FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 La famille c'est sacrée ! [Lumy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité

Message Sujet: La famille c'est sacrée ! [Lumy]   Mer 16 Sep - 15:33



   
La famille c'est sacrée !


Les vacances de Noël, Nora s'en moquait bien d’ordinaire. Le plus souvent elle faisait même en sorte de ne pas être là. Elle s’arrangeait toujours être à l'étranger, en déplacement pour le ministère de la magie. Mais cette année c'était différent. Elle avait reprit contact récemment avec sa nièce qui était aussi sa filleule, Lumen. Cela lui faisait un peu bizarre de se dire qu'elle allait la revoir. Le temps avait passé, et plus encore, les crises entre les sangs-mêlés, les sangs-purs et les né-moldu grandissait, sans compter l’apparition de Voldemord et la prise de conscience que ses ambitions étaient dangereuses. La menace était plus présente que jamais et la jeune femme se demandait si cela était bien prudent de faire venir l'adolescente chez elle. Elle serait sûrement plus en sécurité à l'école ou bien chez son cousin Aiden. Cela dérangeait un peu Nora, mais elle devait bien l'admettre, le garçon serait sans doute plus efficace qu'elle si les hommes de Voldemord débarquaient sans prévenir dans les rues de Londres. Et plus elle y pensait, plus elle regardait sa nouvelle baguette qui en faisait encore parfois des siennes. Le temps serait bien long avant qu'elle ne sache la manier comme elle le faisait avec l'ancienne. Mais plus important encore, elle devait s'entraîner pour maîtriser l'occlumencie au plus vite. Et voir Lumen était une raison de motivation non négligeable pour l'interprète.

Le matin du jour où sa chère nièce devait arriver, Nora se leva aux aurores. Non pas que l'appartement soit en bizarre mais elle devait bien le ranger un minimum. Depuis son retour de France, elle avait un peu négligé son lieu de vie. Coup de balais, rangement et réaménagement était de rigueur. Elle organisa même la deuxième chambre de l'appartement pour que sa nièce s'y sente bien et un peu comme chez elle. Nora regarda sa décoration et remarqua qu'il n'y avait rien de sa, de ses vies d'avant l'incident. Elle n'avait rien du manoir Macmillan et quelque chose lui disait sue ce n'était peut-être pas plus mal. Le temps s'écoulait à une vitesse folle et Nora devait exceller le mouvement si elle voulait que tout soit fini avant l'arrivée de la jeune Gryffondor. Gryffondor, une maison dans laquelle elle avait bien failli aller. Mais à l'époque le choixpeau en avait décidé autrement et a bien y réfléchir c'était aussi bien. À Serpentard, elle avait vécu de belles années et s'était fait des amies pour la vie, surtout un d'ailleurs. Tient elle devrait envoyer un hiboux à Seth bientôt. Oui elle devrait, elle devrait aussi le marquer pour ne pas oublier avec son emplois du temps chargé. Elle fit une pose dans son rangement pour aller se préparer. Elle s'habilla simplement mais élégamment et remonta ses cheveux noirs en un chignon déstructure. Une paire de boucles d'oreilles et le tour était joué pour se remettre dans ses occupations premières.

Elle était entrain de finir le ménage lorsque l'on vint frappé à sa porte. Elle avait donné l'adresse à jeune fille avec un plan dans une de ses lettres. Elle avait toute fois bien fait attention d'utiliser de l'encre un peu spéciale pour son adresse. Il était hors de question que n'importe qui puisse la lire et débarquer devant chez elle comme cela sans prévenir. Méfiante, légèrement surtout depuis les dernières révélations qu'elle avait eu en France. La menace grandissait, sourde et presque invisible. Elle avait un peu tendance à se méfier de beaucoup, beaucoup de monde. Elle avait d'ailleurs longuement hésiter avant d'inviter sa nièce à passer les vacances chez elle. Elle avait peur que cela puisse mettre l'enfant en danger. Elle le savait et elle le craignait, d'être un jour un moyen d'atteindre les Macmillan ou plus probablement l'inverse. Oh elle n'était pas idiote, elle savait pertinemment qu'elle n'avait plus une grande valeur aux yeux de sa famille et de son frère. Mais la réciproque n'était pas vrai. Ses ennemis pouvaient s'en prendre à Lumen ou à un autre membre de sa famille pour l'atteindre elle et cela elle ne le permettrait pas. On ne touche pas aux Macmillan. Nora n'a pas tué, ou du moins pas vraiment volontairement, mais si l'on venait à toucher à l'un des siens, elle le ferait sans hésiter. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Si cela devait arrivé, cette fois si Aiden et les autres auraient une bonne raison d l'éloigner de Lumen. Elle revint à ses pensées et alla ouvrir la porte. Elle fit alors face à une Lumen qui se tenait là. Par Merlin, elle avait bien changé depuis la dernière fois qu'elle ne l'avait vu chez mes Macmillan. Tout ce temps, cela ne la rajeunissait pas c'était certain. Combien de temps avaient-elles perdu toutes les deux. Nora sourit à sa nièce et l'invita à entrer. Elle referma ensuite précipite ment la porte.« Ma Lumy, ma nièce chérie tu veux quelques choses ? Tient regarde pose tes affaires là on rangera après ne t'en fait pas. » fit-elle en lui montrant un coin du salon.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
Lumen Macmillan
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: La famille c'est sacrée ! [Lumy]   Jeu 17 Sep - 2:34

