FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Dim 10 Mai - 22:15

Le membre 'Lumen Macmillan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le marché nocturne' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA PRINCESSE ADOPTÉE

LA PRINCESSE ADOPTÉE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/09/2014
+ PARCHEMINS : 5009
+ LOCALISATION : au pays de la débauche /pan/ non celui des livres, de la magie

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Ven 15 Mai - 17:59



Intrigue 6 : groupe 1




JE DESCENDS LES VERRES LES UNS APRES LES AUTRES, JUSQU’À NE PLUS SAVOIR A COMBIEN J'EN SUIS


S'il y avait bien une chose que je n'avais pas pensée en venant au marché nocturne de Pré-au-Lard était de me retrouver sur Lorenzo à quatre pattes. La raison ? Parce que je l'avais poussé juste à temps d'une mort certaine. Mort qui se résumait à se faire aplatir par une planche des Trois Balais causé par ce qu'il se passait dehors. Après ma survis d'un loup-garou qui m'avait pris en appétit, j'avais le droit aux mangemorts qui attaquaient Pré-au-Lard. Car ils n'y avaient qu'eux pour dégager un sentiment de terreur dans les entrailles des personnes qu'ils avaient eu  le malheur de les croiser. Et vu les cris de l'extérieur qui remplissaient le bar, il y avait bon nombre de malheureux. Au fond de moi, je ne pu que soupirer de soulagement d'être à l'intérieur d'un bâtiment et non d'être dans les ruelles du village sorcier. Même si ce qui se passaient à l'intérieur n'avait rien de sécurisant. La preuve, on était bloqué à l'intérieur du bâtiment. Des planches tombèrent d'ici et là d'où mon super réflexe d'avoir poussé Lorenzo avant que l'une d'elle ne l'aplatisse. Lorenzo qui demeura muet jusqu'à là. Etait-ce le fait que j'étais avachit sur lui qui lui faisait perdre son vocabulaire ou je ne sais quoi d'autre ? La question resta en suspens car il y avait quelque chose de bien plus important à prendre en compte. Posant ma main sur ma bouche je toussais dans celle-ci en faisant couler mon regard autour de moi. Il ne manquait plus que ça. En plus d'être bloqué, un feu commençait doucement à se répandre dans le bâtiment. Et vu le sort inefficace de Cassie Standford qui consistait à un aguamenti, un sortilège d'eau, ce  n'était pas le petit feu qu'on avait le droit. Une pensée qui se confirma encore plus quand le sortilège du bibliothécaire un Finitie Incantatem n'eu pas l'effet escompté. Vu sa résistance et la vitesse qu'il mettait à se propager, le feu qui provenait des bougies magiques de Mme Rosmerta  c'était plus un feudeymon ou qui se rapprochait de ce feu. Mourir vivante par le feu comme l'avait été, autrefois, les sorcières de Salem n'était pas dans mes projets. Vraiment pas. Mais c'est bien ce qui m'attendait si on ne sortait pas de là et vite.

Visualisant le bar toujours au-dessus d'un Lorenzo qui n'avait point parlé, je fis rapidement un point de la situation. Un homme s'était levé pour voir ce qui se passait dehors et avait trouvé la porte bloquée. L'entrée de devant était donc inutilisable. Par une fenêtre aurait été une bonne idée si celles-ci ne s'étaient pas faite prisonnière par des poutres et d'autres bois empêchant la sortie. Il devait avoir une entrée  de secours à l'arrière du bar. Cherchant dans mes souvenirs de mes visites dans celui-ci, je ne trouvais absolument pas la réponse. Le mieux étant de demander directement à la propriétaire. Une gryffondor avait du faire le même constat vu de là où j'étais je pouvais l'entendre poser la question à Mme Rosmerta. Propriétaire qui secoua négativement la tête. On était fait comme des scroutt à pétard. Et toujours le feu qui continuait à se propager brûlant tout dans son passage et des planches du plafond qui tombèrent pour venir se fracasser sur le sol du Trois Balais. Planche qui me fit penser à celle qui se trouvait à quelques centimètres de nous et qu'on avait évitée de justesse. Mon regard se porta enfin sur le lionceau qui m'avait invité à le rejoindre ici. Et ce que je vis me fit pester. « Et merde ! » Encore plus. Combien il y avait de chance qu'il s'évanouisse à notre contact sur le sol ? Peu voir très peu de chance. Et pourtant. Il n'y avait que ce stupide gryffondor pour faire partis des rares à s'évanouir au contact brutal de son corps contre le sol du bar. C'était pour ça qu'il ne m'avait pas parlé. Il s'était tout bêtement évanoui. Toussant, je cherchais une quelconque trace de sang. Un soupire de soulagement sortit de ma bouche quand je n'en trouvai aucune. Au moins, il ne s'était pas blessé. Il était juste évanoui.

Du coin de l'œil, j'aperçu une vive lumière venir grimper sur le bar de la propriétaire. Bar qui contenait de nombreux alcool. A regarder de plus près, ce n'était pas une lumière mais bel et bien du feu. Un parfait mélange explosif si les deux rentraient en contact. Et personne ne semblait l'avoir remarquer. Et vu les autres sorciers qui étaient dans le bar, personne ne bougeait ses fesses pour faire quelque chose. Ils étaient tous paralysé par la peur et attendaient leur mort prochaine. Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Mon regard resta quelques secondes sur les autres personnes que je connaissais dont une Lumen qui demanda à la propriétaire « Il faudrait qu'on recule les meubles, vous nous autorisez à le faire hein ? »  avant de revenir sur Lorenzo. Lui aussi ne pouvait rien faire. Il était aussi en danger que nous l'étions. Encore plus si le feu enflammait les alcools disposé un peu de partout sur le bar. Je ne pouvais rien faire pour Lorenzo. Prenant ma décision et me maudissant d'avance pour ce que j'allais faire, je me levai. On n'était mieux servis que par soi-même disait-on. Une table renversée près de nous attira mon attention et c'est après quelques poussées, que je la mis vers Lorenzo. Comme une barrière de protection. Au moins, il n'y avait pas de risque qu'il se prenne une planche. Le risque était devisé par deux même si le risque le plus important était le feu. Je pris quelques minutes de réflexion en couvrant ma bouche de ma main. Si j'utilisais les mêmes sorts que Cassie et Louison, ils allaient me revenir à la figure ou l'empirer. Et c'était hors de question, je comptais bien partir d'ici vivante. Le seul problème était qu'on avait affaire à un feu magique et par conséquent résistant aux sortilèges basiques d'eaux. Si Seth avait été là, il aurait su quoi faire. Mais il n'était pas là et il fallait que je trouve une solution pour que le feu n'atteigne pas les bouteilles d'alcool. Mais quoi faire si la manière magique ne marchait pas ? Une grimace se forma sur mon visage tandis que je sortais ma baguette magique de ma poche. Si la manière magique ne marchait pas, il ne restait plus que la manière moldu.

