FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeDim 26 Aoû - 22:32


ELWAN&DAWN

life is a joke
_____________________________________________________________

« Callaghan, deux heures de retenue. » C'est fou comme cette phrase était devenue une habitude pour Elwan. Il se prenait des heures de retenue au minimum trois fois par mois. Il récoltait parfois de lignes à recopier, ou plus régulièrement de tâches assez dures à effectuer. La dernière fois, il avait dût nettoyer toute la salle des trophées. Évidemment, son nettoyage avait été plus qu'expéditif. Il ne fallait pas s'attendre à ce que quelque chose soit bien fait si c'était à Elwan que l'on confiait la tâche. Il n'était pas assez sérieux pour faire les choses bien. Mais au moins elles étaient faites. Au cours de cette retenue là, Elwan n'hérita que de quelques lignes à recopier. Une punition seulement pour le geste de punir et non pour le faire réfléchir ou lui faire regretter d'avoir agit de la sorte. Bon nombre de professeurs avaient abandonné l'espoir d'assagir le jeune Callaghan. Il était bien trop sauvage et indomptable. Il avait un certain mépris pour l'autorité. C'était dans sa nature, comment aller contre ça ?

Une fois sa retenue terminée, Elwan décida de rentrer à sa salle commune. Il était tard, le dîner devait être terminé depuis longtemps. Il emprunta donc les escaliers et décida d'aller faire un écart vers la bibliothèque pour voir si l'une de ses plus proches amies ne s'y trouvait pas. La bibliothèque était presque vide à cette heure. Les élèves qui le reconnurent semblèrent étonnés de le voir ici. En même temps, Elwan n'allait que très rarement à la bibliothèque. Les études, ce n'était pas son fort.

Le tour à la bibliothèque effectué, il décida de rejoindre son objectif initial. Mais alors qu'il allait tourner dans un couloir, il aperçut Dawn Blackwood qui s'avançait face à lui. Dawn était... Dawn. Leur relation était complexe, l'une des seules que Elwan avait du mal à réellement cerner. Il était perdu face à la jolie brune. Ils avaient progressivement tissés des liens amicaux mais ceux ci c'étaient brisés récemment. Elwan avait apprit par son meilleur ami, qui voyait qu'un mauvais œil le rapprochement entre lui et Dawn, que cette dernière tourmentait une jolie Poufsouffle du nom de Maxilynn. Elwan l'aimait bien et il ne supportait pas de savoir que Dawn agissait de la sorte. Elle lui avait semblé bien loin de l'image habituelle des sang pur mais finalement, il s'était trompé. Depuis, il tourmentait Dawn, l'attaquant avec des sales coups. Ces derniers étaient assez humiliant - se prendre de l'eau en plein sur la tête, se retrouver à moitié nue dans un couloir... - mais ils ne venaient pas vraiment d'une mauvaise intention... Elwan ne parvenait pas à être réellement méchant avec elle.

Sachant qu'elle allait passer dans le couloir qu'il venait d'emprunter d'une minute à l'autre, Elwan décida de se cacher dans une salle de classe pour lui faire encore une farce. C'était la salle de classe désaffectée, qui n'était pas fermée. Il s'y faufila, laissant la porte légèrement entrouverte. Puis il attendit. A la seconde où elle passa devant la porte, il lança le sortilège en murmurant. En ce qui concernaient les farces et les crasses, le Gryffondor était très doué en sortilèges.

Il entendit le mécontentement de Dawn de l'autre côté de la porte. Cela le fit sourire. Au fond Dawn n'avait que ce qu'elle méritait. il lui faisait subir la même chose qu'elle faisait subir aux autres. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est que la jolie Serpentard entre en trombe dans la salle. Logique, un rapide coup d’œil était suffisant pour savoir qu'il se trouvait dedans. Il recula d'un pas, le sourire toujours présent sur les lèvres. Le sortilège qu'il avait lancé avait parfaitement fonctionné : Dawn avait hérité d'une bonne barbe lui arrivant presque à la poitrine. Tout son sex appeal avait disparut en un coup de baguette. Il avait prit soin de laisser une distance raisonnable entre eux. Il connaissait le caractère enflammé et bagarreur de Dawn pour y avoir confronté une fois. Il l'avait séparé d'une bagarre à la moldue avec une autre fille. C'est à partir de là qu'il avait commencé à réellement l'apprécier. Il eut un sourire provoquant, si semblable à celui qu'il lançait à tous les sang pur méprisables. « Un problème Dawn ? Tu es pourtant aussi sexy que lorsque tu étais à moitié nue. » Sexy. Le mot qui ne convenait absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeLun 27 Aoû - 2:35

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) TW-daniel-sharman-31858129-100-100life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Phoebs3
ELWAN & DAWN
Don't wanna hear your sad songs
I don't wanna feel your pain
When you swear it's all my fault
Cause you know we're not the same



    Il régnait dans la salle de classe un brouhaha étouffé. Et pour cause, le cours en question n'était autre qu'un cours de sortilèges et enchantement, un cours demandant beaucoup de pratique ce qui induisait donc que le bruit régnerait dans la salle. Assise au quatrième rang, Dawn exécutait les ordres du professeurs et pratiquait un sortilège de transformation sur sa bouteille d'encre qui devenait en quelques coups de baguettes un pot à crayon d'un rouge vif, sort des plus faciles, elle se demandait d'ailleurs pourquoi le professeur leur faisait faire un exercice si simple. Mais elle n'était pas vraiment concentrée dans sa pratique de la magie et ce pour deux raisons. Tout d'abord elle était assise à côté de Oprah McNair sa meilleure amie, alors presque obligatoirement elles papotaient et se faisaient des remarques sur les élèves ou le professeur à voix basse. Mais aussi parce que Dawn avait remarqué que deux rang devant elle un jeune homme, de sa maison, se retournait souvent pour la regarder. Ce fait l'amusait beaucoup, non pas parce qu'il tentait simplement de l'observer discrètement -ce qui était totalement raté- mais parce que l'élève en question paraissait des plus timides et qu'il détournait vivement le regard dès qu'elle posait ses beaux yeux bleus sur lui. Alors elle profitait de la gène du jeune Serpentard pour se divertir un peu en faisant exprès de croiser son regard ou en le fixant intensément pendant quelques secondes pour provoquer l'apparition de jolies couleurs rougeâtres sur ses joues et le voir se détourner plus rapidement que jamais, comme un gamin prit en train de faire une bêtise.

    Ce fut seulement le son salvateur de la cloche qui interrompit Dawn dans sa discussion avec Oprah et dans son petit manège. Aussitôt le bruit de fond redoubla d'intensité, de tous les côtés les élèves rangeaient leurs affaires, se levaient à toute vitesse et se précipitaient littéralement hors de la salle. Car cette cloche tant attendue ne signifiait pas que la fin de ce cours, elle signifiait aussi la fin des cours de toute la journée. Tous les élèves et professeurs étaient désormais libres, enfin, sauf ceux qui avaient des retenus bien évidemment. Se plongeant parmi la foule d'élève Dawn sortie enfin de la salle de classe oppressante et se dirigea le plus naturellement du monde vers la salle commune des Serpentard où elle comptait bien profiter de son temps libre avant le dîner. Muré dans la routine de l'école le dîner se passa dans le calme et la bonne humeur, pour une fois aucun Gryffondor idiot ne vînt se mesurer à l'un des leurs, Dawn avait retrouvée quelques amis et ensemble ils avaient profiter des mets qui s'offraient à eux tout en se racontant diverses anecdotes, elle n'avait pas revu le jeune homme du cours de sortilège depuis qu'elle était sortie de la classe, tant pis, ce n'était pas comme si cela avait une quelconque importance pour elle. Le diner terminé chacun était rapidement retourné à ses occupations tandis qu'elle regagnait lentement sa salle commune. Cette fois-ci la jeune femme marchait seule dans les couloirs du troisième étage, Oprah avait mystérieusement disparue après le dîner, elle ignorait où sa meilleure amie était allée mais elle ne doutait pas qu'elle lui raconterait tout à son retour. Ce n'était pas bien grave au final, la solitude ne la gênait pas, dès toute petit elle y avait été habituée et puis elle préférait être seule qu'entourée de certains hypocrites de sa maison.

