de rater le cours d'après mais je n'étais pas vraiment préoccupé par ça. Je lui répondis :
- J'ai cours de potion.
Elle me servit finalement un chocolat, je n'en bu pas par politesse et aussi à cause du risque qu'il soit empoisonné. Je savais malgré tout qu'elle voulait seulement m'aider mais je ne voyais pas vraiment en quoi. Elle enchaina en suggérant que je sois distraite car j'avais des problèmes et elle me dit que si je ne comprenais pas ces cours il fallait que je lui demande en fin d'heure. A vrai dire je ne me sentais pas distraite, son cours ne m’intéressait pas c'est tout, je comprenais mais il ne m’intéressait pas. Je fus partit dans l'élan de lui dire tout ça mais elle rajouta que peut-être un garçon me préoccupait ou les événements de Pré au Lard. Effectivement un garçon occupait un peu mon esprit mais cela ne m'empêchait aucunement de me concentrer et puis pour Pré au Lard j'étais attristé et aussi dans l'incapacité d'agir ce qui m'embêtait beaucoup. Mais sinon, non, rien de tout ça ne m'empêchait de m'occuper de mes cours. Je finis par lui répondre en me levant :
- Aucune des choses que vous suggérez n'est en cause de ma sois-disant distraction, je vous remercie de vous préoccupais de moi mais je n'ai point besoin de votre aide. Maintenant si vous le voulez bien j'aimerais rejoindre le cours de potion.
Lors de ce mini discours, je repensais à maman, je ne sais pas pourquoi mais elle était là dans ma tête, j'essayai de la chasser et puis Alex la remplaça, il fallait d'ailleurs absolument que je lui parle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Mar 29 Déc - 0:37


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Malia Calloway



Bon, cela allait être plus difficile que je ne le pensais. Malia n'était soit pas disposée à me parler, soit elle voulait jouer l'idiote. En attendant, je ne laissais rien paraître et continuais à sortir le grand jeu en la faisant s'installer et boire une boisson chaude. Pourtant elle ne toucha pas à sa tasse devant elle et me regardait comme si j'allais me transformer en calamar géant et la mangeai à l'instant. Les 4èmes années étaient vraiment une classe compliquée Merlin...
Elle me dit qu'elle avait cours avec le profession de Potions. Je pris un bout de parchemin et rédigeai rapidement un mot d'excuse auprès du professeur en question. Directement, je le lui donnais et lui servis son chocolat qui fumait. Après avoir essayé de tâter le terrain sur différents sujets qui pourraient l'amener à parler de ce qui ne va pas, la jeune fille se leva brusquement et déclara :

- Aucune des choses que vous suggérez n'est en cause de ma soi-disant distraction, je vous remercie de vous préoccuper de moi mais je n'ai point besoin de votre aide. Maintenant si vous le voulez bien j'aimerais rejoindre le cours de potion

Je me retins de rire devant le petit discours de mon élève. Une minute plus tôt, elle était toute penaude et mal à l'aise vis-à-vis du mot, et maintenant elle reprenait du caractère et semblait soit très fermée sur elle, soit elle n'avait visiblement aucun problème. Toujours assise, je regarde Malia puis bus une gorgée de mon chocolat encore brûlant. De ma cuillère, je fis tourner la boisson et tout en la fixant, je répondis :

- Donc, tu me certifies que tu n'as aucun problème avec ma matière et moi-même, c'est bien cela ?

Je souris, et levais enfin la tête vers elle. Elle semblait pressée de partir et ne souhaitait de toute évidence pas me parler. Je la regardais un instant et poursuivis :

- Bien, je ne vais pas te forcer à parler vu que tu n'as rien à me dire... Il n'empêche que si jamais tu as un soucis, ma porte te reste ouverte

Je lui fis un regard entendu et, toujours assise, je lui fis un signe de se rasseoir.

