FERMETURE DU FORUM, plus d'informations par ici

Partagez
 

 blame it on alcohol. (nathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité

blame it on alcohol. (nathan) Empty
Message Sujet: blame it on alcohol. (nathan)   blame it on alcohol. (nathan) Icon_minitimeLun 19 Jan - 23:31


Nathan & Alienor Հ blame it on alcohol.

Comment est-ce qu'elle en était arrivée là ? Elle ne le savait pas elle-même. L'alcool ayant aidé, elle n'avait pas bougé de son siège lorsque tous les élèves avaient rejoint leurs dortoirs respectifs. De même qu'elle était restée statique, immobile, lorsque le serveur s'était approché d'elle pour entamer une conversation. Plus étonnant encore, elle lui avait répondu. Oh, ce n'était pas de longues tirades mais plutôt des bribes de mots éparpillés ici ou la-bas mais c'était déjà énorme de la part d'Alienor Avery. La jolie blonde un peu fragile n'était pas connue pour être l'élève la plus populaire, bien au contraire. Elle était cette sang-pur, un peu étrange, un peu bizarre et renfermée qui s'était retrouvé chez les poufsouffle ce qui avait eu pour conséquences de la rejeter aussi bien du cercle des « purs » que du cercle des amis des moldus parce que son nom de famille les révulsaient. Malgré tout, ce soir, elle avait parlé. Et plus le liquide ambré s'était insinué dans ses veines, plus elle s'était sentie libérée. Son cerveau avait opéré sa disjonction émotionnelle et c'était une toute nouvelle Alienor qui avait éclos devant le barman. Plus d'assurance, plus de malice dans le regard et des phrases un peu plus construites. A force de coups et d'insultes, l'héritière déchue du clan Avery s'était rendue compte que l'alcool aidait à supporter. Pire, elle avait compris qu'arriver à un certain niveau d'ébriété, c'était tout son cœur et son esprit qui s'anesthésiaient, ne lui faisant plus ressentir aucune peur ni aucune peine. Elle en jouait, un peu trop ; trop au point de mettre sa vie en danger, mais elle s'en fichait. Durant ces quelques minutes où cela arrivait, elle se sentait comme le phénix qui renaît de ses cendres. Bien sûr, le réveil était brutal, mais le réveil c'était plus tard alors pourquoi s'en faire maintenant ?

Son verre était presque vide, mais le regard de Nathan lui fit comprendre que la situation ne resterait pas éternellement ainsi. Ordre de saisir son verre ; elle ne se fit pas prier alors que lui s'emparait de la bouteille qu'il planquait tant que mal. Une phrase lancée un peu trop fort pour que cela paraisse crédible et les deux protagonistes quittaient la salle de bal sous le regard désapprobateur des quelques professeurs qui étaient toujours là. Elle vacillait sur ses talons et sa robe bougeait au rythme de ses pas et de la brise qui leur parvenait d'une ou deux vitres du couloir. Le château désert et silencieux, avait quelque chose d’apaisant à cette heure ci. La septième année se serait bien arrêtée un instant pour profiter du spectacle, elle qui, en temps normal, rasait les murs pour aller en salle de classe et surtout ne pas se faire remarquer, mais elle n'en eu pas l'occasion. Elle n'était pas seule et, comme toujours, ce n'était pas elle qui menait la danse. Un, deux, trois pas, et la voilà qu'elle était poussée sur le côté pour se retrouver au milieu des balais qui servaient à l'entretien du château. Un regard interloqué se posa sur le barman. Lui aussi, il pensait qu'elle était une moins que rien ? Il y avait peut-être une façon plus délicate de lui dire plutôt que de lui lancer le message subliminal qu'elle devrait postuler pour récurer les toilettes de Mimi Geignarde. Le manque de confiance en elle remontait à la surface. Sans perdre une seule seconde, elle termina son verre pour ne pas revenir à son état initial. Elle y alla tellement vite qu'une goutte de liquide ambré coula le long de son menton. S'essuyant doucement la peau à l'aide de son pouce, elle posa ses yeux d'un bleu perçant sur le brun qui lui faisait face. « Ce n'est pas un endroit où l'on emmène une jeune fille respectable. » Heureusement pour lui, elle ne l'était pas. Du moins, c'est ce que son père et sa mère s'acharnaient à lui répéter depuis qu'elle était en âge de comprendre. Passant doucement une main dans ses cheveux, elle regarda les alentours. L'endroit n'était pas très saillant mais elle repéra une caisse qui ferait un siège parfait. Basculant dessus, elle laissa un soupir de soulagement sortir de sa bouche alors qu'elle quittait ses talons qui lui avaient massacrés les pieds durant toute la soirée. Etre une fille, ce n'était vraiment pas fait pour elle, il n'y avait aucun doute la dessus.