La famille, c'est sacré
Nora
feat.
Lumen


 

 



 

 

Nous ne discutons pas la famille. Quand la famille se défait, la maison tombe en ruine.

Depuis quand n'avait-elle pas vu Nora ? Elle l'ignorait. Des mois peut être ? Et ces vacances de noël était une occasion en or de la revoir. Elle ne savait pas vraiment quelle mouche avait piqué sa tante, mais cette dernière lui avait proposé de passer quelques jours avec elle. Pour une fois, depuis de nombreuses années, ses vacances de noël allaient ressembler à quelque chose. Pour une fois, elle serait bien et heureuse. Elle passerait la moitié des vacances avec son cousin Aiden et l'autre avec sa tante. Et cette optique ne la déplaisait pas. Elle allait mettre un peu de vie dans la grande maison vide et ancienne de l'auror, tandis que l’interprète devrait faire un peu de place pour sa nièce. Pour sa part, la gryffondor n'aurait rien à faire, juste à arriver, dire bonjour, être gentille, être elle-même. Avec ni l'un ni l'autre, elle n'avait besoin de se forcer. Elle était aimée comme elle était. Et ça lui faisait du bien. Ça la changeait de l'été qu'elle passait sans fin avec ses parents, sa soeur et son frère. Elle se plaisait bien avec eux et pour rien au monde, elle ne demanderait de les changer. Tout semblait si bien aller. Sa vie prenait une tournure intéressante. Et même si au fond, elle avait peur et qu'une petite voix trottait dans sa tête tout en lui hurlant que ça changerait bientôt, elle était heureuse. Enfin le plus heureuse possible en tout cas. Ce matin, elle se réveilla avec la peur et l'excitation au ventre. Elle ne pouvait s'empêcher de se demander si tout allait bien se passer. Mais de l'autre côté, elle avait hâte de découvrir le quotidien de Nora. Elle ne doutait pas un instant que l'appartement était décoré avec gout. En plus, elle avait de la chance, son cousin et sa tante ne vivaient pas très loin de l'autre. Nul besoin de prendre un porteloin ou de transplaner. Juste le magicobus. Ils habitaient dans la même ville, ce qui était idéal à ses yeux, car au moins l'été, si elle voulait les voir tous les deux, elle le pouvait sans problème. Bon bien sûr, ils avaient tous les deux un travail très prenant, mais cela ne l'empêchait pas de rêver, bien au contraire... pour une fois !  Ce matin donc, elle se leva tôt. Et comme elle voulait être présentable pour voir sa tante, elle choisit d'accorder de l'importance à sa tenue, ce qu'elle faisait très rarement. Pour mieux se fondre parmi les moldus, Lumen s'habillait littéralement comme eux.  Alors, ses vêtements ne ressemblait en rien à ceux qu'on trouvait sur le chemin de traverse. Elle regarda longuement sa penderie. Elle pota finalement pour une robe bleue à poids blancs, avec une ceinture et de la tulle noire. Quand elle s'observa dans le miroir, elle lâcha une grimace. Elle avait l'impression d'être déguisée. Tant pis, c'était pour la bonne cause. Heureusement, elle ne craignait pas le froid, donc, elle pouvait mettre des chaussures sans problème. Elle s'intéressa ensuite à sa malle, elle y fourra des jeans et des sweat-shirts principalement. Elle ne tenait tout de même à passer ses journées là-bas avec un tel accoutrement.  Non, elle avait quand même sa fierté.