- Tu voudras bien finir ce chocolat chaud, histoire de dire que je ne l'ai pas préparé pour rien...

Je continuais à faire tourner le chocolat dans ma tasse alors que la Gryffondor reprenait place. Je jetai un coup d’œil au-dehors, par la fenêtre située à ma gauche. Le mois d'avril nous réservait pour aujourd'hui un grand soleil et on pouvait apercevoir des élèves en train de s'entraîner au Quidditch. Je tournais la tête à nouveau vers la Gryffondor. Au pire, maintenant qu'elle avait un mot d'excuse signée de ma main, son professeur ne pourrait rien dire. Et même si Malia restait une élève studieuse, ratée quelques minutes de ce cours ne lui ferait rien.

- Tu joues ? Au Quidditch je veux dire, tu occupes un poste dans ton équipe ? Ou bien tu te contentes de regarder les matchs ? demandais-je en guise de discussion.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Dim 3 Jan - 18:03


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Caroline Sangster



Je n'aurais peut-être pas du réagir comme ça, mais je ne supportais pas qu'on se mêle de ma vie et en plus cette professeur m'énervait. Je me calmai un peu, au contraire de moi, elle était restée très calme, ce qui était assez effrayant, elle bus une gorgée de son chocolat et fis tourner la cuillère dans la tasse. Elle me demanda par la suite de lui certifier que je n'avais aucun problème avec elle et sa matière. Non je n'avais aucun problème avec sa matière à part qu'elle était ennuyeuse et que celle qui l'enseignait était juste terriblement agaçante et qu'elle se mêler de la vie privée de ces élèves. Non à part ça je n'avais aucun problème mais bien évidemment je ne lui répondis pas cela :
- Non je vous confirme que je n'ai aucun problème ni avec vous ni avec la matière que vous enseignait.
Je répondis sur un ton beaucoup plus calme que celui de tout à l'heure. Elle se mit soudainement à sourire et à me fixer, je ne savais pas comment réagir, je ne bougeai plus et la fixai à mon tour. Puis elle finit par dire :
- Bien, je ne vais pas te forcer à parler vu que tu n'as rien à me dire... Il n'empêche que si jamais tu as un soucis, ma porte te reste ouverte.
J’acquiesçai même si au fond de moi je savais très bien que je ne viendrai pas la revoir. Je m'attendais à ce qu'elle m'autorise à partir mais pourtant elle m'ordonna des yeux de e rasseoir, je fis ce qu'elle demanda même si ça ne me plaisait pas. Puis elle reprit en me disant de boire le chocolat chaud, je pris alors la tasse et en bu deux petites gorgée, l'air de dire que je l'avais gouté mais que je ne voulais pas m'attarder ici. Elle continua à faire tourner la cuillère dans sa tasse et puis regarda par la fenêtre. Pendant ces quelques petites secondes, je réfléchis à un plan d'évasion, Alex devait se demander ce que je faisais. Sans m'en rendre compte immédiatement un sourire léger s'afficha sur mon visage, avant que la prof' ne le voit et me pose plus de question je l'effaçai. Puis elle reprit la parole en me demandant si j'occupai un pote dans l'équipe de Quidditch ou si regardai seulement, je répondis sans vraiment vouloir parler d'Alex et de maman :
- Non je ne joues pas mais Alex y joue, il occupe l'un des poste d'attrapeur, il est doué, j'aime bien le regarder jouer. Maman aurait pourtant aimé que j'y joue mais je ne suis pas assez à l'aise sur un balai pour ça.
Et mince, j'avais l'air très enthousiaste lorsque je lui répondis, ce qui n'était pas l'effet voulu, je voulais au contraire réponde au plus vite au question pour qu'elle me laisse partir mais voilà que je parlai de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Dim 17 Jan - 1:36