Un frisson de dégoût parcourra mon dos tandis que je lançais un sortilège pour faire apparaître une couverture. Sur l'un de mes anciens livres que j'avais lus, les moldus utilisaient aussi une couverture pour faire disparaître le feu quand une personne se faisait attaquer par un feu. Ce qui était bien notre cas même si ce n'était pas une personne qui prenait feu mais un objet. Mais ça devait revenir au même n'est-ce pas ? Toujours est-il, la couverture en main, je partis en direction du bar non sans avoir jeter un dernier regard sur le corps évanouis de Lorenzo. Qui avait dit que les serdaigles n'étaient pas courageux ? Pas moi. Quelques mètres me séparaient du bar et déjà je voyais le feu partir en direction de l'alcool sur le bar. C'est en faisant bien gaffe à ne pas se faire aplatir par une planche que j'arrivais enfin à destination. Levant ma couverture, je ne pu m'empêcher ses quelques mots aux gryffondors « Tss ! Avant de pousser les meubles, régler déjà ce problème qui est plus important, je n'ai pas envie de finir carboniser à cause d'une erreur d’inattention. » avant d'abattre ma couverture sur le bar. La seule chose que je n'avais prévu fut que le feu consuma ma couverture au point que le feu m'atteigne. En voyant le feu arriva à proximité de mes mains, brûlant les bouts de mes doigts je pestai contre les moldus en lâchant la couverture sur le sol. Ses moldus, ils étaient bel et bien des incapables !


© Pando


Lancer des dés ; a écrit:

1 – Un obstacle empêche Lorelei d'allez au bar pour abattre sa couverture.
2 – La couverture prend totalement feu au point que le feu n'atteigne à son tour Lorelei.
3 – Mission réussis : le feu s'est éteint sur le bar. On a évité l'explosion.

_________________
Only you can set my heart on fire.
Tu es la seule chose que je veuille toucher, j'ignorais que cela pouvait signifier autant. Tu es le danger, je m'en moque car je n'ai jamais été aussi bien. ✻ “ Suis-moi dans le noir, laisse-moi t'emmener au-delà des satellites. Tu pourras voir le monde que tu as ramené à la vie. Alors, aime-moi comme tu sais le faire touche-moi comme tu sais le faire, qu'attends-tu ? ”


Dernière édition par Lorelei E. Wilbert le Mar 2 Juin - 18:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Ven 15 Mai - 17:59

Le membre 'Lorelei E. Wilbert' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le marché nocturne' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mar 19 Mai - 16:08

    On l'avait aidé à se relever sans qu'il ne remarque réellement qui s'était porté à son secours. Louison avait chaud, mais chaud ! Et sa chute lui avait sûrement brisé les os – oh, oui, au moins ça. Sa tête lui tournait méchamment et il mit un certain temps à reconnaître la voix chaleureuse de Miss Rosmerta. Louison retira sa veste, la lança sur la première chaise venue. Il faisait vraiment trop chaud … Dans la pièce, le feu progressait, la fumée se faisait plus présente, plus oppressante également ! Le jeune homme avait la désagréable impression que l'air allait bientôt se faire rare. Entre mourir étouffer et affronter les malades qui faisaient régner la terreur au dehors, le bibliothécaire ne savait pas ce qu'il préférait.

    Il remerciât la tenancière d'un sourire avant de bien vite reporter son attention sur ses élèves. Ils étaient sous sa surveillance et voilà que Louison ne semblait pas être en mesure de les protéger ! Lorenzo était assommé, il se contenta de l'éloigner quelque peu du feu, de le recouvrir d'un ligne humide en espérant que cela suffise à lui redonner connaissance. Lumen se faisait brûler par ce feu qui semblait être sorti de nul part. Cassie semblait être toujours sous le choc. Il posa une main qui se voulait rassurante sur son épaule.
    Quant à Lorelei, elle était en train d'agiter une grande couverture au dessus de … QUOI ?! Sur un feu magique ? Qu'avait-elle loupé ? Il était évident que les moldus qui tentaient ce genre d'expérience ne s'étaient retrouvés que face à de petits feux parfaitement naturels ! Dans les conditions dans lesquelles se trouvaient le petit groupe … Louison aurait voulu la prévenir – sans en avoir le temps. Déjà, la bleue abattait la couverture – qui prit feu instantanément. Louison soupira, incrédule. Toute cette histoire était insensée.

    Le jeune homme repensa au sortilège d'extinction alors qu'il hésitait à aller ouvrir la fenêtre la plus proche afin de leur apporter un petit peu d'aide. Un sortilège qui était utilisé entre autre, il l'avait lu dans un ouvrage, pour maîtriser le feu des dragons. Peut être que ce feu là n'avait pas grand-chose à voir, mais Louison se dit qu'après tout, il n'en saurait rien tant qu'il n'aurait pas essayé de lui même. Sa baguette magique était toujours dans sa main – hors de question de la lâcher. On ne savait pas ce qui pouvait surgir, qui pourrait fracasser la porte d'entrée du pub, ni même qui pourrait tenter de les attaquer par une fenêtre. Il était armé, donc et sans hésiter plus longtemps, le bibliothécaire brandit sa baguette magique, se concentra et rapidement, on vit fuser hors du frêle morceau de bois un fil translucide et légèrement brillant à la fois.

    Son sortilège toucha le feu de plein fouet … et ne changea rien pour autant. Les flammes ne diminuèrent pas, elles ne reculèrent pas non plus, se contentant de rester là, ni plus ni moins. Une nouvelle fois, Louison jura – en même temps que Miss Rosmerta. Un grand cri lui échappa et l'instant suivant, elle s'exclamait à haute voix.