Quand tout fut prêt, elle afficha un large sourire. Elle brossa toutefois sa masse de cheveux qu'elle laisserait comme telle. Ses boucles brunes tombaient presque parfaitement sur ses épaules. A croire qu'un bon traitement changeait tout. Elle attrapa sa valise et sortit donc de sa chambre, descendit les escaliers. Aiden était déjà parti. Il avait juste laissé un petit mot, lui souhaitant de passer des bonnes vacances avec sa tante. Pour une raison qu'elle ignorait, les deux personnes qu'elle aimait le plus au monde ne semblaient pas s'apprécier. Enfin disons que ce n'était pas le grand amour entre eux. Et Lumen fut presque surprise de voir qu'Aiden ne se disait rien quant à son court séjour chez sa marraine. Mais tant mieux, ça prouvait seulement de sa grande ouverture d'esprit et sa tolérance. A défaut d'être bavard, on savait au moins qu'il n'était pas protecteur au point d'enfermer la jeune Lumy dans sa chambre. Elle ferma bien à clef la porte d'entrée derrière elle et appela le magicobus pour l'emmener dans le quartier où résidait Nora. La veille, elle avait mémorisé l'adresse ainsi que le plan qui se trouvait au dos de la lettre. Sa tante était consciencieuse, méfiante certes, mais elle ne laissait aucun détail au hasard. Elle soupçonnait même que l'encre soit enchantée. Mais elle se faisait peut être des idées... Elle arriva à destination au bout de dix minutes. Elle ferma bien la cape qu'elle avait décidé de mettre, car en vérité, elle grelottait un peu au niveau du cou et des épaules. Tirant sa malle, elle sortit difficilement du bus et se dirigea vers l'immeuble qui lui faisait face. Elle le regarda de haut en bas et se dirigea ensuite vers le hall à la fois ravie et nerveuse. Elle n'imaginait pas une seule seconde que sa tante se trouvait dans le même état. Ça lui semblait plutôt improbable en fait. Elle monta les escaliers et bien hésitante, elle toqua à la porte. Sa main tremblait et son cœur cognait fort contre sa cage thoracique. Le visage de sa tante apparut finalement. Et à cet instant précis, elle fut rassurée, ses craintes, ses doutes disparurent en un flop, comme si on lui avait lancé un sort. «  Bonjour !    » Dit-elle simplement tandis que sa tante commençait déjà à lui montrer tout son amour. "Ma Lumy" ou "ma nièce chérie". C'était tellement différent de quand elle arrivait chez elle à Tinworth. Ça la dépaysait complètement. Elle entra sans problème, la suivant à l'intérieur. Comme elle l'avait pensé, l'appartement était joliment décoré, accueillant.  En plus, tout était parfaitement disposé, rangé et propre. Impeccable. Elle fit un simple hochement de tête quand sa tante lui indiqua un coin du salon. Elle ne discuta pas et posa sa valise, ainsi que sa cape, laissant découvrir ses épaules dénudées. Elle se maudit de ne pas avoir pensé à des petites manches, mais en fait, il faisait assez chaud ici. Il lui suffisait juste de s'adapter à la température ambiante, ce qui ne devrait pas tarder.

«  Oh je n'ai rien besoin de particulier. » Dit-elle souriante. Elle s'installa timidement sur le canapé. Elle balança ses petites gambettes aussi pâles que la neige avant de reprendre la parole d'une voix douce : «  Quoique, j'aimerais bien une boisson chaude. Un café ou un chocholat chaud en fonction de ce que tu as. Les deux me conviendront.   » L'informa t-elle. Elle se doutait que la neige allait bientôt tomber. Mais il faisait un peu plus chaud à Londres qu'en Ecosse où était logé le château de Poudlard. Elle regarda alentour comme pour enregistrer chaque détail de l'habitation de sa tante. Elle voulait pouvoir tout dessiner ou l'écrire sans se tromper. Elle balada d'abord son regard sur les murs, puis les tableaux qui étaient accrochés, enfin aux meubles. C'était un logis tout à fait agréable, certes bien plus petit qu'une maison comme celle des Macmillan, mais ça suffisait amplement. Lumen n'était pas du tout du genre à se plaindre de ce qu'elle avait. Elle aimait la simplicité des choses et leur beauté. «  Tu vis ici depuis longtemps ?  » Demanda t-elle après avoir fait le tour du salon. Quand elle disait longtemps, elle entendait en terme de mois. Vue que Nora semblait bien installée, il paraissait évident qu'elle était là depuis un certain temps déjà, mais sait-on jamais. Lumen était curieuse. Elle voulait tout savoir de l'existence de ce qui l'avait toujours plus aimée que Aileen. De mémoire, Nora était la seule qui l'avait toujours préférée à sa jumelle. Aujourd'hui, elle supposait qu'elle l'aimait toujours plus que Freya. De toute façon, elle ne se posait pas du tout la question, elle était sûre de sa place de favorite et ça lui plaisait bien pour une fois d'avoir quelque chose de plus que les autres pour une personne. Oh bien sûr, elle avait un certain nombre d'amis, mais ce n'était pas la même chose, loin de là. «  En tout cas, ça me semble être un joli quartier et calme. Tu dois être tranquille le weekend ou le soir quand tu veux te reposer non ? » Lui posait-elle trop de questions ? Elle espérait que non. Parce qu'elle avait vraiment envie de tout savoir, de tout connaitre d'elle. Et elle n'allait tout de même pas attendre les bras croisés que les informations qu'elle désirait lui tombent sur le coin de la bouche comme ça. Puis pour une fois qu'elle avait le droit d'ouvrir la bouche sans risquer des représailles, elle ne se ferait pas prier. Et elle aimait ça cette sensation d'être libre ou tout du moins libérée. Elle se sentait et se savait en sécurité. Elle n'avait rien à craindre avec elle parce qu'elle était prudente et savait ce qu'elle faisait. Elle n'était pas perdue au milieu des moldus par un pur hasard.  Tout ou presque était calculé chez sa tante, ce qu'elle considérait davantage comme une qualité que comme un défaut. Après, elle idéalisait peut être sa tante, mais qu'importe.    
© Gasmask