    Elle marchait donc en direction des cachots lorsque une douleur au niveau de son visage la stoppa brutalement. Un fourmillement désagréable s'emparait de sa peau, comme des piqûres incessante sur son menton et le long de sa mâchoire. Les sourcils froncés par l'incompréhension Dawn comprit que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'elle aperçu deux petites Serdaigles glousser en la montrant du doigt. Jamais elles n'auraient osées avoir un tel comportement envers elle en temps normal. Lentement elle porta une main à son visage et découvrit avec horreur qu'une pilosité anormal s'était emparée de ses traits délicats. UNE BARBE. Elle avait une barbe. On lui avait fait pousser une barbe. Une exclamation d'horreur et de rage s'échappa de ses lèvres suivit de près par quelques insultes bien senties. Fulminante elle se tourna vers les deux petites idiotes qui osaient se moquer d'elle, elle pouvait être sûre que dès demain tout le château serait au courant. « Ça va, vous appréciez le spectacle?! Dégagez ou je vous fait subir la même chose! » Sa voix retentit avec force dans le couloir et les deux jeunes apeurées par tant de hargne s'enfuient sans demander leurs restes, conscientes que Dawn était parfaitement sérieuse dans ses paroles.

    Dawn n'était pas idiote, elle savait que cette barbe ne venait pas de nulle part, ce n'était pas un coup de Peeves au sinon il serait déjà venue s'en vanter auprès d'elle. Ça ne pouvait être qu'un sort lancé par un élève. En moins d'une seconde elle comprit que le responsable de son état se trouvait dans la salle désaffectée à sa droite, une ombre était même visible sous la porte. Sans hésitation elle se rua sur la porte qu'elle envoya claquer contre le mur opposé dans un vacarme assourdissant et entra en trombe dans la salle prête à faire payer cet affront. Elle s'attendait à y trouver Ambre, elle ne voyait qu'elle pour lui jouer un tour d'aussi mauvais goût, elle voulait même que ce soit elle pour qu'elle puisse se venger dignement, en direct si possible. Mais la personne qu'elle trouva dans la salle la laissa au dépourvu -pendant un millième de seconde, sa colère était beaucoup trop forte pour ça. Elwan. Elwan Callaghan, celui qu'elle pensait pouvoir compter parmi ces amis -enfin presque un ami, un très bon camarade serait plus juste- venait de lui lancer un sort, de lui faire subir une blague douteuse, c'était à n'y rien comprendre. Durant une seconde elle ne bougea pas, son regard enflammé dardé sur le jeune homme, ami ou pas il ne s'en sortirait pas comme ça. « Un problème Dawn ? Tu es pourtant aussi sexy que lorsque tu étais à moitié nue. » Un râle de mécontentement franchis ces lèvres, elle grondait comme un animal sauvage, Dawn sentait que la fureur gagnait du terrain, si il la cherchait il allait la trouver. Il savait parfaitement de quoi elle était capable et pourtant il se permettait de jouer avec ses nerfs.

    Ces dernières paroles la firent tiquer. Peu de personnes étaient au courant de sa dernière mésaventure, quand sans crier gare son t-shirt et ses sous vêtements avaient subitement disparus, la laissant à moitié nue dans un couloir bondé du château. Heureusement Oprah se trouvait à ses côté et elle lui avait aussitôt donner sa cape pour qu'elle puisse camoufler sa nudité. Heureusement aussi qu'elle n'avait absolument aucune honte de son corps. Il savait alors que la nouvelle ne s'était même pas répandue dans les couloirs, la réaction de Oprah avait été trop vive pour que beaucoup d'élèves s’aperçoivent de la situation. Le visage de sa jeune femme se crispa et elle sentit une bouffée de haine monter en elle, c'était lui. Avant qu'elle ne puisse se rendre compte de ce qu'elle faisait elle avait déjà franchit le peu de distance qui la séparait d'Elwan et le gifla. Sa paume claqua contre la joue du sorcier, pas aussi fort qu'elle en était capable et qu'elle l'aurait voulu mais cela lui fit un bien fou. Malgré son état lamentable elle garda la tête haute, elle se planta juste devant lui et par pure provocation elle vrilla un regard dur et froid dans le sien. « C’ÉTAIT TOI?! BORDEL! » Rugit-elle. Elle hurlait presque, tout le château devait l'entendre désormais. «Qu'est ce qui va pas chez toi Elwan?! T'as le cerveau d'une véracrasse ma parole! Et vire moi ce stupide sourire de ton visage de troll ou je te jure que je m'en charge moi même! » Des deux mains elle le repoussa brutalement, le forçant à effectuer quelques pas en arrière pour ne pas trébucher. Elle aurait aimer qu'il tombe, juste pour sa satisfaction personnelle. De nouveau elle le défia du regard, qu'il ose tenter de se défendre face à elle, qu'il ose tenter de lever la main ou la baguette sur elle... Il savait à quoi il s'exposait en s'en prenant à elle, même d'une manière aussi puérile. Chacun savait que Dawn Blackwood était indomptable et sauvage et s'il ne l'avait pas comprit quelques mois auparavant, lorsqu'il avait dû la ceinturer pour arrêter une bagarre, maintenant il avait tout le loisir de le constater. A ses dépends. Mais elle n'en avait pas finit avec lui.

    Rageusement elle tira sur les poils disgracieux qui couvraient sa mâchoire, ça la dégoutait littéralement. Mais malgré sa colère elle voyait bien que quelque chose clochait dans celle situation. Elwan s'en était pris à elle, et pas qu'une seule fois si elle avait tout suivit. Mais elle ne comprenait pas pourquoi, jusqu'à présent leur relation avait été plutôt positive, ils discutaient, ils rigolaient ensemble, même pendant les matchs de Quidditch ennuyants ils trouvaient le moyen de se divertir. Et là il l'attaquait. Mais pourquoi? Qu'est-ce qui pouvait bien justifier son changement de comportement? C'était bien le genre de chose que Dawn ne supportait pas, elle qui avait tant de mal à accorder sa confiance, la traitrise était un des pires actes possibles pour elle. D'un geste elle sortit sa baguette, elle voyait bien que le regard du Gryffondor suivait chacun de ses mouvements mais elle s'en fichait pas mal, la gifle avait du lui suffire pour le moment. Si elle avait voulu lui jeter un sort elle l'aurait fait depuis longtemps. D'une voix cassante elle entreprit de marmonner diverses formules pour virer cette horreur de son visage. Quand sa peau eut enfin retrouvée sa douceur d'origine et elle se tourna vers Elwan. Ces quelques minutes de répit n'avaient pas suffit à apaiser sa colère, sa respiration était rapide et saccadée, son visage froid et ses yeux semblaient animés de flammes. « C'est QUOI ton problème?! » Cria-t-elle d'une voix durcit par la colère, pointant sur lui un doigt accusateur. Elle était dans une fureur folle et elle allait avoir besoin de temps pour se calmer. Mais ce n'était pas le moment de ce calmer.