    « Mon pied ! »

    Le feu avait couru jusqu'à elle et l'avait brûlé quelque peu. Merlin … Louison l’exhorta à s’asseoir. L'instant suivant, il avait récupéré le linge humide qu'il avait placé plus tôt sur le visage de Lorenzo et le lança à la tenancière, lui recommandant de s'enrouler le pied dedans.

    Bien, bien … En attendant, ce n'était pas ça qui allait les aider à se sortir de ce pétrin !


Sortilège d'Extinction a écrit:

1 ; Le sort échoue dans une nuée de paillettes. YOU-PI !
2 ; Le sortilège ralentie la progression du feu.
3 ; Rien ne change et en plus, EN PLUS, le pied de Rosmerta est quelque peu brûlé.


Dernière édition par Louison A. O'Caroll le Mar 19 Mai - 16:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mar 19 Mai - 16:08

Le membre 'Louison A. O'Caroll' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le marché nocturne' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mer 20 Mai - 15:44


Ben merde, où suis-je ? Je cligne des yeux. Une fois. Deux fois. Les yeux me piquent. On dirait qu'il y a de la fumée dans le coin. Je tousse péniblement. L'air semble difficile à respirer. Je referme les yeux, trop difficile à les garder ouverts. J'ai mal au crâne. Je remue doucement le bout des doigts, bon ça va, je suis toujours en vie ! Mais qu'est-ce qu'il a bien pût se passer ? Comment j'ai pût me retrouver dans cette situation ? Je tente de me souvenir ce qu'il s'est passé et tout ce que je voie c'est le beau visage de Lorelei face à moi, à moitié en train de m'engueuler alors que je souriais comme un navet heureux de ma connerie. Je n'aurai peut-être pas dût faire autant mon malin. Voilà dans quelle situation je me retrouve maintenant ... D'ailleurs, dans quelle situation où suis-je ? Même ça je ne le sais pas. Non, mais quelle connerie ! Alors je réfléchis de nouveau, profitant d'avoir les yeux fermés pour me concentrer. Un bruit sourd, des cris dans la rue, des planches qui tombent dans toute la pièce. Un crissement me fit ouvrir les yeux, en vain bien entendu, le mal de crâne m'empêche bien vite d'avoir le droit à ma vision optique. Cela ressemble à une table qu'on pousse. Etrange.

Je souffle. Tente de respirer. Plus ou moins profondément. La fumée m'empêche de respirer correctement de manière parfaite. Et tout ce boucan autour de moi ne fait qu'empirer le brouhaha dans ma tête. J'ai dû me cogner quelque part, c'est sûr, je n'arrive pas à bouger, ni même à ouvrir les yeux. Vous pourriez me dire que je suis entourée de belles femmes totalement dénudées que je ne pourrai même pas les voir, pour vous dire ! " Aoutch ... " Soufflais-je doucement en tentant de me redresser. Okay, je me recouche, j'ai compris ! J'ai mal derrière la tête, c'est affreux ! Et je me souviens de Lorelei se jeter sur moi. Mais pourquoi me suis-je évanoui au moment où j'avais une chance de lui voler un baiser ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Dim 24 Mai - 1:42


     
   
   
         
Hogsmeade's night market

       
Les flammes prenaient lentement possession du bar des Trois Balais, acculant et menaçant les sorciers qui s'y trouvaient piégés. Des cris provenaient toujours du dehors, prouvant que les mangemorts continuaient leur marche funèbre, semant la panique et la mort autours d'eux. Les quelques sorciers qui se trouvaient à l'intérieur étaient protégés des mages noirs, mais ils faisaient face à un sort bien plus funeste.
Tous étaient trop concentrés sur les flammes pour ce rendre compte que la situation changeait. Les bruits qu'ils entendaient et les chocs qu'ils ressentaient s'étaient accrus de plus en plus, s'étaient rapprochés toujours un peu plus. Jusqu'à ce que le vacarme soit si clair que nul ne puisse l'ignorer plus longtemps. Au dehors des sorciers étaient en train de tenter de frayer un chemin jusqu'à la porte du bar pour les libérer.
Dans le claquement d'un sort la porte du bar s'ouvrit et les fenêtres explosèrent, libérant la voie aux sorciers prisonniers. Mais le soulagement ne fut que de courte durée, car les mages qui entrèrent dans le bar étaient masqués. Des mangemorts.
       

   
   



→ A la recherche de sorciers impurs à abattre les mangemorts on libéré l'entrée des Trois Balais, la voie pourrait être libre si ils n'étaient pas rentré dans le bar avec l'intention de faire des victimes.
→ Les flammes ne sont plus la menace principale, le feu est toujours présent, mais grâce à l'idée de Lumen il ne trouve plus de combustible et stagne.

→ Merci de privilégier les rps courts et dynamiques, 500 mots maximum.
→ Il n'y a pas d'ordre prédéfini, vous pouvez poster comme bon vous semble.
→ Le système de lancer de dé est toujours en place.
→ Si vous avez des questions vous pouvez les poser dans ce topic.

       

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LE PETIT CHAPERON ROUGE

LE PETIT CHAPERON ROUGE
+ SORCIER DEPUIS LE : 06/10/2014
+ PARCHEMINS : 303
+ LOCALISATION : Poudlard will always be my home