_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

Message Sujet: Re: La famille c'est sacrée ! [Lumy]   Lun 21 Sep - 22:27



   
La famille c'est sacrée !


Nora la laissa s'installer. Elle alla s'installer dans un fauteuil et la regarda retirer sa cape laissant apparaître ses épaules à nues. Nora sourit. Elle en était certaine. Lumen avait bien changé et était devenue une ravissante jeune femme. Avait-elle déjà un petit ami, un fiancé ? C'était nettement plus probable connaissant la famille. Nora avait eu de la chance en quelque sorte mais s'était aussi mise à dos presque l'ensemble de sa famille et de ses amis en choisissant un sang-mêlé. Ce qui était certain c'était que quelque soit la décision de Lumen, Nora la soutiendrait sans faille.  Trop peu avait accepté ses décisions et trop l'avait blessée pour qu'elle fasse de même avec sa nièce préférée. Alors que Lumen devait regarder chaque pans de mur et l'ensemble de la décoration, Nora elle alla se chercher un verre de jus. Finalement Lumy se posa dans le canapé et laissa ses jambes se balancer. Elle répondit qu'elle ne voulait rien de spécial. Était-elle intimidée ? Nora s'en amusa grandement. Elle ne pensait plus faire cette effet  là.  Lumy finit par demander une boisson chaude. Nora se leva en souriant et alla dans la cuisine. Sa nièce voulait un chocolat chaud ou du café. Nora hésita longuement puis opta pou le chocolat.  Elle ne voulait pas donner du café à une fille de son âge. « Ce sera du chocolat  Lumy ça te va j'espère. » lui signifia-t-elle en revenant avec une tasse remplie du liquide  encore fumant. « Fais bien attention à ne pas te brûler surtout. »

Nora, elle reprit son verre. Elle en but quelques gorgées avant de répondre à la question de sa chère nièce. Elle l'avait un peu surprise à dire vrai. Elle ne s'attendait pas à ce qu'elle lui demande cela. Nora ne savait pas trop quoi lui dire. Elle n'aimait pas reparler du passé. Mais comment lui répondre sans y revenir. Nora finit son jus et soupira. « Cela doit faire bien quelques années maintenant. Depuis la mort de mon mari en fait. Il faut dire que j'ai pas eu trop le choix.  Je ne sais pas si tu le sais, mais notre maison a été complètement détruite. » Nora avait un petite mine. C'était des souvenir douloureux bien que salutaire quand on les voyait de son point de vu. Mais elle était toujours aussi triste de voir que dans le font elle s'était faite avoir par cet homme. Il l'avait brisée, elle et cet enfant. Son ange, elle l'avait senti bouger dans son ventre et puis plus rien. Une larme roula sur sa joue qu'elle essuya. « Mais dis-moi tu le trouves comment ? Tu dois le trouver bien petit comparé au manoir des Macmillan. » Nora avait à peine répondu que déjà sa Lumy enchaînait déjà sur une autre question. Elle lui en posait beaucoup mais cela ne la dérangeait pas. Elle aimait toujours autant Lumen alors voir qu'elle s'intéressait à sa vie lui faisait plaisir. S'il était certain que la jeune élève de Poudlard avait sa préférence et une place unique dans son cœur, Nora espérait aussi que cela était son cas dans le cœur de sa nièce. Alors la voir lui poser autant de questions la rassurait sur ce point. La dernière qu'elle eut de sa nièce était en rapport avec son quartier. Nora sourit à nouveau. « Oh oui il est très calme. C'est pour cela que je l'ai choisi. Il est très sûr aussi ce qui est assez pratique. Je ne voulait pas avoir peur de rentrer chez moi après le travail. En tant qu'interprète je peux finir tard et je voulait avoir l'esprit tranquille. » Nora se leva et alla mettre son verre dans la cuisine.