_________________
We don't fight fair

 


Dernière édition par Dawn R. Blackwood le Lun 27 Aoû - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeLun 27 Aoû - 20:31

septembre 1977
Il regarda à gauche et à droite, puis repéra deux places disponibles : l'une près d'un Gryffondor à qui il avait parlé la veille et l'autre à côté d'une fille de Serpentard. La logique aurait voulut qu'il aille s'asseoir à côté du Gryffondor, ils avaient plus en commun. Mais Elwan avait hâte de rencontrer le plus de personnes possibles, il ne voulait pas assez se cacher dans son coin. Il se dirigea donc vers la fille. Il tira la chaise et s'assit à côté d'elle avec un grand sourire. « Salut, moi c'est Elwan ! » La jeune fille se présenta également. Elle s'appelait Dawn.

Elwan ne s'attendait pas vraiment à ce que la jolie brune réagisse bien. Il savait parfaitement qu'elle prendrait très mal cette "blague" ainsi que les deux précédentes. Mais il essayait de ne pas s'en soucier plus que ça. Ca lui faisait un léger pincement au cœur - Dawn allait le détester après ça - mais il avait quasiment été obligé d'agir de la sorte. Elle était comme tous les autres sang pur alors il devait agir avec elle comme il agissait avec les autres. C'était parfaitement logique. C'était malheureusement triste. Il était perdu, et pas tellement sûr et que sa réaction était la plus appropriée. Il traitait maintenant Dawn comme les autres ais ne parvenait pas à ressentir pour elle la même haine et indifférence qu'il avait pour les autres. Elle et lui, ils avaient été amis. Enfin, le terme était fort mais ils s'étaient nettement rapprochés, surtout dernièrement où ils avaient dût travailler ensemble sur un devoir. Elwan avait pensé qu'ils auraient pu devenir amis. Ils s'étaient trompé. Dawn le méprisait sans doute pour son sang et avait dût jouer un rôle durant tout ce temps. Il était plus facile d'avoir le Gryffondor dans sa poche. Les sang pur qui se le mettait à dos risquait de ne plus avoir la paix à Poudlard.

Sans qu'il ait eut le temps de réagir, Dawn se rua sur lui et le gifla. La gifle n'était pas légère et elle lui fit mal. Sans doute qu'elle avait même laissé une trace rouge sur sa joue. Il porta sa propre main à l'endroit où elle l'avait frappé. Sa peau lui brûlait le bout des doigts pour la violence du choc. Être batteuse avait donné de sacré muscles à la jeune fille ! Il grimaça. Étant bagarreur, il était du genre à encaisser les coups sans rien mais là, le geste de Dawn l'avait prit par surprise et l'avait plus fouetté que frappé d'un coup franc. C'était le genre de coup qu'il était peu habitué à recevoir. « C’ÉTAIT TOI?! BORDEL! » Elle le regardait droit dans les yeux, fière. Il soutient son regard et reprit son sourire provoquant, fier aussi. Il était presque certain d'avoir agit comme il fallait. Elle le savait également. Sa colère n'était qu'une ruse. Stupide et vicieuse vipère. « Qu'est ce qui va pas chez toi Elwan?! T'as le cerveau d'une véracrasse ma parole! Et vire moi ce stupide sourire de ton visage de troll ou je te jure que je m'en charge moi même! » Elle le poussa, il dut reculer pour ne pas perdre son équilibre. Son sourire avait disparut. La colère de Dawn n'était pas feinte, il en était certain. Cela le perturba. Perdu dans ses pensées, il remarqua à peine quand Dawn sortit sa baguette pour ôter sa nouvelle barbe. Mais quand le morceau de bois entra dans son champ de vision, il en suivit le moindre mouvement. Il connaissait assez les Serpentards pour savoir à quel point ceux ci pouvaient être vicieux et méchants. Il la regarda chercher un sort pour enlever sa barbe. Les pils tombèrent au sol. Elle était quand même drôlement plus jolie dans cette affreuse barbe. Mais toujours aussi menaçante. « C'est QUOI ton problème?! » Ah, ils allaient enfin aborder le sujet intéressant !

Pendant un instant, le Gryffondor fut tenter de détourner la conversation ou de se taire pour le simple plaisir de la mettre encore plus en rogne. Mais il savait qu'il ne devait pas la pousser trop loin. Il essaya de garder la tête froide et de conserver l'air assuré qu'il avait. « Mais je n'ai aucun problème ma chère Dawn. C'est toi qui en a un. » Provocateur, il s'avança vers elle. Il ne comptait pas la bousculer ou la menacer comme lle l'avait fait mais il sentait juste que ses paroles auraient plus d'impact si il s'approchait d'elle. Il la dominait de quelques centimètres, légèrement plus grand qu'elle et il aimait bien ça : il avait l'impression d'avoir la situation en main. Leurs visages n'étaient plus qu'à une trentaine de centimètres l'un de l'autre. Il se pencha encore un petit peu et lui souffla, tout doucement, comme si il lui murmurait un secret. « La petite Poufsouffle, Maxilynn, elle n'est pas assez méchante pour qu'on s'en fasse un souffre douleur. » Il dévoilait enfin pourquoi il en voulait tant à Dawn. Elle s'en prenait à une Poufsouffle à cause de son sang. Elle agissait comme tous ses pairs. Il la détestait pour ça. Elle, qui lui avait semblé si différente.
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 0:25

    Dawn éprouva une satisfaction non dissimilée en voyant Elwan enfin perdre son sourire fière et condescendant. Il comprenait enfin qu'elle était parfaitement sérieuse et, surtout, très en colère. La jeune femme avait beau être perdue et ne pas comprendre pourquoi Elwan s'en prenait à elle de la sorte, elle était également dans une rage folle et sa colère l'aveuglait littéralement. Personne n'avait le droit de s'en prendre à elle, pas même un de ses amis, c'était comme une déclaration de guerre et elle n'hésiterait pas une seconde à y répondre. La preuve, une marque rouge apparaissait lentement sur la joue du jeune homme, vestige de la gifle qu'elle lui avait administrée. Elle y avait peut être été un peu fort, elle avait peut être été un peu trop loin par rapport à ce que lui, lui avait fait mais elle s'en fichait pas mal. Cela faisait déjà trois fois qu'il la prenait pour victime, trois fois de trop. Il n'avait que ce qu'il méritait. Depuis le temps qu'ils se connaissaient il ne pouvait pas faire comme s'il ne s'attendait pas à une telle réaction de sa part. Elle voyait bien la manière dont il fixait sa baguette, suivant chacun de ses mouvements avec attention, sûrement pour prévenir d'une nouvelle attaque surprise. Un petit sourire satisfait s'afficha sur les lèvres de la Serpentarde, qu'il imprime ce qu'il venait de se passer peut être que cela pourrait l'aider à se souvenir qu'on ne s'en prenait pas à Dawn Blackwood sans en subir les conséquences. D'ailleurs la jeune femme souhaitait intérieurement que cette marque reste, elle voulait que ses camarades lui demandent des explications. Elle doutait qu'il dise la vérité mais la marque sur sa joue parlait d'elle même, tout le monde saurait qu'il s'était fait gifler et même si l'origine de ce coup restait inconnu c'était déjà suffisant pour elle. Sans un regard pour lui la sorcière remit sa baguette dans sa poche, s'assurant tout de même de la garder à porter de main. Dans son état et dans cette situation ce n'était pas une bonne chose qu'elle garde sa baguette, elle était beaucoup trop énervée et impulsive et Elwan était trop imprévisible. Tout ça ne faisait pas une bonne équation, les choses pouvaient rapidement dérapées et ce n'était pas souhaitable. Pour aucun des deux.

