FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 (F) ERIKA LINDER ▼ - j'peux pas vivre sans toi - alors crèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: (F) ERIKA LINDER ▼ - j'peux pas vivre sans toi - alors crèves   Mar 21 Juil - 0:03


Agrippine MacNair
scénario libre

NOM : MacNair. Tremblements des corps, l'angoisse dans le regard, la peur qui soulève la peau. Les rumeurs sombres qui affolent, princes des ténèbres assis sur leurs trônes de cadavres, entre le respect et la crainte. PRÉNOMS : Agrippine. Racines de la folie romaine. Querelles familiales aux dénoués funestes. Les tentatives de meurtres qui mettent fin à l'inceste. AGE : Vingt années consumées, vingt mâchoires qu’elle a déboité au fil des années  ANNÉE : Six longues années déjà à arpenter les couloirs de pierre, la tête haute et le menton fier. ETAT CIVIL : Tout juste fiancée, une de ces belles unions négociées et arrangées, mais elle n’y voit que des chaines pour l'emprisonner. PURETÉ DU SANG : La pureté revendiquée, leur noms trônent parmi les listes officielles. Et pourtant des doutes qu’ils efforcent de faire taire, même si personne n’ose vraiment s’approcher un peu trop de leurs affaires. MAISON SOUHAITÉE : Serpentard. L’arrogance et l’ambition au sourire malsain. Serpent vicieux comme son frère. ORIENTATION SEXUELLE : Elle aime les courbes des filles, leurs seins et leurs hanches. Elle leur plait souvent avec ses airs masculins, ses airs de salaud comme son frère. Même si quelques garçons froissent encore ses draps. PARTICULARITÉ : Membre de l’Alliance. AVATAR : Erika Linder.

CARACTÈRE : Acerbe, Ambitieuse, Cynique, Charismatique, Farouche, Franche, Impulsive, Haineuse, Maline, Spontanée, Violente, Vive
HISTOIRE :
▼ Elle est la première fille née MacNair depuis plusieurs générations. Fruit un peu pourri d’une malédiction enfin déjouée. Le père qui a travaillé d’arrache pieds pour déjouer l’acharnement du sort. Pour ne pas reproduire la même histoire, sa femme devenue folle à force de fausse couche. Il a voulu bien faire, offrir une fille aux MacNair et pourtant, Agrippine elle a tout du garçon, à part sans doute le prénom et l’engin entre les jambes.
▼ Agrippine, elle dit toujours ce qu’elle pense, une certaine vulgarité dans la voix souvent, toutes les petites pensées méchantes qui tournoient silencieusement dans la tête de tous. Elle vous crache sa haine, comme d’autres vomissent l’alcool. Elle n’hésite pas à en venir aux mains, s’il le faut et ne croyez pas qu’une absence de paire de couilles l’empêchera de vous cogner jusqu’au sang.
▼ Agrippine elle est un peu sauvage, animal indomptable. La corruption sous les doigts, le tourbillon de chaos, toujours prêt à venir séduire la copine de l’un et la sœur de l’autre. Une nuit de passion et plus un regard pendant des semaines.