« Lumy ? Tu voudra manger où ce soir ? Ici ou bien préfères-tu sortir ? » lança-t-elle avant de revenir. Elle alla se mettre sans le canapé et regarda sa nièce préférée avec attention. « Tu as vraiment changé tu sais. Tu es encore plus belle qu'avant. » L'interprète regarda la valise et sortit sa baguette. D'un petit mouvement assorti de quelques mots, elle l'envoya dans la chambre d'ami qu'elle avait aménagé pour elle. Elle fit un petit clin d’œil à Lumy et poursuivit. « Quand tu auras fini ton chocolat tu pourras organiser ta chambre. Fais vraiment comme tu veux ici. Je veux que ce soit comme chez toi. Enfin chez toi comme à Poudlard je veux dire, ou ailleurs. Enfin là où tu te sens bien. » Elle s'embrouillait sa se voyait. Elle ne savait pas trop quoi dire. Elle voulait juste que Lumy fasse comme bon lui semblait. Mais elle le sentait, la façon dont elle l'avait dit n'allait pas. Cependant plus elle essayait de tourner cela autrement plus la nouvelle phrase était pire que la précédente. Elle préféra alors se taire pour un moment. Lumy était sans aucun doute l'une des rares personnes à lui faire perdre autant ses moyens et à s'embrouiller de la sorte. Heureusement qu'elle n'était pas ainsi au travail sinon cela serait une véritable catastrophe. Elle n'osait même pas y penser.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
Lumen Macmillan
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: La famille c'est sacrée ! [Lumy]   Lun 9 Nov - 13:40

La famille, c'est sacré
Nora
feat.
Lumen


 

 



 

 

Nous ne discutons pas la famille. Quand la famille se défait, la maison tombe en ruine.

Lumen regardait avec attention chaque détail. C'était la première fois qu'elle entrait ici et elle voulait à tout prix graver chaque élément à jamais dans sa mémoire. D'ordinaire, elle n'était pas aussi matérialiste, elle portait peu d'importance aux objets et aux lieux. Mais cette fois-ci, c'était bien différent. Il s'agissait de sa tante, une personne d'importance, qui se tenait devant elle et qui vivait dans cet appartement.  Alors qu'elle perdait son regard dans le vague, elle sentit une odeur assez forte de chocolat. La chaleur de cette boisson n'était vraiment pas de refus. Elle était bien contente d'avoir demandé ça plutôt qu'un jus de fruit. Elle releva donc la tête vers Nora, un faible sourire collé au visage. Les remarques de cette dernière la firent arquer un sourcil. Ne pas se brûler ? Elle réprima un rire amusé, presque moqueur au fond de sa gorge. C'était bien mignon comme conseil... mais il valait mieux le dire à des enfants. Elle répondit donc du tac au tac sur un ton toujours aussi doux. «  Ne t'inquiète pas, je fais attention...   » Elle s'abstint de préciser qu'elle n'avait plus cinq ans. Elle se mordilla la lèvre inférieure en croisant le regard de sa tante. Peut être la voyait-elle encore comme une enfant. Après tout, elles avaient été privées de l'une de l'autre pendant plusieurs années. Lumen n'avait pas pu grandir auprès d'elle et évoluer avec sa présence. La chenille s'était transformée en papillon seule, sans l'aide de personne. La gryffondor attrapa la tasse encore fumante que lui tendait Nora. «  Je compte garder mon palais intact, ne t'en fais pas.   » Un sourire collé au visage, elle approcha le récipient de sa bouche tandis que sa tante s'installait tout en récupérant son verre. Le silence régna un peu, Lumen étant trop occupée par son observation et son chocolat et Nora attendant patiemment que sa nièce reprenne la parole. Et ça n'avait l'air de gêner ni l'une ni l'autre. Et elle finit par la poser sa question, celle qui paraissait presque évidente. Depuis combien de temps habitait-elle là ? Celle-ci en rejoignait d'autres bien entendu : pourquoi ici ? Comment l'emménagement s'était-il passé ? Était-ce proche de son travail ? Quand rentrait-elle ? A qui avait-elle demandé conseil pour décorer les lieux ? Et tant d'autres encore dans ce gout là. Des chrétiens diraient probablement que Lumen ressemblait à Ève et qu'elle était d'une curiosité maladive. Mais on ne pouvait la blâmer de s'intéresser à sa tante, à sa famille. Elle écouta avec attention la réponse de Nora, tout en fronçant les sourcils. «  Si je savais. » Répondit-elle presque immédiatement. Elle ouvrit la bouche pour reprendre la parole, mais se figea dans son geste en remarquant la triste mine de l’interprète. «  Ça a fait la une des journaux. » Ajouta t-elle timidement en portant son attention sur le fond de sa tasse. Lumen était par définition une adolescente plutôt gentille, mais elle n'avait pas beaucoup de délicatesse. Elle manquait cruellement de tact et Nora s'en rendrait rapidement compte. Parfois bien sûr, elle regrettait d'être aussi maladroite avec certaines personnes comme sa tante qui ne la laissaient pas indifférente. Les personnes à qui elle tenait avaient le don de la mettre mal à l'aise.