    Dawn bouillait littéralement et Elwan s'amusait avec ses nerfs en prenant tout son temps pour lui répondre, son air calme et sûr de soi l'agaçait profondément. « Mais je n'ai aucun problème ma chère Dawn. C'est toi qui en a un. » D'un geste délibérément exagéré la jeune femme leva les yeux au plafond, une exclamation dédaigneuse franchissant la barrière de ses lèvres. « C'est TOI mon problème! » Siffla-t-elle entre ses dents serrées, son regard fixé sur lui. Malgré sa colère elle n'aimait pas l'air assuré et provocateur que prenait Elwan, quelque chose clochait dans son attitude, à tous les niveaux. Gardant un visage impassible elle le regarda s'avancer vers elle, franchissant sans sourciller les limites que la prudence lui intimait. Elle s'interdit de reculer, refusant de montrer l'ombre d'une faiblesse et ne souhaitant pas se retrouver bloquer entre un mur et lui, malgré que sa soudaine attitude ne lui plaisait pas. Quand enfin il se stoppa seulement une trentaine de centimètres les séparaient. Étant plus grand qu'elle Elwan la dominait de quelques bons centimètre, ce qui était loin de plaire à Dawn. Habituellement sa petite taille ne la dérangeait pas mais dans ces moments là elle la maudissait purement et simplement. Il avait l'impression d'avoir le dessus, d'avoir le pouvoir et elle ne le supportait pas. Des ces quelques centimètres qui faisaient toute la différence il la toisait de haut. Son attitude donnait envie à Dawn de le frapper de nouveau mais elle se retint, il n'en sortirait rien de bon. Alors elle le laissa rapprocher un peu plus son visage du sien, brisant le peu de distance qu'il restait et qu'elle aurait aimer garder. « La petite Poufsouffle, Maxilynn, elle n'est pas assez méchante pour qu'on s'en fasse un souffre douleur. » Lui souffla-t-il doucement. Dawn sentit son visage se crisper malgré elle. Merde. Adoptant à son tour un air provoquant dont elle avait le secret la jeune femme approcha elle aussi son visage du sien, laissant presque leur peau s'effleurer. « Ne m'approche pas. » Siffla-t-elle, acerbe. Encore une fois elle le repoussa sans ménagement.

    Alors c'était ça? Il lui en voulait d'avoir fait de Maxilynn sa victime personnelle? Il s'imaginait certainement qu'elle s'en prenait à elle à cause de la chute de sa famille, tout comme une bonne partie des élèves. Enfin, elle comprenait pourquoi il avait brutalement changé de comportement envers elle, mais ça ne la rassura pas pour autant. Au contraire ça compliquait tout. Ce n'était pas une nouveauté que Dawn faisait tout son possible pour que personne ne s'en prenne à Maxi, c'était à elle que revenait ce droit, tout le château le savait. C'était même de notoriété publique. Et il ne l'apprenait que maintenant? Dawn était surprise, mais son visage ne trahissait aucune de ses émotions, seulement sa colère qui n'avait pas faiblit depuis le début. « En quoi ça te regarde Elwan, hein?! C'est pas tes affaires à ce que je sache. » Rétorqua-t-elle dédaigneuse. Pourtant il n'en était rien, Elwan ne connaissait que la version officieuse de l'histoire, pas la version officielle. Et Merlin savait que si il était au courant de tout il aurait très certainement réagit d'une manière totalement différente. Mais Dawn ne pouvait pas se permettre qu'il l'apprenne. Pour elle et pour Maxilynn. Car la vérité était que la relation qui liait les deux jeunes femmes était un leurre, tout était mensonge. Dawn faisait croire à qui voulait l'entendre que la Poufsouffle était son souffre douleur personnel alors qu'en réalité il n'en était rien. Ce n'était qu'une diversion pour que la verte et argent puisse empêcher ses camarades de s'en prendre à la sorcière. En réalité Dawn et Maxi étaient de bonnes amies, c'était simplement là le moyen qu'avait trouver la jeune femme pour la protéger. C'était tordu et compliqué mais ça marchait, personne n'osait s'en prendre à Maxi quand Dawn était dans le coin, ils savaient qu'elle ne le tolèrerait pas.

    Mais Elwan ne pouvait pas apprendre tout ça, elle ne pouvait pas prendre le risque que la vérité soit ébruitée et que Maxi soit de nouveau la cible à temps plein d'autres élèves. Si cela se savait Dawn ne pourrait plus les arrêter et en plus sa réputation en serait entachée, elle n'aurait plus aucune autorité parmi les brutes qui officiaient comme bourreaux. C'était mieux pour tout le monde que la situation reste ainsi. Mais Elwan ne devait pas commencer à creuser, elle devait l'en empêcher et si pour cela elle devait porter le blâme alors ce serait ainsi. Tout ceci ne le concernait pas, elle ne le laisserait pas fouiner dans sa vie privée. Personne ne le pouvait.
    Et en plus que ce soit pour cela ou pour une autre raison, elle lui en voulait toujours d'en avoir fait la victime de ses farces. « Arrête de vouloir jouer les héros, ça ne te va pas. Ne t'imagine pas que tu vas changer quoi que ce soit.» Son visage était toujours froid et distant, sa voix toujours cassante. Comme à son habitude elle avait rehausser son masque de froideur qui lui permettait de se protéger des autres. Il n'était plus question d'être agréable et souriante envers Elwan, il était question de sa colère qui bouillonnait toujours en elle et surtout, de se protéger. Elle savait que Elwan était un né-moldu qui ne se laissait pas rabaisser, il était plutôt du genre à rendre coup pour coup, à préparer des sales tours aux sangs-purs qu'il prenait en grippe. Dawn ne voulait pas en faire parti, alors si elle devait le blesser avec ses paroles ou avec ses actes, ce sera fait. A la guerre comme à la guerre.

    Intentionnellement elle laissa passer quelques secondes de silence avant de reprendre la parole. « T'as pas à me dire ce que je dois faire alors occupe toi de ce qui te concerne. » Sa voix avait claquée dans le silence de la salle, forte, froide et dure. Elle releva le visage, plantant sans hésitation ses prunelles dans les siennes, lui laissant découvrir sa détermination et sa rage. Elle ne lâcherait pas prise.


_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeMar 4 Sep - 0:18

Elwan n'était pas le genre de garçon à hésiter ou à douter. Il était bien trop impulsif pour ça. Il réfléchissait parfois après coup, mais jamais dans l'instant. Il vivait au feu de l'action, réagissait toujours dans la seconde. Pourtant, il ressentait un sentiment bizarre en regardant Dawn. Un sentiment qu'il connaissait mal... le doute. Il ne savait pas très bien si l'attitude qu'il adoptait, les gestes qu'il avaient commit, avaient été une bonne chose. En toute logique il avait agit correctement mais quelque chose lui faisait sentir que ce n'était pas tout à fait exact... Pour la première fois de sa vie, Elwan était partagé. Lui que d'habitude avait toujours un avis tranché sur tout se retrouvait perdu. Ce n'était ni noir, ni blanc, mais gris. Et le Gryffondor n'était pas habitué à ça. Il maudissait Dawn pour ça. La sale petite garce. L'adorable petite garce. « C'est TOI mon problème! » Il eut un sourire moqueur. Ce n'était pas la première fois qu'on lui disait ça. Il adorait s'en prendre aux sang pur, les faire tomber de leur piédestal et la plupart ne prenait pas ça avec le sourire. Elwan devait se battre en duel au moins une fois par semaine, et recevait un flot d'insultes au minimum trois fois par jour. Il était insupportable aux yeux de ces gens prétentieux et il adorait ça. Surtout lorsqu'il formait la paire de justiciers avec Alix et qu'ils allaient remettre ces bonnes gens bien à leur place parmi le petit peuple. Il céda à l'envie de pousser un peu plus la Serpentard dans ses retranchements, de la provoquer pour le plaisir. Dorénavant il n'allait plus la voir comme la jolie brune qu'il aimait bien, mais comme la détestable sang pur qu'elle était. Et cela commençait par une provocation constante. La pauvre n'était pas au bout de ses peines, Elwan pouvait être très teigneux quand il le voulait.

