FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)   Ven 19 Juin - 19:35

HRPG : Sincèrement désolée de ne pas avoir pu poster plus tôt :/

Tout devenu flou autour de moi et je plongeai lentement dans un état second. Mon bras répondait machinalement aux attaques qu'on me lançait et ma vue se brouillait. Je ne parvenais pas à reconnaître les visages qui passaient devant moi et qui me bousculaient. Qui Est-ce que je venais de bousculer ? A qui Est-ce que je venais de jeter un sort ? Avais-je tué quelqu'un ? Cette pensée me fit frissonner mais je n'arrivais pas à organiser mes pensées. Tout se mélangeait : visages, maisons, boutiques, stands. Je fis quelques pas et jetais un sort au hasard sur la foule. Même si je ne savais pas très clairement ce que je faisais à cet instant, je savais que j'agissais mal. Quels en seraient les conséquences ? Allais-je sortir de cette transe un jour ? Et si je faisais du mal à un élève ? A un de mes collègues ? A un de mes amis ? Teruki ? Seth ? Où étaient-ils ? Pourquoi Est-ce que je faisais du mal aux gens ? Pourquoi je ressentais cette rage constante qui me poussait à blesser les autres ?
J'avançais à nouveau mais je sentis le sol tanguer sous moi et m'appuyais contre un mur. La rue se vidait mais des sorts fusaient toujours. Je collais mon visage contre le mur. Si froid. J'avais l'impression de sortir d'un four. Aussi, je me laissais glisser jusqu'au sol, mes paupières soudainement très lourdes. Qu'Est-ce que je pouvais faire d'autres ? Je ne servais à rien. J'étais une prof incapable de protéger qui que ce soit. Je n'étais même pas capable de m'occuper de moi-même. Et voilà où j'en étais. Mais il fallait que je lutte pour ne plus blesser personne. Je fermai les yeux. Mon cerveau embrumé m'ordonnait de me relever, de casser le mur, de tout casser, de tout détruire. Mais la partie encore claire de moi tentait de résister et rester assis au sol. Je devais lâcher ma baguette. Mais au lieu de ça mon poing se resserrait de plus en plus sur elle. "Lâche-la Caro, lâche la".
Mais mon poing tenait toujours fermement ma baguette et soudain je sentis un sort frôler mon oreille. Mon sang ne fit qu'un tour et j'ouvris les yeux. Incapable de résister. Je devais trouver l'auteur de ce sort et le faire payer de m'avoir amoché mon oreille. Je n'avais qu'un mot en tête : détruire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)   Sam 11 Juil - 18:03

the night market

INTRIGUE N°6

Peut importe où elle posait le regard Dawn ne rencontrait plus que la destruction, la terreur, la mort. Les silhouettes sombres semblaient s'être infiltrées dans tous les recoins du marché, tellement nombreuses que la serpentarde savait qu'il était inutile de chercher à les compter. Les victimes jonchaient le sol, de plus en plus nombreuses, montrant le succès que cette opération de terreur rencontrait. La main serrée avec force sur sa baguette, Dawn cherchait désespérément un moyen de se tirer de là. La panique et l'effroi lui dévoraient le cœur, faisant cogner douloureusement son organe contre ses côtes. Elle avait cesser de réfléchir depuis longtemps, tant de violence n'avait aucune logique à ses yeux et elle savait que cette soirée resterait gravée profondément en elle. Elle ne cherchait plus à comprendre, le monde venait de perdre ses couleurs pour se parer uniquement de noir et blanc -et de rouge, de beaucoup trop de rouge- il n'y avait désormais plus que des amis et des ennemis. Mais ces derniers étaient si nombreux qu'elle ne se faisait pas d'illusion sur l'issue de cette nuit. Ses amis quand à eux étaient maintenant perdus dans la foule affolée. Elle avait perdu le professeur Wilson-Grey après que celui-ci ait réussi à soigner sa jambe et elle avait envoyé Phèdre tenter de secourir Seila. Elle était seule et elle savait que cela faisait d'elle une cible parfaite. Raffermissant sa prise sur sa baguette la verte et argent s'élança dans la rue pleine de décombres, évitant de son mieux les plantes enragées et les sorciers encapuchonnés. Les sorts fusaient sans qu'elle ne s'en rende compte, elle devait retrouver ses camarades. Elle devait survivre c'était tout ce qui comptait.