HANNIBAL MACNAIR (le frère, le héros aux désirs viciés) Elle est comme la sœur qu’il n’a jamais eu, la moitié dans le miroir, la jumelle morte pour le laisser vivre. Et pourtant, ça a mal commencé, il avait sept ans quand il est né, garçon trop solitaire abandonné dans un manoir trop grand. Le père qui travaillait trop, la mère qui ne l’a jamais regardé. Alors c’était difficile de se voir remplacer, par plus jeune et surtout plus féminine que lui. Il avait compris déjà, malgré son âge, que Maman aurait préféré voir naitre sa sœur, à sa place. Alors voilà, qu’elle débarque, nouvelle œuvre d’un Papa tout fier d’avoir déjouer les griffes d’une étrange malédiction. Et Agrippine, elle avait ce qu’Hannibal n’aura jamais, une mère. Les chemins étaient tout tracés pour que l’animosité s’écoule, pour que le frère et la sœur se déchire entre eux et ne laissent plus que des lambeaux d’une famille empoisonnée. Et pourtant, envers et contre tous, Agrippine a su s’immiscer dans le cœur noirci de son ainé, le modèle, le héros. Et le frère et la sœur, ils sont proches, certainement un peu trop. Des rumeurs étranges qui se murmurent parfois, les afflictions des sang-purs, trop obsédés par leur noblesse pour vouloir se mélanger. Ce vilain mot qui effleurent leurs esprits. Et peut-être qu’ils n’ont pas tout à fait tort au fond. Il y a une complicité malsaine qui les lie, la connivence trop parfaite pour être normale. Toujours trop collés l’un à l’autre. Ils ne savent pas vraiment ce qui a dérapé, la folie qui les a gangrénés. Il y a les baisers souvent, les caresses sur les peaux, un lit qu’ils partagent parfois pour dormir la nuit. Ils sont bien tous les deux, ils se comprennent, ils s’aiment, c’est certainement ça le problème.

NÉRON LESTRANGE (le fiancé aux airs pédé) Lestrange. Pédale. Et si tout le monde s’en doute plus ou moins à l’école, peu de personnes peuvent l’affirmer avec certitude. Manque de chance pour le Lestrange, sa future fiancée est parfaitement au courant de son penchant pour les hommes… Et elle sait très bien qui est son amant. Pour cause… Hannibal MacNair n’est autre que le frère d’Aggripine MacNair. Néron et Aggripine. Tout ça sonne comme une blague de mauvais goût, le début d’un cauchemar dont on peine à se réveiller. Une union qui est un échec couru d’avance. Si l’on se demande quelle tête vont avoir les enfants avec des parents pareil, on appréhende aussi la folie qui rongera ces gamins jusqu’à la moelle, à n’en pas douter. Si les MacNair sont adeptes de la magie noire, les Lestrange ne sont pas en reste… Après des décennies de mariages incestueux, la consanguinité a entretenu les tares des ancêtres. Et celui qui semble le plus touché, c’est bel et bien ce foutu Serdaigle dont tout le monde connaît les crises de colères légendaires le faisant entrer dans une rage berserk. Si les parents des deux jeunes gens ont convenu de cette union, c’est tout simplement par intérêt comme c’est si souvent le cas lors des mariages des sorciers de sang pur. Les Lestrange avaient besoin d’une fille venant d’une famille assez éloignée d’eux pour tenter de remédier aux problèmes liés à la consanguinité, et les MacNair aspirent quant à eux à une ascension sociale. Trouver une fiancée à Néron n’a pas été facile, garçon jugé trop androgyne et trop instable. Comme il en est de même pour Aggripine, cette union semble ravir les deux partis. Autant dire que ce n’est pas l’amour fou entre ces deux jeunes gens. La vipère est jalouse du Lestrange s’accaparant son frère, et Néron n’oublie pas que lors de sa première année Agrippine a essayé de le mettre dans son lit en croyant qu’il était une fille. Sa fiancée est bien trop rebelle à son goût. Nul doute que l’aiglon aurait préféré une fille plus docile et plus facilement manipulable… Au moins, il aurait pu avoir une chance de tirer son coup sans avoir à lui forcer la main.





Dernière édition par Hannibal MacNair le Mer 22 Juil - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: (F) ERIKA LINDER ▼ - j'peux pas vivre sans toi - alors crèves   Mar 21 Juil - 0:05


La Partie Chiante
on t'aime quand même, promis


Bon alors déjà, si t'as lu jusqu'ici, on va imaginer que tu t'intéresses un petit peu à notre jolie Agri, donc :héhé: on espère te voir franchir le pas et venir rejoindre notre petit groupe décadent, promis t'auras pleins de bébés jour et nuit et des montagnes de dragées surprises  What a Face Mais bon avant tout ça, faut quand même toute cette partie chiante, en espérant ne pas te dégouter.