Quand elle approcha son visage du sien, en réponse à sa provocation, Elwan faillit reculer le sien vivement. Il n'aimait pas l'idée d'un rapprochement physique entre eux. Ses yeux restaient fixés sur les lèvres de la jeune fille et il n'aimait pas cette sensation. Il voulait détourner le regard, lui dire d'aller se faire foutre mais son corps réagissait d'une façon tellement bizarre qu'il était tout bonnement incapable de réagir. Il avait un bug parce que Dawn était trop proche de lui. Une réaction normale d'ado bourré d'hormones mais il ne pouvait pas se permettre cela. « Ne m'approche pas. » Elle le ramena à la réalité en le repoussant. Il trébucha et dût se rattraper à une table pour éviter de tomber. Il était finalement sortit de sa rêverie. Il la détestait. Et elle aussi, vu la colère qui brillait dans ses yeux. Bien, au moins leur relation était claire maintenant. « En quoi ça te regarde Elwan, hein?! C'est pas tes affaires à ce que je sache. » Jusque là, le Gryffondor s'était amusé de la situation. Il était encore assez gentil avec elle, n'avait employé ni insultes ni sortilèges blessants. Il s'était juste un peu amusé avec la fierté de Dawn mais rien de plus. Les petites humiliations qu'il lui avait fait subir n'étaient rien comparées aux tourments qu'il pouvait donner aux autres sang pur. Elle n'avait pas vu le grand Elwan Callaghan en action ! Mais sa remarque le toucha plus qu'il ne l'aurait voulut... Bien que ça le regardait ! Lui, le défenseur des nés moldus, elle croyait vraiment qu'il allait passer ça ? Maxilynn Peters n'était pas une née moldue, mais elle était la cible des sang pur et Elwan la défendrait si il le fallait. Même si pour ça il fallait s'en prendre à Dawn. Visiblement, elle le connaissait très, très, très mal. Pourtant, il lui avait semblé qu'ils avaient apprit à se connaître un minimum tout les deux... Mais tout entre eux n'avait été qu'une mascarade. Aucune honnêteté, seulement de l'hypocrisie. Lui avait été honnête avec elle, mais pas l'inverse. Elle s'était créer un personnage, une fille plus gentille et intelligente que ce qu'elle était en réalité. Une fille qui avait fait semblant d'avoir un petit intérêt pour lui, un soupçon de curiosité pour lui, un brin de sympathie alors qu'au final elle n'avait rien retenu de sa personnalité. Elle le dégoûtait. Elle le dégoûtait car Elwan était un garçon simple qui aimait que les choses soient claires et franches. Dawn était mystérieuse et hypocrite. Il s'était tellement trompé sur elle !

Il décida de ne pas répondre à sa remarque. Il était chamboulé, ses sentiments avaient été trop perturbés. Passés de l'amusement à la colère. Jusque là, la "haine" qu'il lui portait était amusante. Mais elle avait eut la remarque de trop et l'image détestable qu'elle avait revêtit à ses yeux prenait enfin tous son sens. Il se rendait compte que ce n'était plus un jeu mais la réalité. Dawn était une sang pur arrogante et manipulatrice. Et la colère et la déception qu'il ressentait face à la révélation de ce fait n'avait rien de comparable. « Arrête de vouloir jouer les héros, ça ne te va pas. Ne t'imagine pas que tu vas changer quoi que ce soit. » Elle était froide, méchante, cassante. Une vraie garce, son vrai visage. Elwan était étonné de la facilité avec laquelle elle changeait de comportement. Il serra les poings, perdant son air habituel de désinvolture. Pour l'une des rares fois de sa vie, il avait l'air sérieux et il affichait un visage presque menaçant. Ses yeux lançaient des éclairs, chose inédite chez lui. Mais les remarques de Dawn l'avait poussé à bout. Amusant, car ce n'était pas la première fois que quelqu'un lui disait quelque chose comme ça. A croire que c'était la personne et non les paroles qui l'avait touché en plein cœur. « C'est plus facile de suivre le mouvement que d’essayer d'aller à contre courant. Pauvres petits sorciers qui doivent suivre le modèle de leurs parents et de leurs amis... Pauvres petits sorciers trop cons. » Il évoquait là les sang pur, qui s'en prenaient aux autres car cela semblait normal pour eux. La plupart des sang pur le faisait, il était donc facile de les imiter sous prétexte que "les autres font pareil". Elwan était énervé. Dawn était trop bête et trop faible. Elle préférait suivre que d'essayer de changer les choses. Peut être que lui même s'escrimait pour rien mais au moins il allait dans le bon sens.

« T'as pas à me dire ce que je dois faire alors occupe toi de ce qui te concerne. » Il soutint son regard, miroir du sien. Rage et colère se lisait dans leurs prunelles. Aucun des deux ne semblaient près à faiblir. Un vrai combat de titans ! Elwan inspira un grand coup et posa son fessier sur l'une des tables. Il essayait de faire descendre la pression et attendit un moment pour reprendre la parole. Sa colère était toujours présente, mais il avait un peu retrouvé de son calme et flegme légendaire. Dawn ne pouvait pas l'atteindre autant, non, non, non ! Il ne se laisserait pas avoir. Il allait lui faire payer, mais tout en douceur, sans s'énerver, avec le cœur froid et sans remords. C'est tout ce qu'elle méritait. Il ne devait pas laisser son humeur être influencée par ses paroles, c'était lui faire trop d'honneur. « Contrairement à toi ma chère Dawn, je ne m'intéresse pas qu'à mon nombril. Le sort des gens autour de moi m'intéresse, mais j'imagine que c'est quelque chose que tu as du mal à concevoir... » Il sortit sa baguette et la pointa sur la jeune fille en la faisant tournoyer entre ses doigts. Il ne comptait pas lui jeter un sort, simplement lui mettre la pression et lui rappeler qu'il n'hésiterait pas à se défendre ou à l'attaquer une nouvelle fois. Le rapport de force devait être équilibré, et elle avait prit bien trop de dominance à son goût. Il reprit son sourire provocateur, car il savait l'effet que ce dernier pouvait avoir sur ses ennemis. Il agacerait sans doute Dawn, ce qui était précisément son but. « Ta vie ne m'intéresse pas. Tu pourrais aller te faire écraser par le saule cogneur que ça ne me ferait ni chaud ni froid... » Il s'interrompit l'espace d'une demi seconde. Il avait prit l'air détaché et devait avoir l'air crédible. Mais ce qu'il disait était un très gros mensonge. Elle et lui s'étaient suffisamment rapprochés ces dernières semaines pour que sa disparition à elle l'affecte lui. Ils n'étaient pas amis, au mieux simples copains, voire juste bonnes connaissances mais il avait apprit à l'apprécier et à s'attacher un peu à elle. Mais ça, c'était avant. Comme il regrettait de ne pas s'être montré plus méfiant ! Alix était décidément la seule exception au cliché du sang pur ! « ... en revanche, j'aime bien Maxilynn. C'est là que réside le problème, tu saisis ? » Il insista sur le "bien", comme pour lui faire comprendre que la jolie Poufsouffle dont ils parlaient l'attirait et l'intéressait. C'était totalement faux mais c'était sortit tout seul. Comme si il s'était imaginé l'espace d'un instant que cette information pouvait blesser la jolie brune. Ou comme pour se persuader lui même qu'il y avait bien d'autres filles aux château... Il posa finalement sa baguette à côté de lui sur la table et croisa les bras, pour lui montrer qu'il n'utiliserait finalement pas la magie. « Mais comme tu l'as si bien fait remarquer, tu as tes affaires et moi les miennes. Peut être devrions-nous simplement cesser des les mêler. Si tu parviens à te tenir tranquille bien sûr, et à ne pas sauter à la gorge de tous les sales sang de bourbe qui passent. » Il reprenait son air fier, digne. La seule solution à cette histoire était peut être finalement qu'ils en restent là. Que Dawn cesse de s'en prendre à Maxilynn, qu'elle fasse sa vie dans son coin, loin de la sienne. Cela éviterait tous les débordements à l'avenir. Et elle avait plutôt intérêt à accepter la proposition : Elwan proposait un pacte de paix avec un sang pur pour la première et dernière fois de sa vie.