« Alors quel est le programme pour le reste de la soirée ? » De toute évidence, il n'avait pas voulu la raccompagner dans sa salle commune. Il était peut-être plus âgé mais pas assez sénile pour ne plus se souvenir de l'emplacement des salles communes du château dans lequel il avait probablement fait ses études. Au pire, vu la langue bien pendue qu'il avait déjà montré, il aurait pu lui demander de lui indiquer le chemin et l'affaire aurait été réglée. Croisant doucement ses jambes, elle posa son coude sur son genoux puis sa tête dans sa main. Pour tenir un peu mieux sans avoir la tête qui vacille après tout cet alcool d'ingurgité, sûrement. Mais peu lui importait qu'elle se sente mal dans deux heures ou demain, tout ce qu'elle voyait c'était que l'amusement continuait, encore un peu, l'éloignant du moment où elle devrait faire face à la réalité et reprendre la vie misérable qui était la sienne.

code par ARCHITECTURE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

blame it on alcohol. (nathan) Empty
Message Sujet: Re: blame it on alcohol. (nathan)   blame it on alcohol. (nathan) Icon_minitimeLun 26 Jan - 16:41

Nathan faisait tout son possible pour paraître le plus sobre possible. Tâche extrêmement difficile s’il en est. Dans un état de concentration très rare chez lui, il fixait un point imaginaire droit devant lui, espérant ne pas trébucher et se casser la gueule. Parce que sinon, il aurait pu être parfaitement capable de sombrer directement dans un état comateux une fois étalé sur le sol et bonjour pour essayer de le ramasser ! Il remarqua à peine les regards légèrement soupçonneux des adultes responsables et traça droit devant lui avec la blondinette à ses côtés. Il aurait pu la ramener à son dortoir, il est vrai. En plus, le Q.G des Poufsouffle n’était pas très loin. Et il n’y avait pas d’interminables escaliers à remonter ! Il se souvient encore des missions commando avec Louison, pour remonter dans la tour des Gryffondor alors qu’ils avaient chacun 2 grammes dans chaque œil. Il leur arrivait de finir le chemin à quatre pattes, en rigolant comme des hyènes, se faisant bien évidemment attraper par un professeur avec tout le boucan qu’ils faisaient.

Mais là, pour le moment, le Gallois tenait bien le choc. Une fois arrivé dans l’immense hall de l’école, il plissa les yeux pour repérer le placard à balais dans lequel il avait soigneusement dissimulé une bouteille de gin. C’était depuis toujours sa planque favorite lors des grands évènements à Poudlard. Ses potes se foutaient de sa gueule et l’appelait « sa cave à vin » et c’était bien la première fois qu’une fille aurait le privilège d’entrer. Il ne prit pas garde au regard interloqué d’Alienor, qui devait se demander ce qu’elle fichait avec un guignol pareil et pourquoi il l’emmenait dans un tel endroit. Nathan ouvrit la porte d’un coup de baguette et jeta un coup d’œil vitreux aux alentours pour voir si personne ne les avait vus. Coup d’œil inutile car il ne vit presque rien tellement l’alcool lui brouillait la vue. Il referma rapidement la porte derrière lui et la verrouilla de nouveau. L’espace confiné lui apporta un étrange réconfort et il s’installa tant bien que mal sur un seau retourné, qui craque légèrement sous son poids. Il sourit à Alienor et réussit à articuler une réponse correcte.

- Ah, mais ma chère mademoiselle, moi je ne suis pas quelqu’un de respectable, sache-le !