Elle haussa un sourcil en entendant la question de Nora. Elle se remémora la maison de ses parents. Mine de rien, elle avait raison, la résidence était assez grande et ressemblait plutôt à un manoir. Mais elle se confondait facilement avec le reste des maisons présentes dans cette ville où ils habitaient. Pour tout dire, Tinworth ne ressemblait en rien à Godric's Hollow, une ville plus résidentielle. Tinworth n'était pas non plus rural, mais il s'agissait d'un village de pêcheurs, enfin de base. «  C'est vrai que c'est plus petit, mais en même temps, tu n'as pas besoin d'une grande maison n'est-ce pas ?   »Demanda t-elle en souriant doucement. Elle avait toujours pensé que les très nombreuses pièces du manoir des Macmillan ne pouvaient que les perdre. Jamais Lumen n'avait été capable de se repérer correctement là-bas. Parfois, elle confondait la chambre de Freya avec celle de ses parents. Cependant, la sienne, elle la retrouvait parfaitement, comme la bibliothèque familiale et la pièce qui contenait l'immense arbre généalogique de la lignée. Il lui arrivait de s'y réfugier parfois. «  C'est plus chaleureux, plus humain et surtout plus personnel ici. Ma mère ne manque pas de goût concernant la décoration. L'ameublement est toujours soigneusement fait. Mais les murs sont froids et il y règne une ambiance de mort depuis sa mort.   » Elle ignorait encore si Nora la comprendrait tout de suite, mais avec un peu de recherche elle saurait de quelle mort elle voulait parler. Ce n'était pas difficile d'imaginer ce que la perte d'une sœur, d'une jumelle qui plus est pouvait provoquer chez quelqu'un. Si certains n'osaient pas retourner dans leur maison, d'autres comme Lumen la quittaient toujours pour y revenir. Aileen était morte si violemment, mais de façon parfaitement prévisible. Lumen aurait pu s'en douter, voir le coup venir, mais comment aurait-elle pu se préparer à un tel événement malgré les dangers que couraient sa sœur ?  «  Je préfère ici et ce largement.   » Lumen ne mentait pas. Elle disait précisément ce qu'elle pensait. Finalement, Nora poursuivit encore sur son appartement en décrivant brièvement l'endroit. Elle ne s'était pas trompée alors en imaginant le quartier plutôt calme. Elle fit un long hochement de tête. Elle voyait où voulait en venir sa tante, les agressions tard le soir, il y en avait toujours. Elles faisaient pour la plupart la première page de la gazette du sorcier. Surtout qu'avec le contexte actuel, on est jamais trop prudent. «  Je vois. » Fit-elle simplement pour montrer son approbation. Elle voulait lui montrer à tout prix que ses paroles trouvaient une résonance en elle et qu'elle ne la jugeait pas. Elle-même détestait qu'on la critique, que ce soit en bien ou en mal. Alors elle se refusait à le faire avec sa tante. C'était totalement absurde, Lumen le savait.  