→ lumos :
 
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeDim 9 Sep - 23:31

    Celle qu'il connaissait avait disparue. La Dawn que Elwan avait côtoyée pendant tant de temps n'était plus. Celle qu'il avait penser connaître s'était effacée pour laisser place à la Dawn que les autres connaissaient. S'en était fini des sourires, des blagues et des rires, elle avait repris sa protection, son masque, son armure contre le monde. Ses yeux rieurs étaient devenus durs, son doux sourire était sans chaleur, elle était la Serpentarde que tous s'imaginaient. Certains pensaient que Dawn Blackwood n'était qu'une garce arrogante et méprisable, ce n'était pas le cas mais elle pouvait parfaitement le devenir. Elle avait revêtue son masque de froideur, celui qui empêchait quiconque de l'atteindre, celui qui ne laissait voir à personne celle qu'elle était réellement. Elle refusait que ceux en qui elle n'avait pas confiance puisse avoir la moindre chance de la blesser, alors elle prenait les devant en ne se laissant pas approcher.

    Alors c'était ce qu'elle devait faire avec Elwan, elle avait trop à perdre, elle mais aussi Maxilynn, pour l'autoriser à connaître la vérité. Elle préférait qu'il la méprise plutôt que de perdre de cette manière. Si les élèves apprenaient que Maxilynn n'était pas sa victime mais que tout ceci était un manège inventé par elle pour la protéger sa vie deviendrait un enfer encore plus difficile que celui qu'elle vivait déjà. Dawn savait aussi qu'une telle révélation aurait des répercussions sur sa propre vie, les élèves qui croyaient dur comme fer à la supériorité des sangs-purs n'hésiteraient pas à la cataloguée comme une traître à son sang, une honte pour les sangs-purs, sa vie aussi deviendrait un cauchemar que même sa froideur ne pourrait combattre. Elle vivait déjà assez de choses difficiles chez elle pour que Poudlard ne soit plus son refuge. Et sa famille, si son père apprenait que son unique héritière protégeait les nés-moldus, il entrerait certainement dans une colère noire et elle même n'était pas sûre de vouloir savoir dans quel état elle en sortirait. Non, c'était mieux ainsi, Elwan ne devait rien savoir, les risques étaient trop grand. Il la détesterait, elle le voyait déjà dans son regard, il ne la laisserait pas s'en tirer comme ça mais c'était le prix à payer. Et elle le payerait. Mais pas en silence, pas en courbant l'échine.

    Encore une fois elle devait faire appel à ses talents de menteuse. Elle était toujours en colère contre lui pour ses blagues douteuses, mais sa colère s'était apaisée, c'était devenue une rancune tenace. Sa respiration haletante se calmait, la colère qui avait emplit ses traits se changeait en une expression contrôlée et sûre d'elle mais ses yeux restaient froids et provocateurs. Maintenant pour qu'il ne creuse plus cette histoire avec Maxilynn elle devait entretenir sa haine à lui, elle devait se faire détester et elle était sûre d'y arriver sans le moindre mal. Elle savait où appuyer et quoi dire, elle n'était pas chez les Serpentards pour rien après tout. Et si la situation dégénérait pour elle elle savait qu'elle pouvait toujours jouer de ses charmes pour s'en sortir, les garçons de Poudlard n'y étaient pas insensibles et, à ce qu'elle en avait vu, Elwan ne faisait pas exception. « C'est plus facile de suivre le mouvement que d’essayer d'aller à contre courant. Pauvres petits sorciers qui doivent suivre le modèle de leurs parents et de leurs amis... Pauvres petits sorciers trop cons. » Dawn se crispa en l'entendant parler de ses parents. Ce n'était pas le sujet à aborder, pas avec elle, pas dans sa situation. Il s'imaginait qu'il savait tout, qu'il l'avait percée à jour, il ne se doutait pas à quel point il se trompait et elle ne pouvait pas le contredire. Mais elle ne supporterait pas bien longtemps qu'il la compare aux autres sangs-purs, tous plus ignobles les un que les autres, elle ne supporterait pas qu'il la compare à ses parents. Elle ne cacha pas sa réaction, cela collait avec son rôle, elle se contenta d'afficher un air de supériorité, comme si les paroles qu'il lui lançaient ne la touchaient pas. Faignant d'ignorer qu'il venait de l'insulter. Ce n'était que le début. « Contrairement à toi ma chère Dawn, je ne m'intéresse pas qu'à mon nombril. Le sort des gens autour de moi m'intéresse, mais j'imagine que c'est quelque chose que tu as du mal à concevoir... »

    Il avait tord mais il ne le savait pas. Dawn jouait à merveille le jeu de la manipulation, héritage empoisonné de sa digne mère et Elwan ne s'en rendrait compte que si elle le décidait. Elle pinça les lèvres et se redressa instinctivement en le voyant sortir sa baguette pour la braquer sur elle. Les yeux fixés sur le bout de bois, la main portée à sa poche pour attraper sa propre baguette en cas de besoin elle attendait qu'il se décide à agir. Elle le voyait mal lui jeter un sort de cette manière, alors que la colère qui l'avait habitée précédemment s'était évaporée, alors qu'elle n'était plus en train de le frapper. Mais elle se tînt tout de même sur ses gardes, il s'en prenait aux sangs-purs, aux bourreaux, et il pensait qu'elle en était une alors pourquoi ferait-elle exception? « Ta vie ne m'intéresse pas. Tu pourrais aller te faire écraser par le saule cogneur que ça ne me ferait ni chaud ni froid... » Dawn se crispa en entendant ses paroles, ils ne se côtoyaient réellement que depuis quelques semaines, ils s'étaient beaucoup rapprochés en peu de temps, mais cela lui fit tout de même du mal d'entendre ça de sa bouche. Elle savait que pas mal d'élèves voulaient la voir souffrir et elle s'en fichait éperdument mais venant d'Elwan c'était différent. Elle avait été prête à lui accorder sa confiance, ce qu'il y avait de plus précieux à ses yeux. Finalement peut être avait-elle bien fait de rester un peu méfiante. Lentement elle releva la tête pour planter son regard glacé dans le sien, inclinant la tête sur le côté. « Oh ne dis pas ça Elwan je sais que c'est faux... Tu préfèrerais achever le travail toi même hein? » Elle n'y croyait pas vraiment, mais peut importait.