Du coin de l’œil elle aperçue une silhouette blonde au sol, son cœur manqua un battement lorsqu'elle parvint à identifier Phèdre. Pas ça. Poussée par son instinct Dawn changea aussitôt de direction pour se diriger vers sa camarade, espérant de tout son cœur qu'il ne serait pas trop tard pour lui venir en aide à son tour. Mais la chaleur d'un sort frôlant sa joue et y laissant une fine trainée écarlate l'arrêta brusquement. Sentant une présence menaçante derrière elle elle se retourna, brandissant sa baguette. Une seconde trop tard. « Repulso. » Pour la seconde fois de la soirée elle se sentit projetée en arrière avec force. Sans la moindre possibilité de s'échapper elle s'écrasa contre les débris d'un stand. Son cri se mêla au vacarme de l'attaque. Sa tête heurta avec violence une poutre et la douleur éclata derrière ses prunelles, l'empêchant momentanément de voir. Elle serra les dents lorsque sa main rencontra la matière poisseuse qui s'écoulait sur sa chevelure. De nouveau victime de vertiges, elle s’extirpa avec difficulté des décombres, pour se rendre compte avec horreur que le mangemort qui l'avait attaquée l'y attendait. Elle pouvait presque deviner son rictus malsain à travers son masque. Elle tenta de reculer. « Protego ! » Trop tard. Le sort du mage noir fusait déjà droit vers elle, traversant son bouclier avant qu'il n'ait eu le temps de se former. « Sectumsempra ! » La lumière éclatante du sort la heurta sans même lui laisser le temps d'un cri. La douleur la foudroya sur place et elle sentit ses jambe se dérober sous elle alors que de profondes entailles déchirèrent la peau de son bras et de son flanc droit. Elle s'effondra au sol sans en avoir conscience et sa baguette glissa de ses doigts pour rouler à quelques centimètres de sa main. Respirant difficilement elle observa son unique arme rouler hors de sa portée. Ses yeux embués s'attardèrent sur le liquide vermillon qui s'échappait de ses plaies. Un gémissement déchirant s'échappa de ses lèvres lorsqu'elle tenta de tendre son bras blessé pour récupérer sa baguette. Mais il était trop tard.

Dans la pénombre de la nuit une ombre vint lui ôter tout espoir de fuite. « Doloris ! » Il lui sembla alors que tout s'arrêta. Les yeux ambrés de la jeune femme s’écarquillèrent de terreur en comprenant les paroles du mangemort. Non. Elle tenta de s'échapper mais la magie était bien trop rapide pour ses membres ensanglantés. Alors qu'elle était déjà à terre, désarmée, le sort la frappa de plein fouet. Un hurlement s'échappa des lèvres de la jeune sorcière. Déchirant, emplit d'une douleur que nul ne devait connaitre. Et il n'y eut plus que la douleur. Comme un feu destructeur qui parcourait avec une terrible et cruelle lenteur les moindres parcelles de son organisme. Comme si chaque centimètre de sa peau se déchirait pour laisser exploser une douleur encore plus vive. Complètement coupée du monde réel, Dawn sentait son corps se tordre sous les assauts du sort, se convulser pour tenter d'échapper à cette torture impitoyable. Le monde s'était teinté en rouge, en un écarlate brûlant qui ne lui laissait plus aucun espoir. Incapable de la moindre pensée cohérente elle ne pouvait que hurler à s'en casser la voix, à s'en brûler les cordes vocales. Tout notion de temps et d'espace avait disparut. La torture aurait pu durer quelques secondes ou quelques heures cela n'avait plus aucune importance. Tout n'était plus que cris et peine. Jusqu'à ce que les choses changent. Une voix traversa le brouillard de douleur dans lequel elle était plongée. Une voix sûre d'elle, impétueuse. Il lui sembla apercevoir une silhouette blonde mais elle n'était pas en état de graver un visage dans sa mémoire. « What do you think you're doing, you fool! Pure blood like hers isn't just wasted, it is meant to be relished. Blackwood is a most delicate cru. Now bugger off before I spill yours and have no regret doing it ! » Le sort cessa soudainement, avec une simplicité presque cruelle, lui rappelant qu'au fonds elle n'avait été que la marionnette du mage noire. Délaissé par cet étau de peine le corps de l'héritière des Blackwood retomba au sol, maculé de terre et de sang, agité de violents tremblements. Dawn tenta de se recroqueviller sur elle même dans une vaine tentative de faire taire la douleur qui continuait de hurler en elle mais son corps ne lui répondait plus. Incapable de reprendre pied elle laissa sa tête se poser sur le sol et son regard trouble de larmes se perdre au loin. Son souffle irrégulier formait des nuages de buées dans la nuit noire, jusqu'à ce que ses yeux ambrés se ferment.

