FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez | .
 

 (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur   Lun 9 Fév - 7:47


Hannibal
libre - réservé - pris

   
   
NOM : Au choix. Si vous décidez de faire de lui un sang-pur, merci de vous référencer à ce sujet ♥️ PRÉNOMS : Hannibal, pour le scénario mais c'est négociable ! Un prénom "viril" serait préférable. AGE : 25-26 ans POSTE : Au choix. A noter que si vous voulez qu'il soit professeur, il ne serait arrivé que cette année. ETAT CIVIL : Célibâtard, depuis sa rupture avec le Lestrange. PURETÉ DU SANG : Sang pur ou bien mêlé. ANCIENNE MAISON : Serdaigle ou Serpentard. ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel, ou bien gay. CAMP : Neutre ou Mangemorts. PARTICULARITÉ : Aucune, sauf si vous voulez qu'il en ait une !. AVATAR : Là aussi, c'est plutôt libre. N'ayant absolument pas la moindre inspiration pour trouver une bouille masculine, c'est très négociable, un tatoué serait préférable (même si ce n'est pas obligatoire DU TOUT.). Je suis pas du genre chiant pour l'avatar, tant que le lien est là et que nos RPs me font mal au cœur  :yes: #sadiqueavecsespersos
   

   
Caractère du personnage : Séducteur - Sur de lui - Arrogant - Violent - Vulgaire - Acerbe - Souriant - Ambitieux - Secret - Macho
   ✎ Histoire du personnage : L'histoire est assez libre, tout comme le reste du personnage. ça dépends vraiment de ce que vous choisissez de faire d'Hannibal, l'important étant surtout son lien avec Néron  :ow:
   

   
Néron Lestrange :
Juin : « Aïe putain ! » Installé dans le fauteuil d'un salon de tatouage, l'adolescent tends le cou pour laisser le tatoueur travailler. Une plume, en l'honneur de sa maison et de son symbole. Une simple plume, à un endroit pourtant très sensible pour un tatouage. Ayant déjà le reste de ses bras bien encrés, on aurait pourtant pu s'attendre à ce que je jeune homme ne soit pas en train de serrer les accoudoirs au point de s'en blanchir les jointures. « Alors gamin, on veut jouer au gros dur ? » A cet instant-là, Néron Lestrange du haut de ses 15 ans n'avait pas la moindre idée de l'impact sur sa vie que cet homme aurait, celui qui venait pourtant de lui manquer de respect. S'en suivit une longue discussion sur les tatouages du jeune Lestrange, autour d'une bière. Puis de deux. Puis de trois... Et enfin, après un peu trop d'alcool, de fil en aiguille, ils avaient finit par aller chez Hannibal. Quelques autres verres se sont encore enchainés et les caresses sont devenues plus prononcées. Tout s'est passé très vite, sans que Néron ait le temps de réellement comprendre ce qu'il venait de faire. Les deux hommes se sont vus durant le reste de l'été, toujours en secret, se rejoignant au chaudron baveur en fin d'après midi, là où tous les employés du ministère se rendent pour boire un verre entre collègues après le boulot. Là où le pub est si peuplé qu'on ne prête pas vraiment attention aux gens défilant au milieu de cette marrée humaine. Néron l'as aimé. Lui qui s'était juré de ne jamais s'attacher à personne...