    « ... en revanche, j'aime bien Maxilynn. C'est là que réside le problème, tu saisis ? » Dawn haussa un sourcil, surprise de cette presque révélation. Est ce qu'il essayait de lui dire qu'il avait un faible pour Maxilynn? Qu'ils avaient une quelconque relation? Elle avait un peu de mal à le croire mais après tout pourquoi pas. Étrangement cette révélation ne lui plaisait pas vraiment. Sans montrer une once de sentiments un sourire mesquin vînt lentement se peindre sur ses lèvres. « Toi et Peters? C'est trop mignon... Si tu veux je peux peut être lui en... toucher un mot. » Lança-t-elle, froidement. Elle avait sciemment détaché le mot "toucher" sachant pertinemment qu'il serait prit comme une provocation, une déclaration de guerre. Tout était calculé. Elle insinuait qu'elle pouvait de nouveau s'en prendre à la Poufsouffle, tout ça pour faire enrager Elwan. Impulsif comme il était elle ne le voyait pas ne pas mordre à l'hameçon. Elle jouait avec le feu, elle en était consciente.

    Sans un mot de plus -elle en avait assez fait jusqu'à maintenant niveau provocation- elle le regarda poser sa baguette à ses côtés. Sans cette menace permanente elle retira sa main de sa poche, non sans rester méfiante. « Mais comme tu l'as si bien fait remarquer, tu as tes affaires et moi les miennes. Peut être devrions-nous simplement cesser des les mêler. Si tu parviens à te tenir tranquille bien sûr, et à ne pas sauter à la gorge de tous les sales sang de bourbe qui passent. » Un nouveau haussement de sourcil montra son étonnement. Décidément Elwan la surprenait de plus en plus. Lui le défenseur des nés-moldus, le chevalier de Poudlard lui proposait un marché? Lui qui exécrait plus que tous les bourreaux lui offrait une chance de s'en sortir sans représailles? C'était étrange et pendant une seconde Dawn se sentie perdue. Elle n'avait pas vu ça venir. Elle se serait même plus vue finir à l'infirmerie -mais elle ne faisait pas de conclusions hâtives, ce n'était pas terminée. En d'autres circonstances elle aurait pu accepter sa proposition, même si cela aurait fait très mal à son égo, mais là elle ne pouvait pas. C'était impossible. Elle devait se montrer plus forte que lui ou il s'appliquerait à faire de sa vie un enfer, elle devait être plus venimeuse, plus féroce. Pendant quelques instants elle fit mine de réfléchir, les mains solidement campées sur ses hanches. Puis elle chercha à rencontrer ses yeux, un air de dédain sur son doux visage. En quelques mots elle s'apprêtait à tout foutre en l'air, parfaitement consciente de ce qu'elle faisait. « J'ai une meilleure proposition à te faire. Tu continues de vivre ta petite vie tranquille et je vis la mienne comme je l'entends. Tu en restes loin et tout se passera bien. Parce que t'as raison j'ai mes propres affaires et elles ne te concernent pas. » Finit-elle par lancer, sûre d'elle. Sa voix claquait dans le silence de la salle, forte et sans émotions. Elle ne faisait pas ça que pour Maxi alors elle ne devait pas flancher, lui donner l'impression qu'il n'avait pas le choix, qu'elle contrôlait la situation. Elle leva le menton, hautaine et froide. « Je me répète pour la dernière fois, mêle toi de tes affaires. Je ne laisse personne décider à ma place et ce n'est pas toi qui changera ça. » Décidée à ne pas laisser la situation lui échapper elle enchaîna, lui lançant la dernière pique qu'elle avait en réserve. En mettant sur la table le sujet qui ferait mal. Elle n'hésita pas un instant, consciente que tout était déjà fichu. Leur relation était un beau désastre alors pourquoi ne pas la détruire jusqu'au bout? Son sourire provoquant repris place sur ses lèvres, annonçant que ce qui allait suivre n'allait pas être joli à entendre. « Après tout ce n'est pas comme si tu ne me connaissais pas, hein? Depuis tout ce temps... » Susurra-t-elle tout doucement. C'était un coup bas, elle le savait mais elle ferait ce qu'il fallait. Coûte que coûte.


_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeMar 11 Sep - 22:25

La première fois qu'il avait rembarré un sang pur, Elwan était en première année. A l'époque, il était encore naïf et connaissait peu le monde dans lequel il avait mis les pieds. Un sang pur s'en était prit à lui, le traitant de sang de bourbe et se moquant de lui. Elwan ignorait encore ce que signifiait sans de bourbe car il ne savait pas la haine que les enfants descendants de sorciers pouvaient porter aux enfants descendants de moldus. Mais les rires, la moquerie, les insultes, il comprenait très bien. Il avait répliqué, droit et fier comme un homme. Le sang pur l'avait remis à sa place d'un sort bien placé et Elwan avait dût aller faire un tour à l'infirmerie mais c'était là le début de sa prise de position contre les sang pur. Depuis cette fois là, il ne s'était plus jamais laissé faire par qui que ce soit. Dawn avait beau être une fille, avoir réussit à s'attirer sa sympathie quelques temps, il ne comptait pas encaisser sans rien dire. « Oh ne dis pas ça Elwan je sais que c'est faux... Tu préfèrerais achever le travail toi même hein? » Son regard glacé lui fit l'effet d'une douche froide. Il y avait peut de personnes et de situations capables de lui faire cet effet. Mais qu'elle pense qu'il était réellement capable de lui souhaiter était du mal était... perturbant. Il n'imaginait pas avoir l'air si maléfique que cela. Si il s'en prenait aux sang pur, ce n'était jamais de manière réellement cruelle et jamais il n'aurait voulut la mort de l'un d'entre eux. La guerre qu'il leur menait semblait plus enfantine qu'autre chose et Elwan venait de réaliser que de l'autre côté, ce n'était pas forcément pareil. Si Dawn croyait réellement qu'il voulait sa mort, peut être était-ce parce qu'elle même avait ce désir. Il s'était totalement trompé sur Dawn et cela suffisait à la refroidir totalement. Il avait cru voir quelque chose de différent en elle mais il avait été totalement manipulé, comme un petit enfant, comme un débutant. Outre le coup que cela lui portait à l'égo, c'était le coup au cœur le plus douloureux. Non pas que lui et Dawn ait été particulièrement proches mais la déception apportée par quelqu'un d'apprécié était toujours dur à encaisser.

Mais Elwan enchaina ses propos assassins, car il ne pouvait tout simplement pas la laisser s'en tirer ainsi. L'esprit de revanche. Il voulait lui faire mal à son tour, qu'elle quitte son masque de froideur insupportable. Qu'elle souffre. « Toi et Peters? C'est trop mignon... Si tu veux je peux peut être lui en... toucher un mot. » Elle voulait le rendre dingue, mais le Gryffondor était doué au jeu de la provocation. Il se força à ne plus la voir comme Dawn mais comme Blackwood, la fille détestable de sang pur. La fille à qui il pouvait s'en prendre sans remord. Il lui semblait n'avoir jamais autant haït quelqu'un qu'en cette seconde. Mais il ne baissa pas les bras, il ne se laissa pas faire.. Et parce qu'il ne supportait pas de vivre avec le sentiment de haïr quelqu'un à ce point, il réalisé que l'ignorer à partir de maintenant serait la meilleure chose pour lui. « J'ai une meilleure proposition à te faire. Tu continues de vivre ta petite vie tranquille et je vis la mienne comme je l'entends. Tu en restes loin et tout se passera bien. Parce que t'as raison j'ai mes propres affaires et elles ne te concernent pas. Je me répète pour la dernière fois, mêle toi de tes affaires. Je ne laisse personne décider à ma place et ce n'est pas toi qui changera ça. » La Dawn qui lui faisait face n'avait rien à voir avec celle qu'il avait connue. Celle qu'il connaissait et appréciait était sympathique, souriante, accessible. Celle qu'il avait en face de lui était hautaine et froide. Une princesse de glace dans son donjon de feu. Impossible à approcher. Sa remarque ne le toucha pourtant pas plus que cela. Ce n'était que la conclusion de leur conversation, la fin logique. Elle résumait ce qui se passait : elle sortait de sa vie. Il savait que Dawn ne baisserait pas les armes pour cette fois, qu'elle continuerait à dire qu'elle faisait ce qu'elle voulait. Elle était aussi fière que lui. Lui d'ordinaire si loquace se retrouvait bien silencieux. Mais qu'avait-il encore à lui dire, à cette garce manipulatrice ? Il avait déjà tiré un trait sur elle.