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Dim 24 Mai - 1:44





The night market
Intrigue 6

E
n voyant les flammes envahir lentement le bar des Trois Balais Cassie c'était dit que quelqu'un devait intervenir, que quelqu'un devait les sortir de là. Mais personne n'avait réagi, les sorciers étaient tellement abasourdis par les bruits du dehors et le piège dans lequel ils se trouvaient que la Gryffondor avait été la première à remarquer qu'un feu avait pris naissance. Rassemblant tout son courage elle avait tenté de garder la tête froide et d'agir avant qu'il ne soit trop tard. Mais rien ne se passa comme prévu et alors que son sort d'eau devait aider à éteindre le début d’incendie il eut l'effet contraire et provoqua un retour de flamme. Cassie eut une expression mêlant la stupeur à la peur, complètement prise de court elle ne put que regarder les flammes se jeter sur elle pour la brûler. Alors que la chaleur du brasier s'apprêtait à l'envahir elle se sentie brutalement tirée en arrière. Louison était intervenu juste à temps et la rouge et or lui lança un regard emplit de reconnaissance. Mais avant qu'elle n'ait pu prononcer un mot ou analyser mieux la situation tout s'enchaina de nouveau. Les flammes qu'elle avait pu éviter de justesse avaient continué leur route et un cri de douleur parvint à ses oreilles. Elle sursauta en reconnaissant la voix. Lumen. Une grimace d'horreur se peignit sur le visage de la rouge et or en songeant à ce qu'il avait pu arriver à son amie par sa faute.  « Par Merlin, Lumen ! » S'exclama-t-elle en faisant volte-face. Elle se précipita sur sa camarade qui souffrait d'une vilaine brûlure au bras. Catastrophée elle tenta d'évaluer la blessure de la sorcière. Mais la fumée qui commençait à se répandre dans le bar ne lui facilitait pas la tâche. « Je suis tellement désolée, je ne pensais pas que le sort aurait cet effet-là. » Tous auraient pu faire cette erreur mais la culpabilité était plus forte, elle s'en voulait déjà énormément. Elle tenta cependant de garder ses esprits et avec des gestes tremblant elle attrapa sa cape posée sur une chaise. Du bout de sa baguette elle en découpa un pan de tissu qu'elle imbiba d'eau avec un second sort. Elle fit bien attention à ce que son sortilège ne touche aucune flamme, elle ne supporterait pas de provoquer une autre catastrophe. Du coin de l'oeil elle vit que Louison venait d'être victime des flammes à son tour, mais elle fut soulagée en voyant Mrs. Rosemerta se précipiter pour l'aider. « Tiens mets ça sur ton bras. » Dit-elle en aidant Lumen à entourer son bras du linge de fortune. C'était loin d'être l'idéal mais ça empêcherait la brûlure de se répandre et ça aiderait à faire taire la douleur.

Elle resta choquée quelques instants, tout s'était enchainé si vite qu'elle avait du mal à croire ce qu'il se passait. En une poignée de seconde la soirée s'était transformée en un cauchemar dont elle se demandait s’ils allaient pouvoir sortir. Ce ne fut que lorsque Louison posa une main réconfortante sur son épaule qu'elle sortit de sa torpeur. Avec un hochement de tête elle entreprit de suivre l'idée de Lumen et de déplacer les meubles pour éviter que le feu ne trouve de nouveaux combustibles. Tentant de faire abstraction de la chaleur éprouvante et concentrée sur sa tâche elle ne porta pas la moindre attention à la remarque de Lorelei qui était aussi inutile que déplacée, ce n'était pas le moment pour des combats d'égos. Elle resta cependant stupéfaite en voyant la bleu se précipiter sur les flammes armée d'une couverture. Cassie ouvrit la bouche pour l'arrêter mais c'était trop tard, le feu avait déjà consumé le tissu et atteint les mains de la jeune femme. Mais enfin, à quoi s'attendait-elle ? Si la magie n'avait pas pu venir à bout des flammes ce n'était pas une méthode moldue qui allait tout arranger. Elle secoua la tête dépitée et dû s'arrêter dans ses sortilèges, à cause de la fumée il était difficile de respirer et sa tête commençait à l'élancer. Le manque d'oxygène allait vite devenir un problème de taille et cette pensée la terrifia. Mais elle n'eut pas le temps de s'appesantir sur le sujet, de nombreuses choses se passaient autours d'elle, Lorenzo, qui s'était évanoui plus tôt, commençait à reprendre conscience et au dehors les bruits s'étaient rapprochés, intensifiés. Voyant que quelqu'un aidait déjà son camarade Gryffondor, Cassie couvrit son nez et sa bouche de sa main pour tenter de se protéger de la fumée et reporta son attention sur ce qu'il se passait à l'extérieur du bar. Des voix lui parvenaient difficilement mais plus clairement que plus tôt. Des gens semblaient s'être rapprochés de la porte. Elle comprit aussitôt ce que cela voulait dire. « Quelqu'un essaie de nous sortir de là ! » S'exclama-t-elle. Trébuchant sur les débris elle essaya de se rapprocher de la porte. Elle n'était pas sûre de ne pas s'être brûlée dans sa tentative -avec la chaleur ambiante elle avait du mal à se rendre compte- mais elle parvint à s'approcher assez de la sortie pour voir que la voie était plus dégagée que plus tôt et que des sorciers se trouvaient tout prêt. Elle eut un moment d'hésitation, des mages noirs se trouvaient aussi au dehors et rien ne lui assurait que ce n'était pas eux qui tentaient de les atteindre. Mais les flammes qui prenaient d'assaut le bar ne laissaient guère le choix. « Il faut les aider à dégager la porte. » Se décida-t-elle. Elle pointa sa baguette sur la porte, cherchant quel sort pourrait les aider dans cette situation. Mais elle n'eut pas le temps d'agir.

Lancé de dé:
 

La porte et les fenêtres du bar explosèrent violemment sous les sorts des sorciers de l'extérieur, entrainant avec eux une partie du mur de pierre. Tout se déroula si vite que Cassie eut à peine le temps de mettre ses bras devant elle pour essayer de protéger son visage. Mais ça ne lui fut d'aucune utilité. Les débris la frappèrent avec force et elle pu sentir les morceaux de verre mordre sa peau, s'y fichant avec cruauté ou y laissant des marques écarlates. Son cri mourut dans sa gorge alors que de vives douleurs s'emparaient de son épaule gauche et de ses côtes. Elle s'effondra au sol, écrasée par le poids des décombres.
WILDBIRD

_________________
"Only the caged birg sings"
Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way and all of the ghouls come out to play. And every demon wants his pound of flesh, but I like to keep some things to myself, I like to keep my issues drawn. It's always darkest before the dawn.