Aout :  « CASSES-TOI LESTRANGE ! DÉGAGES DE LA ! » Tenant sa joue douloureuse tout en essuyant du sang coulant de ses lèvres, l'adolescent retiens tant bien que mal ses larmes. Encore à moitié nu, celui-ci serre son tee-shirt contre son torse maigre tout en tremblant face à celui qui devenait maintenant son ex-amant. Il tout juste eu le temps d'enfiler son jean et d'attraper sa baguette. Terrifié, il lève ses yeux bleus vers son visage. L'amour, ça fait mal. Et ça, il viens de s'en rendre compte. Il est tout à fait normal de connaître une première peine de cœur quand on est adolescent. Seulement, cette peine n'est pas censée être causée par un homme ayant dix ans de plus. Essuyant rageusement une larme, il se recule contre un mur. « Hannibal… S’il te plaît ! Ça changes rien, t’as pas le droit de me faire un truc pareil ! C'est pas comme si tu m'avais déjà demandé mon âge en plus ! Tu m’aimes toujours hein ? S’il te plaît, me quitte pas, j’vais crever sinon. » Le regard de l’homme est froid. Jamais Néron ne l’as vu dans un état pareil. Même si leur relation n’as jamais été des plus saines, même s’il a déjà senti ses mains sur sa gorge lors de leurs ébats, jamais Hannibal ne lui avait levé la main dessus. Au pire, c’était juste des insultes, et quelques bousculades. Puis ils se réconciliaient, comme toujours, en froissant les draps de la chambre. « Je te jure Néron, t’as intérêt à dégager ou je vais te buter. »

   


   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur   Mar 10 Fév - 9:19

Néron Lestrange a écrit:

Un petit mot d'amour

   
  COUCOU toi  :yes:

Alors, si tu en es là, c'est certainement que le scénario d'Hannibal t'intéresse un minimum. Premièrement, je tiens à préciser que si ce scénario est si libre, c'est tout simplement parce que l'ancien membre avec qui Néron avait un lien similaire a disparu. Ce lien étant tout de même important pour Néron, j'ai donc décidé d'en faire un scénario qui j'espère, sera vite pris par un membre motivé ♥️.

Au niveau de la présence, j'ai moi même un emploi du temps assez chargé au niveau des études, je suis donc plutôt cool à ce niveau là. Une réponse toutes les semaine/toutes les deux semaines, c'est top et j'en demande pas plus *_*

Concernant leur lien, diverses évolutions sont possibles. Ils peuvent très bien se remettre ensemble, tout comme ils peuvent très bien continuer à être brouillés. Voir même un mélange des deux. Leur relation a toujours été destructrice et même si le Lestrange a eu des sentiments ce n'est pas forcément le cas d'Hannibal. Ça, c'est à vous de voir si pour lui Néron était plus qu'un plan cul.

Concernant leur différence d'âge (parce que 10 ans c'est pas rien quand même) il faut savoir que Néron n'as avoué que tardivement à Hannibal qu'il n'avait que quinze ans. Il a décidé de le lui dire à la fin de l'été, peu de temps avant son entrée à Poudlard. La question de l'âge n'as jamais été réellement abordée dans leur relation, Néron traînant déjà dans les bars en se faisant passer sans mal pour un sorcier majeur. Plutôt grand et ayant mué très tôt, on ne lui demande jamais de se justifier à ce niveau là. Si Hannibal avait tout de suite su... il y a fort à parier que rien ne serait arrivé entre eux. Néron suite à leur rupture (qui s'est passée dans les larmes et avec des coups) a eu le cœur brisé. Depuis qu'Hannibal ne fait plus partie de sa vie, le Lestrange est totalement perdu. Hannibal aussi est troublé et ne sait plus s'il peut accorder sa confiance ou non à une autre personne, depuis le mensonge du Lestrange.
 
   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur   Mar 10 Mar - 2:24

:héhé:
Je tiens à dire que ce scénario est tout à fait malsain comme je les aime :oups:
Voilà, tu peux me vénérer maintenant :heinsuspect: *PAN*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

Message Sujet: Re: (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur   Mar 10 Mar - 15:02

*traîne hannibal dans un coin sombre* :ow: :nikla:

Je suis OVER HAPPY que mon scénario malsain t'ai plu ~ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur   

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Harvey Newton-Haydon ▼ Acide à s'en brûler le coeur
» (M) Harvey Newton-Hayden (Négociable) ◭ A Drummer player.
» CASTIEL KONRAD SHEFFIELD ► Harvey Newton Haydon
» (m) harvey newton haydon + j'ai besoin de toi comme d'une infirmière
» (M/LIBRE) HARVEY NEWTON HAYDON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des scénarios-