Au moins, elle était prévenue. Si Nathan avait l’apparence d’un gentil garçon (ce qu’il était parfois) il avait de nombreux côtés sombres qu’il ne vaut mieux pas découvrir. Mais ce soir, il était d’humeur joyeuse et taquine, et il voulait remonter le moral de cette blonde perchée sur ses grands talons, qui semblait avoir traversée des choses pas très marrantes. Il n’en savait absolument rien, bien sûr, et si on pouvait boire comme un trou sans aucune raison, on ne tenait pas l’alcool comme un vieux buveur de 60 ans par hasard. Il était d’ailleurs bigrement étonné qu’elle ne soit pas déjà en train de vomir ou bien en état de léthargie profonde. Non, elle discutait, comme si de rien n’était, même si elle sentait l’alcool à plein nez. Il était étonné mais impressionné ! Il avait rarement croisé des filles qui pouvaient tenir aussi bien l’alcool et avoir une camarade féminine de beuverie lui plaisait. Quand elle lui demanda la suite des festivités, il resta 30 secondes sans bouger, réfléchissant à la question. Il n’y avait pas vraiment songé, à vrai dire. Il y avait de la boisson quelque part dans ce placard et tout ce qu’il voulait à présent, c’était picoler voire même se torcher la gueule bien comme il faut. On dit toujours qu’il faut boire avec modération, comme ce salopard ne se pointe jamais aux soirées, on finissait toujours la tête dans les chiottes !

Il n’avait pas vraiment prévu de finir dans ce placard à balais en si charmante compagnie. Il s’était plutôt imaginé en train de boire un petit verre avec son pote Ezra et son bro Louison, rigolant comme des phoques en se rappelant le bon vieux temps et en se racontant des histoires de gonzesses. Il fronça les sourcils un instant, se parlant à lui-même dans sa tête (gros débile spotted). Il avait bien entendu envers Alienor des intentions tout à fait honorables. Bien qu’imbiber une jeune fille d’alcool ne rentrait pas tellement dans la catégorie honorable. Oh bien sûr, il restait un simple homme et l’idée de fricoter avec la blonde lui avait traversé l’esprit. Cela aurait traversé l’esprit de n’importe quel idiot avec un service trois pièces. Mais pour le moment, il restait à bonne distance de la blonde, car avec tout le whisky ingurgité, il pouvait s’en passer des choses !

- Eh bien, je ne sais ce qui est digne d’une jeune fille respectable ! Mais j’ai caché un petit quelque chose dans les parages qui devrait te plaire.

Le brun émit un « Ah ! » sonore, levant le doigt comme s’il venait tout à coup de se souvenir où était planqué la bouteille. Se relevant tant bien que mal, il enjamba un balai et une serpillière, manquant de se prendre un des manches dans l’œil et souleva un petit baquet en bois qu’il avait soigneusement retourné et recouvert de torchon un peu crades. Faisant la grimace, il s’essuya les mains sur son pantalon et saisit la bouteille en prenant soin de ne pas s’écrouler sur Alienor, qui devait – de la place où elle était – avoir une superbe vue sur le postérieur du Gallois. Arrière-train somme toute magnifique selon Nathan, alors la jeune Poufsouffle ne viendrait sûrement pas s’en plaindre (oui, dans le lexique du Petit Nathan, le mot modestie se situe à la dernière ligne de la dernière page). Il se redressa en poussant un grognement d’ours et regarda la bouteille de gin comme si c’était une des choses les plus merveilleuses au monde (et ça l’était !).

- Bon, par contre j’ai pas de verre en cristal hein, tu m’excuseras de te décevoir ! Il va falloir boire au goulot Blondie, alors j’espère que tu n’as pas la grippe ou la gastro ou encore le scorbut !

D’un coup de dent expert, il enleva le bouchon de liège de la bouteille qui émit un « POP » tout à fait appréciable. Il recracha le bouchon dans un coin de la pièce, peu soucieux de savoir où il allait atterrir. Il espérait qu’Alienor ne lui reprocherait ses manières un peu rustres, qu’il avait gardées après 10 mois passés avec des mercenaires thaïlandais, à la fin de la guerre du Viêt-Nam. Il tendit la bouteille à la jeune fille tout en lui souriant.

- Honneur aux dames, non ?
Revenir en haut Aller en bas
 

blame it on alcohol. (nathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Nathan Rosier
» Dear God ... [Nathan A. Baker]
» (M) NATHAN OWENS
» floriam's cave boss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Prophet :: Paroles des Moldus :: Pensine :: Pensine des rps-