Dernière édition par Cassie D. Standford le Dim 24 Mai - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Dim 24 Mai - 1:44

Le membre 'Cassie D. Standford' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le marché nocturne' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mar 2 Juin - 10:51

Louison le sentait mal. Lorenzo avait reprit connaissance mais ne semblait pas vraiment se rendre compte de ce qui se passait autour de lui. Savait-il seulement où il était ? Le bibliothécaire lui lança un regard inquiet. Il était une cible facile, ainsi allongé à terre. Le jeune homme nota mentalement de faire attention à lui. Cassie, de son côté, se mit en tête qu'il fallait aider les sorciers à ouvrir la porte du bar afin que tous ceux qui étaient à l'extérieur puissent entrer – Louison soupira, s'élança derrière elle.

« Cassie, non ! Tu n'as pas la moindre idée de qui sont ces gens derrière la porte ! S'il s'agit d'hommes et de femmes masqués, que penses-tu qu'il va se passer ?! Reviens ! »

Mais la jeune Gryffondor avançait courageusement vers la porte, bravant les flammes et la chaleur étouffante afin de libérer la porte – malgré les cris et Louison et de Mrs Rosmerta, qui s'était alliée au jeune homme pour faire changer Cassie d'avis. Rien n'y faisait cependant, et la demoiselle lança un sortilège pour libérer le passage.

Au même instant, la porte du bar et les fenêtre volèrent en éclat, noyant Cassie sous une montagne de décombres.

« CASSIE ! »

Le professeur se précipita. Il n'était pas question de la laisser là, seule sous les décombres – mais quelque chose lui soufflait que rester proche de cette maudite porte, à présent grande ouverte, n'était en rien une bonne idée. Il fonça sans regarder ce qui entrait, tâcha d'attraper une main de l'étudiante, de la tirer vers lui, de la sortir de là ! Mais il avait beau tirer, les planches de bois et débris de verre étaient trop nombreux, trop lourds, et Cassie ne semblait pas être en mesure de bouger. Le bibliothécaire voyait déjà des débris de verre se ficher dans sa peau et la grimace qu'elle avait faite en tombant ne présageait rien de bon quant à son état de santé. Fichu marché nocturne … Quelle folie les avaient conduit jusque là ?! Pourquoi le directeur avait-il autorisé les élèves à s'y rendre ?! Il était bien entendu trop tard pour se poser toutes ces questions, et lorsqu'un rire malfaisant retentit, le sang de Louison se glaça. Entre les mangemorts et le feu, il n'y avait que peu de doute : le jeune homme choisissait le feu. Mais à présent, il n'avait semble-t-il plus le choix.

Il releva la tête pour constater qu'un groupe de sorciers masqués étaient bel et bien rentré dans le bar, comme il le craignait. Louison attrapa sa baguette rapidement, la pointa vers le groupe de sorciers malintentionnés espérant très fort que cette fois ci, il ferait mouche.

« STUPEFIX ! »

Le sort frappa de plein fouet un mangemort qui s'effondra aussitôt. Cette brève distraction lui permit de pousser planches et autres débris et il attrapa Cassie sous la nuque et les genoux avant de rejoindre son groupe d'élèves, toujours au même endroit dans le fond du bar. Il déposa Cassie sur le sol avec précaution. Il allait falloir mettre en place un sortilège de défense auprès de deux élèves inanimés, soigner les blessures de Cassie et se débarrasser de ces individus.

Un jeu d'enfant …

Citation :
Stupéfix
1 ; Le sort fonctionne mais le mangemort l'évite.
2 ; Le sort fonctionne et touche un mangemort sans le moindre problème.
3 ; Le sort fonctionne, mais touche Mrs Rosmerta è_é


Dernière édition par Louison A. O'Caroll le Mar 2 Juin - 11:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mar 2 Juin - 10:51

Le membre 'Louison A. O'Caroll' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le marché nocturne' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LA PRINCESSE ADOPTÉE

LA PRINCESSE ADOPTÉE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/09/2014
+ PARCHEMINS : 5009
+ LOCALISATION : au pays de la débauche /pan/ non celui des livres, de la magie

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mar 2 Juin - 21:13



Intrigue 6 : groupe 1




JE DESCENDS LES VERRES LES UNS APRES LES AUTRES, JUSQU’À NE PLUS SAVOIR A COMBIEN J'EN SUIS


Pestant comme les foutus idées de moldus en jetant un sort d'eau sur mes doigts, je regardais ce qui se passait autour de moi. La peur continua de régner au Trois Balai et des personnes sembla soulager que le feu n'atteignent plus les meubles en bois. Une bonne chose de bien. Il ne pouvait pas y avoir pire maintenant. Mon constat fut réduit à néant quand je tournais la tête en direction de la porte dont des personnes semblèrent à tout prix y entrer. Notre seule issue de secours. Soit c'était de l'aide extérieure, ce qui n'était pas trop tôt ou alors c'étaient les personnes même qui faisait régner le chaos à Pré-au-Lard. Ce qui dans un sens serait plus logique car si je devais penser comme une mangemort, les trois Balais était parfait pour faire des victimes en sachant qu'on n'avait aucun échappatoire pour sortir. Une gryffondor du penser le premier choix vu que je la vis s'avancer vers la porte de sortie en ayant l'intention d'aider à débloquer la porte. J'eu bien vite la réponse à ma question quand la porte s'ouvrit brusquement avant que Cassie n'ai pu faire un geste l'ejectant par ce fait. Mais plutôt de lui porter secours, j'étais préoccuper par les nouveaux arrivants qui me fit l'effet d'une douche froide. A la simple vue des capes et des masques noires, un frisson me paralysa un instant.