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Malia Calloway



Malia semblait s'être un peu plus calmée, comparée à un instant plus tôt, et me certifia n'avoir aucun problème avec ma matière. J'inspirais profondément. Bien, alors il semblait que je m'étais trompée sur ce compte et tout simplement manquait-elle de sommeil pour se laisser un peu aller aujourd'hui.
Puis la jeune femme se rassit, visiblement à contre-cœur et but tout juste quelques gorgées, de peur peut-être qu'il soit empoisonné ? Cette fille ne semblait de toute évidence pas habituée à parler à un professeur. Pensait-elle vraiment que tous les professeurs étaient des êtres insensibles qui passaient toute leur vie à enseigner ?
Certains élèves pensaient ça : les professeur étaient pour eux des êtres totalement à part. Ils n'avaient, selon eux, jamais eu d'enfance et passaient toute leur vie à enseigner et corriger des copies. A les croire, nous n'étions même pas humains, juste en apparence. Des robots vivants que pour ce métier. C'était assez drôle à imaginer.
Tentant une nouvelle tactique pour mettre à l'aise la Gryffondor et la laisser ensuite repartir sur une note positive tout de même je lui parlais du Quidditch. Sur quoi elle me répondit :

- Non je ne joue pas mais Alex y joue, il occupe le poste d'attrapeur, il est doué, j'aime bien le regarder jouer. Maman aurait pourtant aimé que j'y joue mais je ne suis pas assez à l'aise sur un balai pour ça.

Alors qu'elle semblait au début s'efforcer à ne pas me parler d'elle et à me fournir le strict minimum des réponses, elle me déballa une partie de sa vie. Elle parlait d'un "Alex" comme s'ils se connaissaient bien. Un prof avec qui j'avais l'habitude de parler potins des élèves m'avait en effet rapporté le couple Alex/Malia. Et au vu de comment la Gryffondor en parlait, cette rumeur devait bien être fondée. Cela me rappela également India, sa sœur, qui était très réservée et secrète sur sa vie. J'avais tenté de lui parler et de l'aider à plusieurs reprises mais elle restait renfermée sur elle-même comme avait pu l'être Malia au début.
Je bus une autre gorgée de mon chocolat et répondis :

- Moi aussi je ne jouais pas. En revanche, j'adorais monter à balai, cela me donnait la sensation de m'éloigner de tous mes problèmes.

Je marquais une pause et souris en repensant à un souvenir : Lukas et Josh avaient "volé" des volets dans la réserve du professeur de vol et étaient venus nous voir, moi et Skyler. On avait donc décidé d'aller faire un tour du domaine à balai. Bien sûr nous avions été sévèrement punis à notre retour, mais on s'était bien amusé.

- Tu n'es pas à l'aise sur un balai parce que tu as le vertige ou... pour autre chose ?
demandais-je, curieuse.

Je ne voulais pas à nouveau la plonger dans son mutisme mais je trouvais que le sujet du Quidditch pouvait être sympa et vu qu'elle s'était soudainement décidée à parler, cela pouvait peut-être nous permettre de nous entendre au moins sur un sujet.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Dim 31 Jan - 13:49