La gryffondor hésita une seconde avant de répondre. Elle ne s'était pas posée la question jusque là. Il lui était paru plus qu'évident qu'elles mangeraient toutes les deux à la maison, autour d'un petit repas tranquille. Elle ne pensait pas que Nora lui proposerait de sortir et d'aller dans un resto. Pour sa défense, Lumen ne s'était pas fait des films, bien au contraire. Elle supposait simplement que Nora avait déjà tout prévu. Mais il fallait constater que non. Toutefois, cela ne la dérangeait pas outre mesure. «  Eh bien, je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup sortir ces derniers temps. Si je me promène dans les rues de Londres, c'est plutôt pour boire un verre dans un pub ou m'acheter des livres. Donc, je dirais comme tu veux. Après, Aiden m'a conduite dans un restaurant chinois cet été, mais je ne saurais pas t'indiquer où il se trouver.   »  Elle ne l'avait vu qu'une seule fois. Et n'avait pas prévu d'y retourner de toute façon. Alors, elle n'avait même pas noté les coins de rues voire le nom de l'enseigne. Elle haussa brièvement les épaules et lui offrit un sourire désolé. Elle aurait aimé l'aider. Mais de toute évidence, elle n'en était pas capable. Lumen faillit rougir devant le compliment. Elle, belle ? Elle avait du mal à y croire. Sans se trouver laide, elle n'avait jamais pensé qu'elle ait pu avoir un quelconque charme. Elle était si petite, si maigre, si pâlichonne. Elle avait très fort caractère et une proportion à la rigolade qui pouvaient plaire certes, mais physiquement, elle n'avait rien de plus que la voisine de sa classe. Elle se fondait parfaitement dans la masse. Mais elle ne savait pas Lumen que les autres la trouvaient jolie. Elle ne savait pas non plus qu'on enviait parfois ses petits yeux bleus expressifs et parfois électrisants. Elle ne savait pas non plus qu'elle avait un visage presque angélique et un sourire tout à fait adorable. Quand elle se regardait dans un miroir, elle voyait juste une fille. Elle afficha un sourire timide, tout en prononçant ce mot qui traversait que trop rarement ses lèvres :  «  Merci.   » Lumen n'était pas à l'aise. Les compliments avaient le don de l'agacer ou de créer en elle une telle surprise qu'elle n'y croyait tout simplement pas. Cependant, au fond d'elle, elle se disait que Nora le pensait réellement, parce qu'elle l'aimait et qu'elle était sa nièce. On était toujours plus joli qu'un autre pour les personnes proches... n'est-ce pas ? Mais si Lumen était sur la réserve, peu assurée, Nora ne manquait pas de montrer tout ça aussi. Elle s'embrouillait dans ses propos et essayait de se rattraper aux branches. Maintenant, il fallait briser la glace. Et Lumen laissa échapper un rire, parfaitement amusé.   «  Ne cherche dont pas à essayer de me prendre avec des pincettes, j'avais parfaitement compris.   » Dit-elle simplement en souriant. Elle se voulait rassurante. Nora n'avait aucune raison d'hésiter, d'essayer d'être gentille et délicate. Il n'y aurait eu aucun pot cassé à réparer.  «  Ne t'inquiète pas, je suis difficilement vexable. Je suis dure comme un roc ! Et je me sens déjà comme chez moi, je te remercie.   »
© Gasmask



_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

Message Sujet: Re: La famille c'est sacrée ! [Lumy]   Dim 6 Mar - 0:47



   
La famille c'est sacrée !

L'ambiance était sereine. Nora buvait tranquillement en écoutant sa nièce. Ses yeux gris essayaient de capter de temps à autre ce que la jeune fille regardait. C'était toujours intéressant de savoir sur quoi portait 'attention des autres. Cela donnait une première impression et l'interprète de le savait parfaitement. Regarder et analyser les autres, c'était aussi un peu son métier. Mais ce qui « étonna » un peu la jeune femme fut la réaction de sa nièce à l'évocation de la mort de son mari. Elle avait réagi si vite. Et puis elle avait ouvert la bouche pour au final ne dire que quelques mots. Tout ce qu'elle avait dit c'est qu'on en avait beaucoup parlé. Ce n'était pas très étonnant en soi. Mais à ce moment-là, Nora avait compris qu'elle n'était pas la seul à regarder les expressions de l'autre. Elle savait que cette évocation la rendait toujours triste. Pourtant, elle l'avait vraiment vécu comme une délivrance cette mort et même encore maintenant. Mais cela ne se faisait pas de se réjouir de la mort de son mari disait-on. Pourtant cela avait bien été le cas. Mais l'interprète devait reconnaître que malgré tout le temps, personne n'avait oublié ce qui s'était passé. Et malheureusement pour elle, sa nièce ne semblait pas savoir dire les choses avec des pincettes. Sacré petit bout de femme, elle lui ressemblait bien sa petite Lumy. Nora la regarda et lui fit un petit sourire pour lui signifier qu'elle ne lui en voulait pas. Après tout c'était le principale, non ?