Après le loup-garou de la dernière fois, voila que c'était au tour des mangemorts qui rentraient en scène. D'après ce que je savais c'était un groupe d'homme et de femmes qui avaient la même valeur commune : la pureté du sang. Pour la plupart ils devaient être soit des sangs purs ou des sangs mêlés pro de la pureté pour rentrer dans leurs rangs. Ils avaient ainsi en horreur les moldus et les nés-moldus. En y pensant, ils devaient avoir eu la même éducation que j'avais eue durant mon enfance. Je ne savais pas comment prendre ce point commun. Le prendre bien certainement vu qu'ils prônent la pureté du sang même si leurs façons de faire étaient extrêmes. Radicales. Tuer ou être tuer en clair. Un frisson parcourra mon dos quand je compris ce qui les emmenait à Pré-au-Lard. Autre le fait de faire le marché nocturne un enfer, ils étaient bien décider à y laisser des traces. A y laisser des victimes. Au fond de moi, je savais que je n'avais rien à craindre. Je partageais leur valeur et j'étais une digne héritière de sang pur. Aucun risque qu'il me menace ou qu'il me torture. Alors d'où venais ce sentiment de malaise mélangé à la peur qui régnait au Trois Balai ? Peut-être venait-il du fait qu'ils étaient entrés dans le bar en explosant au passage la plupart des fondations du bar ? Ou était-ce le halo de noirceur qui entourait certains en particulier. Même s'ils étaient masqués, ça ne me surprendrais pas qu'ils sourient de façon cruelle et sadique en nous voyant dans le bar. Ou plutôt qu'ils voyaient en nous des potentielles victimes. Victime qui commença par Standford qui au lieu d'écouter le bibliothécaire et la patronne du bar s'était avancée vers eux. Résultat des courses la porte ainsi qu'une fenêtre lui avait explosé à la figure. Quand on joue avec le feu on s'y brûle. En pensant au feu, mon regard s'attarda quelques secondes sur le feu tandis que Louison O'Caroll figea un mangemort à l'aide d'un stupéfix qui lui permit de dégager la gryffondor des décombres. Après un gryffondor évanouis, voila qu'on en a deux. Soupirant, je fis quelques pas en arrière en me massant mes doigts endoloris. Ils n'étaient pas des téméraires pour rien, toujours à foncé. Regardant autour de moi, je fis un rapide calcul de la situation. Il ne restait plus que Louison, Lumen et moi en état. Mrs Rosmerta sembla mitigé comme bon nombre des clients. Un client même se cacha sous une table en espérant que les mangemorts ne le remarquent pas. Probablement un né-moldu.

Reprenant sur moi, je comptais me diriger le bibliothécaire qu'il posa au sol une Cassie blessé et évanouis à côté d'un Lorenzo tout aussi la tête dans la lune. Si on voulait sortir de là vivant, il fallait la jouer fine et stratégique. En serdaigle quoi. Mais avant que je ne fasse un geste un sort fusa au trois balais. Pointant ma baguette droit devant moi je lançais un « Protego » qui n'eu pas l'effet que je souhaitais. A la place de le bloquer son sort toucha mon bras de plein fouet. Une grimace de douleur apparue sur mon visage quand je compris quel sort j'étais touché. Un diffindo alias le sort de découpe. Mes yeux se posèrent sur mon bras blessé. Une coupe bien net s'était marqué et avec de fortes chances laisserais une cicatrice si je ne me faisais pas soigner rapidement. Lançant rapidement un sort qui la referma à moitié, je jetais un regard en arrière. Avec la force du sort, j'avais d'instinct reculé.

Lancer de dés:
 

Au moins su le mérite de me faire reculer vers où c'était groupé les personnes de Poudlard accompagné de la patronne du bar. Jetant un bref coup d'œil en arrière au corps de Lorenzo et quelques secondes sur celui de Cassie, je réprimai un sarcasme sur les gryffondor. Ce n'était pas ni le lieu ni le bon moment pour faire des remarques sur la maison des gens. Au lieu de ça, je regardais les mangemorts avancés tout en élevant assez fort la voix pour que Louison m'entende. Au moins, il allait être content. Il aura enfin le droit à des paroles de ma part, comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres. Ou quelque chose comme ça. « Il faudrait qu'on se répartisse les tâches en se serrant les coudes si on veut sortir vivant d'ici. » lançais-je en regardant quelques secondes Lumen avant de revenir sur les mangemorts. Mettre la rancœur de côté pour vivre, je pouvais bien faire ça, non ? Et Lumen avait intérêt de s'y plier elle aussi. « Est-ce que vous connaissez des sorts médicales pour soigner ses blessures ? » La question s'adressa aussi bien à Louison, qu'à Lumen et à Mrs Rosmerta. Vu ce que j'avais pu apercevoir les blessures de Cassie étaient importantes à soigner. Et ça me déchira le cœur d'avouer. « Pour ma part, j'en connais quelque uns mais ils ne seront pas aussi efficaces que ceux de l'infirmière de Poudlard ou d'une médicomage. Mais au moins elle ne se videra pas de son sang avec les premiers soins de secours.  » Quelques particules de rouges commençait à teindre le bois en rouge. Surement les plais ouvertes à cause du verre tranchant de la vitre.  « Je peux m'en charger à moins que vous préférez le faire ? » Avant que je n'eu une réponse, un nouveau sort fusa et je sortis le premier sort qui me venait en premier. « Expulso. » Mon sortilège sortit de ma baguette magique et fusa comme un vif d'or sur un des mangemorts. Le mangemort, peut-être une nouvelle recrue, n'eu pas le temps de le voir et le prit de plein fouet. Vu la force que j'avais mis dans mon sort, il se retrouva expulsé hors de l'établissement et avec un peu de chance s'effondra contre un mur. Fière de mon coup, je jetai un rapide coup d'œil aux autres personnes du bar. Il fallait qu'ils se bougent à se décider quel technique utilisé. « Décidez vous. » Et plus que vite !


© Pando



Lancer de dés:
 

_________________
Only you can set my heart on fire.
Tu es la seule chose que je veuille toucher, j'ignorais que cela pouvait signifier autant. Tu es le danger, je m'en moque car je n'ai jamais été aussi bien. ✻ “ Suis-moi dans le noir, laisse-moi t'emmener au-delà des satellites. Tu pourras voir le monde que tu as ramené à la vie. Alors, aime-moi comme tu sais le faire touche-moi comme tu sais le faire, qu'attends-tu ? ”


Dernière édition par Lorelei E. Wilbert le Mar 2 Juin - 22:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Mar 2 Juin - 21:13

Le membre 'Lorelei E. Wilbert' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Le marché nocturne' : 3

--------------------------------

#2 'Le marché nocturne' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
CŒUR DE LIONNE