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Caroline Sangster



Ma colère et mon anxiété se rétractèrent au fond de moi, pourquoi j'étais en colère ? Tout simplement car ma professeur d'Histoire de la magie m'empêchait d'aller au cours suivant, celui de Potion mon préféré. Mais pas seulement elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas et insistait énormément, malgré la sympathie que j'avais envers celle-ci elle était très collante et même à ce moment-là étouffante. Il est vrai que je grossissais la chose mais c'était mon ressenti, c'était rare qu'un prof demande de me voir à la fin et dans ce cas-là j'étais de mauvaise humeur. je ne supportais pas qu'on me reproche quelque chose, je faisais mon devoir d'élève et c'est tout. Pourquoi j'étais stressé ? Pour la même raison que j'étais en colère, je loupais le cours de Potion, juste l'idée de devoir tout rattraper me faisait fumer le cerveau. Et oui, j'étais le genre de fille qui devait tout planifier afin de pouvoir réussir sa vie et ses études ! Pour ce sérieux-là j'aurais pu aller à Serdaigle mais je n'avais que ça qui corresponde vraiment à cette maison, Poufsouffle aurait du être ma maison, comme tout le reste de la famille mais j'en ai décidé autrement en allant à Gryffondors. Si le chapeau a accepté c'est que je devais en avoir les quelques qualités, peut-être le courage, je ne sais pas. Enfin, revenons à nos moutons et plus précisément sur la chaise dans la classe d'Histoire de la magie où j'étais contrainte de rester. La réponse que j'avais donné à la professeur sur le Quidditch était trop développer, j'avais dévoilé ma vie. Quand un sujet me plaisait je sortais tout ce que je savais et surtout sur ce que j'en pensais moi, je l'avais encouragé de continuer dans cette voie, bravo ! Après avoir bu une gorgé de son chocolat, elle me confia :
- Moi aussi je ne jouais pas. En revanche, j'adorais monter à balai, cela me donnait la sensation de m'éloigner de tous mes problèmes.
Elle avait raison, c'est ce que je ressentais aussi quand j'avais le temps, j'hésitai à répondre. Pendant un minute je réfléchis à ce que je devais faire, répondre que le strict minimum comme je l'avais un peu fait jusqu'à présent mis à part ma dernière réponse. Ou bien bavarder avec elle et peut-être que de cette manière là elle allait me laisser plus facilement quitter sa salle. Je savais très bien que c'était la deuxième solution qu'il fallait que je prenne mais pourtant au fond de moi je n'avais pas envie d'être sympa et de lui parler, je voulais pour une fois jouer la fille mal élevé, car j'en avait marre d'être cette fille pathétique que j'étais devenue. Trop gentille, trop sérieuse, trop serviable, trop parfaite peut-être, au fond de moi une autre facette de moi voulait se montrer ! Mais voilà, le côté bon de moi gagné toujours :
- Oui c'est vrai, ça permet de penser à autre chose, de se sentir libre.
Après ma réponse elle sourit et enchaina en me demandant pourquoi je n'étais pas à l'aise sur un balai, elle supposa peut-être le vertige mais je secouai la tête en répondant :
- Non, c'est juste que je n'ai pas vraiment le temps, j'ai d'autre préoccupations plus importante que de m'éloigner de tous mes problèmes sur mon balai.
Sur cette dernière réponse j'étais un peu sèche mais j'avais gardé le sourire, à présent j'espérais qu'elle me libère....


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Dim 21 Fév - 20:59


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Malia Calloway


Alors que je venais de confier à Malia ce que je ressentais sur balai, je la vis un peu hésiter à me répondre mais finalement elle confirma mes propos. Je pense que cette impression était commune à tout le monde. Sauf peut-être pour les professionnels du Quidditch qui n'avaient jamais eu d'autre ambition dans la vie que de gagner des Gallions sur un balai.

Je n'avais jamais été vraiment fan du Quidditch en général, même si je préférais de loin ce sport à Poudlard que réalisé par des professionnels. De toute manière, je n'étais pas tellement sportive de ce côté-là, je préférais la gymnastique moldue ou quelque chose dans ce goût-là.

- Non, c'est juste que je n'ai pas vraiment le temps, j'ai d'autre préoccupations plus importantes que de m'éloigner de tous mes problèmes sur mon balai.

Je haussais un sourcil. Cherchait-elle à me provoquer ? A se moquer de moi ? Alors qu'une minute plus tôt elle confirmait mes propos, elle semblait s'en moquer. Elle venait de retrouver son attitude froide et distante de toute à l'heure et je me dis que c'était vraiment peine perdue avec elle. Je soupirais et me levais de ma chaise.

- Bon, tu peux rejoindre ton cours maintenant
, dis-je avec un sourire poli.