Spoiler:
 


(c) sweet.lips

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)   Dim 12 Juil - 16:01

Phèdre était à deux doigts de perdre la raison. C’était un cauchemar, tout simplement. Tout cela n’était pas en train de se passer, elle juste endormie dans son lit, et elle se réveillerait bientôt, en sueur et la respiration saccadé, mais dans son lit. Tout irait bien et elle retournerait en cours et se chamaillerait avec Lorelei et se planquerait derrière une armure dès qu’elle apercevrait Siméon au détour d’un couloir. Mais non, les larmes qui ruisselaient sur ses joues étaient bien réelles et l’odeur de sang et de fumée dans les rues assombries de Pré-au-Lard. Serrant la baguette qu’elle venait de récupérer, elle s’y accrochait comme une bouée de sauvetage. Du sang coulait de sa blessure et sa vision commençait à se brouille. Elle ne s’était même pas rendue compte que ses lunettes étaient tordues. Ce n’était plus le moment de jouer les héros à présent, il fallait sauver sa peau à tout prix, et rejoindre le château.

Essuyant ses larmes et reniflant un grand coup, Phèdre sortit lentement de sa cachette, observant avec anxiété tous les gens autour d’elle. Le village s’était à présent bien vidé, ceux qui pouvaient transplaner l’ayant fait. Phèdre hésita une fraction de seconde à le faire, transplaner et rentrer chez elle, revoir son père et sa mère. Mais elle ne pouvait pas abandonner son frère et sa sœur, elle ne savait pas où ils étaient et s’ils étaient encore vivants. A cette pensée, son cœur se serra et dans un élan de courage, elle réussit à se mettre debout, les jambes vacillantes. Courbée par la douleur, elle avança de quelques pas, la baguette nouvellement acquises vibrant dans sa main. Elle voulait visiblement en découdre mais Phèdre se promit de s’en servir uniquement pour se défendre. L’esprit embrouillé, elle ne parvenait pas à distinguer ce qu’il se passait autour d’elle. Est-ce que Seila allait bien ? Dawn avait-elle pu se tirer de là en un seul morceau ?