CŒUR DE LIONNE
+ SORCIER DEPUIS LE : 23/08/2012
+ PARCHEMINS : 5770

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Jeu 4 Juin - 21:07


groupe 1 ◮ marché nocturne
Le bras brûlé, Lumen ne s'attendait plus à grand-chose. Elle savait que les choses empireraient. D'une manière ou d'une autre. C'est là qu'elle vit Cassie s'approcher d'elle et se confondre en excuse. Elle aurait aimé lui dire que ce n'était rien de grave, qu'elle avait connu pire. Si elle ne lui en voulait pas, Lumen souffrait tout de même le martyre. Elle serra les dents pour réprimer un cri de douleur. Elle n'eut pas le temps de réfléchir davantage que son amie prenait une décision : les premiers soins, enfin du moins ce qui semblait correspondre à cela. Ca risquait d'être assez compliqué avec la chaleur ambiante, mais l'idée était louable. Alors Lumen se tut et la regarda faire. Un bout de la cape de Cassie humidifié. Lumen se laissa pas prier. Elle attacha le morceau à l'aide de la née moldue autour de son bras.  « Merci. » Unique mot qui sortit de sa bouche avant qu'elles n'entament une autre tâche. Il fallait éloigner les meubles du feu, au maximum. Peut être qu'il finirait pas stagner. Elle vit du coin de l’œil Lorelei tenter de protéger des bouteilles et d'éteindre le feu avec une couverture... La gryffondor hésita longuement à se moquer d'elle ou lui lancer une réplique cinglante. Elle le mériterait bien. Mais Lumen se contenta de lever les yeux au ciel en remarquant la tentative de son ancienne amie échouer lamentablement. Puis un bruit de diable se fit entendre à l'extérieur. Un son brutal, mais libérateur. Ils allaient peut être sortir d'ici. Enfin. Toutefois, il était plus qu'évident qu'il ne s'agissait pas de véritables sauveurs... mais des personnes qui avaient attaqué et provoqué ces huis clos. «Cassie, je... » Mais trop tard, elle partait déjà en direction de la porte pour aider les possibles sauveurs. Enfin les aider, elle ne le put pas vraiment. Elle trouvait son amie quelque peu naïve et bornée. Malgré les protestations de Louison et de Mrs Rosemerta, elle avançait quand même. Et quand la porte s'ouvrit, le plafond sembla se fragiliser davantage et Cassie croula ensuite sous les décombres. Lumen ne bougea pas pendant de longues secondes, se demandant pendant tout ce temps si Cassie allait s'en remettre et surtout à quel point elle allait mal. Quand elle vit apparaitre des hommes et des femmes en capuchons, elle craignait le pire. Ils allaient s'en prendre aux nés moldus et à tous ceux qui se mettraient en travers de leur chemin. Et le bibliothécaire comme Cassie étaient alors ne première ligne... pour se faire massacrer oui. Elle savait toutefois que ces sorciers ne s'en prendraient pas à la fille Wilbert, une sang pur dont les parents étaient assez influents. Qui voudrait se mettre à dos l'un de leur membre ? Elle n'était donc pas dans le danger immédiatement. Et pour tout dire Lorelei pouvait subir toutes les atrocités possibles et inimaginables, Lumen ne s'en inquiéterait pas une seconde. Gryffondor assez individualiste, elle se fichait bien de ce qui l'entourait en dehors de ses véritables amis. Elle vit un mangemort tombé à cause d'un stupéfix lancé par Louison. Cassie fut ensuite allongée plus loin en sécurité si on pouvait dire, loin de l'entrée. Lumen se dirigea donc rapidement vers elle pour déterminer dans quel état se trouvait sa camarade. Un état assez critique. De nombreuses plaies. Du sang qui coulait en quantité. Lumen leva sa baguette et attira le reste de cape par un simple accio. C'est alors qu'elle entendit Lorelei reprendre la parole. Lumen l'écouta vaguement, s'intéressant davantage à son amie qu'à cette petite gamine capricieuse que représentait la serdaigle à ses yeux. «Et si tu nous épargnais les faux semblants ? On sait tous que tu n'en a rien à faire de Cassie. Tu veux seulement sauver tes miches. Alors fais ce que tu veux, tu ne m'intéresses pas.   » Voilà, c'était dit. Maintenant, elle la laisserait tranquille. Pour elle, maintenant, il n'y avait plus que Cassie qui comptait. D'une certaine manière, Cassie avait énormément d'importance, beaucoup plus que n'importe quelle personne dans ce bar. Mrs Rosemerta s'approcha d'elle, s'accroupissant elle-aussi. Apparemment la tenancière n'était pas vraiment une guerrière. Elle accepterait de l'aider pour soigner la pauvre gryffondor blessée. «Est-ce que vous pouvez tenir cela en attendant s'il vous plait ?     » Lui demanda t-elle en lui tendant le tissu. Lumen ferma les yeux, pensant aux sortilèges de soins qu'elle connaissait. Il y avait bien ce petit sortilège pour les blessures mineures. Elle savait que c'était pour les nez cassés, les coupures etc. Peut être que ça pourrait fonctionner sur quelques ouvertures recouvrant le corps de son amie et atténuer la douleur. De toute façon, personne ici n'était en mesure de réussir un sortilège plus puissant qu'on apprenait en médicomage. Vulnera Samentur. Seuls des sorciers vraiment doués dans ce domaine pouvaient le réussir à cent pour cent. «Episkey.   »
Lancé de dés:
 
Lumen grimaça en découvrant le résultat. Aucune plaie n'était refermée, mais le flux du sang diminuait lentement jusqu'à ce que Cassie finisse par ouvrir lentement des yeux, à gigoter un peu. La gryffondor ne saurait dire si c'était vraiment concluant, mais au moins, ça commençait bien, ça aurait pu être pire, mieux certes, mais quand même. «Hey ! Tu as voulu jouer les superwoman à ce que je vois. » Sa réplique était ridicule, mais on sentait bien le soulagement dans la voix de Lumen. A présent, elle ignorait quoi faire, mais pour protéger Cassie et Lorenzo, il valait mieux qu'elle reste là. Elle jeta un oeil insistant à Louison, en espérant qu'il aurait une idée sublime à leur proposer... Comment allaient-ils se sortir de là ? Sérieusement.  
©clever love.

_________________


Les fleurs du mal
Helen Keller ☽ The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.