Pas qu'elle m'avait vexée, mais... Bon si elle m'avait vexé. Généralement, les élèves finissaient toujours par "craquer" et à se livrer à moi-même. Même si je me doutais au final que la jeune femme n'avait pas réellement de problèmes, elle n'en était pas moins insolente. Mais je n'avais pas l'intention de lui donner une retenue pour son comportement. A vrai dire, je n'en voyais pas l'intérêt.

Aussi, d'un coup de baguette, j'ouvris la porte de ma salle de classe et l'autorisais ainsi à sortir. Puisqu'elle tenait tant que ça à rejoindre son "Alex" ou son cours de Potions, qu'elle y aille ! Je ne la retiendrai pas et dorénavant, je me tiendrais bien de ne plus la convoquer dans mon bureau. Il fallait croire qu'il n'y avait pas seulement Lorelei qui semblait me détester... Enfin, je me doutais bien que d'autres élèves ne devaient pas me porter dans leur cœur : trop gentille, trop niaise, trop jeune, trop aguicheuse (peut-être ?), trop.... trop Sang-de-Bourbe aussi ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   Sam 27 Fév - 11:33


Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent
Avec Caroline Sangster



Ma réponse était peut-être un peu trop directe, mais tant pis. Je voulais sortir de cette salle, et puis je n'avais absolument rien à lui dire mais elle insister. Après ma réponse, elle haussa un sourcil puis soupira. Je l'avais vexé ? Alors que quelques minutes plus tôt elle cherchait à me faire parler, à présent elle laissait tomber. S'est-elle enfin rendue compte que ça ne servait à rien, peut-être ! En tout cas j'étais contente, je ne le montrai pas bien évidemment, je restais impassible, neutre. Je ne la détestais pas, non ! Mais je n'aimais pas spécialement son cours, et sa manière de se préoccuper des choses qui ne la regarde pas sinon elle était sympa. Dire que je m'étais retrouvée à son bureau pour mettre dispersé, et pour avoir passer un petit mot à Kathy.... Ça m'énervait, alors maintenant on avait plus le droit de se laisser aller 5 minutes pendant un cours, après une grosse journée. Même si j'étais une bonne élève habituellement, je suis comme les autres, peut-être travailleuse oui mais sinon, je me détends comme les autres. Certains professeurs n'avaient pas l'air de comprendre ça, je ne m'étais pas Madame Sangster dans ce sac là mais dés fois j'hésitai.... Bon, cette fois-ci elle m'avait gardé dans sa salle pour me demander si tout allait bien dans ma vie, pourquoi j'étais si distraite, si j'avais des problèmes ou encore si je n'avais aucun problèmes dans son cours. Enfin peu importe, cet interrogatoire ne m'avait pas plu, et vu sa tête j'ai compris que c'était la première et dernière fois qu'elle me parlerait de ça ou qu'elle me garderait à la fin de l'heure. Puis en se levant de sa chaise, et en ouvrant la porte avec sa baguette, elle dit :

- Bon, tu peux rejoindre ton cours maintenant.


Je lui rendis son sourire poli, et sortit de la salle en prononçant un petit " au revoir ". Mon sac sur l'épaule, je marchais dans les couloirs, j'espérais ne croiser personne. Arrivée devant la porte de la salle de potion, je frappai un coup et la porte s'ouvrit, je donnai le mot que m'avait fait la prof' d'Histoire de la magie et celui de potion m'indiqua d'aller m'asseoir à côté de mon camarade, Alex, il me lança un regard interrogatif, je lui dit à voix basse :

- Je t'expliquerais à la sortie.

Je me concentrai à présent sur le cours qui n'allait pas être bien long....


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une aide est toujours apportée à ceux qui la demandent. Avec Caroline Sangster.
» JAMIE-HOPE ♣ Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.
» Jessie - Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.
» Ceux qui veux trade avec moi
» Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-