Un sortilège frôla le sommet de son crâne, laissant une trace brûlante dans sa chevelure et la Serdaigle se retourna, poussant un cri de douleur. Elle lança un sortilège au hasard et celui-ci toucha l’ennemi qui se retrouva propulsé de plusieurs mètres en arrière. La puissance de la baguette effraya un instant la jeune fille mais elle se sentit soudainement plus sereine. Elle s’autorisa un soupir de soulagement jusqu’à ce qu’un cri ne vienne lui glacer le sang. Cherchant frénétiquement d’où cela pouvait venir, elle sentit de nouveau la peur la prendre aux tripes. S’accroupissant pour éviter d’être trop prise pour cible, elle se remit à pleurer, ses sentant impuissante. Elle avait envie de vomir, et ces cris de douleur et de terreur qui résonnaient dans ses oreilles la rendaient folle. S’avançant doucement, se protégeant et se cachant derrière des tables renversées, elle se dirigeait vers la source des hurlements. Du sang maculait le sol, le sien mais aussi celui d’autre personnes. De loin, dans le brouillard qui lui servait de vue, elle distingua la longue chevelure caractéristique de Dawn, en proie à une souffrance que la blonde ne pouvait même pas imaginer. Epuisée par sa blessure et le sang qui s’en échappait encore, Phèdre s’allongea sur le sol poisseux, à bout de force. Elle sanglotait en silence, incapable de faire le moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)   Lun 13 Juil - 17:14



Intrigue 6 : groupe 4




J'AURAIS SOUHAITE SAVOIR ALORS CE QUE JE SAIS MAINTENANT


J'hurlais. Un sortilège m'avait touché au ventre et déjà je voyais mon haut blanc se transformer en drapeau du Japon. Je ne savais pas quel sort il avait lancé mais qu'est-ce que ça pouvait faire mal. Je toussais. J'avais le goût amer de mon sang dans ma bouche et je me retenais de vomir. Ce n'était ni le lieu ni le bon moment pour être faible. Dans ma justesse d'envoyer des sortilèges au mangemort qui m'avait pris en grippe, je sautais sur le côté en ayant vu une plante tombé de nulle part. Vu son cri aigu c'était une mandragore qui avait fait office de boulet de canon. Un drôle de projectile mais passons. Dans mon éloignement, je n'avais pas vu une chose primordiale. C'est en tournant la tête sur le côté pour voir si Eden s'en sortait que mes yeux tombèrent sur une place vide.

Je l'avais perdu de vue. Encore une fois. Soupirant en me passant une main dans mes cheveux dégoulinant de sueur, je cherchais dans la foule la moindre trace de mon frère. Mais peine perdue. Tout ce que je pouvais voir était la foule qui essayait de rejoindre des abris ou de trouver une zone de transplanage, les nombreux mangemorts qui devaient sourire cruellement derrière leur masque. Et leurs victimes. Plusieurs semblaient endormis. Un frisson parcourra mon corps quand je passais devant l'un d'eux et que je me fis la réflexion qu'ils dormaient pour toujours. Car les morts ne revenaient pas à la vie à moins que les zombies existent dans le monde des sorciers. Perdue dans cette peur de voir des morts vivants sortant de leur tombe à la nuit tombée, mes yeux distinguèrent la chevelure dorée de mon professeur d'histoire de la magie. Une professeur qui avait tout mon respect et mon admiration doublé quand Mona m'avait raconté ce qu'il s'était passé dans sa salle de cours. Mona. Il fallait que je la retrouve avec Eden. Ne voulant pas m'imaginer le pire et voyant là comme un espoir de retrouver mon frère, je me précipita vers la professeur.  « Professeur Sangster ? Professeur, » Espoir qui fut réduit à néant quand celle-ci ne m'attendis pas et fut aspirer par la foule. Un hurlement de terreur me fit sursauter. Quelqu'un se faisait torturer et si je ne bougeais pas de là, j'allais être la prochaine. Et ça très peu pour moi. Renfermant ma main sur ma baguette magique, j'enjambai les détritus de plantes brulés et de planches des stands détruit par les mangemorts. Par une chance folle, aucun sort perdu ne me toucha. Je grimaçais quand quelque chose ou quelqu'un frôla ma cheville couverte de mon sang.