Dernière édition par Lumen Macmillan le Jeu 4 Juin - 23:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE MAITRE DU JEU

LE MAITRE DU JEU
+ SORCIER DEPUIS LE : 13/11/2009
+ PARCHEMINS : 1569

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Jeu 4 Juin - 21:07

Le membre 'Lumen Macmillan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le marché nocturne' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daily-prophet.forumactif.org
avatar
LE PETIT CHAPERON ROUGE

LE PETIT CHAPERON ROUGE
+ SORCIER DEPUIS LE : 06/10/2014
+ PARCHEMINS : 303
+ LOCALISATION : Poudlard will always be my home

Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   Sam 20 Juin - 17:10





The night market
Intrigue 6

C
assie avait à peine eu le temps d'entendre une explosion, le temps qu'elle voit les décombres se diriger vers elle il était déjà trop tard. Elle eut à peine le temps de tenter de protéger son visage que les débris la heurtaient de plein fouet. Elle s'était effondrée au sol, écrasée par le poids des ruines qui composaient auparavant la façade du bar. Le choc de l'explosion et de sa chute lui avaient fait perdre connaissance. Quelques cris lui parvenaient vaguement mais, surtout, elle sentait la douleur se propager lentement dans son corps et elle ne pouvait rien faire pour la soulager. Plongée dans un état de semi-conscience dont elle peinait à se sortir la Gryffondor n'avait plus aucune prise sur les évènements. De longues minutes s'écoulèrent avant que la douleur qui s'était emparée d'elle ne s'atténue un peu, laissant sa volonté reprendre le dessus. Dans un grognement la rouge et or ouvrit les yeux, refermant aussitôt ses paupières pour tenter de reprendre ses esprits. Il y eut un moment de grâce pendant lequel elle ne savait plus où elle se trouvait ni à quelles horreurs ils étaient en train d'assister mais la douleur la ramena bien rapidement à la réalité. Elle rouvrit les yeux, sa vision était floue mais elle s'accrocha à la silhouette près d'elle, qu'elle identifia comme étant Lumen, le temps de sortir de son engourdissement. C'était certainement grâce à elle qu'elle avait pu reprendre conscience. « Hey ! Tu as voulu jouer les superwoman à ce que je vois. » Un semblant de sourire flotta sur les lèvres de la jeune femme à l'entente des paroles de son amie. Comment connaissait-elle le personnage de Superwoman ? La question lui traversa rapidement l'esprit mais elle n'eut pas le courage de la poser à voix haute. Elle se sentait trop faible pour tenter un trait d'humour. Peut être plus tard, dans quelques semaines, lorsqu'elles auront réussies à accepter cette nuit d'horreur, que ces souvenirs auront fini par les rendre plus fortes. Si elles y parvenaient. Alors Cassie se contenta de secouer vaguement la tête, arrêtant son geste aussitôt lorsqu'une grimace de douleur déforma ses traits. « Je crois que je me suis loupée non ? » Marmonna-t-elle d'un voix rauque avant d'être prise d'une quinte de toux. Elle avait du respirer les poussières des décombres elle maintenant elle avait du mal à respirer normalement. Son crâne était douloureux et ce ne fut que lorsqu'elle tenta de porter sa main à la tête pour inspecter les dégâts qu'elle se rendit compte de son état. Sa main et son poignet étaient couverts de poussière et d’égratignures, mais aussi de sang. Son sang. Elle avala difficilement sa salive, prenant sur elle pour ne pas céder à la panique. Il lui fallut quelques instant de plus pour trouver le courage de baisser le regard sur ses blessures. Elle comprit alors d'où provenait les élancements qui s'étaient emparés d'elle. De nombreuses plaies, plus ou moins importantes, recouvraient son corps, elles étaient toujours ensanglantées mais les saignements semblaient avoir considérablement ralentis. Cassie pouvait certainement remercier Lumen pour ça. Une vive douleur au niveau de son épaule gauche et de ses côtes l'informait qu'elle avait des os cassés. Elle se mit en position assise mais ne pu en faire plus, ce simple effort avait provoqué un vertige. Des décombres avaient dû heurter son crâne pendant l'explosion. Alors que la situation venait de prendre un tournant bien plus dramatique elle se trouvait dans un sale état. C'était bien sa veine.

Des cris et des bruits de luttes la ramenèrent brutalement à la réalité. Elle regarda autours d'elle et comprit que les sorciers qu'elle avait aperçue au dehors en train de libérer la porte du bar n'avaient en réalité aucune intention de les aider. Leurs tenues noirs et leurs masques ne laissaient aucun doute. « Des mangemorts... » Souffla-t-elle horrifiée à l'idée que quelques instants plus tôt elle aurait pu leur faciliter la tâche. Elle les vit entrer dans le bar, des sourires cruels probablement dissimulés sous leurs masques. L'un d'entre eux fut touché par un sort de Lorelei et expulsé hors de la pièce mais il fut rapidement remplacé par un autre mangemort. Comprenant qu'ils allaient devoir se battre pour rester en vie Cassie chercha du regard sa baguette. Elle lui avait échappé pendant sa chute et se trouvait maintenant à quelques mètres d'elle. Sans sa baguette elle se sentait terriblement vulnérable et c'était un sentiment qu'elle s'était promis de ne plus ressentir depuis sa fugue. Elle devait la récupérer. Alors qu'elle tentait de se relever maladroitement pour avoir une meilleure vue du bar et de la situation un éclat attira son attention. Un sort se dirigeait droit vers Lumen et elle. « Attention ! » Désarmée, elle fit la seule chose dont elle était capable. Ignorant la douleur qui pulsait dans son corps elle se jeta sur son amie pour tenter de quitter la trajectoire du sort.
WILDBIRD


Lancé de dé a écrit:
1 - Les deux sorcières parviennent à éviter le sort
2 - Lumen et Cassie sont touchées par le sort malgré tout
3 - Elles parviennent à éviter le sort mais celui-ci ricoche et va se perdre dans les flammes, provoquant une petite explosion

_________________
"Only the caged birg sings"
Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way and all of the ghouls come out to play. And every demon wants his pound of flesh, but I like to keep some things to myself, I like to keep my issues drawn. It's always darkest before the dawn.


Dernière édition par Cassie D. Standford le Mar 14 Juil - 0:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 

→ intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 3)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 2)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (topic libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-