Le sourire provoquant qu'elle avait le mettait en rogne. « Après tout ce n'est pas comme si tu ne me connaissais pas, hein? Depuis tout ce temps... » Il avait décidé d'être indifférent à elle, de ne la voir qu'à travers un regard objectif, car travers l’œil de quelqu'un d'extérieur. Elle était détestable par son caractère et il ne devait pas se laisser influencer par le passé. Il se ferait un malin plaisir à s'en prendre à elle si elle attaquait les sang pur mais il ne voulait pas en faire une affaire personnelle. Dawn ne devait pas l'atteindre. Sauf qu'elle avait visé juste. Elle admettait clairement s'être foutu de sa gueule et Elwan ne pouvait pas le supporter. Il vit rouge, serra les poings, s'approcha d'elle, leva le bras et... donna un coup monstrueux sur la table à côté d'elle. Il le fit avec tant de force que ses doigts craquèrent. Si elle n'avait pas été une fille, sans doute que ce même point aurait atterrit sur sa joue. Mais il ne pouvait pas se le permettre, il tenait au peu de dignité qu'il lui restait, celle qu'elle ne pouvait pas lui enlever. « Ne m'approches plus jamais, sale petite garce ! » siffla t-il entre ses deux. Elwan était toujours désinvolte, même lorsqu'il s'en prenait aux sang pur et les insultait. Il était rare de le voir en colère comme maintenant. Ses yeux lançaient des éclairs, ses traits étaient figés... Envolé le sourire, qu'il soit heureux ou provocateur. La Gryffondor était en colère, comme il ne l'avait pas été depuis des semaines. Et parce qu'il savait que son impulsivité pouvait tout faire dégénérer, il poussa la table violemment, qui heurta celle derrière, se frayant un passage jusqu'à la porte. Et sans plus un regard en arrière, il quitta la salle. Dawn avait définitivement quitté sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Dawn R. Blackwood
LA PRINCESSE DES GLACES

LA PRINCESSE DES GLACES
+ SORCIER DEPUIS LE : 18/08/2012
+ PARCHEMINS : 6731
+ LOCALISATION : Poudlard, la tanière des verts ou le terrain de quidditch

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitimeJeu 13 Sep - 14:28

    Les choses allaient mal tournées, Dawn le sentait, elle le savait et après tout ce qu'elle venait d'asséner à Elwan elle ne voyait pas comment cela pouvait se passer autrement. Elle connaissait le Gryffondor, elle savait qu'il n'allait pas se laisser traiter de la sorte sans réagir, elle avait été trop loin. Elle venait d'insinuer, d'avouer qu'elle l'avait manipuler depuis le début, elle comprenait déjà la rage et la haine qui envahissaient rapidement son regard mais pourtant elle ne regrettait pas ces paroles. Elle ne pouvait pas les regretter parce qu'elle savait qu'elle n'avait pas d'autres choix. Elle se devait de détruire toute relation entre Elwan et elle pour qu'il ne puisse pas creuser celle qu'elle entretenait en réalité avec Maxilynn. Pour qu'il ne cherche pas à faire de sa vie un enfer. Il devait la haïr. C'était le seul moyen. Elle lui avait menti, une fois de plus, sans honte elle lui avait sortie les pires paroles qu'elle avait pu trouver, elle l'avait blessé intentionnellement pour protéger son secret, pour protéger Maxilynn mais aussi elle même. Il ne se douterait sûrement jamais que la réelle Dawn était celle qu'il avait côtoyer auparavant, celle qui avait ris à ces blagues et avec qui il avait animé les matchs de Quidditch trop long. Il ne se douterait pas que maintenant il croyait dur comme fer à un mensonge et qu'il la haïssait pour les mauvaises raisons. Il était trop tard pour faire marche arrière désormais. Elle devait juste se préparer au pire, elle connaissait le tempérament du lion, elle savait parfaitement qu'elle avait toucher la corde sensible, là où ça faisait mal et elle n'allait pas s'en sortir indemne. Mais elle était prête, elle avait jouer avec le feu et maintenant elle allait se brûler.

    La réaction d'Elwan ne se fit pas attendre. En une seconde toute son attitude s'était transformée, son sourire provoquant avait disparu pour laisser place à une expression de colère intense, ses prunelles lançaient des éclairs et ses poings s'étaient refermés brusquement en un geste rageur. Lentement Dawn sentit son propre sourire disparaitre de ses lèvres, elle s'attendait à ce que Elwan réagisse violemment mais elle n'était plus aussi sûre d'elle tout un coup. Il lui arrivait de se battre à la moldue, de se servir de ses poings contre d'autres élèves mais elle savait que si Elwan s'en prenait à elle de cette manière elle ne ferait pas le poids. Il était plus grand et plus fort qu'elle, même son arrogance ne pouvait rien contre ça, si il lui venait l'idée de s'en prendre à elle ainsi il la briserait surement. Mais même en étant consciente de tout ça elle ne bougea pas d'un millimètre lorsqu'il se précipita sur elle. Trop rapidement pour qu'elle puisse comprendre ce qu'il se passait le Gryffondor avait déjà levé le poing pour l'abattre sur la table à ses côté. Le geste fut si violent et rageur qu'un craquement sinistre se fit entendre. Dawn elle même n'avait pu retenir un sursaut d'envahir son corps face à un tel geste. Pour s'empêcher de réagir elle se mordit la langue, tout son corps tendu dans l'attente de la prochaine réaction du Gryffondor. « Ne m'approches plus jamais, sale petite garce ! » Lentement, avec l'appréhension de le provoquer sans le vouloir, elle releva le regard vers lui, mais il était trop aveuglé par la colère pour la voir.

    Brutalement Elwan repoussa la table sur lequel son poing s'était abattu, arrachant un nouveau sursaut à la Serpentarde. Et sans un mot, sans un regard il quitta la pièce laissant Dawn seule. La respiration rapide celle-ci attendis quelques secondes avant de s'appuyer contre la table derrière elle. Elle était secouée par ce qu'il venait de se passer mais elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même. Elle était la seule responsable de la réaction d'Elwan, elle l'avait repoussée dans ses derniers retranchement et elle en avait payer le prix. C'était ce que lui coutait la conservation de son secret. Elle passa une main sur son visage, laissant les battements affolés de son cœur se calmer peu à peu. Elle jeta un regard circulaire sur la salle, on aurait dit qu'une tempête y avait eu lieu. C'était un désastre, tout comme sa relation avec Elwan.


RP TERMINE

_________________
We don't fight fair

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Empty
Message Sujet: Re: life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)   life is a joke ✘ DAWN. (Terminé) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

life is a joke ✘ DAWN. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin]
» Life in UCLA
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Sounds of Life [Mathilde] -TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Daily Prophet V1.0 :: Pensine des RPs-