Au bout d'un moment qui semblait des heures dans cette panique générale, je vis une blonde tomber par terre. En y regardant mieux, ce n'était pas n'importe qui c'était la préfète des serdaigles, une élève de Poudlard comme moi. Il fallait que je fasse quelque chose ou du mieux que j'essaye quelque chose pour l'aider. Après plusieurs pas, j'arrivais vers la bleue et argent qui semblait secouer de tremblements. Ou plutôt de sanglot. J'avais autant peur qu'elle mais il ne fallait pas que je lui fasse paraître. C'est ce que me répétait souvent Eden quand une situation m'échappait complètement. Ce qui pouvait être le cas maintenant. « Allez Phèdre, c'est bien Phèdre ton prénom ? » Retenir les prénoms de personne qu'on ne connaissait que de vue n'était pas mon fort. Même si à cet instant j'avais vu juste, merci la chance du débutant ou de la mise en danger. Car on était vraiment à danger, exposé ici et aussi vulnérable que l'étaient les mouches en contact des humains. Comme dirait Mona "on n'a pas le temps de faire causette" et il fallait vite que je me ressaisisse. Comme la bleue et argent.  « Ce n'est pas le bon moment pour jouer à la Belle au Bois Dormant. » Même dans une situation comme celle-là, ma niaiserie me surprendrait toujours. Mais la n'est pas le sujet. Posant une main sur l'épaule de la serdaigle avec l'intention de la forcer à se relever, j'abattue mes dernières paroles.  « Il faut qu'on se mette à l'abri avant qu'on … » "se fasse toucher par un sort" aurait du être la suite de ma phrase si un mangemort aurait rester à sa place pour patienter. Mais n'étant pas le cas, surement trop pressé de se défouler sur les personnes, je ne vis pas venir un sortilège venir à ma direction, trop occupé à aider Phèdre. Par contre, son effet je le ressentis. Et pas qu'un peu. En moins de temps de dire qu'il faut pour le dire, je me sentis décoller de la terre ferme et m'envoler brusquement à l'arrière. Un bruit qu'on casse quelque chose et un cri de triomphe suivi d'un « J'en ai eu une ! » de la part du lanceur du sort fut les derniers son que j'entendis quand mon corps se fracassa contre un mur d'une des ruelles de Pré-au-Lard. M'évanouissant sur le coup tellement le choc était fatal.

Spoiler:
 


©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)   Jeu 16 Juil - 18:52




Hogsmeade's night market (fin)

À l'instar des mages noirs qui avaient envahi le marché nocturne, la nuit avait revêtu un masque d'horreur et de ténèbres. Avec une cruauté sans précédent les mangemorts s'en prenaient aux sorciers présent, laissant bien trop de victimes sur leur passage. Alors que les minutes s'écoulaient telles une sentence définitive les cris s’espaçaient, les sorciers qui avaient pu transplaner avaient quitté les lieux depuis longtemps. Tout leur avait semblé perdu et nul n'aurait pu les blâmer.
Semblant obéir à un ordre silencieux les mangemorts se stoppèrent brutalement dans leur action de mort. Dans un silence pesant et poisseux l'un d'eux leva le bras. Un éclat vert fusa de sa baguette vers le ciel noir, y laissant apparaitre un signe que les sorciers apprendraient bien vite à redouter. Un crâne apparut à l'horizon, ouvrant lentement la mâchoire pour laisser sortir un serpent. La marque des ténèbres.





→ L'intrigue est désormais terminée.
→ Les mangemorts ont quitté Pré-au-Lard, laissant derrière eux le signe du règne de la terreur de Voldemort : la marque des ténèbres.
→ L'attaque a fait de nombreuses victimes, en majorité des nés-moldus et des sangs-mêlés.
→ Les victimes ont été évacués et les blessés ont été rapatriés à Sainte-Mangouste ou à l'infirmerie de Poudlard suivant leurs blessures.
→ Les cours ont été suspendus pendant deux semaines afin de laisser le temps aux élèves et au corps enseignant de se remettre physiquement et psychologiquement.
→ Suite à cette attaque la confiance qu'ont les sorciers envers le ministère à été fortement ébranlée.
→ La suspicion et la peur s'infiltrent dans la société sorcière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)   

Revenir en haut Aller en bas
 

→ intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 3)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 2)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (topic libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-