La conversation se poursuivait et Nora appréciait plus que tout au monde ce moment qu'elle passait avec sa nièce. Elle lui posait des questions sur sa maison, leur maison devait-elle dire. Elle connaissait bien la maison familiale pour y avoir vécu un peu elle aussi. La demeure des Macmillan, elle n'en avait pas de bon souvenir. Peut-être parce qu'elle y avait associé tout un code, tout un rôle qu'elle ne voulait pas jouer. Lumy, Nora ne savait pas trop en ce qui concernait la jeune fille. Sa nièce répondit à sa propre question et informa à demi-mot qu'elle trouvait le manoir Macmillan peut-être un peu trop grand. « C'est vrai je n'ai pas besoins de plus pour me sentir bien » confirma la jeune femme. Puis Nora se leva pour rejoindre sa nièce. Les dernières paroles de la jeune fille était remplies de tristesse. Elle n'avait pas besoin d'en dire davantage pour que l'interprète comprenne de quoi elle voulait parler. Doucement, elle retira des mains de sa nièce la tasse et la posa sur la table. « Elle te manque toujours autant, n'est-ce pas ? Cela fait combien de temps déjà ? Ne m'en veut pas mais ton père ne me tient pas toujours aux faits en temps et en heure. J'ai l'impression de rater tellement de chose, alors que je suis votre tante à ton frère, ta sœur et à toi. » fit-elle en la prenant tendrement dans ses bras. Un peu de douceur ne faisait pas de mal. Elle aurait tellement aimé qu'on la prenne dans ses bras, elle aussi lorsqu'elle avait perdu son unique enfant. Mais non, il ne s'était rien passé. Cette digression faite et terminée, Nora en était revenue au sujet principal et de départ à savoir son appartement. Elle avait insisté sur le pourquoi de son emplacement et Lumen semblait comprendre son point de vue. Et en ce sens, Nora lui en était reconnaissante. Puis elle était repatit dans la petite cuisine et lui avait demandé où elle voulait manger. Sa nièce lui répondit alors qu'elle ne sortait pas vraiment pour aller manger ce qu'elle comprenait parfaitement. Elle leva néanmoins un sourcil, une fois rassise dans le canapé à la mention d'Aiden. Le jeune homme était le cousin de Lumen par sa mère. Entre Nora et lui, ce n'était pas l'amour fou mais ils arrivaient au moins à s'entendre sur un sujet, Lumy. Alors comme cela, il l'avait amenée dans un restaurant chinois cet été. C'était une bonne idée. Mais Nora avait finalement décidé de ne pas sortir. Lumen lui laissait le choix en quelque sorte et elle devait avouer que cela l'arrangeait grandement. Elle se voyait mal sortir avec sa petit Lumy.

Nora rigola doucement en voyant la gène de sa nièce. Oui elle était jolie, en doutait-elle réellement ? L'avait-elle mise mal à l'aise ? Peut-être Nora ne savait pas trop. Mais ce qui était certain c'était que elle l'était un peu. D'ailleurs la suite de ses paroles furent légèrement confuse. L'interprète tenta bien de se rattraper sans grand succès. Cependant cela avait eu le mérite de faire rire Lumen et en cela Nora en était très contente. La jeune fille tenta de rassurer sa tante et lui soutint qu'elle se sentait déjà un peu comme chez elle. Nora la fixa et sourit affectueusement. Parfois, elle se demandait comment son frère pouvait avoir une fille aussi adorable. « Bien dans ce cas cela sera un repas tout simple. Je ne suis pas experte mais je me défends. De toute façon je n'ai guère le choix. Je ne compte pas rendre quelqu'un pour cela même si j'en ai les moyens. » fit-elle en rigolant. Puis elle reprit. « Alors comme cela tu va chez Aidan ? Cela se passerait-il si mal chez tes parents. Je ne suis pas toujours d'accord avec eux mais quitter la demeure familiale est une grave décision jeune fille. » Nora avait légèrement durcit son ton.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: La famille c'est sacrée ! [Lumy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La famille c'est sacrée ! [Lumy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La famille c'est sacré... enfin il parait [Solo/Ouvert]
» La famille c'est sacré | début janvier 2016 | Terminé
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Les 4 sacrés du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-