AVATAR : Alors, on va dire qu'il est difficilement négociable, c'est à dire qu'Erika est particulièrement parfaite pour ce rôle et surtout, il nous faut quelqu'un qui arrive facilement à se faire passer pour un garçon donc :arrow: comme ça court pas les rues, malheureusement :siffle: Elle a une galerie d'avatars relativement bien fournie sur Bazzart donc :larmes: j'ai quand même pensé à Ruby Rose, alias, la femme parfaite mon obsession du moment, mais elle est un peu âgée pour le rôle et éventuellement Benthe de Vries mais alors bonne chance pour vous trouver de bons avatars quoi :arrow: Cependant, si vous avez une idée que vous pensez faire convenir, vous pouvez toujours proposer.

PSEUDO : Encore une fois, on va rester dans le difficilement négociable. C'est à dire que le prénom est doucement ironique (cf l'histoire d'Agrippine la Jeune et Néron sur wikipédia). Donc, on aimerait le garder, en plus Néron a déjà trouver un super surnom de "Pine" qui lui va à merveille donc bon :huhu: -pan- Ceci dit encore une fois, si vous pensez avoir mieux, rien ne vous empêche de tenter. Veillez à rester dans la veine gréco-romaine de l'époque tout de même  :oups:

CARACTÈRE/HISTOIRE : Alors, comme vous avez pu le constater, je n'ai mis que les grandes lignes, pour vous laisser un maximum de liberté afin que vous puissiez vous l'approprier comme il faut et en faire votre personnage ::D Cependant, il faut bien s'entendre qu'Agri n'est pas une enfant de coeur,  elle est forte, elle est farouche, elle est indépendante, elle hais les nés-moldus et les cogne volontiers. Alors, vous m'en faites pas une niaiseuse aux yeux de biches ou alors, on va plus s'aimer quoi ::O Et puis si vous avez des questions, ma boite MP et celle de Néron sont bien évidemment grandes ouvertes  :pornstache:

LIEN : Bon alors, la petite particularité c'est que le lien avec Hannibal est légèrement négociable. C'est à dire que vu la teneur du lien, je préfère voir directement avec la personne certains aspects de leur relation, d'où le flou volontaire vers la fin du lien. Enfin ne vous y méprenez pas non plus, ça va rester assez malsain, alors si vous n'aimez pas tout ce qui est glauque et tordu, je vous conseillerai vivement de passer votre chemin. Après, vous pouvez voir si vous avez envie de glauque et tordu ou bien TRÈS malsain et TRÈS glauque  :huhu:  :morph: -pan-

ACTIVITÉ : On a tous une vie IRL, on ne demande pas la lune, mais surtout simplement de ne pas déserter sans un au revoir :humpf: Sinon on vous fera du Liam Neeson, on vous retrouvera et on vous tuera ::O -meurt- non plus sérieusement, en général, je tourne autour des 1000 mots en m'adaptant à la personne en face. Et pour Néron, elle varie en général entre 500 et 1500 mots selon l'inspiration, à savoir qu'elle est d'ailleurs plus présente et plus rapide que moi en rp :héhé: Du coup, on aimerait bien avoir quelqu'un capable d'aligner autour de ces eaux là et qui se débrouille correctement en orthographe :winky:

Bon j'espère que vous êtes toujours partant pour jouer ma petite Agrippine même après toutes nos chiantitudes ci-dessus :ange: Promis, on vous fera des bébés jours et nuits si vous la prenez :sex: :sex: :sex:



Revenir en haut Aller en bas
 

(F) ERIKA LINDER ▼ - j'peux pas vivre sans toi - alors crèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) ERIKA LINDER ▼ - j'peux pas vivre sans toi - alors crèves
» [Mercredi - 18h30] Je peux pas vivre sans lui.
» (F) ERIKA LINDER ▽ WHEN THE FOX HEARS THE RABBIT SCREAM HE COMES A-RUNNIN' BUT NOT TO HELP.
» Vivre sans but, c'est naviguer sans boussole. (Persy)
» Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. Vivre sans espoir c’est cesser de vivre. PV Amy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des scénarios-